Festival de Cannes 2016 - Sélection Officielle

Le 69ème Festival de Cannes présidé cette année par George Miller a dévoilé sa sélection officielle.

En compétition :


Toni Erdmann de Maen Ade

Julieta de Pedro Almodovar

American Honey d'Andrea Arnold

La fille inconnue de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Personal Shopper d'Olivier Assayas

Juste la fin du monde de Xavier Dolan

Paterson de Jim Jarmusch

Rester vertical d'Alain Guiraudie

Aquarius de Kleber Mendonça Filho

Mal de Pierres de Nicole Garcia

Moi, Daniel Blake de Ken Loach

Ma'Rosa de Brillante Mendoza

Baccalauréat de Cristian Mungiu

Loving de Jeff Nichols

Agassi de Park Chan-Wook

The Last Face de Sean Penn

Sieranevada de Cristi Puiu

Elle de Paul Verhoeven

The Neon Demon de Nicolas Winding Refn

Vidéos sur PC plus fluides avec Smooth Video Project

Avez-vous remarqué que les vidéos affichées sur les téléviseurs haut de gamme semblent plus fluides ?

Dans une scène d'action rapide, nous pouvons à peine voir ce qui se passe car la plupart des vidéos sont projetées à 24 images par seconde. La technologie d'interpolation des images permet de générer une animation intermédiaire entre les images pour produire un mouvement plus fluide, moins saccadé et moins flou. Grâce à Smooth Video Project, vous pouvez obtenir la même expérience d'affichage des vidéos sur votre PC. Tout ce dont vous avez besoin, c'est d'un CPU de milieu de gamme et de presque n'importe quel GPU pour profiter pleinement de cette nouvelle expérience.

téléchargez le programme d'installation de Smooth Video Project ici et lancez l'installation par défaut.
Ensuite, démarrez le gestionnaire de SVP, il doit apparaître dans la zone de notification.
Ensuite, recherchez MPC-HC dans le dossier d'installation de SVP et exécutez MPC-HC.exe
Faites glisser la vidéo que vous souhaitez regarder dans le lecteur MPC-HC. Une fois que la vidéo est lue, elle sera lancée automatiquement au taux de rafraîchissement maximal de votre moniteur.

liens: https://mpc-hc.org/
http://www.svp-team.com/wiki/Download

Laissez-vous tenter par... Warcraft

Bonjour, bonsoir à vous. Aujourd’hui, je vais vous faire une (très,très longue) critique concernant le film Warcraft : Le Commencement, sortie le 25 mai. Je l’ai vu le jour même (sur un coup de tête) et je dois d’ores et déjà vous dire que je suis très content d’avoir eu cette idée et d’y avoir été. Laissez-moi développer.

Tout d’abord, je dois vous dire que mon jugement est pas mal altéré par mon côté « fanboy ». En effet, j’ai commencé à jouer à Warcraft 3 puis World of Warcraft. J’ai passé énormément de temps sur WoW (World of Warcraft) lorsque j’étais plus jeune (mon premier vrai amour vidéo ludique) et je n’ai arrêté de jouer aussi assidument que depuis la sortie d’une extension (pour les connaisseurs, depuis WOTLK.)

C’est donc avec une joie immense et une excitation sans pareil que je me suis dirigé vers ma salle de cinéma la plus proche pour regarder ce film qui me faisait légèrement peur. Globalement, il y a peu de bons films tirés des jeux-vidéos et je ne souhaitais pas que Warcraft en fasse partie.

Malgré le fait que je connaisse l’univers globalement et le fait d’avoir joué durant de nombreuses années, je ne connais pas l’Histoire de Warcraft. J’ai lu quelques romans, mais cela s’arrête là. J’y suis donc allé en ne connaissant le monde de Warcraft que par mon expérience dans le MMORPG. Autrement dit, je ne développerais pas beaucoup le côté scénario qui, malgré ma « non-connaissance » est tout à fait cohérent et apparemment fidèle (j’ai discuté avec des fans qui m’ont confirmé que malgré quelques libertés prisent dû au fait que ce soit un film, cela reste globalement correct.)

Alors, par quoi commencer ? Déjà, je peux rassurer les sceptiques, NON Warcraft n’est PAS un film réservé aux joueurs ou aux connaisseurs. Le film vous donne des clefs pour la compréhension du film et il est globalement cohérent dans sa trame scénaristique. Je pense vraiment qu’il n’est pas nécessaire de connaitre l’Histoire du monde de Warcraft pour APPRECIER le film. Cependant, vous n’ADOREREZ le film que si vous connaissez un minimum cet univers. Ce fut mon cas. Je garantis d’ailleurs une critique SANS SPOIL MAJEUR pour ne pas vous gâchez la découverte du film.

Qu’elle plaisir de voir avec une qualité si impressionnante les paysages de la Forêt d’Elwynn ou Hurlevent (la capitale humaine entourée par cette même forêt), les sympathiques Murlocs (créature emblématique de Warcraft), d’autres races que celles des Orcs ou des Humains, le Monde des Orcs (Outre-Terre) et j’en passe. La direction artistique du film est vraiment fidèle à l’univers dont il est tiré. Ici, vous pourrez reconnaitre chaque maison, chaque taverne, chaque tour de Hurlevent et ce avec un plaisir décuplé. C’est très appréciable de regarder chaque recoin de l’écran en se disant « Oh, mais je connais cette forêt ! Oh, mais cette taverne aussi ! Wow, c’est le débarcadère pour les voyages aériens ! ». C’est comme être un petit-enfant dans un parc d’attractions, on en a pleins les mirettes et le plaisir est réel, sincère.

Ensuite, je vais développer le côté « technique » du film. C’est-à-dire la partie VFX (effets spéciaux) et l’aspect « réalisation » pour les combats. Déjà, les effets spéciaux sont vraiment beaux. Ils sont très propres, colorés, impressionnant. La qualité d’animation des Orcs aussi est époustouflante (j’ai honnêtement eux des frissons lors de certaines batailles tant les Orcs nous font frémir par leur bravoure et leur réalisme) et même l’animation en général est vraiment bonne. Ensuite, l’aspect plus « guerrier » (après tout, il y a des Orcs et comme tout le monde le sait, un Orc, ce n’est pas tendre). Les combats entre Humain et Orcs sont vraiment épiques. Notamment vers le milieu du film lors d’un affrontement dans la forêt où ici, la différence entre l'humain d'apparence fragile, mais mêlant agilité et ingéniosité et l'Orc vivant son duel à 100 %, grâce à la frénésie de la bataille et son caractère bestial, est vraiment intéressante. Les deux races se combattent et malgré un avantage significatif pour les Orcs (qui sont bien plus grands et robustes que les humains qui frôlent le sentiment de « pitié » à leurs égards) mais cela reste cohérent et équilibré. Les Humains ont des atouts que les Orcs n’ont pas comme les Orcs ont ce que les Humains n’ont pas. Cela ajoute un certain équilibre lors des affrontements et il n’y a jamais vraiment de dominant (et là, j’essaie d’être juste, car, pour moi, la Horde et les Orcs écrasent les frêles humains et l’Alliance). Le film est bien rythmé et les affrontements sont toujours beaux et plaisants à voir. Les Orcs sont vraiment bourrin (je crois que c’est le meilleur adjectif pour eux) mais n’en restent pas moins des guerriers vaillants et honorables. Les Humains arrivent à se défendre aussi grâce à leurs technologies et leurs maîtrises des Arcanes (magie).

Ensuite, je vais essayer de parler très brièvement du jeu d’acteur qui est, côté humain, assez « neutre ». L’acteur jouant Ragnar Lodbrok dans la série Vikings (Travis Fimmel) joue ici le rôle d’un chevalier au service du roi humain, a le même jeu d’acteur que dans la série Vikings. Il a toujours cet air prétentieux, arrogant, provocateur dans le regard, les petites mimiques lorsqu’il se déplace et lors de ses expressions faciales et c’est plutôt bon ! Ensuite, certains protagonistes manquent peut-être d’un peu plus de volonté lorsqu’ils jouent et l’une des figures importantes côté humain n’est peut-être pas assez approfondie dans la manière de jouer. Mais globalement, ça reste correct et ce n’est pas vraiment sur ça que l’on s’attarde lorsque l’on regarde le film. C’est assez anecdotique.

