Chargement...
Menu Groupes

Péripéties d'un carabin à l’hôpital 32

Aujourd'hui je vais vous raconter l'histoire d'un patient.

Enfant il vivait une existence paisible et heureuse chez son père qu'il admirait et chez sa mère qu'il aimait. Insouciant, évoluant dans son monde idyllique, son innocence pris fin le matin où il découvrit le corps inanimé de son père sur le sol, une balle dans la tête.
A cette époque un blocage s'opéra dans sa tête et le gamin de 10 ans versa pour la dernière fois des larmes et enferma cet horrible traumatisme dans un coin de sa tête.

En grandissant, il commença à avoir honte de son histoire et répondait toujours un mensonge quand on lui demandait quel métier exerçait son père, éludant le fait qu'il était mort. Ainsi pour dissimuler la vérité, il inventa un personnage, un rôle, et quand les gens lui parlaient, ils s'adressaient en faite à une façade. Ses relations amicales étaient superficielles, il était incapable d'avoir une relation amoureuse, et au final il n'avait aucun vrais liens avec personne. Toujours souriant, rieur, blagueur, à l'écoute des autres, personne ne se doutait de son histoire, et de la souffrance qu'il recelait en lui.

Arrivé en première année de Médecine, il péta un câble, son lourd passé refaisant surface et ouvrant de vieilles plaies. Dépressif, replié sur lui même, ayant plus ou moins des idées noires, en échec total d'un point de vue universitaire, il prit rendez-vous avec le psychiatre qu'il avait vu après la mort de son père, mais à qui il avait refusé de parler à l'époque. Son mal-être était du à un sentiment de culpabilité, il se croyait responsable de la mort de son père. Sa dépression était du au regret de ne pas avoir eu une enfance "normale", de ne pas avoir de vrais amis, et de n'avoir jamais eu de vraies expériences avec le beau sexe. Après un an et demi de thérapie, il finit par obtenir son concours et passa en seconde année. Il comprit également que si il était toujours disponible pour aider les autres et désireux d'être en médecin, c'est que quelque part en sauvant les autres, il se sauvait lui même.

Cette culpabilité effacée de sa mémoire, il commença à "profiter de la vie" en sortant minimum 4 fois par semaine, en se bourrant la gueule à en avoir mal au foie, et en se tapant tout ce qui bouge. Cependant il n'était pas heureux, il continuait à se replier sur lui même, et était clairement dépressif. Il passait de justesse en année supérieure car il n'avait pas la tête à travailler.
La renaissance commença à s'enclencher le jour où il rencontra La fille, qui réussit à détruire ses barrières de protection, ses murs, et à voir qui il était vraiment à travers les apparences : un homme brisé, perdu, ne connaissant pas sa place. Lui qui n'arrivait pas à faire confiance aux gens, y parvient avec cette magnifique brune débordante de gentillesse et de bienfaisance. Pour la première fois de sa vie, il commença à aller beaucoup mieux et à profiter de chaque instant.

Même s'il y avait du mieux, il n'était toujours pas bien, et il découvrit un site internet étant le Reddit français.
Il passa des longues heures dessus à rire et à trouver du soutien. En parallèle il alla consulter un autre psychiatre qui découvrit l'origine de son mal être : Un syndrome amotivationnel.
Le médicament qu'on lui prescrit changea littéralement sa vie, il était maintenant heureux, motivé, plein d'entrain. Et c'est alors qu'il décida de publier sur le site cité plus haut les histoires qu'il vivait à l'Hôpital, et pu ainsi dialoguer avec une formidable communauté. Assez populaire, les internautes lui conseillèrent d'en faire un livre, et c'est ainsi qu'il s'attela à la tache.

Merci.
Péripéties d'un carabin à l’hôpital 32
Bons Plans
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
On sait maintenant pourquoi tu te tapes pas l'infirmière.
@JackOlantern: Bah moi je vois toujours pas pourquoi...
@Autruche: Faut ouvrir les yeux
@Autruche: Faut apprendre à lire
@JackOlantern: MERCI LES GARS JAVAIS PAS COMPRIS
check "Bazorbakk"

OK on peut lire tranquille.

EDIT: J'ai larmouillé. Merci à toi.
Je pense pouvoir dire que tu as autant apporté à la communauté qu'elle t'a apporté.
Je suis pas le plus connu ici, mais je pense pouvoir te remercier au nom de la communauté choual pour ce que tu as partagé avec nous.

(Ouais, je pense beaucoup, mais comme dirait Fredo, mieux vaut prévenir que guérir !)
Le dernier paragraphe.
Oh putain.... tu m'as filé des frissons enflure !
"cette magnifique brune débordante de gentillesse " si elle est si gentille, tu veux pas lui parler du g/cgw? Merci!
Bon courage mec! j'espère que tu continueras longtemps a nous raconter t'es anecdotes!
Dat Feel! Bientôt au Cinéma.

