Chargement...
Menu Groupes
Fun
Musique
Rap/Hip Hop
interessant
Actualités
Cool Story
Questions
Jeux vidéo
Cinéma
BacktothePast
Art
COUB
Meme
Courts métrages
Dank Memes
Feels
Sexy
Science
Metal
Porn
PlumeDeChoual
faitsdivers
Ecchi
Merde
Nostalgie
Documentaire
Cute
Nature
Sports
PlaisirDesYeux
Rayperk
Creativity
Culte
impressionnant
Malaise
League Of Legends
Rousse
Electro
CreaPerso
Anniverchoual
Bons plans
Mangas
Informatique
papachoual
Séries
Gambettes et talons.
Synthwave
Needsauce
Exhib
Patriotisme

Comment je suis devenu un dangereux terroriste zadiste.

On m'a demandé d'en faire une csb, je sais pas trop à quoi vous vous attendez, c'est pas vraiment intéressant, mais bon je me fais chier chez ma grand-mère là, donc pourquoi pas, attention, c'est du gros pavé.

On va commencer par un peu de contexte :
Je vivais jusque-là dans ma bulle, mon objectif était une vie stable avec ma copine et un CDI. J'ai vécu une radicalisation écolo et anarchiste assez rapide et j'ai décidé de tout lâcher et apprendre la permaculture pour ensuite me lancer dans une communauté autonome entre potes. Entre 2 wwoof, j'ai décidé de découvrir une ZAD, on m'a conseillé celle de Roybon.

Je suis donc parti un matin mi-août en covoiturage puis en stop pour aller à la rencontre d'inconnus dans la forêt, alors que je ne suis presque jamais sorti de chez moi de ma vie. Le second qui m'a pris en stop a spot que j'étais un zadiste et m'a dit "Fais gaffe, si quelqu'un te prend en stop près de Roybon et sait où tu vas, t'as 1 chance sur 2 qu'il te casse la gueule."
Ah.
Mais j'ai quand même continué le stop parce que je suis trop un ouf et parce que j'avais pas envie de débarquer à la ZAD au milieu de la nuit. Au final, j'ai pas eu de soucis.
Je prend avec incertitude (du mal à lire la carte) un petit chemin qui me mène à une barricade (nord) avec un pont-levis baissé (on m'a dit plus tard qu'il est normalement jamais laissé baissé sans surveillance comme ça et en effet je n'ai jamais revu ça), j'avançais doucement pas trop sûr d'avoir le droit de rentrer comme ça sans rien dire et j'entendais personne. J'ai demandé s'il y avait quelqu'un, on m'a entendu, on est venu me chercher. Je me suis donc retrouvé face à plusieurs inconnus posé autour d'une table, j'étais pas trop à l'aise, je ne suis jamais allé dans un bar, je n'ai quasiment jamais parlé à des inconnus de ma vie (sauf sur internet).
Je me souviens pas en détail de nos conversations mais en gros on a parlé un peu de moi, j'ai partagé des fruits secs, j'ai posé une question déplacée (moment très gênant) puis j'ai demandé où je pouvais dormir et on m'a parlé de la Marquise et on m'a expliqué comment y aller.
Sauf que voilà, la nuit est tombée et j'ai totalement oublié les explications au bout de quelques secondes. Je me retrouve dans des petits chemins dans la forêt où la lumière n'entre pas, heureusement j'ai une lampe frontale mais je suis pas sûr du tout d'où je vais et y'a pas mal d'intersections.
J'ai eu la chance d'être arrivé à la ZAD pendant une "teuf" totalement par hasard et j'ai pu suivre le son pour me repérer.
J'arrive à la Marquise dans le noir complet, y'a énormément de monde, j'aborde des gens au pif pour dire bonjour et avoir des infos sur la fête et sur où je peux dormir et je pars me coucher assez tôt parce que j'ai passé toute la putain de journée à marcher et lever le pouce.
Évidement vu qu'il y avait beaucoup de monde, le sleeping (nom donné aux lieux des squats où tout le monde peut dormir, il y a aussi quelques chambres perso et une chambre non-mixte) était plein à craquer, un inconnu est venu sur le même matelas que moi au milieu de la nuit par manque de place, le top confort.
Le lendemain c'est le dernier jour de la fête, heureusement je me dis, plus que 1 nuit à 2 sur le même matelas. Je suis surpris d'enfin découvrir le coin où j'ai dormi. J'avais pas vu le potager, ni les poules, les oies et les chèvres. Je revois des gens avec qui j'ai un peu fait connaissance et on part découvrir la barricade sud, dernière des 3 zones principales de la zad, puis on retourne à la Marquise pour la fin de la fête, avec des chanteurs et un spectacle de marionnette complètement perché.

Pendant mes quelques jours à la Marquise, j'ai bien galéré à me renseigner sur son fonctionnement. Il n'y avait que 1 ou 2 personnes habitués à la vie ici, noyés dans une foule de gens venant pour la fête. Chaque jour je trouvais un petit papier bien caché avec des instructions pour quelque chose.
Il n'y a pas d'eau courante, elle est récupérée avec des bidons dans une source juste devant la maison, la vaisselle est faite dans un bac lavage puis un bac rinçage, la lessive dans une bassine avec de l'eau d'un bassin à la source, la douche dans une baignoire à coté du sleeping en chauffant au bois l'eau du bassin.
Perso je ne l'ai pas encore utilisée, je préférais toujours aller me baigner dans l'étang à coté (tout nu), merci l'été indien.
Par contre à la Marquise y'a de l'électricité, avec des ampoules dans toutes les pièces, une radio et des prises pour charger les smartphones et autres conneries, mais en hiver, les batteries se déchargent vite par manque de soleil. Mais y'a pas de réseau, sauf si t'es chez Bouygues et que tu vas dans un coin précis d'une chambre au 2eme étage (mais j'ai découvert ça qu'en Octobre).
On fait pipi dans les bois et caca dans des toilettes sèches (ou dans les bois, selon l'envie, d'ailleurs j'ai repéré un coin super pour chier dans les bois avec un ruisseau pour se laver le cul).
On mange tous ensemble après que certains aient eu la deter de faire à manger. Il y a une gazinière et une cuisinière à bois, qu'on coup à la hache juste à coté.

Aux barricades, il n'y a presque que de la récup dans les poubelles des supermarchés, ici, il y a aussi des légumes du potager et de la bouffe donné par des soutiens.
La Marquise c'est un peu la zone tout public de la ZAD, ils ont bien plus de relations extérieures et il n'y a même pas de barricade, c'est aussi une maison située en dehors de la ZAD, apparemment, et c'est là qu'une bonne partie des événements se font.
Si vous avez entendu parler de la zone agricole et la zone forêt de NDDL, bah c'est presque la même chose.

Chaque zone a aussi un Free Shop, où on peut déposer des affaires ou se servir. J'y ai pris un imper car j'ai oublié le mien et des fringues pour le froid en Octobre.

2~3 jours après la fête, HKarotte vient à la ZAD. Je pars à la barricade nord pour l'attendre là-bas en me disant que je vais aussi voir s'ils ont besoin d'un coup de main, sauf qu'arrivé à destination je demande juste si y'a un lit dispo parce qu'en fait j'ai choppé un syndrome grippal qui fait sa tournée dans la ZAD. HK n'est resté que quelques heures, j'ai juste eu le temps de lui montrer 2 zones et j'étais complètement mort. Après ça, j'ai dormi 2 jours.

La ZAD s'est énormément vidée, les touristes sont parti, des habitants sont allés en festival, je voulais bouger de la Marquise et un jeune punk que je nommerai V m'a proposé de venir squatter la barricade sud où ils sont que 2 à ce moment. J'ai donc passé les derniers de mes 11 jours avant un wwoof le 27 août à Sud avec eux, ce sont devenu mes premiers potes parmi les habitants.

Sud, c'est la plus grosse barricade, c'est dans la forêt, y'a pas de grand potager, y'a pas d'élevage, à part 3 poules et 1 coq qui vivent en liberté (et viennent souvent tenter de foutre le zbeul dans les réserves de bouffe). La légende raconte que le coq a attaqué les flics pendant la perquisition de Juin ( https://zadroybon.wordpress.com/2018/06/07/operation-policiere-du-6-juin/ ).
Puis comme ailleurs y'a des chanarchistes et un nombre de chiens proportionnel au nombre de punks à chiens présent dans cette zone (là y'en avait aucun). Ah et y'a pas mal de grenouilles et de grosses libellules dans les marres créée quand ils ont creusé pour faire les barricades et habitations en terre-paille.
À Sud, y'a pas d'électricité et faut sortir de la zad et aller assez loin pour un peu de réseau. On oublie le smartphone du coup et on s'éclaire la nuit avec des frontales, un feu ou des bougies.
À Sud, y'a pas de cuisinière, on cuisine tout sur un feu fait dans un barbeuq. Ces quelques jours que j'y ai passé, c'était la dèch niveau bouffe, on se nourrissait que de chapatis, la spécialité culinaire de Sud.
Sud c'est réputé pour être la zone la plus schlag de la ZAD.
Et c'est un peu vrai, mais ça a son charme et je m'y suis attaché, mes potes sont tous là-bas.
Cela dépend pas mal des habitants en fait, qui peuvent changer assez rapidement.
Par contre à Sud y'a plein de bd, ça m'a occupé en attendant le wwoof, quand j'étais pas en train de discuter avec V et H, chercher du bois ou faire des chapatis.
J'y ai passé aussi une nuit seul, croisant les doigts pour ne pas avoir une visite nocturne des fafs de Roybon (que je n'ai personnellement pas encore eu la joie de rencontrer au jour où je fais cette box).

(suite en com. et ouais c'est pas fini)
Comment je suis devenu un dangereux terroriste zadiste.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Dune
op
1 mois plus tard, le 23 Septembre, après 2 wwoof plus ou moins décevants, me revoilà à la ZAD, j'ai quelques larmes de joies car j'ai le sentiment d'enfin être de retour à l'abri de la déprime ambiante du salariat, de la paperasse et du capitalisme, qui m'ont pas mal pesé pendant le wwoofing.
J'arrive encore par Nord, cette fois je m'en balais-couille, le pont-levis n'est pas baissé, je contourne la barricade et je rentre dans la zad sans annoncer mon entrée. Je dis bonjour aux gens présent à Nord, je dis que je viendrai passer du temps là (car c'est la seule zone où j'ai pas encore vécu) après avoir dit bonjour à Sud, car j'avais hâte de revoir V et H à qui j'avais promis de revenir. Au final on m'a proposé de loger dans une cabane près de Sud (où y'avait du réseau !) et je ne suis jamais allé vivre à Nord.
Je me suis fait plus de potes à Sud, puis y'a eu des gens que je n'appréciais pas trop qui ont débarqué et je me suis retrouvé de nouveau à la Marquise (et j'ai encore dormi 2 jours, pour une gastro cette fois, d'ailleurs c'était cool de chercher en plein milieu de la nuit un moyen de nettoyer les 5 litres de gerbe que j'ai déposé dans les escaliers).

