Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Sur Tinder, les hommes et les femmes évoluent dans des mondes parallèles. le taux de succès moyen pour une femme est de 50 %, et pour un homme de… 2 %.

Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Miore
op
El famoso privilège masculin du méchant patriarcaca
@Miore: Brillante analyse.
@hamble: Quoi ? Un système social complexe ne peut pas être résumé à partir d'un article sur les taux de réussite/échecs dans une appli de rencontre ?
Me voilà fort outré
@hamble: Le mec est débile au point de pas comprendre un article qu'il relaie (un article derrière un paywall que personne ne lira mais de toute façon il s'en branle puisque qu'il tire les conclusions qu'il veut sur le titre).
«Je n’ai même pas mis une vraie photo ! J’ai juste mis un écran noir, et ils sont quand même là à me draguer ! Sérieux, les gars ? Un écran noir ? »

Ils adressent directement la sur-sollicitation des hommes directement liée au patriarcat qui donc laisse un choix gigantesque aux femmes mais non, les connexions ne se font pas.

Y a probablement pas mieux que d'observer les statistiques et les comportement sur les apps de dating pour constater le patriarcat. Le mec est dans un niveau de déni stratosphérique.
@Gooby: De ce que j'en vois, c'est vous qui ne comprenez pas son point de vue.

Je vois son point de vue comme étant "dénoncer le privilège masculin systémique du patriarcat comme étant un privilège masculin systématique alors que le patriarcat ne crée pas que des privilèges masculins"

Une façon de dire que tout n'est pas tout noir et tout blanc, que le patriarcat inflige aux hommes des défaveurs (ou dit autrement, profite aux femmes dans une certaine mesure)

Donc accabler le patriarcat comme étant le mal absolu et complètement néfaste à l'épanouissement de la gente féminine est une aberration quand on creuse un minimum, c'est tout mettre dans le même panier et faire une généralisation qui détourne d'une réflexion en profondeur
@Hilidan: Mais l'article va à l'encontre de ce qu'il dit en fait. Si les mecs sont à 2% de réussites, c'est parce que sur toutes les meufs, et moi le premier quand j'étais dessus, tu vas liker. Le fameux "sur un malentendu ça passe". Du coup derrière chaque meuf reçoit 1000 likes, et fait son choix là-dedans.

Bien sur que le patriarcat ne créé pas que des privilèges : rapport à la virilité etc. Mais là c'est pas du tout le bon exemple. Ca donne juste l'impression d'avoir un incel qui fait "ouin ouin si on veut pas de moi c'est à cause des femmes". Alors que techniquement, c'est en partie la faute d'un système social patriarcal que les "incels" existent. Justement rapport à la virilité, à la conception de l'homme "mâle". Mais pour comprendre ça faut aller plus loin que juste un titre de l'article du monde, la friendzone et la frustration de pas faire touche-pipi.
@jerico3572: Même si il fait un raccourci maladroit, le problème de fond demeure légitime et le fait que "toutes les meufs vont se faire liker" ça reste un avantage lié au patriarcat et je pense que c'est un bon exemple d'une des dérives possibles de cet état de fait
Miore
op
@jerico3572 que ce soit à l'origine du patriarcat ou pas, ça reste un privilège féminin. Et tu vas pas voir les fameuses défenses de "l'égalité femmes-hommes" se battrent contre les privilèges des femmes, c'est vachement hypocrite quand on y pense.

Comme dit le grand philosophe Vald "Vous voulez tout pareil mais faut quand même qu'on vous tienne la porte"
@Miore: Je vais pas m'épuiser à parler avec toi donc après ça je vais m'arrêter. Mais ce que tu vois comme un privilège, ça ne l'est pas. Se faire siffler et interpeller dans la rue c'est pas un privilège. Bah là c'est la même chose mais sur internet. Se faire considérer comme un trou à remplir par 1000 mecs sur Tinder c'est pas un privilège. Et si y a que 2% des mecs qui concluent, c'est pas que à cause du physique et de la photo, mais peut-être lié aux approches plus que douteuse du style "suce ma bite". Mais c'est marrant, Tinder communique pas sur ça. Bah ouai, ça fait pas vendre les "add-ons" sur Tinder pour maximiser tes chances.

Comme dit le grand philosophe Vald "il a pas dit bonjour, alors j'lui ai niqué sa mère".
Miore
op
@jerico3572 si c'est pour dire des conneries pareil t'aurais dû te retenir dès le départ du coup
@Hilidan: (ou dit autrement, profite aux femmes dans une certaine mesure)
Quelle INCROYABLE faveur que de se faire harceler sur les apps dating quand t'es dans les critères de beauté ou insulter quand tu l'es pas. J'ai une amie aux cheveux cours et visiblement son simple choix de coiffure lui offre le droit de se faire insulter en permanence.

edit : du coup j'ai répondu la même chose que jericho
@Miore: déjà de base c'est assez connu qu'il y a beaucoups plus de mec que de meufs sur ces appli, donc tu propose quoi, que chaque meuf inscrite se tape 3 mec par semaine pour équilibrer les stats ?
En plus pour avoir utiliser Tinder pendant ~une dizaine de mois, et avoir eu des potes meuf qui utilisent, jamais vu une meuf liker tout ce qui bouge et faire le tri par la suite (mais la j'ai pas de stats donc ça a pas vraiment de valeur).
Il n'empêche d'un truc sur lequel je tempere mes propos, c'est sur le fait que les meufs n'ont absolument aucune conscience d'a quel point c'est difficile pour un mec de rencontrerer (et plus si affinités) des meufs sur ces appli.j'ai eu une date qui m'a dit sans frémir "c'est quand même plus compliqué de rencontrer quelqu'un de bien pour une femme que pour un homme"
Miore
op
@diverticuleaxia non je demande pas l'égalité lol me fait pas dire ce que jai pas dit.