Dès que tas commencé à parlé de médecine j'ai espéré que tu parlais de toi!
Ça c'est une Cool Story!
Plot twist : le medecin était un patient dès le début. Joli coup.
putain ce feel
ça t'fera un bel épilogue :)

(ME FAITES PAS CHIER POUR LE SMILEY BANDE DE MERDES.)
journée du feel aujourd'hui
Non mais attends, cette communauté a la réputation d'être composée quasi exclusivement de fdp, de gamins immatures, de connards irrespectueux et de fouteurs de merde ; tu peux pas te ramener comme ça et dire qu'elle est formidable ! Tu vas ruiner des années de travail !
@Amok: Putain tu sais combien de nique ta mère j'ai du placer pour salir juste un peu cet endroit ?
@Saddam: Pas assez à mon goût, donc tu peux aller niquer ta mère par la même occasion.
"cette magnifique brune débordante de gentillesse et de bienfaisance" CGW ?
Beaucoup de feel depuis 2 jours, heureusement que Fredo est passé par la. Comme qui dirait "Qui dort dîne" !

Bonne continuation à toi sinon, je te souhaite d'avoir passé le plus dur :)
Oh la vache cette démagogie, bleuuarg
saian
a
Gros gros feel bro.
T l'meilleur. #nohomo
Faut en avoir dans le pantalon pour continuer de vivre et agir normalement face aux autres. Un grand merci à toi !
Trés bien écrit... comme quoi la vie est faite de rencontres qui peuvent tout changer et heureusement!
Bon à quand le mariage, le bébé, l'achat de la maison, le gros chien dans le jardin?
Comment ça je m'emballe?
Merci à toi aussi de nous partager l'envers du monde hospitalier !

Et surtout, bravo pour ton courage. Avoir un tel regard sur ton passé, c'est assez fou, même si je me doute bien que les psys ont dû t'aider à mettre le doigt sur ce qu'y n'allait pas.

Encore une fois :

MERCI !
Gg à toi, dis toi que tu as réussi et que c'est ce qu'il compte ! Continu à te donner à fond tout les jours pour ne rien regretter et profite, la vie c'est des bons et mauvais côtés à toi d'avoir des moments heureux le plus possible !

La bise
T'es un bon, gros câlin à toi
(no homo)

N'empêche tu te tapes tout ce qui bouge fdp
"Assez populaire"
Syndrome amotivationnel ? Ca explique les illustrations de tes péripéties..
C'est quoi le médicaments ?

Tu t'es tapé LA fille ?
C'était vraiment trop convenu dès le début

(je retiens que tu t'en es tapé plein, bravo)
De rien bro
Larmes aux yeux.. Merci à toi !
@Hqdri: Tous ces commentaires immondes, c'est à vomir.
J'étais parti pour t’écrire un truc niais mais je vais plutôt faire court et te dire "c'est bien, tu portes tes couilles". ;)
Putin gros j'ai versé une petite larme. Dis gj à ta copine de notre part et profites le plus possible.
Waouh...
Dat feel. J'en ai eu des frissons. GG pour ta réussite et pour la suite !
Eh ben ! J'applaudis des mains, des pieds et des testicules.
Congratulations bro' :) et courage !
Bravo à toi, et une belle preuve d'amour pour la communauté!
Merci Razorbakk. Ton histoire est bouleversante. Respect. Continues comme ça, chaque fois que je vois tes boxs, elles passent avant tout ce qui est prioritaire pour moi. Je te souhaites le meilleur pour ton avenir et je me réjouis d'avoir ton livre en main. #nohomo
GG faut avoir les balls pour raconter son histoire!
Merci à toi. Et merci à elle de nous avoir permis de t'avoir. Et moi aussi je surkiffe dr.House.
Tu l'as baisé ?
Oh putain .... cette fin !
L'atterrissage est magnifique !
Du grand art !

On veut un livre !
On veut le livre de toutes ces péripéties !
il y en a un qui serait fier de toi :)
Putain de feel enculé. Tu as mis une majuscule à "La fille", on y voit l'importance que tu lui tiens. Continus bro !
feel so much feel
Ca fait un bon début de Comics.
Je ne fait pas partie de ceux qui commentent tes box en général mais je te lit depuis le début tu a un vrais talent en écriture et pour transmettre des emotions gros respect à toi.
Que dire de plus par rapport aux commentaires précédents ? Ton histoire est dure et tu as réussi à en faire quelque chose de formidable. Félicitation pour ton parcours, pour tes batailles gagnées et ta motivation affichée dans tes projets. J’espère sincèrement que tu arriveras à tes fins.
Bon courage pour la suite.
Putain de merde, ce feel !
Bravo à toi d'en être arrivé là.
C'est "marrant" mais ça me fait vachement penser a une épisode de Dr House "Cours magistral" continue comme ça MR Razorbakk ♥
Ya fredo dans ton hôpital ?
amotiva quoi ? Arrête de parler allemand putain de nazi !
Je pos, mais sache bien que je n'aime pas du tout les mecs comme toi, Box confondues. Mes potes femelles infirmières se marrent sur certains passages, limite, mensonge. . Mais je ne les aime pas non plus.


cinquante nuances de grey
Tu as pas peu de prendre des médocs justement pour un prob comme ca ?
Putain enculé ce twist final
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Désolé d'être impersonnel mais je me pose une question; comment est décédé le père de cette enfant, je veux dire, c'était un homicide ou un suicide ?
@kzehkuzehkjazhg: putain t'es con ou tu le fais exprès?
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@Ghostfag: "L'enfant" c'est Razorbakk, oui merci, j’essayai d'avoir un minimum de t’acte.
@kzehkuzehkjazhg: le fameux t'acte, on en parle pas assez, t'es vraiment très impersonnel
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...
J'accepteCe site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus