Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Mésaventure sexuelle

Salut les chouals !

En ce moment, j'entends beaucoup d'histoires de jambes en l'air désastreuses, surprenantes ou juste très drôles...
Alors faites moi rêver, prenez un instant et racontez moi vos mésaventures sexuelles, histoire de bien commencer la semaine !
Si vous êtes sages, je vous partagerai une histoire qui me fait mal rien que d'y repenser... Mais qui est tellement ridicule !
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Soirée de fête nationale avec un groupe de pote, on boit, on se pète la tête a la snuff (tabac à priser) on se retrouve chez une nana et il reste que 2 nanas et 2 mecs dont moi. Je vais au toilette pour pisser et quand je reviens ils étaient les 3 a se galocher et a se tripoter tout en se déshabillant. Et quand ça commence a devenir intéressant, j'ai jamais réussi à bander malgré l'aide des 2 nénettes! La snuff m'as rendu complétement impuissant! Cte haine
@Divico: Zizi jeter poubelle.
@Norra: Ne dis pas tout rooo
@Divico: ton pote t'a dit merci j'espère.
Le chat de ma femme qui me grimpe sur le dos en plein milieu d'une séance de "sport de chambre"
et une fois ou on à oublier de fermer la porte, c'est le chien qui à glissé sa truffe pour me renifler le fondement, ça casse tout...
Fut un temps où j'avais un plan cul que j'ai du quitter une fois en me barrant par la fenêtre de sa chambre, question de commodité, de raccourci.
C'était devenu une private joke entre nous, si bien que régulièrement, je refaisais le coup de sauter par la fenêtre après avoir fait notre affaire.
Jusqu'au jour où ladite affaire s'est faite lors d'une soirée chez un pote, et que ce pote habitait dans un appart' au 1er étage. J'me suis donc éclaté d'à peu près 3m sur le capot de la voiture garée en dessous. Bras cassé, pare brise en miettes, capot pas content, proprio non plus, et l'air méga con.
Après j'ai arrêté de sauter par la fenêtre.
@Daboulganiech: Ah putain la meilleure anecdote ! Bravo champion !
Elle avait ses règles. Et elle voulait que je lui mamoure le bibelot.
Nope.
anonyme
op
@Mobster: Cette expression m'a tellement faite rire putain
anonyme
op
Avoir vomi sur une fille en position missionnaire. Enfin, j'ai eu le temps détourner la tête, mais l'oreiller et son bras a tout pris.
Ah, et c'était sa première fois (tut tut tut, commencez pas... elle était majeure).

C'est la version courte, en vrai, j'avais quelques circonstances atténuantes. Elle et sa copine m'avaient rincé la gueule jusqu'à finir des mignonnettes, c'était un 14 février, on venait de se rencontrer devant le DAB et décidé de se murger en mode célibataires... Je voulais me faire sa copine voir les 2 ensemble, mais surtout pas en 1 contre 1 avec cette fille à la tête de bouledogue qui se serait pris trop de coups de pelle dans la gueule... elle m'a sauté dessus quand sa copine s'est endormie, j'ai eu beau trouver tous les prétextes du monde pour décliner cette mission, elle a insisté et j'ai flanché.

Moment inoubliable, j'espère que pour elle aussi.
Mon chien a passer 10 bonnes minutes à baiser le vent juste au dessus de mon tibia hier soir, un sacré bon moment pour lui. Et une bonne tranche de rigolade pour moi.

Sinon rien.
@morthamis: T'as bandé, avoue.
Le coup classique de la fille que tu doigtes et qui mouilles énormément, beaucoup trop, avant de te rendre compte qu'elle te fait un remake des rivières pourpres.

Et une fois avec ma copine, quand on avait 18 ans, on niquait partout. Tout le temps. On a essayé quasiment tout les meubles et toutes les pièces de la maison où je vivais avec ma mère. La table de la cuisine s'est déboité un après midi de baise intense.
On lui a avoué que plusieurs semaines plus tard.

Elle a raconté l'anecdote a toute la famille, et le Noël qui a suivi on a eu le droit à toute la famille qui faisait bouger cette même table pendant le repas.
Un matin avec une copine on etait pénard dans la.chambre a faire la bête à deux dos, elle est sur moi on est bien excité j'accélère et quelque seconde après être bien lancé, elle bien humide on va dire, mon sex ressort et rentre instantanément dans son second orifice.

C'est rentré tout seul en entier d'un coup et la le drame, elle hurle et se roule en boule dans le lit, résultat elle à eu mal au cul toute la journée et moi je suis restée comme un con les bourses pleines
Pour notre deuxième fois, j'avais invité mon mari a la maison avec deux autres amis pour le 31, on venait d'avoir 14 ans donc c'était l'excuse pour avoir mon mec à la maison en tout bien tout honneur.

Je lui dis de prendre des capotes. La première fois, divinement réussie, datait déjà de 3 semaines et je ne pensais qu'à ça. Ça pulsait.
On attend que les deux dorment et on commence à bien se chauffer sur les couvertures par terre. Problème, Il m'avait pas prit au sérieux et n'avait pas de capotes.

J'ai toujours de bonnes idées alors j'ai choppé un rouleau de cellophane et je me suis attelée à lui enrouler la bite avec. On riait tellement qu'il débandait mais j'ai persévérée, et je me suis assise dessus pour caler le bordel. C'était horrible comme sensations avec des espèces de couic couic du plastique qui nous faisait rire comme des cons.

Avec le recul je me dis que ca a dû être traumatisant pour les deux qui partageaient notre chambre et qui n'ont pu que faire semblant de dormir vu le bordel qu'on faisait.

Après ça j'ai pris la pillule, plus jamais de plastique entre nous et moins d'un an après on partageait officiellement la même chambre. Le pied.

Voilà pour l'anecdote mignonne, peut être qu'un jour je raconterai le moins mignon mais j'assume pas encore ahah

Édit: on s'est aussi fait surprendre pas mal de fois par des amis ou voisins mais on se cachait pas vraiment et la notion d'intimité était encore inconnue chez nous. L'innocence de la jeunesse on va dire !
@Misery: précoce les gosses. Depuis, tu y repense chaque fois que tu ressors le celophane en cuisine ? C'est devenu votre private joke ?
@OasisTropico: Pendant quelques années oui, on y songeait souvent en se marrant quand on voyait du cello. Ça arrive encore, mais ça commence à dater ! Va savoir, peut être que sa vocation de cuisinier vient de là !
@Misery: A 15 ans vous partagiez la même chambre ? Et ben, précoces ouais !
@HKarotte: Ma mère s'est mariée avec son père très vite après qu'on soit en couple, ducoup on vivait ensemble ouais !
@Misery: ... ta mère s'est mariée avec le père de ton mari ?..
@Misery: "Y en a un peu plus, je vous le met quand même ?"
@HKarotte: tape " teen pyjama party Step sister fuckin step bro with cellophane" si tu veux plus d'infos
@HKarotte: Oui ça fait toujours sourire, c'est atypique mais ça arrive. A force de nous trimballer à droite à gauche, ils ont fait connaissance et hop dans la glotte.
@Misery: Eh ben c'est pas commun ! Assez drôle quand on y pense haha
Du coup, tu parles chti ou ?..
@HKarotte: Seulement quand on baise.
@Misery: C'est donc toi la "step sister"
@HKarotte: bah quoi ? T as jamais vu des nordistes ?
Un soir avec une nana, elle commence à... Aaaargh.
J'ai joui
@Quinti: Une petite clope après ça ?
Il y a une dizaine d'années, j'y suis allé un peu trop fort avec ma copine du moment lors d'un stage scolaire. Je me suis pété le frein. J'ai mis du sang partout. On pouvait me suivre à la trace jusqu'aux toilettes. Le plus cocasse dans l'histoire (et ça, je l'ai appris des années plus tard par l'intéressée), la fille qui partageait la chambre et qui était sensée dormir juste à côté de nous ne dormait pas et à assisté à toute la scène depuis le début !
Un coup d'un soir (alors que je n'aime pas ça) inachevé: Ca se chauffe par tel', par photos, je finis par me ramener chez elle, ça continue de se chauffer, jusqu'à se retrouver à la chambre pour le moment attendu. Je me désappe, j'enfile le latex, je m'apprête à la leuleu et... je vois son trou d'balle qui est super noir, crasseux au possible, limite s'il n'y avait pas des restes. La vision d'horreur était indécollable de mon esprit, impossible de continuer. J'ai sorti une vieille excuse pour pas qu'elle se sente mal, et depuis, à chaque fois que je la voyais, elle me vanne un peu sur ça. Peut-être un jour quelqu'un lui a dit d'apprendre à se torcher
@GraysonPoulet: mdr je compatis , j'ai eu le même soucis, j'ai ce jour fait le lapin duracel et plus jamais revu
22 ans à l'époque et je faisais encore de la plongée sous marine, enfin surtout les entraînements, la fille de mon moniteur, 16 ans n'arrêtait pas de me chauffer sous l'eau déjà depuis plusieurs, semaines, on arrive à se caler chez elle un samedi après midi pour faire notre petite affaire, dans le lit de ses parents, partis pour la journée, mais j'avais complètement zappé le papier de capote que j'avais glissé sous l'oreiller de sa mère. Du coup, bah, les entraînements étaient bien moins détendus qu'auparavant.
anonyme
op
Elle voulait que je lui mette un couteau sous la gorge pendant l'acte, et elle ne faisait vraiment pas son âge.
@patate: 70 au lieu de 50 ?
anonyme
op
@PunkyZlip: Plutôt 15 au lieu de 20
@patate: Et elle tenait a filmer la scène j'imagine...
T'as pris combien du coup?
anonyme
op
@Sirovaf: Rien je l'ai gentiment remercié mais alors encore aujourd'hui je regrette cette paire de seins !
Weekend sale prévu avec mon ex et une de ses amies, hôtel de luxe réservé sur Bruxelles et Amsterdam. Phlébite 3 jours avant, je suis resté chez moi seul. J'ai eu droit à toutes les photos de leur périple pendant que je restai en pls. Et oui j'ai payé ma part du week-end. Et du coup le plan a 3 ma coûté très cher en plus de n'avoir jamais eu lieu.
@Jeffrey: Sale.. et ca va te hanter toute ta vie.
@Jeffrey: du coup, elles ont trouvé une autre queue ?
Sinon le père d'une de mes exs est rentré une heure plus tôt que prévu, et j'ai attendu en boxer, assis sur un vanity caché dans un placard qu'il parte.
C'est ma zouz qui m'a raconté cette histoire, qu'elle a vécu avec un ex. Il était peu tourné sur le cul, très pudique et facilement gêné par les choses du corps, très sensible.
Une fois tous les 3 mois ils se lançaient dans l'acte reproducteur, histoire de faire bonne figure.
Cela faisait quelques mois qu'ils étaient ensemble, et pour la première fois, il se lançait dans le bel acte qu'est le cunnilingus. Il s'applique, met du cœur à l'ouvrage, ma zouz aimé et se délecte, elle se détend. Un peu trop même.