Je trouve ça juste hypocrite que les meufs utilisent d'elle même ces apps pour bénéficier de ce privilège et après nous tanner avec leur discours féministes à deux balles comme quoi c'est des victimes éternelles de la société

Les meufs ont des milliers d'hommes faibles à leur pied prêt à tout pour les divertir sur commande contre un peu d'attention, mais non ouin ouin c'est trop dur de se faire harceler sur une app qu'elles ont délibérément téléchargé elles même et qu'elles choisissent de continuer à utiliser
@Miore: Par "Je trouve ça juste hypocrite que les meufs utilisent d'elle même ces apps pour bénéficier de ce privilège" qu'est-ce que tu entends par "privilège"?
@Miore: Les meufs ont des milliers d'hommes faibles à leur pied prêt à tout pour les divertir sur commande contre un peu d'attention

T'es vraiment un gros taré doublé d'un colossal seigneur du cringe.
@Gooby: Ce qui est bien avec Miore c'est qu'avec tous ses coms, y a de quoi remplir le thread "r/nice guy" de reddit
@ChucKN0risK: Qu'elles savent exactement dans quoi elle s'engagent en utilisant ce genre d'applications, faut arrêter de se victimiser de cette manière et faire un reality check à un moment, cette merde de lemonde publie toujours ce genre de faux débats merdiques quoi qu'il en soit.
Miore
op
@chuckn0risk bah elles ont de l'attention, de l'écoute, une oreille (voir plus en fonction de la partie du corps qui l'intéresse), un divertissement pour la soirée, certaines en abusent pour bouffer gratos et le pire c'est que ça marche

On vit dans un monde où la solitude est un vrai fléau. Mais ce qu'on dit pas c'est que ça concerne principalement la gente masculine.

Donc oui pour moi c'est privilège, quand t'as tous le sexe opposé qui ne demande qu'à interagir avec toi sans contrepartie autre qu'un peu d'attention en retour. C'est un vrai déséquilibre
@Gooby: Tu pars dans une autre dérive du patriarcat.
Et oui, c'est un privilège d'avoir à ses pieds des centaines de mecs et de pouvoir faire son choix. Le nier sous prétexte que c'est un poids à porter c'est une insulte à la détresse sentimentale de la grande majorité des hommes qui en viennent à utiliser ce genre d'application.
Comme je l'ai déjà dit, tout n'est pas juste blanc ou noir, l'avantage incommensurable que procure le fait d'être une fille sur les applications de rencontres vient avec des désavantages (que tu as cité, mais d'autres aussi).

Pour essayer d'être concis en donnant exemple, c'est comme si dans un buffet tu étais le premier à choisir et que tu te plaignais de la qualité de la nourriture en disant que c'est pas un avantage d'avoir le choix.

Donc je me répète, avoir le choix dans ces applications est une faveur qu'il ne faut pas nier. Ce qui vient ensuite, c'est un autre problème.
Miore
op
@gooby t'as l'insulte facile, c'est le pigeon qui renverse l'échiquier
Miore
op
@hilidan c'est beau ton exemple
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@Miore: c'est juste que tinder montre la vrai puissance des femmes, et donc le pourquoi on les contraints par divers acte/choix a rester sagement a leurs place pour ne pas justement qu'elle est autant de pouvoir...

csb/on Une amie a moi qui doit etre 5/10 c'est tapé en 1 mois, environs 30 mecs...
@Hilidan: Personne n'insulte la détresse affective des hommes, n'importe quelle féministe conséquente sait très bien qu'elle cherche à émanciper les femmes autant que les hommes.

Et de toute façon, je ne vois pas ce que vous cherchez à faire en opposant des soit disant privilèges féminins au patriarcat.
C'est exactement la même chose que les trous de balles qui dénichent les quelques racistes anti-blancs et qui les opposent au racisme pro-blanc systémique pour en nier l'existence.
Miore
op
@Gooby: Tu vois pas ce qu'on cherche à faire parce que t'en es pas capable. C'est pas grave tu sais
@Miore: Paye ton privilège wow.
C'est tellement essentiel à la vie de toute femme d'être "privilégiée" sur un truc incontournable comme une appli de rencontre, pourquoi elles se plaignent encore ces grosses putes hein?

Ton dernier paragraphe fait pitié quand même, c'est normal de se faire harceler sur une appli de rencontre?
Miore
op
@Tomboy: Lol mais y'en a pleins d'autres des privilèges propres aux femmes mais c'est pas le sujet là. Et j'ai traité personne de grosse pute sauf une fois la mère de Gooby mais c'était en privé
@Miore: Mais je t'en prie explique-moi. Je demande systématiquement à ce que vous alliez plus loin que vos petits commentaires cyniques sans réflexion et y a JAMAIS personne.
Miore
op
@Gooby: C'est mon taff à temps partiel de faire des paragraphes ici donc tkt je suis là. Et sinon je crois on prouve rien en fait, c'est juste on parle d'un fait d'une statistique et ça vous émoustille car vous me supputez des pensées d'incelus americain que je n'ai pas.
@Miore: Je crois pas que les meufs se plaignent d'avoir trop de choix sur Tinder, jamais entendu ça. Se plaindre de tomber sur des connard qui mentent très bien sûr les apps oui mais d'avoir trop de choix je sais pas où ta entendu ça.
@Gooby: Non non, on n'oppose pas les privilèges féminins au patriarcat, on oppose les privilèges féminins aux doctrines toxiques qui confondent privilège masculin systémique et privilège masculin systématique.

Parce que certaines personnes pensent que le mal de la société, c'est les hommes. Ils ont un point de vue profondément misandre de la société, et se laissent influencer facilement. Ils en viennent à critiquer le patriarcat comme source de tous les maux des femmes et exclusivement profitable à la gente masculine. C'est là où on oppose le fait que le patriarcat blesse aussi les hommes et que dire qu'il est un privilège masculin systématiquement est erroné.

En somme, tout le monde est d'accord pour dire qu'une société patriarcale a ses tares qu'il faut corriger, mais sous couvert de misandrie certains s'inscrivent dans un rôle de victime permanente et font preuve de mauvaise foi en niant les souffrances des hommes liées à cette société patriarcale.
@jerico3572: j'ai lu la moitié des coms et putain @Miore ressemble à 100% à un incel... triste vie
Miore
op
@DiverticuleAxia: Je parle des féministes qui se plaignent en général d'être la représentation universelle de la victime dans notre société, tandis qu'elles bénéficient de certains avantages (celui là dont on parle parmi d'autres)
@Gooby: Et je te répondrais concernant ton exemple sur le racisme que ces personnes confondent le type de racisme dont il est question. Un racisme systémique n'existe que dans une optique d'avantager la population blanche pour l'instant, il n'existe pas de contrepartie où une société serait raciste systémiquement envers la population blanche.

