Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Petite anecdote de voyage qui m'est arrivé il y a quelques années. C'était ma dernière année de License et, déçu lors de notre arrivé 3 ans auparavant de ne pas avoir de Week End d'intégration digne de ce nom. Un groupe de l'école a décidé de faire un week end à Barcelone pour rencontrer les nouveaux, faire la fête, consommer de l'alcool et lire Nieztch sur la plage ensoleillé.
Sauf que l'aventure a un prix, et il me faudra débourser 250 euros pour prendre part à ces deux journées de beuveries pour payer le transport et le logement. Bien entendu n'ayant pas assez de points sur Choualbox pour payer le voyage ou soudoyer les organisateurs, j'ai décliné l'offre. On en parle à la pause clope entre deux cours, et mon ami me dit "Mec t'as qu'à venir en stop lol" j'ai pouffé de rire, lui souhaitant tout de même un beau voyage à ce fils de riche.
Puis, le soir de leur départ, chez moi en pyjama à regarder Laink et Terracid, je me suis dit "Je vais quand même pas passer mon week end à regarder ces deux trouduc quand mes camarades dansent la salsa sur de la zikmu des familles" Ni une, ni deux... Je vais me coucher!
Mais au réveil, je prend mon sac à dos, deux bananes, trois slips et direction le périph pour lever mon pouce vers Barcelone depuis Toulouse.

Depuis la ville rose, je monte rapidement dans une voiture qui m’amène à Perpignan, je peux déjà sentir l'air marin et la Méditerannée à l'horizon, quel bonheur! C'est seulement le début d'après midi et j'ai déjà fait plus de la moitié du chemin, Barcelone est tout droit, qu'est ce qu'il pourrait arriver de grave lol?^^ J'imagine déjà la tête effaré de mes amis lorsque je les rejoindrais par surprise à Barcelone, je n'ai prévenu personne que je venais !

Je monte dans une seconde voiture, un couple avec leur jeune fille se dirigeant vers la frontière espagnole. A ce rythme là, plus qu'une ou deux voitures de plus et je serais arrivé avant le coucher du soleil. La famille est très aimable qui profitent de ma présence pour me partager leur projet de vacances, leur amour de l'espagne et leur passion pour l'aquapone-... quand tout à coup... Zbleum zbleum zbleum. La voiture s'arrête sur l'autoroute, impossible de la redémarrer. Merde

On arrive à se mettre en sécurité sur le bas côté de l'autoroute, le capot commence à fumer. Les voitures défilent à toutes vitesse à côté de nous. La famille se résigne à appeler leur assurance, c'est là que je comprend que ma place est ailleurs. Je fais discrètement savoir que je m'en vais. Problème, je suis au milieu de nulle part, des voitures inarétable d'un côté, une forêt infranchissable de l'autre. Merde

Je commence alors à marcher tout droit du côté safe de la barrière. Au bout d'une vingtaine de minutes, je tombe sur un grand péage servant un groupe de policier à vérifier les voitures se dirigeant vers l'Espagne. Ils voient un clampin arriver avec son sac à dos dans leur direction
"Faut pas s'aventurer ici mon p'tit monsieur" Je leur explique ma situation et leur demande où je pourrais faire du stop
"Alors nous on a pas le droit de te laisser faire du stop sous nos yeux, c'est pas légal, par contre tu vois cette forêt?
-Ouais
- Tu vas tout droit, tout droit, tout droit, et tu vas tomber sur une aire de péage sans aucun collègues à nous, fais comme si je t'avais rien dit. Ok?
- Tout droit ?
- Tout droit."

Ok bah alors je vais tout droit, je me retrouve à traverser une forêt. Il commence à faire nuit, le soleil qui traversait autrefois les feuilles fait place à de larges ombres glaciales. Je me prend les jambes dans des branches et j'arrive sur... la plus petite aire de péage du monde. Une seule voie. Je regarde à droite, pas de voitures. A gauche, pas mieux. Peu d'éclairages. Le soleil se couche. Il fait nuit, j'ai froid, j'ai faim. Merde.

Ca fait maintenant vingt minutes que j'attend -seul dans le noir au milieu de nulle part, qu'une voiture daigne au moins arriver. Pas un seul carosse n'a souhaité passer par ce chemin, en règle général, une voiture sur sur trente s'arrête pour me demander mon chemin et une sur trois va dans ma direction. Autant dire qu'à ce moment précis, c'est totalement impossible de m'imaginer arriver à destination alors que ça fait bientôt une heure que je n'ai même pas senti l'odeur d'un gaz de pot d'échappement passer sous mon nez. A ce rythme là, je suis partit pour y rester la nuit pendant que mes amis s'amuseront comme des fifous à Barcelone. Je n'ai prévenu personne que je venais, et pour le coup j'ai bien envie que ça reste le cas. La honte.