Et là vient un jour où une teuf est organisée à ACAB (un autre lieu de la ZAD près de Nord) et où des gens ont fait des space cookies. J'en ai mangé 2. Une habitante de la Marquise a mangé 1/4 d'un cookie et est restée perchée toute la journée. J'ai jamais fumé ou consommé de drogues ou même du tabac, Je suis parti avec un gars qui venait à la zad pour la soirée, on s'est fait contrôler par des flics qui ont vu l'annonce de la soirée et sont venu patrouillé, ça y'est, je suis fiché.
Et là, arrivé à l'endroit où la fête va avoir lieu, la perche commence.
Je suis resté complètement perché de Mardi à Jeudi et je ne suis totalement descendu que Dimanche.
J'ai passé 2 jours et 1 nuit assis au même spot sur un canap dehors (on a dormi à 3 dessus avec un chien et un mec que j’appellerai B qui a fait le combo alcool cookies). Mon corps était présent à la soirée mais pas ma tête. Y'a plein de gens qui me parlaient, on m'a ramené un truc à boire et je sais toujours pas à ce jour si c'était du maté ou du gingembre parce que ma mémoire est très floue. On m'a passé une doudoune (je sais pas d'où elle vient) pour pas que je crève de froid en t-shirt (j'avais des fringues mais je pouvais pas me lever pour aller les chercher et j'arrivais pas à expliquer que j'en avais (à ce stade j'arrivais plus vraiment à parler)). J'ai aussi passé du temps sur mon tel à discuter sur discord pour essayer de pas trop partir en vrille ( https://choualbox.com/NsIcU ).
Mercredi, V arrive à me faire me lever un court instant pour aller chercher un truc à bouffer puis une personne qui m'a tenu un peu compagnie pendant la soirée me propose de me ramener à la Marquise pour pas que je passe une nuit de plus sur ce canap.
Jeudi, Kaazhan arrive à me convaincre que je dois marcher, du coup je pars à Sud et ces cons essaient de me faire boire du lait de beuh, heureusement, ils échouent, sinon c'était la perche à vie.
J'ai dit pas mal de trucs perché du genre "Non arrête, c'est ma connexion à la réalité." quand un pote m'a piqué le chaton que j'avais sur les jambes, ou bien "Je ne vais plus manger de tomates, ça me fait peur, elles éveillent mes sens." (j'avais l'impression de ressentir 10 fois plus la texture des aliments et c'était assez violent les tomates, je mangeais que du pain du coup pendant 3 jours).

Vendredi soir, Strange et Kaazhan arrivent à la ZAD, pour 1 jour et 2 nuits, je suis encore un peu perché.
Kaazhan se fait victimiser par un chien (qu'on va appeler R, faut respecter aussi l'anonymat des doggos) pendant la nuit, comme à son habitude, puis le lendemain je leur fait une visite de la ZAD avec des potes (dont R qui victimise Kaazhan la nuit et est pote le jour) et puis y'a une soirée film et pizza à la Marquise où débarquent tous les zadistes, mais en fait ils s'en foutent du film, ils sont là pour les pizzas.
Kaazhan a pas mal apprécié son séjour et a dit vouloir revenir pour une durée plus longue. Strange n'a pas autant apprécie, mais c'est pas surprenant, Strange c'est un facho.
Le jour de leur départ on entend dire qu'il y a eu une embrouille à avec un chasseur qui est venu chasser à 2m de la ZAD et qui s'est fait péter son fusil, je me suis dit que ce serait marrant une perquis' comme en Juin juste avant qu'ils se barrent.

Mercredi matin, je prend de l'eau dans le bassin pour la vaisselle, un gars me dit "Tu sais que c'est les flics là-haut ?" en me montrant un avion dans le ciel, je m'en fous un peu, ils passent souvent, je continue ma vie, puis à 9h un gars nous annonce qu'il y a une trentaine de flics à Nord et qu'on a pas de nouvelles de Sud mais que ça doit être pareil.
Ah !
Je pars planquer mon opinel (parait qu'on peut se faire embarquer pour possession d'opinel, va savoir pourquoi), je fous mon pc dans mon sac à dos, au cas où ils me le confisqueraient pour possession de films téléchargés illégalement, je m'habille (parce que je passe ma vie en pyjama et tongs à la zad) et je descends. Je vois plus personne, je me dis merde, ils se sont tous barré sans moi.
Je commence à me diriger vers les bois et je les vois à l'entrée de la ZAD, ils ont posé une barricade. Apparemment personne n'a prévu de stratégie, je reste à la barricade avec un pote qu'on va appeler F. On finit par voir les flics arriver sur la route, on court, on prévient les autres, on se réfugie dans la Marquise, on sait pas si on se barre dans les bois ou si on reste, F me propose qu'on se barre tous les deux, on y va puis au final il change d'avis, peut-être intimidé par l'hélico et les 30 flics (gendarmes, gendarmes mobiles, psig, brigade de recherche...) armés qui sont dehors et le manque de bois pour nous couvrir à la Marquise.
On était 5, on nous demande nos papiers, si j'étais pas fiché l'autre fois, là je pense que c'est bon. Le flic qui discutait avec moi comme si on était potes me demande si F est malade, je me retourne, il est par terre, il refuse de montrer ses papiers et se fait embarquer. Je ne savais pas comment réagir, j'étais frustré, je me disais que s'il m'avait prévenu de ce qu'il allait faire, j'aurais fait de même, par solidarité, mais j'avais déjà montré mes papiers. Partir en garde à vue tout seul, ça doit pas être super.
Par contre y'a un GM qui s'est cassé la gueule avec un tronc d'arbre en partant à reculons, on s'est bien marré.

Le jour-même, ma soeur m'annonce que j'ai un rdv pour de la paperasse le 23 (auquel je n'ai pas pu aller car c'est aussi le 23 qu'elle m'a expulsé de son appart pour une embrouille à la con).
Je cherche à savoir si quelqu'un va dans une grande ville bientôt pour pas me taper du stop et faire directement du covoiturage. Y'en a un qui part à Grenoble le lendemain, V et moi on part avec lui.
Je passe à Sud leur dire au revoir, on me raconte la perquis' à Sud, eux ont balancé des galets et des boules de pétanques avant de se barrer dans les bois.
Ça me fait mal de partir si tôt, surtout le lendemain de la perquis', mais je ne fuis pas, au contraire je ne sais pas si c'est l'adrénaline, mais la perquis' m'a donné un plein d'énergie dont j'avais bien besoin et m'a décidé. Je ne vais pas retourner vivre chez papa et maman, je ne vais pas m'installer sur un terrain agricole pour faire ma permaculture (désolé grbb), je veux être un zadiste, mon potager, c'est ici que je veux le faire.

Et sinon, j'ai passé la journée à Grenoble avec V, j'y ai découvert un superbe squat (avec un putain de piano !) et on a causé un peu avec les punks de Grenoble, à coté d'une manif de FO et la CGT qu'on regardait en se marrant.

À la ZAD il y a toutes sortes de gens, on y croise des toxicos, des punks à chien, des alcoolos, des agriculteurs sans terres, des artistes en caravane, des hippies, des antifas, des gens venu d'autres pays, des doggos, des jeunes paumés, des ex-militaires dégoûté de l'armée et ce n'est pas toujours évident pour tout ce monde de bien vivre ensemble, mais ce qu'on peut trouver tous les jours à la zad, c'est un sentiment de vraie liberté, un endroit où l'on peut à la fois vivre isolé et vivre en communauté, selon l'envie du moment.
Bon par contre, on accepte pas les fachos, faut pas déconner.
Et si vous n'êtes pas prêt à accepter la schlaguitude et que vous tenez trop au confort du capitalisme, vous risquez de ne pas vous y plaire non plus.

TL;DR : J'ai pas glandé grand chose à la ZAD, je me suis défoncé avec des cookies, des chouals sont venu et j'ai eu droit à une perquis' avec des GM et tout avant mon départ. Je suis tombé amoureux de cette ZAD et j'y retournerai m'installer très bientôt pour y faire un potager.
Intéressant comme récit, ça pose un peu l'ambiance interne aux ZAD.
Perso, j'peux pas vivre en pyjama qui pue H24, donc pas pour moi, mais bravo à toi de suivre tes convictions.

g tou lu
Dune
op
@Daboulganiech: Tout le monde ne pue pas à la ZAD, ça varie du zadiste tout propre et bien coiffé au schlag maximal.
@Dune: bravo l'ambiance ça doit pas copuler souvent là bas dedans alors que c'est le seul truc qui faisait rêver Pierre-Emeric et ses potes, non franchement je te félicite pas pour le mauvais coup de pub.
Dune
op
@amigre: Y'a des sacrés queutards quand même.
T'as jamais rien pris, tu sais qu'une meuf est perchée une journée avec 1/4 et t'en mange deux ?
C'est sûr t'es pas "un sale drogué comme nous", t'es juste un gros con irresponsable, le genre de gonz qui plante des soirées voire se met en danger juste pour faire le bonhomme ..
Dune
op
@Fargus: Plus sérieusement
- Je dis que je vois dans le futur à un moment dans l'autre box, mais c'est pendant la perche, je vois pas dans le futur en temps normal, je l'ai pas vue passer la journée perchée avant qu'on mange les cookies (pendant non plus d'ailleurs, elle était pas à la fête).
- Tu crois sérieusement qu'un zadiste (surtout un qui traîne dans la zone la plus schlag) dit "sale drogué" au premier degré ?
- Si on pouvait planter une soirée en étant perché à la ZAD, y'aurait jamais de soirées.
- On m'a dit que c'était pas dangereux de prendre de la weed en étant couché sur un canapé.
Merci pour le sel cependant.
@Dune: On te parle pas de ta ZAD à la con juste que t'es un vieux mec irresponsable qui découvre la vie à 25 ans
Ça à l'air sympas la ZAD mais j'imaginais ça avec un peu plus de fight, genre Dune le guerieros révolutionnaire de la pampa française.
Dune
op
@Zeptow: Et non. Pour ça faut aller aux ZAD qui se font expulser.
@Dune: J'espère que y'en aura dans le prochaine épisode, j'aime quand y'a de la bagarre.
oué la bagarre ! (ง ͠° ͟ل͜ ͡°)ง
Dune
op
@Zeptow: Vivement la csb du premier garde à vue.
Dune
op
Vous remarquerez (pour ceux qui auront eu la deter de lire) que je ne parle pas des luttes zadistes, c'est à la fois pour pas informer les RG et parce que c'est avant tout un récit de mon expérience personnelle, mais pour info, la ZAD de Roybon est actuellement assez paisible en comparaison aux autres, Pierre & Vacances est occupé au tribunal, mais il y en a qui partent ensemble dans les autres ZAD des fois, je vais sûrement faire de même la prochaine fois.
Et je ne parle pas trop des gens que j'ai rencontré à la ZAD et de leur vie pour des raisons évidentes.
@Dune: Est ce que t'as pu apprendre la "construction" de la ZAD ? Sur les 1ers jours, comment ça s'est installé ?
Dune
op
@Daboulganiech: Je connais pas trop l'histoire en détail mais il me semble qu'au début y'a eu une installation à la Marquise et des cabanes et barricades assez faibles et pas isolées car ils étaient dans l'urgence. Après à Sud ils ont détruit ce qu'ils avaient fait et ont reconstruit proprement avec des fondations en terre-paille et une belle barricade.
Et ça continue encore de s’agrandir.
@Dune: Et niveau humain, il y aurait eu un leader à tout ça pour coordonner la venue sur la ZAD ?
Dune
op
@Daboulganiech: Y'a jamais de leader, juste des gens plus déter que d'autres, mais on ne te dirigera jamais en ZAD (ou alors c'est que la ZAD a mal tourné).
@Dune: C'est pas dans ce sens que j'évoquais le leader, plutôt dans l'idée qu'un jour, il a fallu créer la ZAD, et que c'est pas un mec tout seul qui est arrivé là et qui a attendu sagement que d'autres mecs aient la même idée. Y a bien du y avoir une coordination à un moment.
Dune
op
@Daboulganiech: Y'a pas besoin de leader pour qu'il y ait une coordination.
Après je t'avoue que je connais pas l'histoire en détail.
Ne prend pas mon commentaire comme une méchanceté gratuite.