En revanche, le racisme attitudinal et le racisme idéologique touchent aussi bien la population noire que la population blanche.
@Miore: "Je trouve ça juste hypocrite que les meufs utilisent d'elle même ces apps pour bénéficier de ce privilège et après nous tanner avec leur discours féministes à deux balles comme quoi c'est des victimes éternelles de la société"
J'emploie le terme de grosse pute pour forcer le trait.

Je vais pas développer et partir dans un débat parce que jai la flemme, mais tu peux pas dire que le truc des applications de rencontre c'est un privilège et que par conséquent les femmes doivent fermer leur gueule.
Je pense pas que tu puisses comparer un avantage sur une appli de rencontre avec d'autres choses plus importantes.
Miore
op
@Tomboy: C'est quand même assez symptomatique de la société dans laquelle nous vivons qui mets sur un piédestal la femme dans son unité, indépendamment de la personne en elle même le simple fait de son sexe lui vaut une attention supplémentaire. Là ça se retranscrit sur une app de rencontre mais évidemment ça se retranscrit aussi dans la vie de tous les jours : des inconvénients avec les réflexions et aggressions sexistes, je suis d'accord, mais il ne faut pas oublier de mentionner les avantages qui sont bien présents. Je vois pas en quoi les deux s'annulerait
@Gooby: Ah mais c'est la faute du mechant patriarcat je vois !!! Mais dis moi quand on aura 50% de femme pdg du CAC 40 est ce que les suicide masculin reculerons est ce que le taux de pauvreté et de perte de logement aussi ?
Non attend je sais ! Quand tout les personnage masculin de film auront leur equivalent feminin on resolvera la misere sexuelle des hommes ! Ou bien c'est quand on utilisera des pronoms non genrer je sais plus.
Et d'ailleurs il est scientifiquement reconnu que quand les femmes pourrons se balader seins nu la disparité devant la justice entre homme et femme serra resolu !
Non le vrai degré de déni stratosphérique c'est de nommer le système precedent qui avais atteint un équilibre social "patriarcat" et de nommer le changement de ce système par l'apport de privilege au femme "égalité".
Et PIRE quand on constate que la strategie ne creer pas un environnement saint (dans les deux sens) pour personne et bien la solution c'est de doubler les efforts
P.S: Tu devrais regarder sur youtube un gars a fait un bot pour liker 10 000 profil avec des phrase automatique et les "viens on baise" n'est clairement pas la moins efficace
@Miore: elles sont les produits vendus sur ces putains de sites, c'est le summum du patriarcat
@Tomboy: Attend attend tu te rends bien compte que des données empirique sur une disparité de traitement dans un domaine on bien plus de poids scientifique sur la création d'une hypothèse que le sentiment de Cassandre qui trouve que machin il la regarde trop et que c'est une micro oppression ?
@Gahnos: Tu compares n'importe quoi pour faire illusion d'avoir un propos mais ce que tu dis n'a aucun sens, navré. Je crois bien que c'est un genre de syllogisme.

Mais je vois bien que t'es de toute manière frustré et macho puisque t'invoques un truc complètement étranger au sujet et tu vois un problème dans le fait que des femmes acceptent un "viens on baise". T'essaies de dire quoi en fait ? C'est quoi le problème avec le fait que ce soit efficace ?
Miore
op
@dobbey: personne les force mdr, c'est leur choix et tu leur trouves encore des excuses lol
@Gahnos: Allez il fallait bien qu'il y ait un allumé qui arrive.
Aucun rapport avec ce que j'ai dit. Ne me répond pas s'il te plaît t'as franchement l'air d'être gratiné et d'avoir du temps à perdre.
@Hilidan: Tu viens de répéter ce que je viens de dire en fait.

Du coup je repose la question : vous essayez de nous dire quoi en rappelant l'existence du racisme non systémique ?

"On cherche à mettre fin au racisme systémique."
- Ben ouais mais il existe aussi du racisme pas systémique.
- Oui, cependant on cherche à mettre fin au racisme systémique.
- Ben ouais mais il existe aussi du racisme pas systémique.
- Oui, cependant on cherche à mettre fin au racisme systémique.
- Ben ouais mais il existe aussi du racisme pas systémique.
...

On en est là en fait, vous faites du gatekeeping sans savoir ce que vous gardez.
@Miore: J'espère pour toi que tu n'es pas en train de devenir un Incel en puissance.
@Gooby: Je n'ai pas répété ce que tu viens de dire.

Je t'ai expliqué qu'on opposait l'existence des défaveurs faites aux hommes dues à une société patriarcale aux idéologies misandres selon lesquelles le patriarcat est un outil qui n'avantage qu'exclusivement les hommes.

Cette histoire de racisme est hors sujet, et l'opposition que tu met en lumière est erronée, il n'existe pas de parallèle possible avec le racisme puisque le racisme systémique favorisant les blancs ne connaît pas de contrepartie favorisant les noirs.

Là, on explique que le patriarcat c'est le problème de tout le monde. Pas que des femmes.
Miore
op
@Volodia: Incel ça veut dire qu'on ken pas de la nenette
@Hilidan: Mais si, tu répètes ce que je dis. J'ai parlé d'une opposition qui n'a pas lieu d'être entre racisme systémique et non systémique et tu fais quoi, tu me dis qu'opposer racisme systémique et non systémique est erroné. Donc on est d'accord, non ?

Cependant t'as toujours pas expliqué quel était l'objectif de ce gatekeeping qui ne sait pas ce qu'il garde, tu ne fais que tourner en rond comme dans la boucle que j'ai mise en exemple.

Je répète donc ma question : qu'est-ce que vous cherchez à dire en soulignant cette actuelle "défaveur" ?
D'un coup vous découvrez que la notion de désavantage n'existe que par son positif de l'avantage ?
Vous comprenez pas que cette "défaveur" sur les apps dating disparaîtra en même temps que le patriarcat ?
@Gooby: Ah tu parlais du racisme, oui j'ai expliqué pourquoi les personnes que tu dénonces avec ton exemple de racisme sont dans l'erreur.

Relis ce que je tout le monde dit, personne n'a défendu le patriarcat. On souligne les dérives créées dans la lutte contre les tares de ce système.

En voulant déconstruire la notion de patriarcat et les avantages systémiques qu'ont les hommes dans cette société, des dérives misandres se créent et se popularisent. Elles éloignent du débat et du combat réel. C'est ça qu'on souligne.

Donc critiquer le but: non. Critiquer les méthodes: oui.

Je rajouterais qu'il est dans le bon droit de qui que ce soit de parler de sujet qui lui tient à cœur et qui l'affecte ou non. Si cette défaveur existe et fait du mal, il est normal d'en parler.
@Hilidan: Le sujet de base c'était une pseudo faveur pour les femmes sur les apps de dating, c'est quoi le rapport avec une branche misandre de la lutte anti-patriarcale ?

Je ne dis pas que je ne me suis pas moi-même égaré en allant chercher des comparaisons ou des exemples mais je trouve que cet éloignement cache quand même quelque chose.

Pour moi c'est louche de chercher à mettre en lumière les maillons faibles et, il faut le dire, parfaitement insignifiants des luttes majeures et indispensables.
@Gooby: "Le sujet de base c'était une pseudo faveur pour les femmes sur les apps de dating, c'est quoi le rapport avec une branche misandre de la lutte anti-patriarcale ?"

Le rapport, c'est que c'est de là d'où provient le déni des personnes qui se placent en position de victime systématique sur le fait que le patriarcat crée un système qui avantage et désavantage les hommes comme les femmes. Dire que les femmes ne sont pas du tout avantagées par le patriarcat est faux (preuve des applications de rencontre).

"Pour moi c'est louche de chercher à mettre en lumière les maillons faibles et, il faut le dire, parfaitement insignifiants des luttes majeures et indispensables."

C'est ton opinion, que je ne partage pas.

D'où ma phrase précédente "Critiquer le but, non. Critiquer les méthodes, oui."
Parce que toute minorité a droit de parole peu importe à quel point elle est représentative. Nier le fait que les individus soient des individus pour généraliser les maux d'une société en ne se préoccupant que des luttes majeures est pour moi une erreur monumentale. Sous prétexte qu'un mal touche un plus grand nombre de personnes, il est acceptable de passer aux oubliettes les maux d'une minorité ? Je pense que non.

Ton opinion sur la question se résume à "le bien du plus grand nombre" et est l'idéologie la plus adaptée dans la vie en société. Cependant, elle ne fait pas que du bien. Elle lèse toutes les individualités et réprime les marginaux, les anormaux, les différents, les minorités.

Ce que je pense moi, c'est qu'on peut très bien se battre pour la majorité sans pour autant perdre de vue les combats minoritaires.

Vouloir invariablement s'attaquer aux problèmes majeurs est une cause noble. Certaines méthodes ou idéologies mises en œuvre cependant créent des œillères qui prohibent la prise en considération des problèmes mineurs et lèsent des personnes qui n'ont rien demandé et n'ont pour seule faute que d'exister.
@Gooby: Ah mais clairement j'ai la flemme de débattre avec lui alors que chaque intervention de sa part me mets un sourire au coin.
@Miore: Gros c'est pas possible de devenir con à ce point. Ta meuf t'a fait cocu avec un arabe pour que tu te mettes à détester autant les femmes et tout ce qui n'est pas blanc en si peu de temps ?

Tu te rends bien compte que les privilèges masculins et la détresse affective d'une bonne partie des hommes coexistent dans la même réalité ? Qu'il est possible d'envisager qu'il y a une montée de l'insécurité liée à l'immigration de masse sans pour autant en déduire qu'on doit revenir à une monarchie catholique entre blancs ?

Une même pièce a toujours deux faces, et les solutions ne sont jamais tout de noir ou de blanc. À chaque fois, tu as l'air de vouloir mettre le doigt sur des problèmes réels tout en tirant systématiquement une conclusion ultrasimplifiée, ce qui t'amène forcément à généraliser les coupables en un seul groupe – les femmes, les gauchistes, les arabes, les immigrés. Résultat, tu vas sûrement briller au PMU mais passer pour un gros con le reste du temps. Faut arrêter de croire que les individus d'un même groupe raisonnent et agissent tous pareil, c'est un postulat qui amène forcément à voir tout à travers un prisme qui n'existe pas ailleurs que dans les médias, sur internet ou dans les milieux radicalisés, à gauche comme à droite.
Miore
op
@Sebordel: je vois pas de quelles généralités tu fais mention. Tu me fais porter un discours que je ne dis pas. T'es dans le schéma classique "Ha il pense pas comme moi, il doit donc être un extrémiste !" C'est en général un moyen de digérer plus facilement les informations contraires à ce que tu penses.
@Gooby: Non je remarque ton commentaire du "c'est sur que si les messages c'est "viens on baise" sa marche pas heeeein!!" donc en fait si c'est efficace tu peux pas dire sa. JE CITE "Et si y a que 2% des mecs qui concluent, c'est pas que à cause du physique et de la photo, mais peut-être lié aux approches plus que douteuse du style "suce ma bite"." La reponse semble etre un bon gros NON!

Alors soit un peu intelligent si tu comprends pas le propos c'est pas forcement qu'il veux rien dire un peu d'humiliter voyons.
Je vais te l'expliquer : Je compare des problemes masculin a l'action "feministe" pour mettre en avant JUSTEMENT l'absurdité de revendiquer que ces problemes seront résolu par ces actions ou bien meme que ces problemes sont issue de ce contre quoi le feminisme lutte.
Alors le fait que sa n'a aucun rapport C'EST LE PROPOS !!!
@Hilidan: Alors je souhaiterais t'arreter sur le fait que le racisme "systémique" qui favorise les noirs EXISTE belle et bien . Le premier exemple en tete qui me viens c'est qu'en moyenne un noir commets 30 a 40% plus de crime violent avant d'avoir affaire a des violences policière au US. Qu'il existe des programmes d'aide reserver au population noir et meme des salon de discussion interdit au blanc.

Quand au patriarcat et le fait que PERSONNE ne pourrais défendre cette odieux système ni meme y trouver le moindre point positif j'aimerais remettre en question cette croyance !

Le "patriarcat" me semble designer un système social qui pour avoir survécu les centaines d'années qu'il a survécu car il se basait sur un équilibre social ou la paix sociale était maintenu par des roles rigides.
On a comme préavis que les hommes blanc était de part leur sexe et couleur de peau dominateur et par consequence dans une position "injuste". Qu'il convenais donc de détruire cette position. On est allez loin TRES loin jusqu'à exiger des injustice "compensatoire" qui sont de maniere évidente et systematique/fonctionellement injuste mais compenserais cette injustice primaire et cette injustice "systematique"/"qu'on ne peut pas expliquer facilement".