Je ne suis plus croyant depuis que ma mère m'a expliqué que la fumée blanche qui désigne le nouveau pape n'était pas un acte divin mais un produit chimique ajouté dans un feu de bois lambda, mais dans ces situations telle que celle dans laquelle je viens de me fourrer, on a le temps de se remettre à Dieu. Je jette ma cigarette, croise mes mains et prie "Dieu, je sais pas comment tu peux te débrouiller. Mais ce soir, je veux être à Barcelone. Je peux pas dormir ici comme un clochard, c'est pas une belle fin d'aventure ça. Moi, je veux une vraie aventure. Une vraie de vraie. Il faut que j'arrive à Barcelone, alors tu me trouves un moyen, je te fais confiance. Merci pour tout ce que tu as fait pour moi jusqu'à maintenant, franchement c'est cool. Mais vas-y donne moi un coup de main parce que là c'est chaud".
Au mot près, c'était ça.

Soudain, une lumière vient éclairer mon visage et me fit ouvrir les yeux, coupant mon appel divin avant de pouvoir dire Amen. Une voiture s'approche, enfin ! "T'as intérêt à faire ton boulot" me dis-je en regardant le ciel
Je lève le pouce, regarde la voiture s'approcher, passer devant moi, prendre son ticket... la barrière du péage se lève. Bon, tant pis, j'y ai cru. Ça aurait été trop beau.

KLONK KLONK

Le klaxon de la voiture me surprend, une main sort de la voiture ! Le conducteur me dit de monter

Je sais pas où ils vont, si ils retournent à Perpignan, dans un autre bled paumé ou me kidnapper mais osef, je monte immédiatement c'est ma chance de sortir de ce trou à rat !

"Merci monsieur, vers où allez vous?
- On va en Espagne, ça te va?
- Oh mon dieu, parfait! Je dois me rendre à Barcelone
- Ha bah c'est notre destination"

Incroyable, maintenant je crois en Dieu.

La nuit tombe, la voiture me dépose à Barcelone, juste devant l'hôtel où réside mes camarades d'école qui se trouve sur le chemin de mon carrosse, ils fumaient une cigarette devant et me voient descendre d'une voiture avec mon sac à dos, faire la bise à toute la famille dans la voiture et un câlin à une mamie qui était assise à côté de moi.

Au total j'ai dépensé que 45 euros sur les 250 que j'aurai dû payer. Je sais pas comment ils se sont débrouillé pour vouloir faire payer autant mais worth it.

TL;DR: Je me suis décidé à faire du stop car je suis trop radin et j'ai rencontré Dieu en chemin
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Quand j'étais en Nouvelle Zelande j'ai fait tout en stop et la seule fois ou j'ai été pris dans une caisse française ( une Peugeot ) je fais remarquer au conducteur que ça vient de chez moi ( Franche Comté tu connais ). Naturellement, 1h plus tard la bagnole tombe en panne sur l'autoroute.
Bah forcément 45 au lieu de 250 quand tu payes pas tous les péages et toute l'essence forcément t'a une différence.

Sinon bien ouej, j'oserais pas me lancer dans un truc comme ça
pavé césar
Haaa le stop sur les grands trajets c'est toujours une aventure... Une fois j'étais allé à NDDL quand il y avait encore la ZAD en stop ; un mec qui livrait une voiture m'avait pris de Clermont Ferrand à Nantes direct alors que je pensais galérer comme pas possible... 6h de route tout droit, le mec m'a fait conduire sur l'autoroute avant d'arriver parce qu'il devait se reposer, et j'étais qu'en conduite accompagnée à l'époque... bien drôle
Miore
op
@HKarotte: Lol j'aurai pas osé, déjà que je flippr côté passager!
@Miore: c'était pour rendre service haha
Et le retour ?
@KsiiKsii: Oui mais tout droit, tout droit, tout droit
@Amumu: il avait semé des petits cailloux blancs dans la forêt, alors easy.
t'avais pas eu une histoire similaire?
@lemaurinois: même ressenti... déjà lue sur le site
Miore
op
@lemaurinois: oui j'avais posté et delet dix minutes aorès parce que j'aimais pas comment je l'avaisécrit
Mais c'était il y a bien six mois ! Je m'attendais pas à ce que vous vous en souveniez
Et le retour, tu la fais en stop aussi ?
Heureux les pauvres de thunes, le royaume de la fiesta Barcelonaise est à eux. Car en vérité je vous le dit, celui qui croit en moi, plus jamais ne se fera ièch. Demandez, et vous obtiendrez.
Donc t'as fait l'équivalent d'un Paris-Nantes en stop et tout s'est bien passé. Well.
Miore
op
@Billydemerde: La voiture qui pète au millieu de l'autoroute
Jolie périple ! J'espère que t'as squatté le bus en scred pour le retour



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...