Je trouve ça encore plus décevant que ce que j'imaginais.
Du moins de ce que tu en décris, je le ressens comme une fuite de la société actuelle, se déliant de choix à faire ou de responsabilités.
Vivre juste de ce qui vous entoure, comme dans une région où le climat et l'environnement le permettrait.


Du coup quelques questions plus ou moins sérieuses me viennent :

Y a t'il des enfants, et si oui comment se fait leur scolarité ? (ou apprentissage)

Peut il un jour arriver une guerre de ZAD ? (pour un territoire par exemple)

Une ZAD de gendarmes à l'intérieur de la ZAD ne serait elle pas un meilleur moyen que les affrontements actuels pour 'combattre' une ZAD?

Mon arrière grand mère (et un peu mes grands mères) mon toujours bien fait comprendre le calcaire qu'était les lavoirs, et le fait que seules les femmes y étaient commises, penses tu qu'une dérive pareille puisse arriver dans une ZAD ?

Et pour finir, comment arrivez vous à garantir le féminisme ? (je veux dire, tous les hommes présents ne présentent pas de penchant machos ?)

J'en retiens quand même un point positif, il n'y a pas l'air d'avoir de violence primaire, et c'est cool.
Dune
op
@lemaurinois: Perso, je trouve ça totalement naturel et sain d'esprit de quitter la société actuelle et vouloir en construire une nouvelle. Après si elle te plaît, tant mieux pour toi, ça rend la vie bien plus simple.
Et tout le monde ne vient pas en ZAD avec cet objectif, faut pas oublier que c'est avant tout une occupation pour empêcher un projet de merde d'être réalisé. Pas mal de gens veulent quitter les ZAD une fois les projets annulés. Là t'as mon récit personnel.

Oui y'a des enfants, mais je crois pas qu'il y en ait parmi les habitants permanents, pas dans cette ZAD-ci. Je saurais pas te dire comment ils font pour l'éducation de leurs gosses, ça doit dépendre des gens, mais je t'avoue que j'accorde très peu de valeur au système scolaire actuel, perso.

C'est pas le ghetto, y'a pas de territoires, de guerres de gang ou je ne sais quoi, je pige pas ta question.

Bah me semble qu'ils occupent la ZAD pendant les expulsions, le temps de tout détruire, notamment à NDDL, non ?

Y'a la parité et une majorité de féministes, non. Et en général chacun fait sa propre lessive.

En discutant, ou en faisant partir de la ZAD les personnes vraiment problématiques. Puis y'a des posters, autocollants et panneaux féministes partout dans la ZAD et des messages d'amour du genre "Macho ferme ta gueule", ça en dissuade sûrement pas mal de venir y vivre.
Mais faut être honnête, y'a quand même quelques connards et virilistes, on peut pas tout contrôler, je trouve le ratio de connards bien faible comparé au reste de la France cependant.

Tu entends quoi par violence primaire ?
@Dune: par éducation j'entendais des bases comme la lecture, l'écriture, apprendre à compter, vivre avec des personnalités qui ne nous ressemble pas.


J'entendais par occupation, s'infiltrer, créer une forteresse à l'intérieur de celle ci où il y aurait des choses qu'il y a plus (ou plus trop) de pizzas par exemple, de l'énergie, afin de ramener à eux ceux qui ne seraient pas 100% zadiste. Sans avoir à utiliser une violence pour vous déloger.

Violence primaire par ce genre de connard viriliste, de la petite bagarre, de l'intimidation ce genre de chose.
Mais je comprends que ce genre de chose ne prenne pas avec ce genre de message d'amour et également, avec la raison première pour laquelle les zad sont créées.

Il n'existe pas de ZAD qui soit rester malgré le fait qu'un projet ait été annulé ?


À contrario, je ne trouve pas ça sain d'esprit de vouloir construire une nouvelle société, sur une autre qui n'est pas forcément mauvaise.

Dune
op
@lemaurinois: Bah du coup je sais pas, avec des livres je suppose, je suis pas du tout apte à parler de ce sujet, j'ai pas de gosses.

Les gens viennent pas visiter la ZAD juste pour des pizzas et charger leur smartphone, ils peuvent rester chez eux pour ça. Et je pense que personne à la ZAD n'ait envie de faire des soirées avec les flics. Pourquoi le gouvernement n'utilise pas d'alternatives à la violence ? Aucune idée.

Non, y'a quand même quelques personnes qui se battent et sont virilistes, surtout quand y'a de l'alcool. Ça m'est déjà arrivé de partir de Sud à cause de ce genre de comportement. Après c'est la seule zone où ça arrive je crois.

Si, la ZAD de NDDL est encore là, mais ça a bien changé, entre ceux qui sont parti après le projet annulé et ceux qui cherchent à se ranger dans le système pour pas se faire expulser.
@lemaurinois: "À contrario, je ne trouve pas ça sain d'esprit de vouloir construire une nouvelle société, sur une autre qui n'est pas forcément mauvaise. "
Tout dépends de l'appréciation de chacun. Une société qui est en train de détruire la vie sur terre et qui risque de tuer l'humanité, j'ai quand meme l'impression que c'est un gros probleme, perso
@zebrotron3000: Est-ce que tuer l'humanité est une mauvaise chose du coup?
Intéressant, c'est vraiment pas pour moi, ça à quand même l'air d'être un repère des rebus de la société ce truc.
Dune
op
@FregZile: Tout dépend du point de vue.
@Dune: Vous arrivez à vivre en autonomie? (càd sans les allocations/aides sociales en tout genre etc) parce que si c'est pas le cas, le concept est un peu nul.
Dune
op
@FregZile: Sans les alloc et aides sociales, oui, on peut facilement s'en passer.
En vraie autonomie, non, c'est déjà difficile pour un groupe de gens bien organisés et compétents se lançant dans un projet de communauté autonome.
Une zone changeant constamment d'habitants, avec beaucoup de gens sans compétence, une difficulté à s'organiser, pas d'argent et la pression des perquisitions, des fafs qui foutent le feu et l'expulsion qui peut venir à tout moment, non, c'est pas possible de vivre uniquement avec la production de la zone, faut faire de la récup dans les poubelles pour la bouffe et le matos de construction. C'est de toutes façons mieux d'éviter le gaspillage en vidant les poubelles que de trop exploiter les ressources de la forêt.
@Dune: Tu dis que vous pouvez facilement vous en passer mais si demain on vous coupe le RSA vous faites quoi ?
Dune
op
@FregZile: Les zadistes au RSA c'est une légende urbaine de faf et macronistes hein, presque personne ne touche d'aide sociale et on s'en bat les couilles qu'il y en ait qui le font. Je viens déjà de t'expliquer qu'on peut facilement s'en passer et comment, je pige pas pourquoi tu me reposes la question.
@Dune: Tu as dis que vous pourriez vous en passer, mais pas que c'était le cas. Je me demandais donc de quelle façon vous vous en passeriez.
Dune
op
@FregZile: T'imagines pas tout ce qu'on trouve dans les poubelles. Y'a des gens qui prennent du poids à la ZAD tellement y'a à bouffer.
Ça fait zizir la famille de te savoir épanoui même si c'est au milieu des hippies
Dune
op
@Amumu: Je pense être encore loin de me considérer épanoui. J'ai pas parlé du moment où je me suis isolé et que j'hésitais à retourner vivre avec mes parents parce que je savais pas quoi faire de ma vie et que le confort capitaliste et les jeux-vidéos me manquaient malgré mes idéaux. J'ai aussi beaucoup de mal socialement, je ne suis toujours pas à l'aise avec qui que ce soit à la Marquise et à Nord par exemple (Nord un peu normal vu que j'y ai jamais vécu et j'y suis passé peu de fois).
@Dune: Non mais y'a un début de qqch c'est déjà cool, t'as quand même pu sociabiliser au point de te faire des potes non ?
Ça fait plaisir des cool-stories comme celle-ci. C'est intéressant comme histoire, on s'imagine mieux comment la vie quotidienne s'organise dans une ZAD. Ça m'intéresserait bien de tenter l'expérience le temps de quelques semaines un de ces jours, même si j'aurai probablement du mal avec les shlags les plus extrêmes.
Dune
op
@Sebordel: Franchement je me serais jamais imaginé vivre et bien m'entendre avec beaucoup de gens là-bas, au final même le plus gros connard de la ZAD reste plus agréable à fréquenter que les collègues de bureau, les yuppies en costard et autre jeune dynamique.
Après je dois être assez biaisé sur mon jugement vu que je découvre que je suis au final bien à l'aise dans la schlaguitude.
@Dune: Ah mais je suis d'accord sur le monde de l'entreprise et le schéma traditionnel du travail, c'est en grande partie pour ça que je suis devenu freelance et que je bosse tranquillement tout seul depuis une chambre ou un café.

Mais l'autre extrême ne me conviendrait probablement pas non plus. Pas dans le mode de vie, mais tout comme je peux pas blairer les gens qui vivent au travers de l'argent ou de leur travail, j'aurais du mal avec quelqu'un qui a tout simplement décidé de ne rien foutre du tout. Mais j'imagine que c'est une minorité en ZAD.
Dune
op
@Sebordel: C'est pas tant une minorité que ça. Après perso (et pour la plupart des habitants aussi) ça me dérange pas plus que ça, à part quand des gens sont pas foutu de laver leur vaisselle et laissent leur bordel traîner partout. Mais on a tous nos moments de déter et nos moments de glandouille, on a juste pas le même ratio (et faut avouer que jusque-là j'ai pas mal glandouillé).
Ca se voit que c'est ce qu'il te fallait, tu as vraiment l'air d'aller mieux, c'est l'évidence, je pense pas être le seul à être content pour toi.

Au final tu t'es trouvé un but, tout être humain à besoin d'un but pour se sentir bien et avancer, que ce soit dans une ZAD ou dans la réalité de la société capitaliste, faire des choses, ne pas avoir ce sentiment de ne rien faire et d'être une merde, c'est ce qu'il y a de plus important, avoir de l'estime de soit, tu t'y diriges et c'est vraiment cool, surtout quand on se rappel par quoi tu es passé, tant de chemin parcourus.

Ne lâche rien.
"Je me souviens pas en détail de nos conversations mais en gros on a parlé un peu de moi, j'ai partagé des fruits secs, j'ai posé une question déplacée (moment très gênant)"