Alors quand on constate que les méthodes qui sont pourtant rester fidèle au précepte de base ont des effets pervers j'ose affirmer que c'est parce que le BUT lui meme est tordu et qu'il ne peut en ressortir QUE des méthodes fausser.

Personnellement je pense que le système precedent était enclin a créer du malheur et méritait d'etre changer, mais que cette obsession religieuse de vouloir créer une morale et surtout de ce placer dans le halo de la bonté n'a fait que détruire l'equilibre du système sans en recreer un nouvel et surtout nous a rendu aveugle a ce qui doit etre changer . On reste prisonnier de nos emotions et il suffit d'agiter que l'on agit "au nom du bien" et peut importe les consequence !
@Gooby: Ce qui est souligner par cette "défaveur" c'est l'hypocrisie de croire a un systeme ou il y avais des gens qui avait tout et qu'il suffit donc de leur prendre pour rendre le monde equitable
@Gahnos:
Le violences policières qui surviennent après un nombre de crime plus important favorisent une minorité des personnes noires, pas les personnes noires de façon indiscriminée. Un racisme systémique, c'est quand l'avantage existe de façon indiscriminée.

Les programmes d'aides réservés à la population noire ne sont pas non plus un racisme systémique, ils sont de la discrimination positive. Privilégier une minorité en cherchant à rétablir l'égalité des chances.

Les salons de discussion interdits aux blancs, c'est du racisme idéologique mis en pratique. Pas du racisme systémique.

Ce que tu désignes d' "injustice compensatoire" c'est ce que j'ai écrit plus tôt, de la discrimination positive. Une inégalité des traitements ayant pour but de rétablir une égalité des chances. Une mesure censée être provisoire.

Comme tu l'as dit, toutes les méthodes ne sont pas forcément les bonnes pour tout le monde. Des dérives se créent. Il est normal de les pointer du doigt. Ce n'est pas pour autant que le but n'en est pas légitime. C'est en essayant, réessayant, en faisant des erreurs et en corrigeant les méthodes qu'on se rapprochera au plus près d'un système idéal.

"On reste prisonnier de nos emotions et il suffit d'agiter que l'on agit "au nom du bien" et peut importe les consequence !"

Je suis d'accord avec toi, je l'ai déjà dit. Trop souvent, sous couvert de bonne volonté, on utilise des méthodes toxiques. Mais n'oublions pas que "l'enfer est pavé de bonnes intentions". Encore une fois, le but est difficilement critiquable, les méthodes en revanche...
@Hilidan: "Comme tu l'as dit, toutes les méthodes ne sont pas forcément les bonnes pour tout le monde. Des dérives se créent. Il est normal de les pointer du doigt. Ce n'est pas pour autant que le but n'en est pas légitime. C'est en essayant, réessayant, en faisant des erreurs et en corrigeant les méthodes qu'on se rapprochera au plus près d'un système idéal."
Combien de temps ? Combien de souffrance sont justifiable parce que le but est "louable" ? Tu sais a quel point TOUTE les horreurs ne sont des horreurs que parce qu'on a accepter de remettre en question ses buts ?
Que l'ennemie du progrès c'est le "bien" ?
Quand tu parle de systémiques j'ai vraiment l'impression de parler a un evangelist qui me parle de Satan. C'est vraiment un concept tellement maléable a chaque fois mais toujours garder a porter de main !

Reprenons ta definition : "Le violences policières qui surviennent après un nombre de crime plus important favorisent une minorité des personnes noires, pas les personnes noires de façon indiscriminée..Un racisme systémique, c'est quand l'avantage existe de façon indiscriminée."
Et il suffit d'appliquer cette idée a tout pour en déduire qu'il n'existe pas de racisme systémique.
Le système monétaire actuel favorise une minorité d'homme blanc mais tout les blanc ne sont pas riches il n'y a donc pas de "système indiscriminé" . Je te mets au defi de trouver une "oppression systemique" qui soit impossible de contrer par l'argument que tu avances.

Et OUI le but est critiquable parce que le BUT est établie par un point de vue (qui selon moi est biaiser) et c'est de ce point de vue que les actions sont mener et ces methodes sont toujours "de bonne volonté". Parce que le BUT c'est une vengeance d'un péché qui n'existe pas exactement comme les arabes avais attribuer un péché d'animalité au noir pour en faire leur esclave exactement comme les chretiens avait attribuer un peche de paganisme au nordique pour les convertire de force exactement comme les nazi avait attribuer un péché de pouvoir et d'avarice au juifs on attribut aujourd'hui un péché d'oppression au "homme blanc" et PARTANT DE CE PRINCIPE on decide des méthodes.
@Miore: ftg espèce de gigantesque incel
@Gahnos: Aucune souffrance n'est justifiable.

Le concept de systémique n'est pas malléable, il est très bien défini: quelque chose de systémique s'inscrit dans la construction du système lui-même. C'est le système qui est fait tel.

Le racisme systémique existe bien en France et dans la plupart des pays développés. C'est un système de hiérarchies sociales entre les personnes, positionnées selon la façon dont elles sont perçues et rattachées à une supposée hérédité. C'est bien souvent inconscient mais résulte du développement historique de la zone géographique concernée et des rapports de pouvoirs au cours du temps.

Pour te donner un exemple de racisme systémique, les chances à l'embauche des candidats issus de l'immigration. C'est difficile de ne pas faire l'amalgame entre racisme systémique et discrimination systémique. On ne peut pas vraiment différencier l'un ou l'autre sans avoir l'opinion de la personne en faute.

Le but, c'est de vivre dans un système où tout le monde a ses chances. Un système équitable. On attribue pas de péché à l'homme blanc, on attribué pas de péché à qui que ce soit. Personne n'est individuellement responsable, on cherche d'abord les causes des dérives et des inégalités.

Il se trouve que le patriarcat, partant d'un but noble (organisation de la société, survie, développement technologique et cætera) a créé des dérives avec le temps qu'il nous faut corriger.

