Chargement...
Tajic
23 points
12/12/2015
Passionné, rêveur, curieux, fatiguant, naïf

Médailles

Écrire c’est créer

Écrire c’est faire pousser un monde. On est un jardinier, on prend soin de ses plantes tout en les laissant vivre. On l’observe, on vérifie que des pousses de gourmands ne viennent pas asphyxier la plante, on s’inquiète ... (suite)
Ecrire, c'est manquer

J’écris car je manque. Je manque d’amour, d’alcool, de drogues, de joie. L’écriture est l’acte le plus égoïste qui soit. On écrit comme on baise : pour combler une vie que l’on sait vide et fade, amère et ennuyeuse. P... (suite)
Je rêve...

Je rêve d'un pays d'alcool
Ou rien ne compte à par boire
Pas ce sirop qui colle
Mais plus ce divin hydromel qui efface la mémoire

Une fête qui glisse sur la langue
Qui descend vers mon cœur
Qui déclenche la fête sur l'heure
Et ... (suite)
Bestias, l’équilibre animal

Vous nous traitez de primaire, de sauvages
Comme si avec vos civilisations vous êtes plus sages.
Regardez la haine qui ressort de vos conflits;
Alors que les autres sont vite finis.

Nous sommes réunis en tribus... (suite)
Elfes, Force de la Nature

Nous croyons aux Forces Primales de la Nature
Qui des formes et des gens, n’en ont cure
Elles communiquent par leurs actions
Et non pas par de stupides visions.

La musique est pour nous source de vie
La guerre es... (suite)
Nains, enfants du Dragon

Frappe Marteau du destin
Annonce le début du festin
Nous forgeons pour notre dieu dragon
Qui du haut du monde nous donne raison

Les humains avides ont détruit nos maisons
Les elfes guerriers sont esclaves de leurs... (suite)
J'ai 4 ans

Voilà... quatre ans que je farfouille sur ce site. A l'époque je venais de quitter l'IUT informatique et je ne savais pas quoi faire de ma vie, surement de l'intérim. Puis maintenant je suis en M1 Master MEEF (Métier de l'Enseig... (suite)
Paradis ?

Je souhaite explorer cette prairie aux nombreuses falaises.
Ô zone de paix et de calme, je m’étends à mon aise.
Mon esprit vagabonde dans cette prairie
Alors que je laisse tendrement s’échapper mon esprit.

Mon corps sent l’herbe... (suite)
Une pause

Semaine oppressante, d’un karma négatif
Je suis atrocement lié. Ô douce oasis
Journée reposante, moment de calme et
D’un plaisir bien sonnant, touche le canapé.

Je suis étendu près, O divine surprise
D’un sommeil tendre, et plei... (suite)
Renaissance

Douce tendresse d’un cœur adoré
Qui de sa tendre main sait réparer
Les silences rances d’une vie amère
Qui n’attendait plus que le silence qu’une profondeur amène.

Par sa douce présence, elle met en place un bruit
Et cette dou... (suite)
Renaissance

Je renais de mes cendres, je suis un homme nouveau
Rien ne sera comme avant, ce n’est plus ce que je suppose;
J’en suis certain, comme jamais auparavant
Je sens souffler ma motivation comme un ouragan.

C’est une illumination s... (suite)
Temps s'écoulant, temps passant

Tombant à une folle lenteur
Temps s’écoulant, temps passant
Tu touches le sol et mon cœur
Puis tu fuis mon corps, m’abandonnant

Où sont mes jours de jeunesse ?
Temps s’écoulant, temps passant
Je n’ai plus q... (suite)
Nouvelle résolution

Bonsoir à toi, ma belle et tendre inspiration.
Cette année j’ai pris de très fortes résolutions.
Pas de discutions ! Éc... (suite)
3 ans !

Hé bé... Trois ans sur ce site.
On ne voit pas le temps passer, ça va trop vite
Mais en ce joyeux mois de décembre
Un bilan en tant que membre.

Un mélange entre ghostfag et g/plumedechoual
Des dramas que j'ai regardé d'un œil bana... (suite)
Les magiciens attaquent

Lundi, certes mauvais jour, mais une journée plutôt bien commencée.
Réveil tôt, en forme pour partir à la fac, j'ai juste à prendre mon sac de cours, le haut de forme (c'est important) que je dois rendre à une amie,... (suite)
Ma Fille

Elle m’arrache des bras de Morphée
Cette démone endiablée
Elle hurle à la mort un désespoir qu’elle transmet
Alors que je tente de ramener la beauté du mois de Mai

Elle me frappe et me mord
Quand bien même, je n’ai pas de torts
E... (suite)
A ma tendre et douce 2

Ô douce blonde au regard ambré
Mousseuse créature au pétillant si doux
Amertume salée d’un bouquet de fleurs

Je t’a... (suite)
La Muse

C’est une belle brune
Que j’aperçus au-delà de la brume
Siégeant sur une haute dune
M’envoyant espoir et fortune

C’est une belle fille
Qui, pour mon cœur, sert d’étoupille
Suivant sa trace comme guidé par une godille
Je n’entendai... (suite)
Le poète

Je ne suis pas poète
Juste un homme qui a perdu la tête
Je pensais être l’amant de la parfaite Muse
Mais j’ai oublié que toujours, elle s’amuse.

Je ne suis pas écrivain
Juste un homme qui use l’encre pour rien
Je pensais créer de... (suite)
Il est moins indécent de faire l’amour que de se regarder dans les yeux

Les corps se joignaient dans une brulante ardeur, les bouches se trouvaient dans une douce violence. Alors qu’il pénétrait son corps et son cœur il lui murmurait son n... (suite)
L'amour a un pouvoir guérisseur

L’écho de l’orage fait trembler ma maison dans un concert de destruction.
Le temps est à l’image de mon esprit : tourmenté et au bord de l’implosion.
Ah, ma douce aimée
Pourquoi le monde t’a fait me quitter ... (suite)
Un amour impossible

Mon amour,
Je vous ai aperçut lors de cette fête au domaine de ma fiancée. Vous m’avez approché avec le sourire aux lèvres et un verre de champagne. Jamais un alcool n’a été aussi doux. Je parlais de politique, de finan... (suite)
Te souviens-tu de l'été dernier ?

Te souviens-tu de l’été dernier ?
Nous étions deux pauvres êtres perturbés.
Bières et fêtes étaient not... (suite)
Le dernier train de nuit

J’embarque dans le dernier train de nuit
Direction la Voie Lactée
J’ai pris de quoi dormir et mes habits
Pour u... (suite)
Quand ça fait chier.

Il y a de ces moments
Où tout va bien et cela te fait chier.
Où tout roule dans ta vie
Sauf deux ou trois ennuis
M... (suite)
La maladie poétique

Dans le fond de la nuit noire
Dans une bibliothèque au bout du couloir
Un homme dépense son sang sur le papier
Trop usé à force d’être manié
Il est un homme qui s’est consacré à l’écriture
Raclant les rimes, dans l... (suite)
L'amant de la lune

Douce lumière de la lune
Qui crie un amour par-delà les dunes
Elle pleure l’absence de son amant
Qu’elle ne peut voir qu’éclipsement

Alors que moi je reste là à tenter de la consoler
Moi qui ne peut avoir que l’es... (suite)
Pour la meilleure

Elle était au bar, moi posé à ma table. Une tenue exceptionnelle, qui laissait voir la couleur de son corps, faisait mousser les jeunes et rappelait des souvenirs aux vieux. Provoquante, mais pas choquante, sexy, sans êtr... (suite)
Histoire d'un moment

J’ai posé les yeux sur ce superbe corps
Aussitôt je l’ai attrapé de mes doigts tremblants
Elle était si belle de deh... (suite)
Chargement...
Chargement...