Chargement...

PlumeDeChoual infos

Eve ?

- Hum… Eh, salut. Excuse-moi de te déranger, je… Je t’ai entendu chanter tout à l’heure. C’était vraiment
beau. Je voulais… ... (suite)
suite à un fait divers, voir en com

Sa main noueuse et fatiguée par l'arthrite saisi un paquet de céréale riche en fibres.

pour mon doudou.

elle passe en caisse, paye en billets froissés.

Françoise rentre chez elle, le caddie derr... (suite)
Boom Boom

Assis devant la table à dessin je fixe la feuille blanche et les stries dans le bois autour, souvenirs de nuits blanches à graver... (suite)
Textober le Inktober de l'écriture

Salut à toi groupe mort,
Je viens à vous aujourd'hui afin de vous proposer un truc un peu sympa : vous... (suite)
Rapport de l'interzone #7

J'ai jamais demandé à être heureux. Juste le strict nececessaire, j'me fais pas d'illusions.

De toute façon la... (suite)
L'homme paisible

Naquit l'été, un jour de pluie,
Un enfant sans pleur, au doux rire,
Union de deux amants, fruit
D'éternels amour et désir.
Élevé avec compassion,
Il redonne ce qu'il apprend,
Dans toutes les situations,
Ignore les s... (suite)
Rapport de L'interzone #5

Suite bourré de:

https://choualbox.com/4JT4B

https://choualbox.com/r1toi
Bon j'ai bien senti que certains chouals voulaient la suite de mon internement à Cadillac et surtout se divertir.

Je suis v... (suite)
Rapport de l'Interzone #4

Je suis à jeun et je me retrouve dans un snack de cassos "l'antre Pote" qui fait ami ami avec une stati... (suite)
Quotidien d'une enfant.

Cher journal,

Ce matin, je suis encore allé me promener dehors. Je marchais, esquivant les gouttes de pluies et les passants.
*Les gens sont de plus en plus malpolis, ils ne regardent jamais devant eux. Si j... (suite)
Au bout du rouleau, ou l'histoire d'un triste métier ...

Des gens, j'en vois tous les jours.
Des dizaines de dizaines. Des centaines, même, parfois.
Des têtes nouvelles. Des têtes connues. Par dizaine, chaque jour, que je vous dis.
M... (suite)
"Cotorep of the dead"

Bonjour, Ce Blog est le seul lien que nous ayons avec le monde extérieur. Nous sommes enfermés au centre de... (suite)
NSFW Glory h...

Glory h,
un lynchage du dernière album de lorie à la hache
un attentat, une vraie boucherie, à coups de kalash
on comprend qu... (suite)
A la vôtre!

Avant je fumais trop, je m'éclatais la tête,
Gentille marie-jeanne, il fallait que j'arrête.
Mais depuis la fin de l'herbe pour compenser,
Tous les soirs en rentrant chez moi, pour me calmer
J'me descend un sky, un pastis o... (suite)
Aux rêveurs

Les voiles de l’albatros, ensablées au rivage
sont les grandes victimes d'inconscients ravages.
Par ceux qui ne volent pas - petits moutons bien sages -,
Tissés au plancher bovin en de tristes câblages.
Pareils aux singes d... (suite)
Je suis fatigué.

Je sombre dans la noirceur qu'autrefois j'écartais sans peine.
Là où je voyais la faiblesse chez les autres, j'aperçois désormais mon propre visage.
Le carnaval des âmes hypocrites est en train de me consumer.
Sans savo... (suite)
Vie Vent

Un vent doux venu de l'est
s'engouffre vivement dans les poiriers.
La nappe de tissu malgré le lest,
danse d'un rythme effréné.

Soudain une porte claque,
le chat assoupi s’éveille d'un bond,
furieux, fuit bien vite le hama... (suite)
J'ai rêvé de toi

J'ai rêvé de toi, de nous, plus vieux. On se retrouve dans 5, 10 ou peut être 15 ans dans un centre commercial. Tu as changé, tu es encore plus belle, l'âge t'as donné des traits plus sages, plus doux et plus apaisants enc... (suite)
Mon bébé

**Mon bébé je suis désolé
J'en veux pas de ton bébé
Non bébé je veux pas de bébé
Allez bébé oublie ton bébé
Oublie-ça ou oublie-moi
On m'appellera pas papa**


Ton bébé je veux pas être son papa
Quand tu parles de bébé je... (suite)
L'aboutissement d'une réflexion stérile, moteur d'une existence fantasmée.

Vide, Insipide, Défait, Erroné

Je n'existe pas
Ce que je voi... (suite)
Amodiable

Homme fort, il m’a enseigné la vie
Et montré la mort qui en fait partie.
Devant la beauté d’une forêt
M’a souris et donné une ... (suite)
Lumière du jour

Ébloui d'une lumière inouïe
Déchirant l'obscurité de la nuit
Je me vis prêt à revoir ma vie
Raviver le vivier de tout ce... (suite)
L / Elle

Il est simple de L’atteindre.
Il suffit de L’attendre,
Et de se détendre.

Ecouter le temps s'écouler,
Laisser les doutes s'é... (suite)
Mon D

Les meilleurs choses ont un faim de loup
T'en veux toujours plus jusqu'à que tu perdes tout
On s'accroche tout le temps à des liens fous
Mais y'a que le nœud coulant qui tiens l'cou


Bravo grâce à toi mon ange a fui
Grâce à t... (suite)
Purge

Souviens-toi de ta Peste, Europe
Imaginaire maladie dont tu écopes
En notre division misanthrope,
Guérissons Das Kapital et le pop... (suite)
Les Maugwups

Je suis sous surveillance.
Les maudgmupes ou (mugwumps) et les cafards ont eu vent de ma situation d’inspecteur de l’interzon... (suite)
La bataille de Svolder

Un corbeau s’éveille sur son chêne
Croasse et déploie sa noirceur ébène
Dans l’aurore d’un soir sans fin...
Où ét... (suite)
NSFW Partyr

Aujourd'hui encore noyé de milles manières,
D'alcools, de monde, de sombre et de folles,
Au milieu de soirées dignes des grandes g... (suite)
J'ai quitté mon corps

Petit short écrit ces dernières minutes. Le côté sonore m'a été à nouveau insulfé par les récents poèmes de Spada.
À part ça c'est pas fou. Mais je pensais réellement pas pouvoir écrire quelque chose aujourd'hui, hie... (suite)
NSFW Lettre à la belge

Alors pour situer de le contexte, il s'agit de la lettre d'adieu quand j'ai coupé les ponts avec une femme formidable. J'... (suite)
La Prostituée

Une femme hurle à la criée
Sa haine envers le monde entier
Mais personne ne l’écoute, elle est ignorée
Cette pauvre prosti... (suite)

Chargement...
Chargement...