Ensuite, une question que vous vous posez très certainement est : « Vais-je réussir à apprécier le film malgré l’univers très riche qui est mis en place et développer et l’abondance de « fan-service » ? ». Ma réponse est oui. Comme dit plus haut, vous pouvez l’apprécier, mais vous ne l’adorerez qu’avec certaines connaissances « de base » sur l’univers de Warcraft. Le film touche certes un public de connaisseurs, mais il offre aussi des clefs pour la compréhension de l’Histoire du monde de Warcraft. Après, tout n’est pas dit. Certains éléments sont implantés dans le film, sont présent, et ils ne sont pas expliqués, car ce n’est pas nécessaire pour la compréhension de la trame principale. Je vous conseille néanmoins fortement d’y aller en étant accompagné de quelqu’un qui si connais un minimum. Déjà, cela vous permettra de mieux comprendre certains aspects du film qui ne sont pas développés, ensuite cela vous permettra de mieux cerné les enjeux qui ont été abordés durant le film et puis, surtout, cela permettra à celui qui vous accompagnent d’être rempli de fierté en se disant « après tout ce temps passer à jouer et à apprendre l’histoire de Warcraft, voilà enfin l’occasion de faire partager mon savoir à d’autres personnes ! ». Ne lui gâchez pas ce plaisir, ce serait vraiment méchant.


En conclusion, je peux dire que je suis agréablement surpris par ce Warcraft : Le commencement et je pense qu’il mérite vraiment d’être vu, car il est dirigé par des gens qui AIMENT le jeu et l’univers et cela se ressent. Tous ces nombreux détails, la fidélité de la DA (direction artistique), le scénario qui retrace les grandes lignes de la guerre Humain-Orc, la beauté des combats et la frénésie qui s’en dégage… Si j’ai pris le temps de rédiger une si longue critique pour ce film, c’est vraiment parce-qu’il vaut le coup d’œil. De plus, il est vraiment accessible à tous. Cependant, faites attention aux enfants. Il y a des scènes de guerre assez violente ou il y a du sang et un chaos quasi-permanent, ils peuvent être choqué (même, si devant moi, il y avait 3 jeunes de 8-10 ans qui ont apparemment beaucoup aimé, je préfère prévenir).
Je pense honnêtement que Warcraft pourra ainsi être cité comme exemple de réussite dans le domaine d’ici quelques années.



Voilà, j’espère que cette critique assez lourde vous aura néanmoins plus, dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires et je vous dis à bientôt pour une nouvelle critique !


TL;DR : Warcraft est un très bon film d'adaptation, fidèle à l'histoire originel, très beau (DA hyper respecté), bien jouissif lors des scènes de bastons et surtout, accessible à ceux qui ne connaissent pas l'univers.

The Witch

Synopsis : Au XVIIème siècle, une famille puritaine de Nouvelle-Angleterre vit seule dans des contrées sauvages. Quand son nouveau-né disparaît, la fille est suspectée de sorcellerie et la famille est fragilisée par un mal mystérieux.

Le pitch parait bateau, mais la mise en scène est très particulière et sort du lot.

Après visionnage, ce que je retiens du film :

Le film est sobre et terre à terre. Le réalisateur a fait preuve d'un pragmatisme et n'a usé que de ce qui était nécessaire. Les décors sont superbement banales, n'ayant que ce qu'il faut pour donner cette justesse à l'ambiance, comme la forêt qui entoure leur ferme, ressemblant à n'importe quelle forêt devant laquelle on se chiait dessus étant gosse. Le huis clos au sein de la famille et l'évolution psychologique de chaque protagoniste est déroutante et nous égare doucement dans cette folie qui s'empare de chacun.