PROUT

Rouge de honte et eu égard au malaise créé par cette extrême intimité soudainement apportée par mégarde, elle n'a rien trouvé de mieux à répondre que "C'est pas moi ! (lol)"

Il aurait pu exploser de rire, il n'en fut rien. Il s'est allongé à côté d'elle sans rien dire et se laissa aller au sommeil, trop embarrassé par la situation.
@Martos: je l’imagine portant des slips kangourou
En colombie j'avais trouvé un hotel pas cher sur booking pour passer la soirée avec une fille de Tinder, on y va ensemble dans un Uber. Une fois arrivé on se rend compte que je l'amène dans un bordel. Elle a vraiment mal prit, j'ai pas couché ce soir là. Le chauffzur Uber a pas pu s'empêcher de se marrer devant ma connerie et la réaction ahuri de la fille
Rien, ma main n'a jamais eu de problème pendant notre relation.
Soirée chez une amie d'un pote. Le pote en question est le "dj de la soirée", et les autres vont entre autre se peter au kir royal... dont moi car je n'avais expérimenté que les torches à la bière.
Je ne vois donc rien venir, je suis bien torché er je m'assoie/m'effondre à côtés d'un pote qui s'était dit que c'était le bon soir pour tester alcool + herbe.

Bref je suis carpette, je ne peux même plus me lever. Et évidemment à ce moment se pointe une petite brunette que je n'ai JAMAIS vu et qui me soutient que "oui, on était dans le même lycée blabla ". Très clairement elle veut passer la soirée avec moi et pas uniquement pour parler.
Mais je suis fait et elle me parle telle une bénévole à un clodo lors d'une maraude de premier de l'an. Elle accompagnée d'un "ami" qui apprécie semble t'il bcp les garçons et qui pige en un quart de seconde la situation :
T'aimerais bien te la faire et tu serais clean c'était du tout cuit, maintenant s voilà, cuit tu n'es trop et tu va resté ici à tenter de ne pas te vomir dessus ... Tocard.

