Alexandre Astier sur l'IVG, le mariage homo, et la morale.

twitter.com
Je pense que je vais voté pour lui au prochaine présidentielle, ce mec transpire le bon sens à un tel point !

Armes insolites de la Seconde Guerre Mondiale #1

Je commence cette série sur les inventions insolites, secrètes et/ou révolutionnaires de la Seconde Guerre Mondiale. La plupart sont nazis, mais pas que. Je ne sais pas combien de box je ferais dessus, les armements bizarres ou novateurs ne manquent pas, mais tout dépend si ça plaît ou pas.

1 – 4) Flettner Fl 282 Kolibri (Allemagne)
Dès la fin des années 30, la Marine allemande s'intéresse aux premiers prototypes d'hélicoptères de l'époque, dans le but de lutter contre les sous-marins. C'est dans cette optique que la Kriegsmarine mit au point un nouveau hélicoptère, une version améliorée du Fl 265 de 1938, le Fl 282 Kolibri. Alors que les hélicoptères n'étaient qu'au stade de développement et de prototypes dans les années 30, le Kolibri s'avéra très convaincant. Son premier vol eut lieu en 1941 et deux exemplaires furent testés en mer sur le croiseur Köln jusqu'en 1942.
La Marine allemande fut tellement impressionnée, qu'elle en commanda 45. L'armée de l'air s'intéressa également à l'appareil et en commanda 1 000 exemplaires en 1943. Mais rapidement, le bombardement des usines à Munich stoppa la production. Au final, à peine plus d'une vingtaine d'exemplaires furent produits.
Cependant, contrairement à ce qu'on pourrait penser, ces différents modèles de Kolibri (observation, lutte anti-soumarine...) ont bel et bien participé aux combats. Ils ont été utilisé pour repérer l'artillerie soviétique, malheureusement pour eux, la plupart furent détruit par la DCA russe. Deux exemplaires survivant furent néanmoins récupérés par les américains en 1945.
Longueur : 6,56 m
Hauteur : 2,2 m
Vitesse max : 150 km/h
Plafond : 3 300 m
Rayon d'action : 170 km

5 – 8) Junkers Ju 287 (Allemagne)
Vers la fin de la guerre, les ingénieurs de la luftwaffe cherchèrent à créer un bombardier à la fois rapide et maniable, ils mirent donc au point le Ju 287. Ils remplacèrent les hélices habituelles par des réacteurs, bien plus puissant et rapides, et le combinèrent avec une configuration d'aile en flèche inversée. C'est le premier avion de l'histoire a posséder des ailes inversées, celles-ci ayant pour but d'augmenter la manœuvrabilité de l'appareil à faible vitesse. Deux prototypes furent construits, le premier avec 4 réacteurs et l'autre avec 6. Le prototype n°1, qui fit sont premier vol le 8 août 1944, était en fait une véritable chimère : il avait été conçu à partir d'un fuselage de Heinkel He 177, d'une queue d'un Junkers Ju 388, d'un train d'atterrissage d'un Junkers Ju 352 et d'une roulette de nez d'un B-24 Liberator américain écrasé.
Cette avion révolutionnaire se révéla très satisfaisant, malgré quelques contraintes liées à la forme des ailes. Il pouvait facilement distancer n'importe quels chasseurs alliés.
Cependant, la guerre toucha à sa fin et le troisième prototype ne fut jamais terminé. Les Ju 287 finirent par être capturés par les soviétiques et envoyés en URSS.
Envergure: 20,11 m
Longueur : 18,3 m
Hauteur : 4,7 m
Vitesse max : 780 km/h
Plafond : 9 400 m
Rayon d'action : 1 570 km
Armement : 2 mitrailleuses de 13mm, 4 tonnes de bombes

9 – 12) VsKfz 617 Minenräumer (Allemagne)
Le VsKfz 617 est clairement le genre de véhicule à fois impressionnant et complètement inutile qu'a mit au point l'armée allemande. A l'origine, ils cherchaient à créer à véhicule de déminage efficace avec une forme inédite. Ils créèrent donc le VsKfz 617 en 1942, pour le test en vu d'une possible production de masse.
Le véhicule possède trois roues, dont deux énormes à l'avant possédant de grosses plaques dans le but de le protéger de l'explosion des mines. Il était surmonté d'une tourelle de Panzer I avec deux mitrailleuses. Le VsKz 617 ne dépassera jamais le stade de prototype, et pour cause.
Outre sa forme totalement atypique, il fut un échec à tous les niveaux. Sa taille importante (plus grande qu'un char moyen) en faisait une cible très facile, son armure épaisse le rendait très lourd ce qui réduisait sa maniabilité et sa vitesse. De plus, même son armement était faible puisque le panzer I était déjà obsolète avant le début de la guerre. Sans oublier sa relative efficacité à déminer un terrain.
Au final, l'unique prototype construit ne fut jamais utilisé sur le front et fut capturé par les soviétiques en 1945. Il survécu jusqu'à aujourd'hui, et est désormais exposé au Musée de Kubinka, près de Moscou.
Longueur : 6,28 m
Largeur : 3,22 m
Hauteur : 2,9 m
Poids : 50 tonnes
Blindage : 10-40 mm
Armement : 2 mitrailleuses de 7,94 mm