Chose notable et agréable (subjectif) : il n'y a pas beaucoup de dialogues, et la plus part sont tirés de compte-rendus de tribunaux de l'époque qui ont traités des affaires de sorcelleries. Le réalisateur cherche à faire passer le maximum par l'image, le son, les bruits, l'atmosphère et par ce que dégage les membres de la famille. La photographie est vraiment sublime je trouve, de part sa simplicité.

L'aspect religieux est travaillé d'une manière particulière, sans non plus ré-inventer le genre le film ne rentre pas dans les canons du combo religion/satanisme/exorcisme basique. Ce qui est très intéressant et plaisant c'est qu'on retrouve une ambiance quasi-digne de Lovecraft, dans le sens où le réalisateur ne s'intéresse pas à la religion comme seule entité, mais comme un point d'inertie qui fait partie d'autres points d'inerties plus ou moins important dans cette univers.

Je cherche une muse

Enfin si possible pas chauve !

Quels sont pour vous les meilleurs films tout genres confondu étant sortie ces 5 dernières années ?

Et si tu veux rire essaye de faire une phrase avec !

PS : Oui je me fais chier !

Runaway Train Scene

J'ai cut un passage du film ( http://choualbox.com/HKITp ) que j'ai trouvé génial.
Seul hic le doublage mais il ne camoufle pas le super jeu d'acteur de Jon Voight (père d'Angelina Jolie btw).

Warcraft Le Film, avis à froid

Bonjour ! J'ai eu la chance de voir hier Warcraft en avant première. Rentré tard la flemme d'aller sur le pc pour rédiger cette box.

Je tiens tout à bord à préciser que je joue à wow depuis 10 ans déjà et que mes attentes vis-à-vis de ce film ont été bien entendu lourde. Je suis donc parti au cinéma avec un sale goût en bouche.

Arrivé dans la salle, passage des nouvelles Bo, puis soudain sur fond noir... Le logo de Blizzard (frisson, larme à l'oeil, etc)... et deux heures plus tard, je suis sortie avec le sourire jusqu'au oreilles !

Blizzard a bien maîtrisé sa réalisation qui peut être à la porter des joueurs comme des néophytes, il n'y a pas de vocabulaire ou quoique ce soit de dérangeant, c'est un film tout public qui se démarque uniquement des clins-d'oeil que seuls les gameurs sauront trouver (comme par exemple une pierre de tp en arrière-plan #nospoil). Je ne vais pas expliquer l'histoire car c'est le lore de warcraft, mais on y retrouve les grandes lignes, c'est l'essentiel.

Pour ce qui est du jeu d'acteur et des effets spéciaux, j'ai trouvé que Travis Fimmel (Vikings) est calqué un peu trop sur le mode Ragnar dans son jeu d'acteur, et ça ne colle pas forcément. Pour ce qui est de Khadgar, l'acteur me fait trop penser à Terracid, mais il se démerde pas trop mal. Garonna, semble trop humaine et pas à fond dans le rôle. En bref le jeu d'acteur est pas top côté humain, mais ça se laisse regarder. Niveau effet spéciaux parcontre c'est du lourd, la synthèse est bien foutue et les sorts rendent très bien, on sent le budget.

Voilà, mon avis très peu professionnel, si ça peut rassurer les quelques un qui iront au ciné ce soir.

Et maintenant Drago ?

- Et maintenant sans vous les dragons, que deviendrons nous ? Vers qui nous tournerions nous ?
- Vers les étoiles Bowen, vers les étoiles...

Ce film bordel !

J'ai vu The Neon Demon de Nicolas Winding Refn...

...hier. Eh beh putain, ce film est une putain de claque ! Et je trouve ça carrément honteux que celui n'est rien reçu pour le festival de Cannes. N'imp putain !

Dès qu'il sort dans les salles sombres, jetez-vous dessus !

En bonus, la track d'ouverture du film !

Festival de Cannes 2016 - Palmarès

La cérémonie de cloture du 69ème Festival de Cannes vient juste de se terminer, voici donc le palmarès.