En effet il ne s'est rien passé.

Fin.
@boulbi: Je pense que le projet c’était toi et le garçon. Et la fille avait un rôle de Bestah qui fait le messager.

Mais t’étais trop bourré peut-être que tu ne l’as pas vu
@GreenLeRetour: Peut-être mais il avait vraiment l'air de se foutre de moi le salopard. Du coup j'ai cessé les bitures en présence des sdp.
Je passe le we chez ma copine qui est revenue vivre chez sa mère.
A un moment elle me chevauche, et dans la fougue du moment elle remonte un peu trop haut, et du coup je sors, sauf qu'elle redescend dans la foulée.
Un bruit de craquement et une douleur monumentale plus tard, je roule sur le lit comme un chat percuté par une voiture.
Au final plus de peur que de mal à partir du lendemain, mais ça a coupé l'élan de la soirée...
Plutôt un win cette anecdote,

Un date Tinder qui finit à s'infiltrer sur le toit d'un hôtel de luxe à 2h du matin, à se baigner dans la piscine du spa avec vue sur toute la capitale Vietnamienne puis se chopper là en toute gratuité et illégalité
J'avais posté une CSB où j'avais choppé une fille en soirée (événement rare) modèle de Los Angeles (10k sur Instagram) mais le petit soldat n'a pas eu la force en fin de soirée de faire son affaire
Une autre pas terrible mais bon.


Je retrouve une demoiselle (au demeurant fort jolie et fort douée...non pas une "pro"), la soirée se passe et très nous en arrivons à ce qui nous intéresse.

Tout se passe merveilleusement bien et elle décide de (me) terminer en manuel.

Et là deux choses : après avoir joui elle me sort en rigolant "tu t'es libéré"...et oui , je n'ai pas pu résister : j'ai fredonné LA chanson.

Initiative immédiatement punie car souvenez vous : elle s'est servie de ses mains. Ce que je n'ai pas précisé c'est qu'elle préparait un poulet piment avant de venir et même après lavage il reste des traces de piment...et vous savez aussi à quel point la peau est fine à certains endroit chez le mâle humain.

Du coup je la regarde et je pense très fort à une scène qui aurait pu exister dans "les bronzés", ça m'amuse mais ça brûle quand même.

Voilà.
Date tinder, rendez-vous au bar, ça se passe bien, au bout de vingt minutes de discussion on se retrouve à s'embrasser sans s'arrêter. Je l'invite chez moi, elle refuse au début en se serrant contre moi avec un sourire espiègle qui ferait fondre le plus froid des glaçons. Je la titille autant qu'elle avant qu'elle n'accepte finalement de finir chez moi. Une soirée qui s'annonce très brûlante et vraiment sympa. Dans la chambre les préliminaires vont vite et alors que je glisse mes doigts elle me dit qu'elle a mal.

Je sens venir le malheur arriver mais elle veut continuer, je la détend, l'aide à se sentir bien et pourtant impossible de rentrer, elle me dit même "C'est comme si j'avais un mur.". Les collocs entendent surement car les premières notes de "Another brick in the wall" de Pink Floyd surgissent.

On n'a rien pu faire. Deux mois plus tard, j'ai appris qu'elle avait dit à tous ses potes qu'on sortait ensemble, et j'ai évité de me faire casser la gueule par un de ses potes pour l'avoir soi-disant largué comme une merde.
Je vais peut être surprendre mais je n'ai jamais eux de mésaventures sexuelles.
@Norra: lel, non ça va j'en ai suffisamment usée.
@Norra: C'est ce que disent toutes les moches ça
anonyme
op
J'ai jamais eu, à part l'histoire du chat qui me chope les couilles mais j'ai déjà raconté cette histoire et c'était plus drôle qu'autre chose.
Sinon j'ai eu un mauvais coup avec une nana qui faisait l'étoile de mer, yeux fermées, et respirait par le nez comme un cochon qui cherches des truffes au point que simule l'orgasme pour en finir au plus vite mais bon, y'en a que ça dérange pas.
@Norra: On dévoile pas nos trucs mais oui, on simule aussi.
@Norra: Tu lui craches dans les yeux et pendant qu'elle se frotte les yeux tu prends la fuite et tire la chasse des toilettes en lui disant que tu t'es vidé dedans. Sinon avec une capote.
anonyme
op
@Norra: Le skill ! Jsuis pas du genre à montrer une capote usagée à ma partenaire déjà donc ça aide à être sneaky
@Norra: L'orgasme ne veut pas forcément dire éjaculation.
En pleine levrette je sais plus trop comment je me suis démerdé mais j'ai réussi à me casser la gueule en arrière.
Fou rire général et impossible de bande après.

