Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Les périodes géologiques #13 - Le Miocène (-23 MA à -5 MA)

Quand le Miocène débuta, le climat était encore relativement chaud, mais commençait à se refroidir lentement dès le milieu de l'époque, provoquant la formation de calottes glacières en Antarctique où les dernières forêts commençaient à disparaître. Les continents retrouvaient quasiment la même place qu'aujourd'hui, la différence relativement important restant la séparation en l'Amérique du Nord et du Sud.

Les groupes de prédateurs modernes se mettaient en place. Ainsi, les canidés et les félins se développaient tout autour de la planète. Parmi ces derniers, le Machairodus (2) était très prolifique, chassant dans les plaines d'Amérique du Nord, d'Europe, d'Asie et d'Afrique il y a 11 MA. Mesurant 2 m de long et 1,2 m de haut, c'était déjà un très gros prédateur. On retrouvait également l'Hemicyon (3), il y a 16 MA et qui faisait 1,5 m de long. Ressemblant vaguement à un gros chien, il appartenait au groupe des Ursidae, autrement dit des ours.

D'ailleurs, certains proches parents des ours devinrent des prédateurs aquatiques, formant les premiers Carnivora aquatique, comme l'Allodesmus (4 et 5). Mesurant 2,4 m de long, ce prédateur du début du Miocène est ainsi très proche des léopards de mer moderne.

Parmi les herbivores, les chevaux proliféraient et se faisaient de plus en plus grand, l'Hipparion, il y a 23 MA faisait 1,4 m de haut, et le Dinohippus (6), il y a 7 MA, en faisait 1,5. Ressemblant aux chevaux modernes, il vivait en Amérique du Nord. On retrouve aussi le Synthetoceras (7 et 8), semblable aux antilopes, il parcourait les grandes plaines d'Amérique du Nord il y a 13 MA, et mesurait 2 m de long. Outre le Dinohippus et le Synthetoceras, on retrouvait aussi des camélidés en Amérique du Nord, tel le Titanotylopus (9 et 10). Vivant il y a 10 MA, il ressemblait à un dromadaire, à ceci près qu'il atteignait les 3,5 m de haut ! Ce qui fait de lui le plus grand camélidé ayant jamais existé.

Chez les grands herbivores on retrouvait également les éléphants, qui avaient colonisés toute la planète, et qui se diversifiaient. On peut citer le Platybelodon (11 et 12), qui vivait il y a 15 MA en Afrique, Europe, Asie et Amérique du Nord. Proche parent des éléphants modernes, il avait la particularité d'avoir deux dents plates au bout de la mâchoire inférieure, qui servaient sans doute pour racler les végétaux et les racines. Il mesurait 4 m de long, 2,2 m au garrot et pesait 2 tonnes.

Il n'était pourtant pas le plus grands des éléphants du Miocène, à ce titre on retrouve le Stegodon (13 et 14), qui atteignait les 4 m de haut et pesait 12,5 tonnes. Apparut il y a 12 MA, il vécut en Amérique du Nord, en Asie et en Afrique. Il survécut longtemps en Asie du Sud-Est, notamment sur l'île de Flores, en Indonésie. Ces éléphants avaient alors rétrécies de taille et étaient devenus des éléphants nains, ne disparaissant qu'il y a 12 000 ans, côtoyant de ce fait les premiers humains arrivés sur l'île.

En Afrique de l'Est, apparut il y a 23 MA un nouveau singe, le Proconsul (15 et 16). Ce dernier avait la particularité de n'avoir plus de queue, avait des bras plus long et une boîte crânienne relativement développée. Il ressemblait énormément à un chimpanzé, et pour cause, c'est l'ancêtre des grands primates.

Alors que les tous derniers oiseaux-terreurs disparaissaient complètement d'Amérique du Nord, ils proliféraient en Amérique du Sud. Il semble en effet qu'ils connurent une explosion durant le Miocène, devenant également plus grand, à l'image du Phorusrhacos (17 et 18), qui faisait 3 m de haut ! Dans les airs, pendant que le Pelagornis survolait les océans, l'Argentavis (19) survolait l'Amérique du Sud il y a 9 MA. Semblable à un condor, il pouvait atteindre les 7 m d'envergure environ.

