Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Combat d'Infirme

Ceci est un coup de gueule pour parler de ma situation non pas en tant qu'écrivain mais en tant que personne en situation de handicap.

Les faits sont les suivants : je suis actuellement locataire d'un logement social dans le 95, à L'Isle-Adam plus exactement. Mon appartement n'est clairement pas conçu pour des personnes en situation de handicap, notamment des personnes en fauteuil. Si la salle de bain a vu sa baignoire être remplacée par une douche à l'italienne après quatre ans de combat mené auprès de la MDPH, à la recherche de financements via des commissions ou des associations, le Logis social du Val-d'Oise (mon bailleur) s'était engagé pécuniairement puis il s'est rétracté au dernier moment, m'obligeant à passer encore et toujours par des associations pour le financement des travaux. Un bien bel abandon qui m'aura fait perdre un temps fou, mais qui bénéficiera bien évidemment au LSVO puisque quand je partirai, toutes les installations, elles, resteront. L'interrupteur du chauffage de mon salon se trouve à 1,50 m du sol… je ne peux pas fermer mes volets moi-même, je ne peux pas aller dans mon jardin puisqu'une fois dehors, la marche est trop haute pour rentrer. Je ne peux pas atteindre la fenêtre de ma cuisine. Les portes ne sont pas assez larges pour que je puisse me déplacer convenablement. Les prises électriques au sol sont un véritable calvaire pour moi. Le placard de la chambre est inaccessible pour moi puisque pour l'ouvrir, il faut être debout et dos au mur, dans un espace de 80 cm, soit la largeur de mon fauteuil. 

Le fait est que lorsque je suis rentré dans cet appartement en mars 2011, j'étais sur mes deux jambes, puis ma pathologie a évolué et depuis 2014, je suis en fauteuil électrique.

Je ne demande pas de nouveaux aménagements. Mon objectif est de déménager, en l'occurrence à Bordeaux qui est une ville qui me permettrait en tant que personne handicapée de vivre dignement et d'avoir accès à tout ce dont un citoyen français a besoin et est éligible. C'est pourquoi j'ai entamé des démarches, comme n'importe quel français demandeur d'un logement social.
Au bout d'un an d'attente de logement social, on est en droit, selon certains critères, de faire une demande de droit au logement opposable, DALO. Les personnes handicapées sont éligibles à ce droit, d'autant plus lorsqu'elles sont logées dans un appartement inadapté.

Et bien figurez-vous que je me suis vu refuser mon Dalo à Bordeaux pour la raison suivante : mon handicap ne constitue pas à lui seule une raison suffisante.

AH, comme dirait Denis.

Pourtant, j'ai absolument tous les documents qui certifient que ma situation dans cet appartement est un danger quotidien, j'ai des documents de médecins qui me suivent à la Salpêtrière, j'ai des attestations de travailleurs sociaux… et pour justifier mon choix de changer de région, il suffit de regarder là où je suis.

L'Isle-Adam est une ville agréable, tranquille, mais absolument pas adaptée. La grande majorité des commerces n'est pas accessible. La gare non plus, ainsi, pour me rendre à Paris, je dois me rendre six stations plus loin, soit autant de kilomètres qui me séparent de mon domicile à Paris même. Et quand je suis sur Paris, vous imaginez bien qu'une ville qui a seulement une ligne de métro entièrement accessible n'est pas faite pour une personne en fauteuil roulant. En gros, je suis comme dans une prison de cristal, une cage dorée, de laquelle je ne peux sortir, sauf que les dorures se sont transformées, depuis quatre ans, du fait de mon obligation à utiliser un fauteuil électrique, en un enfer.

Donc, reprenons. Cela fait deux ans que j'ai lancé ma toute première démarche, accompagné d'un travailleur social tout à fait compétent, mais qui découvre en même temps que moi des incohérences incroyables et des non-sens terrifiants… demande de justificatifs par des personnes qui n'ont pas le droit de les donner, invocation de raisons douteuses pour me recaler… je suis dans un cul-de-sac.

suite en comm
Combat d'Infirme
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Seoseo
op
Le coup de massue a été abattu il y a quelques jours par le contingent préfectoral de Gironde, vers lequel m'a renvoyé le Dalo de Gironde en me disant clairement que c'était eux qui auraient une solution pour moi. Je n'ai pas le droit de faire appel au contingent préfectoral de Gironde car je suis francilien et j'ai déjà un logement.

Que mon logement soit inadapté à mon handicap ? Rien à faire.

Que j'ai le droit, comme tout citoyen français, à me mouvoir dans mon pays ? Rien à faire.

Ce que j'en déduis, c'est que lorsque l'on est handicapé en France, et bien soit on a de l'argent et on s'en sort, ce qui n'est pas mon cas, soit on reste dans sa merde, à l'endroit où on est né, jusqu'à ce que mort s'en suive.

Alors j'ai décidé de contacter la presse, comme vous avez pu le voir fin juillet.

Miracle ! 

Voilà que le président de l'inclusion en marche, mouvement LREM qui s'occupe de l'insertion des personnes handicapées, me contacte sur Facebook.

Ce monsieur me suggère de contacter le député de ma circonscription, je lui réponds que je l'ai déjà fait et que je n'ai jamais eu de réponse. Il décide de s'en charger lui-même, et miracle, une semaine plus tard, une collaboratrice de mon député me rappelle et j'obtiens un rendez-vous qui doit avoir lieu le 30 août, dès son retour de vacances.

Comme quoi, gueuler un bon coup dans la presse…

J'attends beaucoup de ce rendez-vous, mais dans le même temps, j'ai des doutes. Mais puisque la voie de la presse semble fonctionner, je me tâte à me lancer dans un projet conséquent qui me demandera beaucoup de temps.

Il y a quelques jours je me suis rendu à la gare de ma ville malgré tous les obstacles pour aller chercher des billets de train. J'ai fixé ma gopro sur mon fauteuil et j'ai filmé l'aller-retour pour montrer toutes ces choses qui ne vont pas. Je me tâte à travailler cette vidéo et en faire quelque chose de présentable pour la balancer sur les réseaux. Bien évidemment ça dépasse ma propre situation, cela mettrait en lumière des choses qui concernent pas moins de 5 millions de personnes en France. Mais je ne sais pas, je doute, est-ce que ça mènera à quelque chose ? Est-ce que j'en suis capable ?

Toujours est-il que le mois de septembre, ainsi que le rendez-vous du 30 août, vont être décisifs. Que va donner le rendez-vous avec le député ? Je le saurai jeudi. Courant septembre, j'ai rendez-vous avec l'hôpital qui me suit pour ma consultation annuelle, et je vais voir avec eux s'ils peuvent intervenir de manière plus concrète dans ma situation. Et fin septembre, j'ai rendez-vous avec une responsable de l'APF (association des paralysés de France) pour voir si elle peut intervenir, faire quelque chose.

Je crois qu'une fois que toutes les échéances seront passées, j'en saurai plus sur la suite à donner sur d'éventuelles suites de vidéos pour dénoncer toutes ces situations affligeantes qui ne font qu'accroître le handicap de personnes déjà bien assez handicapées comme ça par leurs diverses pathologies.

Prochain volet après le rendez-vous de jeudi…
@Seoseo: tu es trop dicaps pour faire un TL;DR ?
Seoseo
op
@Vinkey: tl dr : Je suis en fauteuil, je vis dans un appartement totalement inadapté, et tous mes recours à des logements sociaux adaptés n'aboutissent à rien. Je réfléchis à utiliser les médias et les réseaux pour faire évoluer ma situation et celle des handicapés de manière générale
@Seoseo: fait le au lieu de rester là assis comme un con.
@Seoseo: Fait le, ça te feras de la pub pour ton bouquin en plus
Seoseo
op
@Miore: J'y songe, j'y songe… déjà je vais voir comment ça se passe jeudi…
@Seoseo: Fais une pétition que tu fais tourner auprès des associations concernés de France, deviens connu, passe à la télé et parle de ton livre, deviens riche et construit une ville entière adapté aux personnes en situation de handicap
Seoseo
op
@Miore: En réalité il suffirait que je vive à Helsinki par exemple. Mais pour la pétition, ça fait parti des idées que je mets de côté et sur lesquelles je réfléchis
@Seoseo: Surtout qu'une pétition comme celle ci pourrait être relayé par des supports comme Mr. Mondialisation et pleins d'autres médias. Ça pourrait être intéressant

(Je suis nouvellement consultant en communication, je fais la séance de coaching pour 200 pos')
@Seoseo: Donc en gros t'as un logement social, une allocation, une sécurité sociale, des aménagements spéciaux dans un très grand nombre d'endroits et tu trouves que c'est pas assez ou que ça va pas assez vite.

Je te connais pas, mais vu que tu dis que c'est un problème d'argent, tu exerces un travail rémunéré ? Ou tu en cherches un ? Ta famille ne peut pas t'aider ?
@PuppetMatsazZ: Ouais tu as raison il font chier les handicapés à se plaindre, aucun pour se bouger le cul

Édit : Tu verras c’est sympa l’enfer
Seoseo
op
@PuppetMatsazZ: J'ai un logement social inadapté, des allocations certes, mais qui ne me permettent pas de vivre ailleurs que dans un logement social, des aménagements honnêtement il y en a, mais quand tu compares avec les autres pays européens on est vraiment les derniers de la classe. Bien entendu que ça va pas assez vite, on a une loi sur l'accessibilité qui date de 2005 et qui n'est toujours pas mise en place, qui ne sanctionne pas les gens qui la respectent pas. Et encore avant 2005 il y avait déjà des choses qui avaient été évoquées, mais jamais rien n'a été fait sous prétexte d'argent, de crise économique etc.

Pour mon cas personnel, je suis écrivain, il est clair que je ne gagne pas ma vie avec ça, je ne serai pas écrivain si je n'avais pas mes allocations d'ailleurs. J'aurais un boulot alimentaire à côté, mais pour avoir un job, figure-toi qu'en tant qu'handicapé, quelque soit le travail, c'est le parcours du combattant. Déjà que son handicap, c'est une véritable croisade, alors avec, tu imagines bien…

Et ma famille, on va dire qu'on est des vieux prolos… :)
@Seoseo: Voila donc en gros tu te permets de ne pas travailler pour te consacrer à ton hobby parce que la société t'entretien, tu ne demandes pas d'aide à ton entourage et tu te plains de manquer de sous et que ce qu'on te donne n'est pas suffisant.

Je bosse avec un mec en fauteuil, c'est un professionnel en or, un gros bosseur toujours à fond malgré ses problèmes de santé et je pense qu'il aurait juste envie de te mettre une claque en lisant ton texte en fait. Ce serait moins difficile de trouver du taff pour les autres personnes en fauteuil si l'on en croisait plus souvent en entreprise. C'est à dire si la plupart ne faisaient pas comme toi sans même chercher à bosser. J'ai accès aux registre des personnes handicapées en recherche d'emploi en IDF et c'est assez révélateur de voir que les personnes en fauteuil en sont quasiment complètement absentes alors que toutes grandes les entreprises aujourd'hui ont des aménagements spécialisés.

C'est évident qu'on pourrait faire mieux. Comme pour tous les vieux qui croupissent dans des conditions inhumaines parce que leurs familles n'a pas les moyen de payer des maisons de retraite médicalisées exorbitantes.

Comme pour tous les grands malades dans des hôpitaux surchargés avec du personnel qui n'a pas le temps de prendre soin d'eux.

Les SDF qui crèvent de froid faute de places d’accueil suffisantes.

Les migrants qui ont fuit la guerre avec leurs gosses pour dormir sur un trottoir dans Paris.

Les malades mentaux dont les soins sont couteux et très mal pris en charge, le handicap pas reconnu.

Et tant d'autre qui n'auraient pas tous la possibilité de se retrousser les manches pour améliorer leur situation par eux mêmes.

Tu m'excusera de ne pas verser une larme parce que la société ne te permet pas de déménager suffisamment rapidement dans le sud trouver ta meuf ou tes potes à ton gout. Après ouais, c'est pas politiquement correct de dire ça, c'est plus facile et tendance de dire que tout est de la faute de l'Etat et du gouvernement, jamais des individus.
Seoseo
op
@PuppetMatsazZ: À quel moment j'ai dit que je n'avais pas cherché à bosser ?

J'ai effectué de nombreux stages en entreprise pendant ma scolarité, en BTS et à la fac, donc je sais ce que c'est de chercher en tant que travailleur handicapé, et crois-moi, c'est comme du racisme.

Tu sais si j'avais le choix entre ma situation actuelle et la situation de n'importe quelle personne qui n'a pas de handicap, je changerai très probablement.

On a qu'à dire que je peux me permettre d'écrire parce que j'ai un train de vie très peu dépensier permis par mes allocations. Mais je ne me plains pas de ça, je suis très heureux d'avoir au moins ça. Par contre, excuse-moi, mais quand je vois ce qu'il est possible de faire dans les pays voisins et que ça ne tient qu'à du bon sens, je ne peux que pester contre les décideurs qui ne font rien pour améliorer les choses.

Et puis honnêtement, les grandes entreprises qui sont accessibles, c'est un gentil fantasme… il y en a sûrement quelques-unes, mais loin d'être la majorité. Et si la grande entreprise est accessible, encore faut-il que tout ce qui est autour d'elles le soit aussi, transports en commun, chaussées, etc.… tout s'imbrique, tout est lié.
@Seoseo: Honnêtement 90% des sièges d'entreprises d'IDF le sont. Et mon expérience de la discrimination des handicapés c'est qu'à chaque fois que tu veux recruter quelqu'un la DRH te demande de prendre en priorité une personne en situation de handicap pour échapper au sanctions financières très lourdes quand tu n'en a pas assez dans ton effectif, pour rentabiliser les nombreuses mises au normes coûteuses que font toutes les entreprises et pour pouvoir remplir les objectifs diversité sur lesquels toutes les boites adorent communiquer.

Ben d'une part on galère de fou à trouver des candidats. D'autre part ça m'est arrivé plusieurs fois de tomber sur des candidats qui refusent un poste parce qu'ils sont juste là pour remplir telle ou telle obligation de recherche d'emploi mais qui n'ont aucun intérêt à bosser. Plusieurs fois ont a fait des aménagements de poste assez coûteux et le mec n'est jamais venu.

Je me doute bien que tu préférerais ne pas être handicapé. Je dis pas que c'est facile ou sympa. Mais je pense pas non plus que ce soit non plus si simple d'aménager tout le territoire, les rues et bâtiments, souvent anciens en France, mettre instantanément des logements sociaux à disposition de tous dans le bon quartier de la bonne ville. Et je pense qu'on peut aussi se demander si les individus font tout ce qui est en leur pouvoir avant d'exiger que l'Etat providence subvienne à tous leurs besoins comme si c'était un droit absolu.
Seoseo
op
@PuppetMatsazZ: On n'a pas la même expérience du monde du travail alors, mais j'imagine que oui, il y a quand même des entreprises qui sont accessibles.

Moi ce qui m'emmerde dans tout ça, c'est pas vraiment la question des moyens qu'on a, c'est la question du bon sens. Comment tu justifies que dans une rame de métro nouvellement créé tu n'installes pas d'ascenseur ? Comment tu justifies que dans une université, quand tu es handicapé et que l'on fait une pré rentré pour toi pour bien accueillir, on arrive quand même à te caler des cours dans des salles qui se situent la ou les ascenseurs ne s'arrêtent pas, comme à la fac de Cergy ?

Je vois les choses qui vont dans le bon sens, je vois que par exemple ma banque est tout à fait accessible, et je vois aussi que celle qui est à une dizaine de mètres plus loin ne l'est pas du tout, juché en haut de ses cinq marches. Quelle raison y a-t-il pour que l'une soit différente que l'autre ? Comment se fait-il que cela se reproduise partout en France ? Pourquoi certaines villes sont capables d'investir dans des infrastructures et pas d'autres ? Budget, idéologie… ?

Je me bats à mon niveau, par l'intermédiaire des réseaux, avec mes mots. Et finalement, ça marche : je fais un article dans la gazette, et comme par hasard il y a des contacts qui se créent. Moi-même je n'étais pas convaincu par la démarche avant de la faire, mais j'ai finalement laissé parler mon audace. Parce que comme tu le dis, il faut effectivement se battre soi-même. Et je le fais. Ce n'est pas parce que je me plains que je ne me bats pas.

Et j'espère qu'à travers mon témoignage, à travers la réalité que je dépeins et qui existe malheureusement, d'autres qui se reconnaîtront peut-être auront le courage d'ouvrir leur gueule et de s'activer. Parce que quand tu es handicapé, tu as malheureusement cette image sur la gueule qui fait de toi un assisté de la vie qui n'a pas à se plaindre parce que justement il est assisté. Mais la réalité c'est pas ça, c'est pas parce que j'ai une auxiliaire de vie qui vient six heures par semaine faire le ménage que ma vie est enviable. Mais ça de l'extérieur, c'est difficile à percevoir. Tout comme le fait qu'être écrivain n'est pas considéré comme un vrai métier par la plupart des gens avec qui je parle, parce que ça ne gagne pas, je n'ai pas le droit de me plaindre de mon statut d'handicapé socialement parlant, vu que je suis assisté un tant sois peu via les allocs etc.… mais c'est un raisonnement complètement biaisé, qui obscurcit la réalité des faits
@Seoseo: Je ne veux pas minimiser tes problèmes et les difficultés de vivre en tant qu'handicapés en France, mais on est pas les derniers de la classe en Europe.
Ce n'est pas parce que nos voisins, ou les Norvégiens ou d'autres pays européens font bien mieux qu'on est les derniers. Par exemple je suis allé en Lettonie il y a peu et crois moi que c'est IMPOSSIBLE de s'y déplacer en fauteuil. Il y a sois disant des bus pour handicapés mais ils sont rares, les boutiques à par dans le centre ville (et encore) sont toutes inaccessibles etc...
Il y a beaucoup à faire en France mais on est pas les pires.
@Nwebee: Ah donc si on n'est pas les pires on peut dire que tout est ok ? Tout va bien alors !
@Scely: Dire qu'on est les derniers de classe c'est tout simplement faux ... Et je trouve que son cas est assez anormal car il ne devrait pas avoir à réclamer des prestations qui lui sont dues par la loi. Cependant il faut aussi relativiser, la vie des handicapés en France est quand même plus enviable que celle des handicapés du reste du monde en général, proportionnellement aux personnes valides.
Par exemple en Inde si tu es handicapé bah ta vie ne sera jamais plus que assisté dans un centre où tu n'as aucun avenir ou alors mendiant. Sauf pour les très riches.
Donc faut aussi relativiser à un moment.
Tout ça pour dire que je revenait sur le terme de "derniers de la classe".
Et pour répondre à la question oui c'est "ok" c'est pas positif mais c'est pas non plus catastrophique.
@Nwebee: Relativiser, oui. Mais comparer avec tout et n'importe quoi, non.

J'avais pas envie d'illustrer, mais ca restera plus parlant. Tu te casses une jambe demain, et pour X raisons tu ne peux pas te soigner convenablement dans la semaine en France malgré les aides disponibles (Sécu, hopitaux, etc). Je trouve ça complètement hors-sujet de se dire "Au pire c'est pas grave, en Madagascar blah blah, en Chine blah blah, Insérer un pays random on n'aurait eu pas autant de chance".

On a la chance de vivre dans un pays qui prend soin de nous. J'estime qu'il est normal de pouvoir critiquer des dysfonctionnements, surtout quand des solutions existent et attendent d'être appliquées. Ne pas les saisir, c'est gâcher la chance qu'un autre n'a pas eu quelque part. Ne pas réclamer et d'utiliser ton droit, c'est soit de la fénéantise soit c'est l'envie de vivre sans l'aide complète de ton pays, rien de plus.
@Scely:Tout à fait d'accord avec toi, mais on peut critiquer sans forcément rabaisser le système comme si c'était le pire.
Depuis le départ je dis que effectivement c'est normal de se plaindre si ce qui est un droit n'est pas donné mais que il faut pas non plus exagérer et faire passer le système français pour un système ne s'occupant pas des handicapés. D'où ma comparaison, un peu hors sujet je te l'accorde, avec l'Inde.
Je ne dis pas qu'il se plaint pour rien, je dis que le système français n'est pas le pire.
En gros "ouin ouin j'ai pas ce qu'on m'a promis" ok
"Ouin ouin j'ai pas ce qu'on m'a promis vous êtes les pire" pas ok
A chaque que je vois ton pseu...
Joue à Fortnite ou fait des dégustations en ASMR vu que ton handicap physique n'est pas un critére suffisant.
Et bah ... Paris les métros, l'ile de france, c'est la merde partout pour les handicapés, je plussoie.

Ce qui est horrible c'est de devoir "faire le buzz" pour être entendu et que quelqu'un réagisse à ta demande.
Bon courage pour tes prochains rendez vous.

N'hésite pas à refaire une autre csb, je suis intéressé par le futur de tes demandes.
Seoseo
op
@rabinou: Franchement ça faisait des mois que je me tâtais à contacter la presse, je trouvais ça cliché, je pensais vraiment pas que ça marcherait… et puis finalement…

Alors peut-être que je vais passer à la vitesse supérieure…
@rabinou: j'ai l'impression que nous vivons dans une époque où la seule force qu'un citoyen a, est de faire procès sur procès pour avoir un truc simple au final. A une époque où il suffisait de demander avec une certaine logique et légitimité dans la demande pour l'obtenir (il me semble), maintenant il te faut faire de la mauvaise pub pour avoir un truc.
Du coup vu que tu post sur fb aussi on a le droit de dire un "/g/Facebook" dédaigneux ?
C'est un problème de volonté mais aussi et surtout de fric.
Je bosse dans l'orthopédie, on reçoit à longueur de journée de personnes en situation de handicape.
On a que deux places dans la courette et elles sont trop étroites pour qu'on puisse recevoir plus d'une personne à la fois, les porte d'entrée est manuelle, lourde et bloque dans le revêtement de sol quand on fini de l'ouvrir. Il y a des pentes partout et les passages sont étroits parce que les bâtiments sont vieux. Les toilettes difficilement accessibles avec un fauteuil.
Je pourrais lister ce qui ne va pas pendant une heure.
On a demandé avec un autre collègue quelques aménagement qui ont été refusé parce que trop couteux et pas rentables...
Ne serait-ce qu'une porte automatique et des WC plus larges mais non, trop couteux.
Désolé pour vous, pour mes responsables vous ne méritez pas qu'on dépense un peu de la montagne d'argent qu'on se fait sur votre dos !
Seoseo
op
@Nostrand: sad but true
J'ai pas tout lu. C'est pour un tuning surprise ?
Seoseo
op
@TylerDurden: Hélas non ! Pimp my wheelchair c'est pas pour tout de suite !
Y a une loi qui dit que les appartements à louer doivent être aux normes pour les PMR ? Sinon si l'appart en question le stipulait pas c'est pas la faute du proprio
Seoseo
op
@Kuroko_Tetsuya: Comme je l'ai dit, au début l'appart' convenait à ma situation, c'est avec le temps que ça a changé. Et comme ça a changé, j'ai entamé des démarches pour déménager. Mais en aucun cas je demande des aménagements, le seul que j'ai demandé il a mis quatre ans à être effectué alors si c'est pour faire refaire l'entièreté de l'appartement… et quand bien même, ça ne changerait pas que je serais toujours dans une ville qui m'emprisonne
Pourquoi Bordeaux en particulier ?
Seoseo
op
@KsiiKsii: C'est une des villes de France les plus accessibles, et j'y ai des attaches relationnelles. À chaque fois que j'y vais, je n'ai aucun problème que ce soit pour prendre les transports en commun ou pour me déplacer dans les rues. Ce qui est assez rare en France pour être noté.
@Seoseo: C'est surtout pour aller casser du connard avec letenia avoue !
@Seoseo: c'est Juppé qui a bien emménagé sa ville ?
Seoseo
op
@OasisTropico: Je suppose, vu qu'il est maire depuis longtemps. Mais dans d'autres villes comme Toulouse ou Grenoble, c'est simplement une politique de la ville qui a été bien orientée et bien appliquée
Commentaire supprimé.
Seoseo
op
@mephemeris: Bah honnêtement, à chaque fois que j'y vais, je n'ai aucun problème que ce soit pour entrer dans un commerce ou un bar ou quoi que ce soit. Et puis il y a des rapports officiels de l'État par rapport à l'accessibilité des grandes villes en France, et Bordeaux y figure en très bonne place
Commentaire supprimé.
Seoseo
op
@mephemeris: Écoute moi Grégoire, ce n'est pas parce que je suis l'un des meilleurs amis de ton ex que tu peux te permettre de venir me faire chier à tout venant.

Je sais exactement pourquoi je veux venir à Bordeaux, je sais exactement quels sont les rapports officiels établis par des institutions qui sont bien plus légitimes que ton avis de simples citoyens, alors je te prierai, s'il te plaît, de ne pas essayer d'imposer ton point de vue complètement subjectif et pollué par les sentiments que tu as toujours envers mon amie.

Merci d'être intelligent
Commentaire supprimé.
Seoseo
op
@mephemeris: Pour répondre à ta question de la manière la plus objective qui soit, je ne vois pas pourquoi parce que je suis né en Île-de-France je devrais y mourir. D'autant plus quand il y a des villes, comme Bordeaux, qui répondent bien plus à mes besoins que la région dans laquelle je vis aujourd'hui.

Seoseo
op
@cardio: un taré, l'ex d'une amie, a profité de cette box pour me faire chier
@Seoseo: ptain j'ai tout raté. T'as eu des retours après ton premier article ? (g pa lu lol)
Seoseo
op
@cardio: En gros un gars qui s'occupe de l'inclusion des personnes handicapées au nom de la république en marche m'a contacté, et pour la faire courte, j'ai rendez-vous avec le député de ma circonscription jeudi prochain, comme par magie
@Seoseo: c'était qui ce merdeux? si tu viens sur Bordeaux , je jure de t'aider à déménager.
@LeTenia: Merci de fournir les photos... j'ai pas confiance!
@Seoseo: Avec la nouvelle loi Elan sur le logement, il me semble que l'amenagement des accès aux handicapés est fortement revu à la baisse.
Ils ont déjà des associations au cul et peut-être cherchent-ils une bonne pub.

Renseigne-toi, ça serait dommage de te faire utiliser médiatiquement à tes dépends et de devenir le paria de toutes les assos d'handicapés de France, même si je comprends bien que ta situation est mauvaise.

Suivant ce que t'en penses aussi bien sûr !
"Ferme ta gueule maintenant on t'a filé un appart' c'est OK"

Et le même député dans la presse qui te dira qu'il y a pas de problème d'inclusion des personnes en situation de handicap dans sa circonscription tu verras, c'est beau la politique !
Putain mais tue tout le monde! Perso je veux aménager une plateforme derrière ton char et dégommer des têtes à la batte pendant que toi tu conduit le bolide (boosté) avec tes mitrailleuses de chaque côté.
Seoseo
op
@LeTenia: En mode Mad Max, je suis chaud !
@Seoseo: On les défoncent ces fils de putes!
Fallait pas rendre largen au zaboné pour être riche.
Contact Jacques Toubon via défenseur des droits, fais lui un courrier/dossier avec toutes les preuves que tu possèdes. Alerte la presse au plus haut, encore et encore, écris au président même si c'est un connard, fais remuer ce bordel. Perso c'est ce que font mes parents pour trouver une solution à mon p'tit frère triso, la gestion du handicap en france c'est une catastrophe après 15/20 ans. On ferait mieux d'les brûler doivent encore penser certains. Courage en tout cas et surtout bouge, fais, agis, l'une des meilleurs armes des puissants c'est notre passivité.
Ce que tu peux essayer de faire si tu as le courage, et la situation
C'est de quitter ton appartement pour partir vivre chez un proche, famille en attendant
Après 1mois, tu refais les démarches en disant que maintenant tu n'as plus de logement du tout, donc tu seras surement prioritaire et avec de la chance si ça marche comme en Belgique, tu peux aussi choper une prime sdf qui sera bonus dans ce cas (1000/1200€ 1fois par vie)

Mon conseil n'est surement pas le meilleur mais on sait jamais
A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...