Palme d'or du Court-métrage

Timecode de Juanjo Gimenez
(Mention spéciale du jury pour A Moça que Dançou Com o Diablo de João Paulo Miranda Maria)


Caméra d'or

Divines de Houda Benyamina


Palme d'honneur pour Jean-Pierre Léaud


Prix d'interprétation Masculine

Shahab Hosseini dans Forushande (Le Client)


Prix du Jury

American Honey de Andrea Arnold


Prix d'interprétation Féminine

Jaclyn Jose dans Ma' Rosa


Prix du Scénario

Asghar Farhadi pour Forushande (Le Client)


Prix de la Mise en Scène

Ex æquo Baccalauréat de Cristian Mungiu et Personal Shopper de Olivier Assayas


Grand Prix

Juste la Fin du Monde de Xavier Dolan


Palme d'or

I, Daniel Blake de Ken Loach

A touch of sin (redif. Arte)

Arte met à dispo, en replay, un excellent film chinois : A touch of sin. C'est vraiment intéressant à regarder.

Edit : Dahai, mineur exaspéré par la corruption des dirigeants de son village, décide de passer à l’action. San’er, un travailleur migrant, découvre les infinies possibilités offertes par son arme à feu. Xiaoyu, hôtesse d’accueil dans un sauna, est poussée à bout par le harcèlement d’un riche client. Xiaohui passe d’un travail à un autre dans des conditions de plus en plus dégradantes.
Quatre personnages, quatre provinces, un seul et même reflet de la Chine contemporaine : celui d’une société au développement économique brutal peu à peu gangrenée par la violence.

Voilà le lien : http://www.arte.tv/guide/fr/062842-000-A/a-touch-of-sin?autoplay=1

Des nouvelles de Joel Silver

Pour les plus jeunes ou ceux qui s'en foutent, Joel Silver etait un gros producteur de film qui passait son temps a gueuler sur tout le monde et toucher d’énormes (comme son poids) chèques. Un de ses plus gros succes est Matrix (1999). Tellement il etait influent, son personnage fut parodié dans le film tonnerre sous les tropiques.

Bref apres pas mal de bide le gars qui s'autoproclamé faire la mode a fini par se faire virer de partout mais son dernier film (the nice guys) qui vient de sortir est assez sympas.
Premiere a donc fait un petit article sur lui et son film:

http://goo.gl/xk1E92

Film à voir : Runaway Train

Film sorti en 1985 réalisé par Andrei Konchalovsky (Russe) et scénarisé par Akira Kurosawa (Japonais), ce qui fait un super mélange je trouve.
C'est l'histoire de deux évadés de prison en Alaska qui prennent un train qui devient fou (plus de conducteur). Le jeu d'acteur est super, le scénar un peu old school mais ça fait pas de mal.

C'est assez cru, glacial au niveau de l'image, la morale finale et les acteurs (notamment le principal) font de l'ensemble du film quelque chose de très agréable à regarder. Le suspens et la tension sont au rdv.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Runaway_Train_(film)

The Handmaiden de Park Chan-Wook (Old Boy, JSA)

Corée. Années 30, pendant la colonisation japonaise. Une jeune femme, Suk Hee, est engagée comme servante de la riche japonaise Hideko, vivant recluse dans un immense manoir sous la coupe d’un oncle tyrannique. Mais Suk Hee a un secret. Avec l’aide d’un escroc se faisant passer pour un comte japonais, ils ont d’autres plans pour Hideko…

Fait par le grand maître du thriller coréen. Rien que la bande annonce me fait frisonner, ça change des trailers en carton qu'on a l'habitude de nous servir.

The Wailing de Na Hong Jin (The Chaser, The Murderer)

Dans un petit village de campagne paisible, un étranger fait son apparition mais personne ne sait pourquoi. Les rumeurs se répandent petit à petit et les cadavres des villageois s'entassent à leur tour. En effet, ils semblent s'entretuer sans raison apparente et rapidement, l'étranger est pointé du doigt.

Moi je dis oui.

Source sur Nautiljon

American Nightmare 3 : Élections Trailer

Le film m'a l'air vraiment pas mal visuellement , en plus j'aime bien le concept, alors pourquoi pas !