C'était quoi la question déplacée ?
Salo d'hippie junky anarchiste, c'est a cause de gens comme vous que la france va de mal en pis
Sympa comme csb, j'ai eu l'occasion de passer quelques semaines plusieurs fois par an dans la nature quand j'étais gosses et que j'habitais encore à la Réunion, c'était le pied. Ça m'intéresserait pas mal de passer quelques semaines en ZAD mais les dimensions politiques me feront rapidement chier.
Dune
op
@LeNouveau: Tu parles de quoi quand tu dis les dimensions politiques ?
@Dune: les revendications, les débats, les polémiques, qui au final ne font rien avancer et que ça soit à gauche ou à droite, ça revient au même.
Dune
op
@LeNouveau: Quasi personne ne parle de gauche ou de droite là-bas et c'est peu politisé, mais la plupart se considèrent anar et antifa, ce qui est plutôt une évidence quand tu vis là-bas.
Y'a peu de débats et surtout des actions (mais pas trop), c'est pas la même ambiance que sur internet.
Et en général, on se concentre surtout sur la vie en ZAD, comment la protéger, comment se préparer pour l'hiver et comment s'amuser et bien vivre ensemble.
@LeNouveau: vu que rien ne peut changer, autant se suicider tout de suite
@zebrotron3000: j'ai jamais dit que rien ne pourrait changer.
@Dune: c'est justement ce que je voulais savoir, si les politisés ne gangrenais pas l'état d'esprit de la ZAD, si le vivre ensemble passe avant toutes revendications c'est vraiment top.
Dune
op
@LeNouveau: Tant que tu défends pas le capitalisme, que tu n'insultes pas le féminisme et que tu ne défends pas la théorie du grand remplacement, ça va, pas trop de risque de te faire expulser à coup de battes.
J'ai tout lu.

J'crois que ça me plairait. J'ai passé une semaine sur Massat dans ces conditions la, y'a juste la douche du matin qui me manque.

Sinon, les filles sont comment?
Dune
op
@LeTenia: Pas maquillées, alcooliques et elles se lavent qu'une fois par an.
@Dune: ahah! mon type de filles!
Dune
op
@LeTenia: La sueur de la semaine dernière c'est le meilleur parfum.
Help, c'est quoi une wwoof stp ?
Dune
op
@Walkshadow: C'est rempli de bobos qui en ont marre de leur vie en ville et veulent "retourner au vert", ça m'a blasé.
@Dune: En mode c'est la mode quoi
@Dune: Tu as fait un CSB a ce propos?
Dune
op
@BABARR: Je trouve pas que ça vaille la peine d'en faire une csb.
En terme d'effectif, la parité est respectée ou c'est un monde de saucisses comme je l'imagine ?
Dune
op
@Papym: Ça dépend, la population est très variable selon le moment et la zone. J'ai déjà été seul avec 4 filles à la Marquise, tout comme j'ai déjà été seul avec avec 4 mecs. Mais non, c'est pas un monde de saucisse et la parité est plutôt bonne en général.
tout lu, cimer pour les détails et hf
Cool merci du partage, c'est intéressant d'avoir un retour sur la vie dans une zad.

Je trouve que tu as bien du courage pour partir seul dans cette aventure sans avoir beaucoup d'expérience. Respect, tu vas au bout des tes convictions.

Est-ce que vous parlez de l'effondrement dans la zad ? C'est quoi les réactions par rapport à ça ?
Dune
op
@SmartKer: J'en ai déjà parlé avec quelques personnes. Y'en a qui ont l'espoir de pouvoir changer les choses, d'autres qui se disent que c'est déjà trop tard. C'est pas un sujet de conversation très fréquent par contre j'ai l'impression, il doit y avoir pas mal de gens qui n'y pensent tout simplement pas.
@Dune: Je pense que les zad, c'est un peu notre avenir, ça risque d'y ressembler par bien des aspects (le zbeul surtout). Vous prenez de l'avance et montrez l'exemple (ou un exemple parmis d'autre système d'organisation), c'est super intéressant.

Et dis moi, je pensais me faire du woofing pour apprendre et participer à des projet sympas.
Tu peu nous en dire un peu plus là dessus ? Comment ça se passe, si ça en vaut la peine pour se former sur le terrain, voir des gens...
Dune
op
@SmartKer: Je dirais qu'il y a trop de bobos et de charlatans mais j'en ai fait que 3 donc ça veut rien dire.
Y a que moi qui capte comment une perche de plusieurs jours est possible au cannabis, même ingéré ?
100% on t'a fais prendre autre chose que du cannabis. Ou alors t'a tapé une crise psychotique, ce qui est encore moins drôle.
Dune
op
@PrinceMychkine: J'ai fait une indigestion.
J'ai lu le titre et le tldr mais je suis certain que ça devait être intéressant. Si tu as des questions sur les machines à laver n'hésite pas.
aki
C'est pas mal de changer de vie. La zad c'est un bon projet.
Par contre ton récit ne parle pas de la dimension politique des zad
aki
@Dune: Ah pardon mea culpa. Tu crois réellement que les zad font trembler le système au fond de toi ?
Dune
op
@aki: Je suis là-bas pour mes idéaux et parce que je m'y sens bien, je ne me prend plus la tête à réfléchir à l'efficacité de mes actions. Si je cherchais à tout prix à mener une vie qui sauverait l'humanité, j'irais assez vite me pendre.
aki
@Dune: C'est bien. Les quelques zadistes que j'ai connu je les sentais assez haineux au fond d'eux pour ça que je demande.
C'est bien si tu as trouvé l'apaisement
Dune
op
@aki: Ouais enfin, apaisement, apaisement, le jour où les GM viendront détruire la cabane où je vis et le potager que j'ai fait, je balancerai des galets perché sur un arbre, comme tout le monde.
aki
@Dune: Après ok pour defendre une zone c'est légitime mais sinon pourquoi ne pas t'acheter un petit terrain ou tu poses une caravane ou autre en dehors du 'monde'.
J'ai quand même l'impression que la Zad ramene beaucoup de gens toxiques qui ne tirent pas vers le haut. Même si a NDDL il y a de très bons projets je trouve ça un peu dommage que ce soit pourri par les cassoss
T'écris bien l'ami !
G tou lu.

ça manque de baise tout ça, mais si la douche est un évènement annuel au même titre qu'au moyen age, je comprends ta prudence...