Hormis ça rien d'extraordinaire
@Nivnia: fou rire général ? T'étais au supermarché ou quoi ?
@Pingfuking: fou rire du général, il était le suivant au bordel de Saïgon en 46.
Un plan a 3 trois avec un plan cul d'un pote.

On est d'abord sortis un peu, on a croisé des potes a elles puis ça a commence a glauquiser, de plus en plus, plein de sujets et d'événements glauques jusqu'au point d'orgue chez elle dans un appart à murs doubles couches (non triples..), qui m'ont fait trouver une excuse de bourrin pour fuir de ce piège puis une fois dehors j'ai réalisé qu'on est pas venu avec ma voiture.. très tard ...

Heureusement mon pote m'a suivi vite fait et on a revu ensemble certains standards pour ce genre de petites soirées !
@BarbaraGourde: triple...

Une couche de peinture, une couche de gras-nicotine, une couche de poussière et.... éclaboussures diverses...

C'est pour isoler.
@Seriousmonkey: oh !

Je m'imaginais plus un mur où quelqu'un peut se cacher entre les couches pour t'espionner. Mais ouai baiser dans un squat c'est la meilleur des idées
@Seriousmonkey: "puis ça a commence a glauquiser, de plus en plus, plein de sujets et d'événements glauques jusqu'au point d'orgue chez elle" go CSB !
Je n'ai jamais ressenti de l'amour en faisant l'amour, je cherchais surement autre chose.
@Klaustridium: ihihih!

vas bien niquer ta famille
Avec une ex, à l'époque, on pouvait se voir qu'une fois par mois à cause de la distance. C'était en hiver, elle avait la grippe. On a passé une journée à se balader mine de rien et je ne sais pas si elle me l'a refilé aussi sec ou si de toute façon je l'avais déjà en moi avant qu'elle arrive mais le soir on était cassés, malades comme des chiens.
On file au lit mais tout plein d'amour on commence à se galocher et à se chauffer. Je ne me souviens pas de cette soirée, tout ce dont je me souviens c'est que je me suis réveillé dans la nuit, sa main sur ma queue et mon doigt dans sa pépete devenue toute sèche, j'étais content qu'elle dorme car je pense que ça lui aurait fait un peu mal quand je l'ais enlevé.
Une fois une ex avait des lèvres pas très jolies et ça m'a fait un peu débander.
Soirée très arrosé, tellement que je vais me coucher avant tout le monde.
Ah un moment jme fait réveiller par quelqu'un qui se glisse sous les draps, on fait notre affaire on va à la salle de bains et au moment de revenir dans la "chambre" jme rends compte que je dormais sur un matelas de sol et que presque tout le monde de la soirée dormais dans cette pièce.

J'ai pas vraiment de mésaventure mais un pote à moi en revenant d'une soirée du rugby très arrosé s'est chié dessus et sur sa meuf pendant l'acte.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
En vacances au Canada, soirée chaude qui part bien et on finit vite à poil, au moment de l’acte elle lache un « vas-y mon grand casse moi tout là dedans… » j’ai imaginé 1/2 seconde, débande totale. Salope.
@Dens: je suis sûr que plus tard pendant les vacances une autre meuf t’as dit « tape-moi dans le fond je suis pas ta mère ». non ?
@Amumu: La même oui il a rien inventé c’est courant chez eux, il suffit de voyager
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Ben la première sodo de ta mère déjà, epic.
anonyme
op
@schtroumpf: Elle aurait dû prendre plus souvent, ça lui aurait évité de faire 6 gosses.
@schtroumpf: Très très mauvais ça schtroumpf.
Chargement...
Chargement...
Chargement...