Trop de personnes se mélangent les pinceaux, trop d'informations parviennent à leurs oreilles. C'est normal.
Miore
op
@nikoumouk: J'ai une copine et tkt pour ma vie sexuelle je pense avoir ken plus de meufs que tout les chouals qui m'insultent d'incel réunis, si tu tiens vraiment à savoir
@Miore: "Incel ça veut dire qu'on ken pas de la nenette"
"j'ai ken plus de meufs que tous les chouals qui m'insultent d'incel"

C'est pour ça que je t'ai attaqué sur du personnel la dernière fois (rapport à tes considérations sur les apps de dating, l'entreprenariat à l'autre bout de la planète et le askmechoual mannequinat que j'avais oublié), c'est parce que t'es un énorme kéké et que toute ta pensée est entièrement forgée par ta vie de kéké.
Miore
op
@Gooby: Quand tu dis kéké ça me fait penser à johnny bravo et je trouve que c'est un beau compliment, merci
@Miore: pahahaha ce niveau de cringe stratosphérique, ftg merci.
@Gooby: Pourtant c'est bien ce qu'Incel veut dire. Miore n'a pas tort.
C'est un homme qui n'arrive pas à obtenir de relation sexuelles, et qui en veut non seulement à la gente féminine mais aussi aux hommes considérés comme attirants.
@nikoumouk: Autant Choualbox regroupe des gens intéressants avec des modes de pensée cosmopolites et je trouve ça fabuleux, autant l'agressivité et les insultes banalisées sont vraiment tristes.
@Hilidan: Incel c'est "involuntary celibate", pas autre chose. On peut être sexuellement actif et incel.

Tu me feras pas croire qu'il est pas dég de pas être dans les 2%. C'est pas de la spéculation que de le dire.

Fais pas l'outré sur les insultes, les deux camps en balancent.
Perso j'ai largement attendu et supporté les insultes avant de me mettre à en balancer.
Miore
op
@Gooby: Mec tu me fais le dire et passer pour un kéké mais je suis dans les 2%, que ce soit au vietnam ou à paris je choppe sur les apps. J'ai pas un ratio de 100% mais j'ai pas à me plaindre.

Cette box c'est pas par quelconque frustration mais plutôt par honnêteté intellectuelle
@Gooby: Oui, involuntary celibate. Qui se considère inapte à attirer sexuellement des femmes. On ne peut pas être sexuellement actif et incel, c'est un non-sens.

Je dis pas qu'un camp est plus fautif qu'un autre pour les insultes, mais dès qu'elles sont utilisées décrédibilisent le débat et leur auteur. En plus d'aliéner la victime de ces insultes et de réduire à néant toute possibilité d'un débat raisonné et de bonne foi.
@Hilidan: " il est très bien défini: quelque chose de systémique s'inscrit dans la construction du système lui-même" Et bien il est construit que dans notre systeme actuelle les noirs et les arabes sont une catégorie protégé de la population ou la violence et le ressentit envers d'autre race leur est réserver. Les femmes sont extrêmement avantagé que ce soit au niveau justice , accès au service ect ect. Que notre système actuel nommons le wokinat les minorité opprime la majorité. Il faudrais donc corriger les derives et "discriminer positivement" envers ces minorités?

Le fameux ont m'embauche pas parce que je suis immigrés qui n'a JAMAIS été prouver car c'est interdit de faire des statistique ethnique en France et d'ailleurs dans d'autre pays a diplôme et parcours EGAL il y a au contraire une priorité donner au femme et prénom immigré par "discrimination positive" par peur de se voir traité de raciste.

Plus le temps passe et plus les "dérives avec le temps" me paraisse n'etre qu'un incomprehension et une écriture de l'histoire a posterio.
Un exemple tout con je vois mal dire qu'au moyen age les hommes dominais les femmes . Que ce soit du paysan moyen qui doit travailler tout le jour dans les champs et partir se faire massacrer a la guerre ou meme le notable citadin qui se doit de pourvoir a sa femme et si il ne la satisfait pas jusqu'à se faire juger légalement ou meme le noble qui n'a pas pu choisir son épouse et qui avais controle total sur certaines affaire de la cour

Encore une fois l'idée que ce qui est de manière purement rationnel et pris en tant que tel comme étant purement maléfique ne l'est pas car il s'agit de rétablir "l'équilibre" c'est vieux comme le monde.
@Gahnos: Faut bien admettre, c'est quand même vachement pratique de faire semblant que ce qu'on a envie de croire est une vérité absolue sans JAMAIS vérifier même succinctement si c'est vrai.

Oups, 11% de réponses positives en moins sur CV identiques pour ceux avec un nom à consonance maghrébine : https://dares.travail-emploi.gouv.fr/sites/default/files/pdf/2016-076.pdf
Oups, pour un poste d'info bac+5 en IDF, toutes les femmes ainsi que toutes les personnes de nationalité française affichée mais avec des noms à consonance étrangère ont moins de chance d'obtenir un entretien d'embauche : https://www.insee.fr/fr/statistiques/fichier/1378021/ES464I.pdf
Oups, les immigrés, notamment africains et turques ont plus de mal à trouver du taf et sont moins bien rémunérés pour un poste identique et à expérience égale, cet écart pouvant atteindre jusqu'à -30% pour les plus hauts salaires : https://www.insee.fr/fr/statistiques/fichier/4175267/ECRT19b_D1_inegalite-salaire.pdf

Pauvre majorité opprimée…
@Miore: t'as l'air de pas aimer les femmes, t'as essayé Grinder ?
Miore
op
@premierdegre je ferais un ravage sur cette app
@Hilidan: Je trouve que tu es la personne la plus équilibrée et raisonnée ici. Je tenais à le dire car j'apprécie la construction de tes phrases et paragraphes. Tu argumentes bien et ne lâche pas le sujet, contrairement à Gooby qui répète les mêmes mots et multiplie les attaques ad hominem, mine de rien; tout en oubliant ses propres invectives quand il fait face aux réponses engendrées.
@Cymka: Merci, c'est gentil

Pour moi le plus important c'est d'être capable de se faire comprendre par celui qu'on essaie de convaincre.

Mon père me répétait toujours "Si quelqu'un ne comprend pas ce que tu dis ou l'interprète mal, il n'est pas idiot. Tu aura mal su faire passer tes idées et adapter ton discours."

C'est à celui qui explique ou avance ses idées de faire l'effort pour que ce soit compréhensible par son auditoire, et je suis d'accord avec ça.