Dans les forêts d'Amérique du Sud, les marsupiaux restaient les prédateurs, au détriment des placentaires. C'était le cas du Thylacosmilus (20 et 21), qui faisait la taille d'un jaguar et vivait comme tel, possédant également deux grandes canines, lui permettant de broyer la gorge de ses victimes, dont les liptoternes.

Les liptoternes forment un groupe d'herbivore ongulés qui n'existait qu'en Amérique du Sud. Le Macrauchenia (22 et 23) est le liptoterne le plus connu. Apparut il y a 7 MA, il ressemblait vaguement aux camélidés, sauf qu'il possédait une trompe au bout du museau. Il était également très grand, atteignant les 3 m de haut !

Toujours en Amérique du Sud, apparut un monstre digne du Mésozoïque : le Purussaurus (24). Apparut il y a 20 MA, c'était un caïman géant, qui pouvait atteindre 12,5 m de long, ce qui en fait un crocodile aussi grand -si ce n'est plus grand- que les Deinosuchus et Sarcosuchus du Crétacé.

Un autre monstre géant apparut dans les océans : le Megalodon (25 et 26). Ce n'était ni plus ni moins qu'une copie du grand requin blanc, sauf qu'il pouvait atteindre les 20 mètres de long ! Apparu il y a environ 23 MA, des restes de lui ont été retrouvés sur tous les continents. C'est le plus grand poisson carnivore ayant jamais existé, il aura fallut 350 millions d'années aux poissons pour battre ce record précédemment tenu par le Dunkleosteus du Dévonien.

Ainsi, le Miocène connut une véritable diversification des espèces animales, avec l'apparition et l'évolution de groupes existants encore aujourd'hui. L'Amérique du Sud était encore dominée par les dinosaures et avait un écosystème unique, à l'écart des autres continents. Pourtant, l'Amérique du Nord allait bientôt entrer en contact avec le Sud, deux écosystèmes séparés depuis l'extinction du Crétacé allait se rencontrer durant l'époque suivante : le Pliocène.

Autres Ères:
Paléozoïque: Cambrien (https://choualbox.com/mtCS3), Ordovicien (https://choualbox.com/gqL6C), Silurien (https://choualbox.com/OhBHC), Dévonien (https://choualbox.com/oNwc1), Carbonifère (https://choualbox.com/2DfXy), Permien (https://choualbox.com/ywi3M)
Mésozoïque : Trias 1/2 (https://choualbox.com/x63nd), Trias 2/2 (https://choualbox.com/kDugh), Jurassique 1/2 (https://choualbox.com/tnwXV), Jurassique 2/2 (https://choualbox.com/j5ZkW), Crétacé 1/2 (https://choualbox.com/B3N6s), Crétacé 2/2 (https://choualbox.com/WbuoQ)
Cénozoïque : Paléocène (https://choualbox.com/bP899), Eocène (https://choualbox.com/uCvp5), Oligocène (https://choualbox.com/Ghx8X)
Les périodes géologiques #13 - Le Miocène (-23 MA à -5 MA)
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Ulfric
m
"Ce n'était ni plus ni moins qu'une copie du grand requin blanc, sauf qu'il pouvait atteindre les 20 mètres de long ! "
Ah triggered !
Otodus (megaselachus) megalodon n'est pas du tout proche du requin blanc ! C'est un parent du requin mako, en plus solidement bâti !
C'est pour ça notamment que son nom de genre (qui n'est pas Megalodon, ça c'est son nom d'espèce) est passé de Carcharodon à Otodus (megaselachus), après de nombreux débats.
Zedix
m
op
@Ulfric: Oui bien entendu, là j'ai simplement fait un raccourci rapide pour que ça parle à plus de monde (et pour l'effet de la phrase), dans les détails, c'est jamais une copie d'une autre espèce, mais parler de grands requin blanc est bien plus parlant que de parler d'un Mako, d'ailleurs je reprends les mêmes formules sur d'autres boxs, comme en disant que le Procoptodon est un kangourou géant, ou que le Mégalania est une copie du dragon de komodo géante. C'est simplement plus parlant pour les gens, mais forcément pour ceux qui connaissent avec exactitude les espèces et les genres, c'est un raccourcis grossier


A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...