Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Razorbakk
644 points
11/04/2013
Quand je pense à la vieille anglaise
Qu'on appelait le "Queen Mary",
Echouée si loin de ses falaises
Sur un quai de Californie,

Quand je pense à la vieille anglaise,
J'envie les épaves englouties,
Longs courriers qui cherchaient un rêve
Et n'ont pas revu leur pays.

Ne m'appelez plus jamais "France".
La France elle m'a laissé tomber.
Ne m'appelez plus jamais "France".
C'est ma dernière volonté.

J'étais un bateau gigantesque
Capable de croiser mille ans.
J'étais un géant, j'étais presque
Presqu'aussi fort que l'océan.

J'étais un bateau gigantesque.
J'emportais des milliers d'amants.

J'étais la France. Qu'est-ce qu'il en reste ?
Un corps-mort pour des cormorans.

Ne m'appelez plus jamais "France ".
La France elle m'a laissé tomber.
Ne m'appelez plus jamais "France".
C'est ma dernière volonté.

Quand je pense à la vieille anglaise
Qu'on appelait le "Queen Mary",
Je ne voudrais pas finir comme elle
Sur un quai de Californie.

Que le plus grand navire de guerre
Ait le courage de me couler,
Le cul tourné à Saint-Nazaire,
Pays breton où je suis né.

Ne m'appelez plus jamais "France".
La France elle m'a laissé tomber.
Ne m'appelez plus jamais "France".
C'est ma dernière volonté.

Médailles

@Aethyr: J'y crois aussi, je vais bien mieux maintenant :)
@feiho: Il a des trolls, des personnes avec de mauvaises intentions mais aussi des bonnes surprises, des discussions intéressantes en MP. Tu sais des mauvaises décisions j'en ai pris des paquets...
Merci, force à toi !
3 points
@Billydemerde: Oui je m'en doutais que les réactions allaient être partagées. Je ne connais aucun HPI, j'ai aucune envie d'en côtoyer de manière provoquée, je veux juste être en paix avec moi-même. C'est juste une partie de moi, pas l'explication unique en soi à tous mes maux.
@PrinceMychkine: So much passion ! Très intéressant ce que tu dis. Je ne me définis pas exclusivement en tant qu'HPI, je me suis juste libéré du poids "Ai-je une pathologie psychiatrique ?"
C'est une partie de moi, voilà tout.
Ce rendez-vous a changé ma vie, j'ai enclenché une lente renaissance après cela en acceptant ma différence, avec ce soulagement immense de ne pas avoir de pathologie psychiatrique. J'ai arrêté mon traitement, j'ai réglé mes comptes avec mon psychiatre et j'ai commencé une thérapie avec une psychologue spécialisée dans la prise en charge des hauts potentiels.

Comment je vais depuis un an ? Je vais nettement, nettement mieux, j'apprends à m'accepter comme je suis, à vivre avec les autres, je me suis beaucoup ouvert à mes proches en leur racontant tout mon vécu pour la première fois. Je ne l'avais jamais fait ayant peur de leur réaction. Je me suis toujours adapté aux autres, j'ai toujours dissimulé qui j'étais de peur d'être pointé du doigt.

Mes facultés intellectuelles diffèrent non pas par leur quantité mais par leur qualité, je réfléchis juste différemment via une construction anatomique cérébrale différente et mes sens sont exacerbés.

Je n'ai pas choisi Médecine par hasard, j'ai juste choisi inconsciemment la voie me permettant de mettre à profit mon empathie, ma curiosité et mon besoin de stimulation.
J'utilise tous les jours mes capacités avec mes patients et j'arrive à construire un lien de confiance fort, une vraie alliance thérapeutique.
En comprenant leur fonctionnement je découvre régulièrement des secrets enfouis, douloureux, comme des agressions, des dépendances, des viols, des pensées ou des tentatives suicidaires.

Je suis bien plus en paix avec moi-même et ma vie privée ainsi que ma carrière professionnelle s'annoncent épanouissantes.

Je vous embrasse les Chouals ;)
30 points
Bon. Il se pourrait que j'ai deux, trois trucs à raconter c'est vrai.
@Innsmouth: Très honnêtement tu apprends sur le tas.
Chargement...
Chargement...
Chargement...