J'essaie de faire de mon mieux, et peu importe le comportement des autres personnes qui participent au débat: tant qu'elles ont compris mon point de vue ça me suffit, après si elles partagent le leur sincèrement et de bonne foi c'est un bonus !
@Hilidan: Je vais essayer de m'inspirer de toi. Il m'arrive souvent de perdre mon sang froid face à des raisonnements que je trouve injustes, et en résulte en général un gros problème d'explication concise de mon point de vue. Déjà que la plupart des gens se mélangent les pinceaux en débattant alors il faut essayer au maximum d'être clair. Encore plus aujourd'hui où les biais cognitifs sont intenses et très peu conscientisé.
@Cymka: Les comportements changent en fonction des buts recherchés.

Si le but de quelqu'un c'est d'avoir raison pour lui, le débat ne va pas aller très loin et il va vite être soumis à ses émotions ou sa mauvaise foi.

Si le but de quelqu'un c'est d'avoir raison et que les autres admettent qu'il a raison, là ça devient beaucoup plus intéressant et de ce fait commence un travail un peu plus profond d'échanges de points de vues, de compromis...

Il existe évidemment bien plus de buts, le mien par exemple c'est de faire comprendre mes idées et d'essayer de baliser le débat pour éviter de trop se perdre ou d'extrapoler dans la mauvaise direction. J'ai plus un rôle de support que d'acteur normalement.

Un débat peut très bien se passer avec des gens qui n'ont pas du tout les mêmes avis si les buts qu'ils recherchent sont sains.

Comme un débat peut très mal se passer avec des gens qui ont exactement le même avis si les buts qu'ils recherchent ne s'accordent pas.
@Hilidan: Je suis d'accord dans l'ensemble mais le 2ème point " Si le but de quelqu'un c'est d'avoir raison et que les autres admettent qu'il a raison, là ça devient beaucoup plus intéressant". Perso mon but c'est de faire entendre ce que je crois être juste tout en restant ouvert sur la possibilité que j'ai tord ou que (comme très souvent pour tout le monde) mon raisonnement ne soit pas nécessairement parfait. Histoire de pouvoir avancer pour de bon quoi. Je débat aussi pour glaner des connaissances et des avis différents, qui me forment un esprit plus malléable et ouvert à de nouveaux concepts, dans la limite de ce que j'ai déjà construit et peut déconstruire. Enfin j'en sais rien si je le fais tant que ça de cette manière mais ça me paraît être un bon chemin vers plus de sagesse.

Bon tu dis juste après qu'il y a effectivement beaucoup de buts et je t'ai fais part du mien. J'ai réagi fort là dessus car je pense que c'est un très mauvais but que vouloir faire admettre raison ou tort dans un débat comme celui ci. Si on parle de sciences pourquoi pas mais la socio/psycho/antropho ne sont pas des sujets vraiment adaptés à l'idée de convaincre totalement des interlocuteurs d'avis différents.
@Cymka: Oui, c'est une démarche très sage et noble pour parfaire tes connaissances et j'aime beaucoup

Après tu sais, dire qu'un but est mauvais ça reste un jugement de valeur et crée des préjugés. En déterminant qu'un but est mauvais, on s'y oppose sans chercher à comprendre les raisons derrière.

Je pense qu'il faut laisser sa chance à tout un chacun, peu importe le but recherché
@Hilidan: Il y a des buts que je détermine comme mauvais lorsqu'ils provoquent un comportement toxique chez quelqu'un. Si on avance pas, surtout si on recule, à mes yeux c'est mauvais. Mais je suis d'accord sur.. le fond. Laisser l'occasion d'expliquer permet d'avancer. Encore faut il vraiment vouloir expliquer et remettre en question. Après à titre personnel tout peut être bénéfique je pense.
@Miore: Sur les applications de rencontre, il y a une majorité d'hommes.
Les femmes "top tier" visent les hommes "top tier", qui n'ont pas vraiment besoin d'appli pour baiser, donc il y en a peu.
Les femmes "tier 2" sont sur-sollicitées, ce qui les valorise, elle visent donc le "top tier" masculin, qui les baise bien volontiers aussi.
Les femmes "tier 3" sont sur-sollicitées également, donc elle visent du "tier 1" ou "tier 2".
Au final les femmes ont l'embarras du choix, même si elles pensent mériter les hommes les plus "avantageux", et les hommes "tier 2" et en dessous n'ont quasi aucune chance.

C'est la sélection naturelle : les mâles veulent se reproduire à tout prix et les femelles veulent le meilleur matériel génétique pour améliorer les chances de survie de leur progéniture.
Sur Grindr par contre ça match vachement plus pour les mecs, enfin c'est ce qu'on m'a dit.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@Skellington: Et moi le cousin de la mere du voisin de mon neveu m'a parler d'un continent ou les buisson sont de la barbe a papa et la terre un fondant au chocolat. VERIDIQUE
@Skellington: Sur Grindr tu vies juste ce que vive les meufs sur tinder. Des centaines de charo qui savent pas aligner deux phrases et qui t'envois des dickpics pour baiser
@Skellington: personne ne va comprendre ta vanne
@dobbey: Je le fais pas pour la gloire
@Skellington: Ca sera le commentaire le plus intelligent que j'ai lu sur ce thread
@Pseudobligatoir: Tu m'en vois consterné
Ca a toujours été comme ça, les boîtes de nuit fonctionnaient pareil.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Miore
op
@patapon avant c'était pas comme ça, c'est depuis que l'amour et le sexe soient rentrés dans le marché de l'offre et de la demande. (Surtout depuis que la société l'ai accepté)
saian
a
@Patapon: exactement, la plupart des mecs étaient tout aussi transparents en boite de nuit et les filles qui se trouvaient moches allaient pas en boite, d'ailleurs les moches (mecs ou meufs) se voyaient refuser l'entrée.

Tout était basé sur le physique et l'attitude, comme sur ces apps on savait pas non plus ce qu'on allait pêcher, la seule différence c'est qu'on savait qu'on avait en face de soi quelqu'un avec une vie active (fallait des amis et un minimum d'argent pour sortir).
@Miore: c etait pareil avant sauf que tu te batais pour esperer avoir la chance de baiser, pas pour baiser directement
@Miore: Depuis que l'amour et le sexe sont rentrés sur le marché de l'offre et la demande ? Tu dois te tromper de quelques millénaires à peine...
Miore
op
@Patapon: Je dirais depuis 200 ans
@saian: minimum d'argent pour sortir

Merci de me rappeler pourquoi avec mes potes on restait a la baraque a sombrer dans les affres des jeux-video.
Tu trouves ça injuste ? Tu as donc une raison de supporter les mouvements féministes afin de d'attaquer au patriarcat.
Miore
op
@pigcell oui voilà c'est jamais la faute des madame. Vive l'auto flagellation
@Miore: tu es perdu d'avance, tu es un homme, tu auras toujours tord.

La nuance n'existe pas pour tous ces chevaliers qui défendent la femme sur un terrain où elle domine clairement.
@Blackbonce: Le problème ici c'est la loi du Talion: certains accusent les hommes de dérives qui les avantagent, liées à une société patriarcale, et de l'autre côté accusent directement la société patriarcale des avantages conférés aux femmes.

De ce fait, certains hommes qui n'ont rien demandé se sentent lésés et cherchent à faire comprendre que s'en prendre directement aux hommes n'est pas normal. Malheureusement, leur solution comme je l'ai écrit au début c'est la loi du Talion. Ils s'en prennent aux femmes.

Quand ceux qui attaquent les hommes en faisant des généralisations comprendront que le problème relève surtout des tares de la société patriarcale, on pourra avancer et commencer à réfléchir pour pouvoir les corriger et établir une vraie égalité des traitements, égalité des chances... etc
@Miore: Le patriarcat c'est un prisme analytique qui mets en évidence la position dominante des hommes dans la société (basé sur des travaux sociologiques). Ça n'a pas de sens de le rapporter d'un pdv individuel, ni de dire que c'est la faute des hommes, puisque hommes comme femmes on est tous dans la même sauce.

La chose que les mouvements féministes (voir progressistes en général) demandent de faire d'un pdv individuel c'est d'entamer un travail de déconstruction.
Càd un travail de réflexion personnel dans lequel tu remets en question les stéréotypes genrés qui proviennent de la culture.
Oui il y a des différences "fondamentales" entre les hommes et les femmes, mais dans notre saucisse, ces différences sont exacerbés par une culture patriarcale, cela nous enferme dans des rôles genrés, ce qui engendre des inégalités.

Alors oui ça demande un effort intellectuel de remettre en question des croyances fortement ancrés en nous, mais c'est un travail que hommes comme femmes doivent faire.
Personne ne demande aux hommes de s'auto-flageller pour expier les privilèges dont on profité la gente masculine à travers le temps.

Commentaire assez long je m'arrête là, mais je peux peut être concocter un exemple si ça t'intéresse.
Miore
op
@Pigcell: C'est la logoré habituelle féministe, je sais pas qui dans ton entourage a pu t'ancrer ça dans la tête mais je me sens désolé pour toi. On peut en parler plus longuement en privé si tu veux avec plaisir mais on est au total opposé niveau réflexion haha
@Miore: Personne dans mon entourage m'a forcé à penser comme ça. Je suis arrivé sur ces sujets car j'avais rejoins un groupe de féministe sur facebook pour me foutre de la gueule de leurs postes car je trouvais ça ridicule, complètement abusif, je me sentais accusé juste car j'étais un mec.

Puis j'ai vu les études sociologiques, les témoignages, compris les raisonnements. De mon coté j'ai aussi progressé sur les sujets philosophiques, politiques, historiques, culturels.

En tout cas mon commentaire réponds en quoi ces mouvements n'accusent pas les hommes et ne leurs demandent pas de s'autoflageller. Et en quoi le féminisme prends en compte les inégalités dont il est question dans l'article de la box.

Si tu as des contre-arguments autre que "tu t'es fais laver le cerveau" (qui est plus une attaque sur ma personne) je suis à l'écoute également.

(+ Il y a toujours des trucs avec lesquels je ne suis pas d'accord aujourd'hui et que je trouve abusif)
Miore
op
@pigcell on a le même chemin mais à l'opposé, c'est en suivant les groupes féministes que je me suis rendu compte que ça se base sur rien d'autre que de la sociologie.

Et bien que les femmes subissent des inégalités, je pointe seulement du doigts que le mouvement féministe n'agit pas pour les inégalités subies par les hommes. Et tend même à souhaiter les discréditer (il suffit de traîner sur ces groupes)

Personellement, je pense que les femmes ont plus de privilèges et moins de pression social que les hommes. Aussi je vois pas en quoi les hommes ont eu plus privilèges dans l'histoire que les femmes
Ce taux de 2% augmente à 90% si l homme déclare être pompiste ou travaillant chez EDF.
@athanar: ou être un admin discord
@athanar: Ou possesseur d'un compte premium CB
Je comprends même pas ce que c'est censé "prouver" ou le rapport avec le patriarcat. Tu reproches wu femmes d'être sélectifs dans le choix de leurs partenaires ?
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Miore
op
@WoAw: Juste je met en avant un déséquilibre homme-femme et je parle du patriarcat pour montrer que ça va pas seulement dans le sens des hommes.
Seulement sur tinder ?
Le ratio likes/succès me semble plus juste. Un mec va liker 15000 fois mais une fille combien ? À partir de là, effectivement le taux de succès est forcément plus bas mais ça ne dénote qu'une façon différente des sexes d'utiliser l'outil.
@Mari0: On est sur une difference telle que meme avec des mesure comme sa tu vois l'effet. Tiens fais une petite experience emprunte le tel d'une amie pas forcement jolie et like 10 ou 20 (pas plus tu va etre spammer apres) et regarde combien te reponde
Moi je pense que c est normal car 2x 50=100
Mdr g pa lu
Bah le ratio est de min 500 à 1000 (voire plus) hommes pour 1 femme, sur les sites de rencontres.
Alors c'est logique.
Pour le fun:
https://youtu.be/FFpinC3Xo4k
@OasisTropico: C'est p'têt pas à ce point là
En fonction de l'age , la tendance s'inverse
Miore
op
@minicube vrai, mais même à 38 balais 3 enfants célibataire je pense elle reçoit plus d'attention qu'un mec lambda moyen de 25 ans
@Miore: j'ai poussé plusieurs cinquantenaires à s'inscrire sur adopte une mec. (Homme et femmes)
Bah crois moi, les femmes ont beaucoup plus de mal à pécho que les mec... et les mecs en profitent.
@MiniCube: ptetre parce que les hommes meurt + vite que les femmes
Chargement...
Chargement...
Chargement...