Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Devant quel film avez vous pleuré ? (Bande de fragiles)
Je commence, moi c'est la première fois que j'ai vu Elephant man...
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
La ligne verte.
LeTenia
op
@jeanLabise: ah, oui, je comprends
Le tombeau des lucioles
@Silveroc: j'ai vu l'animé il y a peu, a aucun moment je n'ai été ému par ce film, je suis le seul ?
@Goupil: Bah j'imagine que ça dépend de la sensibilité de chacun, perso ça m'arrive rarement, mais lui je l'avais récup au milieu d'un pack d'anim de Myazaki, et il m'a prit totalement par surprise, p'tet pour ça aussi.
@Silveroc: Idem, j'ai été pris par surprise et j'ai été traumatisé toute la soirée
@Silveroc: @Krelian: j'avoue que je l'ai regardé suite à la vidéo de nota bene (j'ai regarder l'animé avant de regarder la vidéo en entier) mais je devais m'attendre à ce qu'il soir triste, l'effet n'a pas été celui escompté ^^
Pokemon le film quand Pikachu essaie de réanimer Sacha à coup d'éclair
La vie est belle
@cococoq: Celui de Roberto Benigni (1998) ou de Franck Capra (1947) ?
@cococoq: C'est celui que j'aurais cité en 1er aussi, celui de Benigni. Il est fou
J'ai pas la liste mais l'un des derniers a coup sûr : Interstellar.
@Lintha: Hein ? qu'est ce qui t'a fait pleurer dans ce film ? Vraie question. J'arrive pas à voir ce qu'il y a de triste dans ce film.
@choualbo: y a plus de chocapic c trist
@choualbo: Un père qui voit son enfant mourrir de vieillesse, ça peut faire quelque chose. Ça n'a pas été mon cas mais je peux comprendre
@choualbo: la relation Murphy et son père.
La scène des messages, même si on peux l'accuser de surjeu, est déchirante je trouve.
La fin aussi.

Je sais pas... Y'a un truc... A chaque fois je craque.

Comme la mort de l'ami imaginaire dans Inside Out.

Y'a plein de petit trucs comme ça dans plein de film qui marchent sur moi.
@Lintha: pareil. Les message de 23 ans, la fille vieille à la fin, et surtout "don't let me leave Murph !!". Une putain de fontaine
@fezfz: la façon dont il caresse l'écran et pleure. Le chagrin, surtout après qu'il ai tout tenté pour pas perdre ces années, après la façon dont ils se sont séparés.
Après avoir vu son fils perdre son innocence et soudain, sa fille qui vient lui dire qu'il est mort pour elle et qu'il a vécu deux heures alors qu'elle a vécu des dizaines d'années à le hair de plus en plus.
@Lintha: AH PUTAIN L'AMI IMAGINAIRE !

J'étais le seul dans le ciné à fondre, tout le monde se foutait de ma gueule
@Rorzoob: Mais nooon !
C'est horrible comme scène !
C'est genre... Je sais pas...
Je dois encore avoir une âme d'enfant parfois.
Mais certaines scènes marchent trop bien sur moi.

Parfois, c'est même les musiques associées à des scènes... Suffit que je les entendent pour que ça me fasse remonter les émotions qui y sont associés.
Parfois c'est de l'engouement, de la force, du bien être... Parfois c'est des larmes.
@Lintha: J'ai jamais eu d'AI, mais je sais ce qu'avoir une imagination débordante en tant que gosse signifie. Il y a tout un symbole derrière cet effacement (le film lui-même en est un gros), mais l'oubli -et pas simplement la disparition- d'un personnage crucial de l'évolution mentale de la gamine, c'est non, je m'en remets pas
@Rorzoob: OH! Tu viens de me rappeler le film IA... Avec l'abandon du gamin par sa mère....
Le Roi Lion
Je suis fragile, je pleure devant trop de film, aucune idée de quel est le premier
@Divico: Same shiet, mais yen a qui arrivent à vraiment pleurer comme une madeleine (plus que d'autres), genre La vie est belle... c'est juste horrible (ou beau) de chialer autant devant un film.
@PunkyZlip: Je l'ai vu une fois, je voudrais le revoir mais je sais que je vais chialer comme une pucelle tout le long
@PunkyZlip: Ou la fin du petit garçon au pyjama rayé
@Divico: Prépare tes mouchoirs, je garde les miens en stock pour quand j'aurais le courage de le revoir.
L'Ours, mais j'étais gamin. Sinon Cheval de guerre où j'ai larmoyé un peu.
La ligne verte...
(visionnage ado,seul+promesse de ne plus le revoir)
Hatchi, marley et moi, coco, le début de la haut
@lost835: Hatchi, ce film larmoyant à souhait. Impossible de me retenir quand je l'avais vu.
@lost835: Je plussoie Hatchi
@lost835: Rien que la musique seule me donne des frissons
@lost835: ma chérie arrive pas a passer le début de la haut... Ça la met trop mal.
Rox et Rouky, E.T.. Et plus récemment, Wonder

Edit : et Forrest Gump putain ! “Il s’appelle Forrest, comme moi !” “Je l’ai appelé comme son père”. Chialade
@Machouille: A la fin de Forrest Gump, sur la tombe de Jenny.
@Machouille: ah oui aussi ! Rox et Rouky au cinéma, E.T. aussi
Petit j'ai chialé devant la vache et le prisonnier quand cet enculé de Fernandel abandonne marguerite et qu'elle court après le train en hurlant...
Dancer in the dark
LeTenia
op
@Quotaf: ah oui putain
Le tombeau des lucioles.
The road. La paternité ça fragilise...
La Ligne Verte.

Putain de John Coffey...
Gran Torino. Putain ce Clint sait tout faire...
Quand j'étais petit j'ai chialé quand les chiens meurent dans rémi sans famille
Y'a pas si longtemps j'ai pleuré comme une grosse fragile devant Petit Pays.
LeTenia
op
@Tomboy: ah! Cool, te revoilà !
@Tomboy: Tiens, un film récent ! Vu au ciné ya peu, vraiment bien, ma coloc a pleuré aussi haha
@LeTenia: Je passe un peu tous les jours vite fait, mais je participe quasi plus
LeTenia
op
@Tomboy: ah, mais tu reste dans le coin, ça va !
Les classiques La liste de Shindler et La vie est belle.
La scène de fin de Rogue One, d'Immitation game et de Une merveilleuse histoire du temps (surtout depuis la mort de Hawking) sont assez émouvantes aussi.

Mais très récemment un nouveau truc m'est arrivé à la fin de Pompoko que je n'avais jamais vu, j'ai littéralement fondu en larme car j'ai compris que la sérénité, le calme et le savoir vivre que les tanukis ont pratiquement perdus à l'époque du film plutôt les années 70/80s, Nous l'avons complétement détruites et qu'il n'en reste rien. Puis je sais pas j'ai un truc qui a grillé et ça allé pas du tout. (en admettant toute la métaphore tanuki et humain biensur)
@Hears: C'est un suuuper film ça Pompoko... Et les tanukis sont tellement attachants, oui je comprends l'émotion
Eternal Sunshine of the Spotless Mind
@blackbird: Oh putain oui, comment ai je pu l'oublier ! Tout du long ce con de film en plus
L'Arbre de Noël, un film de 1969 avec Bourvil. Dans mes souvenirs la fin est totalement déchirante...
@Noyuz: Ah oui je me souviens de ce film, l'histoire d'un gamin condamné par la maladie..
Forrest gump, le Pianiste, le Tombeau des lucioles
D'autres sûrement mais là je m'en rappelle pas
Yan a plein, mais celui dont je me souviens le plus c'est Coco, a la fin j'ai sangloté sans pouvoir rien faire d'autre
Au-Revoir Là-Haut


Et l'affiche est sublime
E.T, Paris-Texas, la liste de schindler, etc...
un monde parfait ...quand Kevin meurt...putain!
Biutiful, la dernière scène de Bardem avec sa fille.
ip man 3
Gooby
a
Quelques heures de printemps, durant la fin, il y a quelques mois. Je crois que j'avais pas pleuré depuis 2013 putain.
La fin d'inception.
La musique, le souvenir relation avec son paternel l'être cher tout ça tout ca
@Pingfuking: Ah oui, quand 'Time' débute (le réveil), jusqu'au générique, c'est un oui
Le voyage d'Arlo...
Le dernier film dbz en plein ciné
The Tree Of Life.
A Monster calls
@Sparthenos: Putain des torrents de larmes pour moi ce film...
@Skouiky: Ce film est du début jusqu'au "The End" d'une tristesse absolue. (La scène de l'hopital...)
@Sparthenos: Mais oui... La scène qui littéralement me coupe le souffle, c'est celle du cimetière, quand le gamin "raconte son histoire"... Uuh...
La vie est belle. Et à chaque fois.

Puis le tombeau des lucioles
Tigre et dragon.
Je chiale tout le temps devant les films mais Click m'a fait fondre plusieurs fois.
@Amumu: Pareil, c'est pas le passage où il est par terre vers la fin ? Je me rappelle plus trop, ca fait des années que je l'ai vu
@BouffeurDeCaca: Y'en a plusieurs. Quand il revoit son dernier moment avec son père et ouais là fin
Les fils de l'homme.....
La scène où le bébé pleure.....
Abyss également
About Time. On avait dit pas les papas.
Independence Day
l'ours quand jetais gosse
les evades, le moment ou morgan freeman rejoint tim robbins sur la plage
edit, forest gump quand tom hanks demande si son fils est aussi un simplet, j'ai pas resisté
@mathounet: Et quand Forest lit la lettre devant la tombe de Jenny et se met a sangloter .. dur
@mathounet: la meme scene des évadés
J'étais enfant à l'époque, mais devant le film et la scène de finale de "Dressé pour tuer".
Devant 100 mètre.
Armageddon et En Avant
Million dollar baby...
Et aussi, un film sur des casques bleus anglais en Bosnie "warrior".
Je craque toujours devant les dernières minutes du film.
love story........
La dernière fois c'était "Quand je serai petit", un film de Jean Paul Rouve.
Dumbo et E.T quand j'étais môme
AniKi
m
Ame et yuki les enfants loups, good will hunting
La ligne verte à chaque fois
Benjamin Button parce que je m'y attendais pas
Interstellar pour la chambre d'hôpital
Le premier film devant lequel j'ai pleuré au cinéma c'était Amadeus de Milos Foreman, quand Mozart est meurt après avoir dicté son requiem.
J'avais 6 ans et je m'aperçois en l'écrivant qu'à l'époque nos parents n'avaient aucune pitié pour nous emmener voir de films comme ça.

