Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Les choses qu'on aimerait oublier mais qu'il ne vaut mieux pas.

Parce que c'est bien de voir la paille chez les autres mais que c'est mieux de s'occuper de la poutre chez soi, quel était, avec le recul et votre expérience, votre plus gros défaut quand vous étiez avec votre ex ?

Moi j'étais du genre impulsif doublé du fait que je ne contrôle pas du tout ma force, j'en ai pété du mobilier et des cloisons, de colère ! Et des saloperies achetées en Chine, aussi !
Et j'étais certainement trop fêtard, en plus. Mais comme beaucoup avant leurs 25 ans au final, donc bon.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Alcoolique, dépressif, autodestructeur, anarchiste nihiliste, ingerable, ne rien prendre au sérieux, mais non violent.
@LeTenia: Force à toi mon poto
@Fallalis: oui, c'est réglé en majorité mais ça va.
Une tendance à m'arranger pour que les disputes se terminent toujours de façon culpabilisante pour elle, une période où je fumais trop de pétards, une estime de moi pas très haute, une façon de percevoir la relation amoureuse comme un moyen d'exercer une forme de pouvoir sur l'autre, des démonstrations de violence physique, j'ai été un vrai batard. Une ex en particulier a eu le full package.

Mais j'ai déconstruit pas mal de ces choses, je sais où sont mes démons et comment le formuler quand ça appuie là où ça fait mal. J'ai compris que j'avais peur de l'abandon, qu'une relation amoureuse c'est quand on a envie de hisser l'autre vers le haut, quand on comprend que l'autre aussi a des failles et que l'amour c'est précisément l'inverse du fait d'exploiter ces failles.

J'ai écris à cette ex il y a quelques années pour lui présenter des excuses à ces comportements. Elle n'était pas responsable et elle n'en était pas la cause non plus, et elle méritait une relation saine.
@Martos: C'est beau. De l'expérience naît la sagesse, il n'y a que les obtus qui ne se remettent jamais en question et se condamnent ainsi à ne jamais s'améliorer.
@Martos: Et du coup elle t'avait répondu ou pas ?
@Martos: Le peuple réclame une réponse a la question de BouffeurDeCaca
@BouffeurDeCaca: Oui ! Elle m'avait remercié cordialement, et m'avait réaffirmé sa volonté d'aller de l'avant (et que donc on irait pas boire un coup :B), j'avais respecté ça.
Une grosse tendance à fuir les responsabilités
Alcoolique, une bonne dizaines d'années accro à la weed, peu de confiance.
Trop bon et par conséquent bcp trop con (me fais souvent avoir)
Dépressif mais on travaille bien de ce côté.
@Fallalis: Mais non, trop bon c'est jamais trop con.
@maht: j'essaie de m'y convaincre mais c'est pas tjs évident ^^
@Fallalis: Plus ou moins la même, je suis sortie de la weed (j'arrive à fumer deux/trois taffe en soirée sans avoir de conséquence d'addiction le lendemain), me reste plus qu'à faire la même chose avec l'alcool.
Insatisfait chronique, hyper actif sexuel, infidèle, râleur, critiqueur, moralisateur. Un vrai fdp.
Beauf dépressif, addict à l'alcool, aux jeux vidéo, à la pornographie et au sexe. Est catégorique, ne veut pas d'enfant, jamais. J'attend vos mp les choualettes
@Pouki: accro au sexe comme dans Shame ?
@Walkshadow: Aucune idée je regarde ni film ni série. Acrro dans le sens il me faut ma dose quotidienne sinon je suis execrable
Dépressif, émotionnellement instable, je n'avais plus vraiment ma présence d'esprit.
Je n'étais plus moi même, ça m'en a littéralement laissé des séquelles sur le cerveau, perte de mémoire à court et long terme (Orthographe, Conjugaison, Nom des gens, Souvenir), problème de concentration, tremblements, IRM à l'appui.
Sans compter les addictions à la clope ainsi qu'à la pornographie.
@Diorega: qu'est-ce-qui t'a causé des pertes de mémoire ? Parce que la mienne n'est pas folichonne non plus et parfois ça me fait un peu flipper...
@MuruKai: J'ai toujours était très anxieux dans la vie (arriver en retard, me chier dans mon travail, même me planter en cuisinant ...), et comme ça a durée plusieurs mois, j'ai perdu du poids puis la mémoire s'est dégradée.
Le professeur que j'ai vu suppose aussi une carence mais laquelle ?
Procrastinateur à tendance anxio-dépressive, stressé du citron. Mais sinon ça va.
@blackbird: Idem, et plus je suis stressé moins j'en fait.
@Nied: et moins t'en fais plus tu stresse c'est ça? ^^
@blackbird: c'est exactement ça !
Sur ma relation la plus longue j'étais un putain de canard, j'ai sacrifié beaucoup trop de choses pour une pauvre meuf qui n'en valait pas la peine avec le recul (surtout qu'à l'époque une meuf qui me faisait du chantage au suicide je trouvais ça bizarre mais pas au point de me barrer malheureusement)
Maintenant j'équilibre et ça va beaaaaaaaaaucoup mieux, faut aussi penser à soi bordel !
Égoïste, menteur, lâche car non amoureux pendant un moment
@Mezut: Et aujourd'hui ? :3
@Martos: En rédemption et surtout célibataire ahah !
Être une grosse merde
Pas assez attentionné, elle m'aimait tellement que tout m'étais du. Elle ma appris à aimer
Je te dirais ça quand l'actuelle sera devenue une ex, cheh !
Impulsif et violent. En fait j'étais juste plus jeune et j'avais du mal à canaliser mes émotions.
@Senten: Je connais ça. L'amour et la haine sont deux faces d'une seule pièce. Bon, et puis quand on est comme nous, il vaut mieux pas tomber sur des petites frappes ou des je-sais-tout, manipulateurs et autres colériques. C'est mieux de rester avec des gens calmes, tolérants et équilibrés.
Procrastinateur, immature, idéaliste, inconstant et infidèle.
Incapable de trouver une relation normal donc pas de défaut particulier à citer je dois sûrement être parfait c'est pour ça.
Ego surdimensionné avec un grand manque de confiance, contradictoire mais ça résume bien
Chaque jour, la mort se rapproche...pour tous.
@boulbi: Ce n'était pas le sujet, mais merci de ta contribution. Je préfère le voir légèrement différemment : chaque jour, je suis encore invraisemblablement, et contre toute attente, vivant. Ça rend la chose plus miraculeuse, on se sent plus reconnaissant. Mais tu as raison, c'est important de ne pas oublier ce genre de détail futile pour apprécier pleinement le contexte.
Chargement...
Chargement...
Chargement...