13 – 16) Bob Semple Tank (Nouvelle Zélande)
Quand les Japonais gagnaient du terrain dans le Pacifique en 1942, les colonies anglaises de l'Australie et de la Nouvelle Zélande se sentirent bien isolés. Le ministre du travail Néo-zélandais de cette époque, Bob Semple, eut alors une idée de génie (ou pas) : créer un char fait maison, facile et rapide à assembler et qui peut tenir tête à une invasion japonaise. Il va alors concevoir lui même un char qui portera d'ailleurs son nom.
Sauf que voilà, la Nouvelle Zélande n'a ni les connaissances ni les capacité de produire un char, et Semple va utiliser ce qu'il a : des tracteurs, de la tôle et comme ils n'ont pas de canons adaptables il va y mettre pleins de mitrailleuses (deux devant, une de chaque côté, une sur la tourelle, une derrière).
Vu qu'il n'existait aucun plan véritable, chacun des quelques exemplaires produits étaient uniques, et donc avaient tous de gros problèmes de conceptions et de fiabilité. Sans surprise, ce fut un échec cuisant. Il était trop lent, normal vu que c'était un tracteur à la base, il était impossible de le manœuvrer correctement, on ne pouvait pas tirer précisément avec, et son blindage était beaucoup trop léger, sans oublier sa forme ridiculement énorme et carré qui lui donnait plus un air de jouet que de char d'assaut.
Après seulement quelques semaines, l'armée refusa les prototypes et les quelques chars furent démantelés pour retourner à l'état de tracteur.
Longueur : 4,2 m
Largeur : 3,3 m
Hauteur : 3,65 m
Poids : 25,4 tonnes
Vitesse : 5 – 24 km/h
Armement : 6 mitrailleuses légères Bren

Bonus : 17 – 18) Kugelpanzer (Allemagne)
Le Kugelpanzer est l'un des véhicules les plus énigmatiques de la seconde guerre mondiale, car personne ne sait réellement ce que c'est. Il existe extrêmement peu de documents et d'informations sur l'engin lui-même, nous ne pouvons affirmer que quelques informations : c'est un véhicule blindé léger de reconnaissance allemand, il fut envoyé au Japon et fut capturé par les russes en 1945. L'engin, plus que surprenant, ressemble à une balle avec deux chenilles, une petite roue se trouvant à l'arrière pour assurer la direction.
Personne ne sait vraiment comment il était supposé être utilisé, ni même s'il devait être armé ou non. On ne connaît pas sa vitesse ni sa maniabilité. Un seul exemplaire fut retrouvé, mais on ne sait pas si d'autres ont été construits. Il est possible qu'il ait servit comme poste d'observation, mais le manque de documents ou de photos d'époques (d'où le fait que ce soit un bonus, parce qu'à la base le groupe c'est quand même pour voir des photos du passé), on ne peut rien affirmer. On ne sait même pas quand il a été construit.
Aujourd'hui, l'unique exemplaire de ce mystérieux blindé est exposé en Russie, au musée de Kubinka.
Afficher la suite

L'amour dure 3 ans

Blablablabla c'était mieux avant
Merci à tous ceux qui continuent malgré tout de me donner envie de glander ici aussi souvent, j'ai trop avalé l'année dernière et ma gorge ne s'en est pas remise donc pas de liste cette fois.

J'ai rien prévu de particulier du coup pour cette année, désolé, box un peu nulle et quasi-inutile du coup je ferai mieux l'année prochaine.

Faisons quand même la fête tous ensemble en mon honneur.

(la photo c'est une IRL secrète du http://choualbox.com/g/plumedechoual, rejoignez-nous on est des gros fêtards.
PS: c'est moi qui ai pris la photo donc j'suis pas dessus [/mensonge])

Ma journée de merde

gfycat.com
Je voulais faire une cool story sur une révélation horrible qui m'est arrivé aujourd’hui, et en voulant agrandir la page quand j'avais finit de tout rédiger, je l'ai fermé.

Pour le coup je me sens comme une bamba triste x2