J'ai eu les larmes aux yeux devant La vie est belle, et bien d'autres.
Romeo + Juliet... lui, ça fait aucun doutes !
L'histoire en elle même, les acteurs, Caire Danes, et surtout, un sacré background de souvenirs avec mon premier amour dessus... bref, ce film me fait toujours du sale !

Et il y a quelques jours.baaaah... Meet Joe Black !
Perdu 4 personnes très importantes dans ma vie ces 3 dernières années, les relations entre le père et sa fille, entre le père et Brad Pitt, entre Brad Pitt et Claire Forlani, ... j'étais p'tet pas dans le bon mood !

Sinon y a des classiques aussi... La Liste de Schindler, car quand j'avais été le voir au ciné, y avait pas mal de personnes agèes qui avaient vécu à cette époque et qui pleuraient aussi !

E.T. quand j'étais môme... vu avec les parents au ciné, j'avais réussi à me planquer sous les sièges car je voulais plus regarder...

My Girl, Philadelphia, City of Angels, ... ouais en fait, j'suis un vrai fragile devant les films !


Ah ouais, et Antartica, version 1983 et la putain de musique de ses morts de Vangelis... d'ailleurs, bien souvent, l'écoute d'une BO me fera couler les yeux aussi rapidement que le film !
Shawshank redemption
Miracle in Cell No.7
Ame et Yuki les enfants loups. La fin me fait encore chialer
Jeux interdits et Bienvenue à Gattaca ...
Hellraiser...
de peur...
Justice League de Joss Whedon
La Liste de Schindler
(Putain c'est marrant je viens justement de regarder Elephant Man. Et je me souvenais avoir pleuré étant petit. J'ai revu la scène et je n'ai eu absolument aucune émotion.)

Le film tire larme par excellence, à voir absolument si vous ne l'avez pas vu : Alabama Monroe
À la recherche du bonheur, 7 jours 7 vies... Armaguedon quand Bruce se sacrifie ...
Un monde parfait avec Kevin Costner
Enfant : E.T. et L'histoire sans fin
Adulte : My life, Coco, Là haut et pas mal d'autres (chui un fragile je sais)
Aniki mon frère et la liste de Schindler.
A peu prêt tout les films ou il y un peu trop d'émotion : Du genre Seul au monde , Armageddon , Interstellar, Forest Gump , la ligne verte , les film de guerre genre 1917 ou sauver le soldat ryan, hatchi , mes vie de chiens , A la recherche du bonheur et j'en passe. En vrai jui un vrai éponge des que ya la musique plus jeu d'acteur qui va bien sur un truc triste , c'est fini XD
La belle histoire. Pas chialer de tristesse, mais d'émotion.
Dancer in the dark
Des souris et des hommes, y a bien longtemps.
Predestination, Interstellar, Inception, mais c'était plus des larmes de joie tellement les fins de ces films sont du génie pur.
Bizarrement Troie avec la mort d'Hector quand j'était jeune, j'ai fondu en larme et je repleure à chaque fois. Sinon énormément sur la ligne verte et dernier train pour busan
Va vis et deviens
Breaking the Waves, ça picotait un peu à la fin (découvert en salle en plus). Bon sinon, en série, la fin de Six Feet Under.
Edit : Ah oui, y'a aussi Millennium Actress qui est vachement fort (revu en salle y'a un an)
Into the wild !
Bah tiens, Hors Normes vu hier soir avec Cassel
Elephant man aussi...
Le 1er jour du reste de ta vie
rasta rocket. a chaque fois la fin elle me flinguait quand j'était gamin
Visitor Q.
Little dwarf get rekt by BBC facial ending
La cité de la peur
Bon j'étais bourré mais n'empêche j'ai quand même pleuré
3 billboards, quand le sherif va dans la grange
Ilsa, She Wolf of the SS
Bîenvenue chez les ch'tis, deux fois même
...Ben aucun, je ne m'étais jamais posé la question en fait...Ca a du m'arriver quand j'étais petit mais aucun souvenir.
@boulbi: Un vrai mâle alpha, bravo à toi
@boulbi: insecurity is strong in this one
@TheDude: Ok donc il faut absolument dire qu'on a chialé devant un film....



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...