Si il y a moyen de se bricoler une doucher et de la garder propre, j'arrive!
Dune
op
@GoldenFist: Pour moi les odeurs c'est un plus, je suis juste pas venu vivre là-bas pour draguer et me faire lustrer la bite, chacun son délire.
@Dune: cette tristesse de vie.
Trop long g pas lu lol
@Dune: je suis au taf, je finirais la lecture ce soir.
Merci de nous faire partager ça !
T'avais une copine avant de partir à la ZAD ?
Si oui ça a tenu ?
Dune
op
@Blakcat: On a dérivé chacun dans une direction opposée. Elle recherche de plus en plus la "normalité" et moi je suis devenu un zadiste, évidemment ça n'a pas tenu.
C'est toi Dune? (Cramé sur un reportage de la ZAD)
Dune
op
@H4RZVS: Merde grillé
Merci pour ton témoignage, c'est très intéressant.

Je suis toutefois pas trop convaincu par les activité quotidiennes de la ZAD même si je me doute bien que c'est loin d'être facile.
J'ai kiffé ta petite histoire! Moi qui pense depuis un petit moment de découvrir une ZAD ça m'a donné envie de tenter l'aventure dans celle-ci, tu aurais une adresse par hasard? Et tu y retournera?
Dune
op
@H4RZVS: Oui comme je dis à la fin, je compte y vivre. Là je pars juste fêter noël, mon anniv et le nouvel an avec mes parents et mon frère et j'y retourne.
https://zadroybon.wordpress.com/ T'as toutes les infos qu'il faut pour y aller ici (mais tu peux me demander si ce n'est pas clair, j'ai eu du mal à lire la carte perso).
Après faut pas oublier que c'est pas un endroit de rêve (surtout si t'y vas en hiver) et que c'est clairement pas pour tout le monde, mais ça reste une expérience intéressante dans tous les cas.
@Dune: Le manque de confort me fait pas peur je pense que ca ira :p
Justement que pense-tu du fait d'y aller l'hiver (genre dans 1 mois), je risque de pas trop me faire chier? Le but c'est de participer un max et de dialoguer avec les gens, si y'a personne c'est pas top ^^
Dune
op
@H4RZVS: Parait que c'est en hiver qu'il y a le plus d'habitants (par rapport à l'été où il y a surtout des gens de passage), donc ça peut être intéressant, si tu te fais vraiment chier et que t'aimes vraiment pas glandouiller sur un canap' ou autour d'un feu et que faire la bouffe, la vaisselle ou le ménage te suffisent pas, tu peux toujours aller dans les bois et ramasser des troncs et branches mortes pour le feu ou pour les barricades, ou proposer un truc. L'organisation est très anarchiste.
@Dune: Bon bah on se croisera peut-être un de ces 4 ;)
Merci pour les infos!
Ca donnerait presque envie rien que pour le coté teuf. le reste a l'air bien relou et on doit vite y tourner en rond. T'as baisé?
Dune
op
@ActionMan: Bah si c'est le coté teuf qui t'intéresse, autant aller dans des vraies teuf plutôt qu'en ZAD.
Je me suis branlé dans les bois.
@Dune: et c'est quoi une journée type dans une zad a part discuter et faire le guet sur ta barricade a jouer aux cartes?
Dune
op
@ActionMan: Gueuler sur les chiens et boire des bières.
@Dune: ca a l'air génial.
Dune
op
@ActionMan: Mais des fois y'a plus de bières.
@Dune: ouais donc en gros il y a de la biere uniquement quand le RSA est tombé quoi. Au moins avec le capitalisme tu en bois de la fraiche quand tu veux.
Je me suis arrêter à "recharger les smartphones"
C'est tellement plein de contradictions.

C'est très bien de suivre tes convictions. Mais comme dans toute choses l'extrémisme n'apporte rien de bon.

Cela du moment que tu vis heureux et sans porter atteinte à autrui c'est bien pour toi.
Dune
op
@charly_chine: "Je me suis arrêter à "recharger les smartphones""
"l'extrémisme n'apporte rien de bon"
En parlant de contradictions.
@Pitou: c'est tellement ça
@Pitou: j'ai des amis qui vivent quasiment complètement en dehors de la société mais reconnaissent les bienfaits des iPhones, et certaines technologies tout en assumant les contraintes générés ( flicage, nucléaire)
Mais ils réduisent au maximum leur empreinte. Maison entièrement restaurée avec des pierres anciennes sans machines modernes, vêtements de récupération, toilettes sèches, cultivation de leur consommation personnelle ( végétaux qui se mangent et fument).
Ils respectent également notre mode de vie moderne. Ils vivent juste a leur façon et en essayant de prendre un minimum de modernité.
Du coup ya pas de réseau dans la ZAD ou yen a que pour Discord en fait?
Dune
op
@Lamatraque: Les zadistes sont tous inscrit sur Choualbox et on s'organise pour neg.
@Dune: Non mais répond comment tu as pu rester 4h d'affilé en connexion ? coup de chance ?
Dune
op
@Cisblancbinaire: "Mais y'a pas de réseau, sauf si t'es chez Bouygues et que tu vas dans un coin précis d'une chambre au 2eme étage (mais j'ai découvert ça qu'en Octobre)."
J'avais mal compris la question parce que la réponse est déjà là.
@Dune: du coup t'es resté 4h dans un coin alors que t'étais def ? et t'as même réussit à y aller ce qui est encore plus étonnant. Je te donne le bénéfice du doute de bonne grâce, mais c'est louche.
Dune
op
@Cisblancbinaire: J'étais pas à la Marquise. Ça vous dit pas de lire correctement la box avant d'essayer de me les briser ?
@Dune: HAHA IL Y A ERREUR DANS TON RÉCIT ! C'EST UN FAKE !
Dune
op
@Pigcell: J'avoue tout, en vrai je ne suis jamais allé à une ZAD, d'ailleurs Kaazhan, Strange et HKarotte, ainsi que tous les membres du complot du neg sont juste mes autres comptes que j'utilise pour m'inventer une vie de branleur au RSA et neg les fafs.
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...
J'accepteCe site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus