Livestream du tournoi de béhourd de Vincennes hier

Le grand breton avec une hache vers 20/21 min (croix noire sur fond blanc) c'était moi, on a mangé mais que c'est bon !

Voyage - Le Népal

Dans la main du Bouddha


J'arrive aux portes du monastère céleste de Kopan.
Un hindu aux airs maigre flamant garde cette barrière à la Saint-Pierre.
Quand j'ai pris mes billets d'avion aller-retour pour l'Inde de 6 mois d'intervalle, je n'avais pas fait de plan de ce qui allait se passer ; car les plans de voyage ne tournent jamais comme prévu. Le vent de mon désir m'a porté jusque-là, dans la main du Bouddha, car c'est mon cerveau analytique et mon coeur blessé qui choisissent ma destiné, la bataille de mon inconscient, entre la passion qui a sa raison de croquer dans la pomme, le petit démon farouche qui en veut encore et encore... pendant que l'autre, mon sens moral, le petit ange qui me dit ce qui est bien; c'est la bataille de mes vices et mes vertus. Et cette dualité je te la remet encore car elle est présente du micro au macro.
J'ai eu cette pensée la dernière fois, ça me revient parce qu'on parle du petit et du grand, ces mondes identiques et parallèles qui se superposent, la façon dont l'électron orbite autour du nucleus est similaire à la Lune orbitant la belle Terre... ces fleuves sur notre planète bien ronde qui se répandent harmonieusement sont exactement identiques à notre system artériel, ... il y a tellement d'exemples du coup de pinceau qui se dessine en fractale... mon anecdote qui me revenait est que : si le micro = au macro, la réalité humaine se reproduirait sur d'autres niveaux.
De simple suppositions qui font sourire mon esprit rêveur.
Les portes du monastère s'ouvrent.

Bon là tu t'imagines, on est devant un château sur un nuage, les portes s'ouvrent lentement et divinement, avec de la lumière céleste qui jaillit du fond.
Les petits zanges zen moines zorange qui chantent "Halleluyah ! Halleluyah!..." Et les odeurs de curry pimenté au zeste parfumé viennent se poser allègrement dans tes douceux papilles nazales..."Halleluyah!"...

J'y mets de la crème mais la philosophie spirituelle Bouddhique n'a pas déçu mes attentes; j'y aurais passé 4 mois dans le bain.
L'enseignement est logique et non basé sur une foi qui s'ancre dans l'irrationnel.
Le monothéisme je l'ai dans le nez. L'enseignement spirituel de l'école catholique fut similaire à une brosse de toilette qu'on me passe par l'oreille pour me brosser mon sens d'enfant encore intouché; or les moines "frère" nous donnent l'exemple... de ce qu'il ne faut pas être! "Le sex c'est le fruit du diable !" C'est ce que j'ai réussi à me souvenir sortir de la bouche d'un prêtre lorsque tout jeune et crédule. Inculquer un angle de la réalité aux oeillères dociles, qui va dans la direction que le Pape dit; car c'est lui le représentant de Dieu, il a donc pouvoir, ce pouvoir que l'ego cherche, et que le mal déguisé, dans la chambre du Vatican à l'humilité Versaillesque, je crache dessus ! Sur tout ordre de religion organisé, qui a poussé pendant des centaines d'années à enfreindre le premier des commandements "Tu ne tueras point!". Et Dieu...ce gros enfoiré, qui m'a mis sur Terre avec comme ultime désir de trouver le Bonheur, mais qui selon toutes expériences passées, je ne peux pas l'agripper sans me brûler !
J'en finis avec ce Dieu portrayé par l'église comme jugemental et châtimentaire, pour que tu tires la charrette, poussé par la peur de rôtir pour l'éternité en enfer, je pisse dessus.
Par contre les petites communautés monothéistes, j'aime bien. Ce sont des bons gens.

Je m'en vais faire retraite meditative appelé Vipassana.
C'est une retraite de dix jours en silence complet où tu médites dix heures par jour. C'est sacrément intense. Le rageu hyperactif que je suis se met à vibrer comme une fusée enchainé au bout du 5e jour. Mais comme mon pote accro au meth disait qu'on lui demandait d'arrêter de se droguer :"Mom ain't raised a quitter !"
Je sors de cette retraite amélioré.
Fini la cigarette, 7 ans que ça m'a pourri mon porte-monnaie et mes poumons.
Vois-tu l'ami, une des majeures différences entre la chrétienté et le bouddhisme qui m'a bien plus, c'est que chez les catosses, on est né avec le péché originel, ce petit démon nommé désir, accroché à ton coeur jusqu'à ce que tu sois kaput...
Chez les bouddhistes, on dit que t'on esprit est pure par nature, tel un ciel bleu, et que les nuages de tes propres afflictions sont de passage, et seul l'ignorance des méthodes de souffler ces nuages sont le problème, la solution face à la delusion et ainsi la connaissance.
Je ventes les vertus bouddhistes, mais y zont aussi leurs lots de connerie hein !
Le vipassana m'a appris à regarder mon désir impulsif droit dans les yeux et d'un air méchant j'lui dis : "wesh gro...toi tu fais pas ça ce genre de cochonnerie là into my crib... c'est chez moi ici! Ok petit zizi ?! J'fais ce que je veux chez moi ! Et tes vices obsessifs tu t'les garde!"

Puis une retraite personnelle au monastère Coréen de deux semaines.
Il y a une grève des transports, la terre sacrée de Lumbini m'appartiens, pas de touristes, je suis seul au monde sur des hectares de terre enchantées.
J'ai médité sur une seule phrase : "Accepte toi tel que tu es, par tel que tu veux être" C'est Ze psychological challenge, To get out of self-denie.

Puis de retour à Kopan.
1 mois à nous enseigner. 200 Occidentaux présents. Tellement mais tellement des gens magnifiques que j'ai rencontrés. Anna et son coeur rouge comme un rubis. Une rose comme on en voit pas. Elle m'a appris que la beauté physique s'exprime par l'amour que l'on a pour soi-même, la beauté physique est donc une vertu de l'esprit.
Puis il y avait Laurence, qui avait revêtu une forme humaine, plus de 20 ans qu'elle voyage la mamie...
Reiki Ray, il a lu mon passé en me touchant !
Alex, le lion noir à la force mentale d'acier.
La blonde cerise suisse, qui m'a ouvert mon coeur assombrie, juste en me parlant... et Shirley, l'ex-taularde lesbienne accro au junk-food au cœur aussi gros que son ventre !
Ah... j'en passe...

Je te parle beaucoup du coeur car je commence à vouloir aimer l'amour... cette belle australienne à la culpabilité rongée que j'avais rencontrée.
Elle m'a faits un massage énergétique au niveau du chakra coeur...
J'AI VU CET LUMIERE...je te dis l'ami, le Soleil et la Lune nous regarde par envie de ce joyau qui rayonne en absolu ! Pendant quelques instants je ne me suis pas sentis mort à l'intérieur ! Dire que cette fleur il y a bien longtemps je l'ai jeté au feu... de la douleur que l'amour apporte. il y a une quantité égale de bonheur qui va avec... la dualité est encore présente.
Je déterre mon coeur petit à petit.
Je pleure et je pleure. Je pleure et je pleure. Je pleure et je pleure.
Encore et encore... cet océan qui me sort de l'âme. Ce sors terrible que ma mère m'a jeté. Je guéris petit à petit. Je craque les croutes qui enveloppe mon coeur dans la peur... je pleure...
Mmh... passons la romance... je vous offre le peu de l'enseignement que j'ai appris :
Toutes formes de malheur dans ta vie est né de ta propre affliction.
Tu tends à blâmer le problème vers l'extérieur, "ce sont eux qui viennent mettre l'étincelle!" Or, avec ce genre de raisonnement là, le bonheur n'est pas atteignable, le vrai problème en fait, c'est ta façon de réagir à la situation donnée, que tu peux modifier.
Ainsi toutes formes d'affliction est né de ta propre délusion, quand tu vois quelque chose comme négatif, c'est que tu es dans l'ignorance. Tu es entouré par la positivité, tu as tout pour être heureux, mais ton esprit et insatiable par nature, dès que tu as atteint le plaisir désiré tu passes à autre chose, surf la sinusoïde, ton bonheur est éphémère, tu cherches les pics d'émotions, mais la dualité fait ombre à ton bonheur, tu es balancé entre malheur et bonheur... parfois un peu plus haut parfois un peu plus bas.
Ce bonheur émotionnel n'est pas las fiable.

J'ai lu qu'il a 5 facteurs de bonheur :
- le Coeur ( famille/amis/conjoints)
- le Desir, la satisfaction, les plaisirs, l'argent
- l'Environnement, qui touches ton humeur
- un Corps sain
- Un Esprit sain

Les codes moraux du bodhisattva, noble héro dont les principes altruistes prennent la souffrance d'autrui sur soi-même; qui va ainsi dégonfler l'ego.
Traite chaque homme comme ton meilleur ami, chaque femme comme un amour fleuri.

Moi mon affliction c'est la colère, je suis un guerrier, c'est dans mon DNA, j'ai ça dans le sang mais je vis dans une société émasculée.
Le nombre de pensées destructives que j'ai par jour...
L'antidote contre la colère est la patience
L'antidote contre l'anxiété est l'intention altruiste
L'antidote contre la haine est la compréhension de l'ennemie
L'antidote contre la dépression est la générosité
Et cette Compassion pour chaque être vivant...

Choual , je t'invite à foutre la merde.

Vous êtes tous conviez à venir foutre la merde sur ce live :

https://www.youtube.com/watch?v=COzSDAj0oPM

Qui est un live de Twirling Baton.

(Pour faire rager une personne qui regarde et que je connais)

Brest, La Rochelle, Blois ou Limoges ?

J'me réoriente en licence info l'année prochaine, j'ai envie de me barrer mais je sais pas trop où, j'ai trié parmi toutes les Licence Info que j’ai trouvé sur l'Onisep jusqu'à en avoir plus que 4 (on a le droit qu'à 4 vœux pour le dossier de bourses).
Mais du coup je sais pas comment organiser mes vœux, j'aimerai avoir des retours sur ces villes pour me décider, idéalement carrément sur la formation.

J'aime pas les trop grandes villes, j'ai passé 3 mois à Toulouse c'était painfull, ça me casse les couilles de voir des cons partout autour de moi mais j'en peux plus des beaufs de ma ville, ceci dit j'ai pas non plus envie de me retrouver au milieu des bobos (pas chiant le mec).
J'ai une préférence pour La Rochelle parce que j'ai potentiellement des potes qui y vont aussi, après Limoges est plus proche de chez moi et Brest me hype pas mal même si la météo m'enjaille moins et Blois ça m'a l'air assez paumé comme ville même si y'a un peu plus d'habitants que par chez moi.

Du coup j'suis tout ouï à vos avis et recommandations.

Chez le dentiste

J'ai enfin réussi à trouver un dentiste qui a accepté de me prendre en rdv pour soigner ma rage de dents.
Sauf qu'à l'entrée sur l'interphone il y a ça ... Je ne suis guère rassuré...
adieu monde cruel

J'ai l'impression d’être autiste

Je viens de me rendre compte que j'ai toujours un gros problème avec le d et b, quand j'étais petit je les confondais mais phonétiquement et en terme de forme j'ai encore du mal à faire la différence.

Ça doit être mon coté Perceval.

j'ai croisé les "casseurs"

Hé bah ! Je ne savais pas que même à Dijon on accueillait ces petites salopes de casseurs !?

Assez facilement repérable, Jean Tarlouze possède un keffieh qu'il dispose sur son nez, un très gros manque de couilles et un fort instinct grégaire malgré son discoure anti-conformiste, ah oui ! Il faut s'avoir que Jean avec ses copains, ils courent plus vite pour fuir les fumis que pour engager le corps à corps, comme de bon moutons qui charge à vue mais qui se remémore que leur corps de lâche ne va pas le protéger longtemps des coup de matraques.

Le pire c'est qu'après, Jean tarlouze, qui a trébuché durant sa course haletante, s'étonne de se prendre les coups bien corsés d'un policier un peu énervé alors qu'il lançait des cailloux sur ce dernier, et toi, médias bien avisé, tu relégueras l'information en omettant le passage ou Jean, dit la victime à ce moment précis, à lui même agressé nos protecteurs armés, qui soit dis en passant encaissent pour les gouvernants pour lesquels Jean à voté...

Alors surtout épargnez vous les "oui mais eux il se bouge pou..." pour cassez des petits commerce, craché sur un état qui leur file leur RSA chaque mois, faire faire des heures sup au CRS tout en essayant de revendiquer une once de virilité alors qu'ils puent la lâcheté depuis qu'ils sont nées incapable de bouger si devant eux une femme se fait violer et le tout alors qu'il se prosternaient devant la police durant les attentats ?

Voilà, c'est tout pour moi, bisous.

Top choual, à la recherche du pointfag.

Aujourd'hui, alors que je me baladais comme d'habitude sur le site histoire de glander un peu, en passant par les tops boxs, les news, et parce que je me faisais quand même un peu chier les stats le top choual. C'est alors que j'ai réalisé qu'aujourd'hui était un jour spécial.
Aujourd'hui c'est la réssurection. Aujourd'hui peut-être que la boulangère me montrera ses miches au vu de mon compte choual. Aujourd'hui je peux rouler à 71 km/h au lieu de la limitation à 70 km/h. Aujourd'hui, je ne suis plus limité au panaché, et je pourrais même goùter à la smirnoff. Aujourd'hui je pourrais dépasser le couvre-feu de 22h, et oui monsieur, moi je pèse dans le game.
Parce qu'aujourd'hui, je suis le 200ème dans le top choual Putain j'ai pas de vie.
Noraj de mon pointfagage.

Grappaïe

Ramener de la putain de Grappa de Rome et se voir annoncer des calculs à la vésicule biliaire et préconiser un régime non gras sans alcool au retour, c'est mon choix et je vous emmerde.

Confessions Infirmes # 23 - Quand on voit deux fois au lieu d'une

Bonjour à tous !

Après ces derniers temps quelque peu tumultueux, il est l'heure de reprendre mes infirmes récits. Aujourd'hui, je vais vous parler d'une atteinte aux yeux dont je souffre, liée à ma pathologie : la diplopie binoculaire. Le monsieur il louche.

Grosso modo, c'était à peu près ça. J'avais un œil qui disait merde à l'autre. Mais reprenons depuis le début. Strabisme ? Oui et non, disons que le strabisme est ce qui se voit de l'extérieur. Ma maladie étant à la fois neurologique et musculaire, mes muscles et mes nerfs optiques ne sont pas dans leur état de forme optimal. Cela a engendré un désalignement des yeux (le strabisme) mais plus que cela, une diplopie binoculaire, à savoir une double vision qui se développe à la suite d'un déséquilibre des deux yeux.

Croyez-moi, c'est pas très pratique au quotidien, et encore moins quand on est handicapé. Et en plus de ça, ça vous donne l'air benêt : combien de fois on m'a demandé à qui je m'adressais quand je parlais, combien de fois on m'a dit que j'avais le regard vague...

Remarquez, quand j'y pense, quand on a sous les yeux une chose agréable au regard (comme un joli petit cul, dirait le beauf qui sommeille en moi), c'est plutôt cool de l'avoir en double !

Enfin bref, toujours est-il que ce trouble a été diagnostiqué comme une retombée de ma pathologie, ce qui m'a permis d'être pris en charge par la fondation ophtalmologique Adolphe de Rothschild à Paris. Pourquoi seulement il y a deux ans, alors que mon strabisme était apparent depuis la fin de mon adolescence ? Allez savoir. Y a-t-il eu copinage entre la Pitié-Salpêtrière et cette fondation #complotmédical ? Je ne sais pas, mais au moins, on m'offrait une solution à mon problème : une opération chirurgicale.

Quand j'y repense, le terme qui convient le mieux à mon suivi médical dans cette fondation est le suivant : « YOLO ». Si les premiers rendez-vous de mise en contact et de diagnostic se sont plus ou moins bien passés (communication pas très claire, aucun rendez-vous effectué avec moins de deux heures de retard, secrétariat absolument odieux (du genre à vous raccrocher à la gueule de la même manière qu'un joueur de WoW qui simule une déconnexion de sa box en plein raid pour se casser)...), le plus dommageable est arrivé à partir du jour même de l'opération.

15 juillet 2015. Il est huit heures du matin, et je suis déjà sur place, car malgré mes nombreuses relances, aucune personne n'a été capable de me donner ne serait-ce qu'un créneau horaire pour mon rendez-vous opératoire. La seule chose que l'on m'a dit, c'est « en général, les chirurgies sont effectuées le matin ». Une information d'une précision... chirurgicale !

J'arrive donc au secrétariat, et je suis, comme dans tout bon cliché, accueilli par une quarantenaire aussi aimable qu'une porte de prison briquée à l'huile de morue. Pas de bonjour, pas de sourire, elle se contente de prendre mes papiers et de me faire patienter à côté. Et le festival commence.

Première nouvelle : je ne suis pas sur le planning. Et pourtant, ma convocation prouve bien que je dois être là où je suis, sans précision horaire certes mais tout de même aujourd'hui. Débute le défilé du personnel soignant qui commence à se demander si mon dossier n'est pas perdu. À ce moment-là, je me sens vraiment en confiance, je sais que je suis entre de bonnes mains, que je vais confier mes yeux à des personnes capables qui travaillent dans un service d'un professionnalisme effarant ! Bon ok, c'est pas l'aide-soignant qui va tenir le scalpel, mais bon...

Deuxième nouvelle : on a enfin retrouvé mon dossier, mais je dois seulement passer sur le billard en toute fin de matinée. Et en attendant, évidemment, je dois rester parfaitement à jeun. Mais ce n'est pas tout.

Troisième nouvelle : il n'y a plus de chambre disponible. En voilà une bien bonne ! Apparemment, ça ne pose pas de problème si en sortant du bloc, après une anesthésie générale, je dois rester dans un couloir en attendant mon réveil, et même plus puisque je suis censé resté jusqu'au lendemain matin.

Tout cela m'exaspère au plus haut point, tout autant que les autres patients autour de moi, qui semblent être aussi désemparés face à l'amateurisme et au je-m'en-foutisme patent du personnel. Au final, après avoir élevé la voix dans un énième dialogue de sourds, comme par hasard on me trouve une chambre ainsi que l'heure de mon opération : 10h.

Au moment où l'on m'annonce cela, il est 9h30. Ni une ni deux, il faut me déshabiller (grrr baby grrr) puis me faire transiter vers le bloc. À partir de là, rien à dire de particulier. L'anesthésiste est sympa, et c'est seulement au réveil quelques heures plus tard que je comprends qu'il m'a endormi tandis que nous parlions.

Impossible d'ouvrir les yeux. Normal, cela fait même pas une journée que l'intervention a eu lieu, et de toute façon je me sens complètement vaseux. J'ai les paupières collées à cause des liquides chirurgicaux utilisés, et si je force un tant soit peu, et bien ça fait mal ! J'essaye de me rendormir, mais il y a du bordel dans le couloir. J'ai l'impression d'être au zoo tellement c'est le foutoir !

Comme le dit Illidan, « je suis aveugle, pas sourd » !

suite en comm

Le paradoxe de la "solidarité"...

Bonjour à tous,

Aujourd'hui j'ai mis deux heures pour essayer d'aller mettre de l'essence...Il me restait environ 25 bornes en réserve donc il était temps de céder moi aussi à la "hype" de la panique.

Arrivé enfin à une station service approvisionnée, voici que je m'installe en mode file d'attente.
J'ai alors assisté à un spectacle des plus désolant...L'imagination et l'abnégation de certains pour faire le plein m'a miné le moral pour la journée.

Les mêmes qui appellent à la solidarité avec le mouvement gréviste, à la lutte contre l'oppression du gouvernement, au combat contre l’injustice ! Ces mêmes personnes se doublent dans la file d'attente, s'insultent, klaxonnent, se battent...Le tout pendant que les autres sortent les jerricans (Il me semblait que c'était interdit) et utilisent toutes les cartes bancaires de la famille pour passer outre les restrictions de 30 euros...

Et là, c'est le drame...Deux voitures devant moi et la station annonce la pénurie. Même Bruce Willis n'aurait pas tenu 2 minutes dans ce chaos total.
Les gens se mettent à manœuvrer pour être le premier à rejoindre la prochaine station. Les accidents/accrochages s'accumulent. Deux types commencent à se chauffer parce que l'un deux aurait reproché à l'autre qu'il n'était pas forcement nécessaire de remplir le réservoir de la moto...Les coups pleuvent et moi je reste hébété devant un tel spectacle...

Résultat, je n'ai pas pu mettre de l'essence mais ce n’est pas grave. On se la mange et on patiente. Je retenterais plus tard quand ça sera plus calme. On peut toujours s'arranger avec la voiture de ma femme.

Quand à mes collaborateurs qui commence à paniquer de ne pas pouvoir venir bosser, on a trouvé un petit moyen. Le pire scénario serait qu'ils bossent chez eux avec un logiciel de travail à distance "Teamviewer". Ce n’est pas l'idéal mais c'est toujours mieux que rien.

Voilà donc que j'ai assisté à un élan de la solidarité française dans toute sa splendeur. Là où le chacun pour soi viens balayer sans aucun ménagement tous les idéaux hypocrites qu'on essaye de nous bourrer dans le crane depuis tant de temps.

Soyons optimiste et estimons nous heureux de ne pas être en temps de guerre...


Vivement le 18 juin

Le petit Hades vient agrandir la famille, c'est l'année des "M" mais balékouille.
J'suis content.
Niquez vous. Love

Merci à tous

Juste une petite box pour vous dire merci pour vos messages de soutiens après avoir perdu mon pote.
Ca m'a touché et remonté le moral.
Dommage pas de boobs de vos soeurs ou copine mais bon personne n'est parfait.
merci encore bande de salope !

Le plus beau métier du monde #13

Pour faire un collier, il faut en bouffer des huîtres à perles !

Les journées portes ouvertes est un moment merveilleux dans le monde des profs. Merveilleux car on te demande de venir un samedi matin, de faire le beau devant des parents et de dire à quel point ton collège est fantastique même si tu ne le penses pas. Ah oui, et j’oubliais de préciser que bien évidemment ce n’est pas payé et que si tu as le malheur de ne pas venir, tu te retrouves avec une demi-journée de salaire en moins ! (Ce n’est pas merveilleux ça ?)

Donc déjà, tu te fais chier à préparer des trucs pour les parents et les gamins de CM2 en visite dans un établissement dans lequel ils iront forcément vu qu’il n’y a pratiquement plus de dérogation en collège. Pour ma part, en physique, je me devais de sortir du matos qui en jette, de faire des pseudos expériences avec des liquides colorés, le tout avec des explications qui en jettent ! Bref, montrer des trucs que l’on ne fera jamais en cours…

Cependant, les élèves présents sont généralement bien motivés et se laisse facilement émerveillé par tout ce qu’on leur présente. Ils posent des questions, écoutent bien sagement tout ce qu’on leur raconte… Ah ! Si seulement ils pouvaient rester comme ça…

Et on voit certains parents, pour certains aussi émerveillés que leurs gosses, pour d’autre en mode « Non mais c’est trop compliqué pour moi je laisse tomber ! » (c’est vrai que c’est compliqué de comprendre que l’huile se met au-dessus de l’eau…). Et parfois on rencontre des personnes très… Comment dire… Intéressantes !

J’avais sorti une maquette présentant le mouvement de la Terre autour du soleil ainsi que de la lune autour de la Terre. Je présente le truc, faisant mon laïus sur les mouvements du système solaire. Et là, un père me demande, le plus sérieusement au monde (je vous jure que ce n’est pas une mauvaise blague qu’il a fait !) : « Vous êtes sûr ? C’est pas le soleil qui tourne autour de la Terre ? ». J’avoue qu’au départ je pense à une blague mais en fait le père me regarde le plus sérieusement possible et je lis en lui ce regard qu’on les élèves quand on leur apprend que 1 + 1 = 2. Je réponds gentiment que oui et passe à autre chose en essayant de paraitre le plus imperturbable possible !

Je reprends mon explication, et là un autre père me lance : « Donc si la lune tourne autour de la Terre, elle tourne aussi autour du soleil ». « Euh, oui on peut dire ça en effet ». « Donc c’est une tournante » me dit-il avec un grand sourire aux lèvres tel un Laurent Ruquier venant de sortir le jeu de mot qui fera de lui un dieu vivant… Je bug pendant une seconde et fait semblant de sourire en répondant « Euh oui ! Mais je ne peux pas dire ça devant les élèves ! ».

J’avoue que je ne comprends pas trop le pourquoi du comment ! Ces parents n’avaient pas l’air de deux bouseux du fin fond de la campagne, bien au contraire ! Mais je reste sous le choc pendant un petit moment.

Histoire de recentrer le débat sur les gamins, je ne peux m’empêcher de vous narrer la mésaventure de plusieurs élèves lors d’un exercice noté, dont un vraiment stupide. (Pourquoi je pars dans un lyrisme pareil, je ne sais pas !).

Mes troisièmes étant quiches marseillaises (histoire de vous prouver à quel point ils sont nuls), j’ai décidé de leur faire une petite note cadeau afin de remonter les moyennes. Je fais donc un cours sur le système solaire, que je leur imprime et sur lequel je passe deux bonnes heures à leur raconter le pourquoi du comment et surtout à répondre à leur question. A la fin de ses deux heures, je donne à une de mes classes un petit exercice noté (en gros un contrôle de cours) avec possibilité de prendre le cours avec eux (là ce n’est plus de la gentillesse mais carrément un don de point). Je corrige, et je remarque que l’un des élèves a répondu de manière très précise… Trop précise même. Me donnant des infos dont je n’ai pas parlé. En gros, il a triché avec son téléphone portable. Je remarque rapidement que ses réponses viennent de Wikipédia, sauf une qui vient du site juste en dessous dans Google… Je rends les copies l’heure suivante, tout le monde a entre 18 et 20, sauf lui qui a donc 0.

Je lui dis donc devant toute la classe que copié ne sert à rien, surtout quand on peut avoir le cours avec soi et que c’est facile pour moi de trouver qui a triché. Il me dit que c’est faux, qu’il a fait ça tout seul. Je lui dis alors de porter plainte pour plagiat auprès des sites. Il me lance : « Non mais mon téléphone est cassé de toute façon, je peux pas aller sur internet » soutenu par ses copains à côté de lui. « Ah bon ? Alors comment tu as trouvé la vitesse de la lumière ? » « C’est vous qui l’avais dit monsieur » « Non c’est faux, puisque moi-même je ne la sais pas par cœur (maintenant si) » « Ah !... ». Le gamin finit par baisser les yeux, sous les remarques de ses camarades qui lui disent « T’es con, on avait le droit au cours… »

Lors du même contrôle, dans une autre classe à qui j’avais donné le même exercice à faire à la maison cette fois, plusieurs ont fait la même connerie et ont été cherché sur internet ce qu’il y avait dans le cours (ou comment se rajouter du travail pour rien…). La plupart me donnant des réponses incomplètes mais toutes tirées du même site. Certaines allant même jusqu’à me donner la composition complète (avec les pourcentages s’il vous plait) du soleil là où je leur avais simplement dit qu’il était majoritairement composé d’hélium et d’hydrogène.

Les gamins pensent vraiment que ce genre de truc va passer…

Vendredi 13

Petit CSB pour raconter ce qui m'est arrivé Vendredi 13 dernier et glaner quelques bons conseils notamment de ceux qui s'y connaissent en voiture...

Je suis actuellement étudiant et j'effectue mon stage à la RATP (Reste Assis T'es Payé), je me dirigeais vers chez moi en voiture après une dure journée de labeur et de programmation.
Me voilà donc sur l'Autoroute A4, bien content de pouvoir entamer mon super week-end de 3 jours, des plans plein la tête.
Les embouteillages ne sauraient me gâcher ce début de week-end.
Nous voilà tous comme des cons, en première, on avance, on freine, on avance, on freine, ... Vous connaissez la chanson.
Je suis sur la voie du milieu, un accident grave a eu lieu sur la voie de gauche, il y a déjà la police et les pompiers sur place, et tout ce qu'il reste pour nourrir ma curiosité morbide c'est une moto couchée à terre, une voiture abîmée et du sable sous la moto pour je pense cacher le sang et/ou l'essence et l'huile.
Le trafic reprend légèrement pour s'arrêter tout de suite après.
Je sens que quelque chose cloche.
Je regarde dans mon rétroviseur intérieur, et je comprends que c'est déjà trop tard.
À peine ai-je le temps de me cramponner à mon volant en tendant les bras que BOUM je me fais rentrer dedans par un gros con BOUM le choc est tellement fort que j'ai rebondi sur la voiture devant moi.
Je suis un peu sonné, ça fait tout drôle, c'est mon premier accident et j'ai failli goûter mon volant avec mes dents alors que j'étais à l'arrêt.
La police est un peu exaspérée car déjà sur une affaire grave, elle arrête la circulation pour nous permettre de nous arrêter sur le côté droit.

Ce matin, je suis allé déposer ma Clio II au garage Renault à côté de chez moi suite à la demande de mon assurance.
Résultats des courses : 3.000€ de réparation pour mon véhicule d'après le garagiste Renault.
J'ai récupéré mon véhicule ce soir, l'expert de mon assurance ne pourra être présent que Jeudi.
Ma voiture est inutilisable car trop abîmée à l'arrière, le mec derrière moi a essayé de réduire ma voiture à la taille SMART mais ça n'a pas vraiment marché... Du coup mes pneus frottent contre l'arrière de la voiture.

Du coup je vous partage cette CSB pour vous demander ce que je peux faire pour sauver un maximum d'argent dans cette affaire, car typiquement je me suis fait enculé ma voiture gratuitement alors que j'y suis pour rien. On relèvera que la voiture derrière et devant moi n'avaient strictement AUCUN dégât.

J'aimerais notamment savoir le prix de ma Renault Clio II (je pense Phase 1 ABS 1.4 finition RXE)(~165.000km) à la cote Argus si vous avez des sites gratuits où je pourrais l'estimer, car je pense pas que l'expert accepte les réparations...

Qu'est-ce que je peux faire pour ne pas me faire entuber par mon assurance et mon garage, notamment du fait que je suis 100% innocenté dans cette histoire, le type derrière moi est totalement en tort. Faut-il faire des contre-expertise si on n'est pas d'accord avec la décision ou la somme finale proposée ? Changer de garage ? Etc...

J'attends de vos conseils si vous avez déjà été dans cette situation ou si vous savez comment s'en sortir le mieux.

TL;DR : Un gros con m'a foncé dans le cul alors que j'étais à l'arrêt dans un embouteillage sur l'autoroute, le garagiste m'en donne pour 3.000€ de réparation, ce qui est supérieur au prix d'une Renault Clio II, je suis dans l'attente de la décision de l'expert de mon assurance.

Utilisez la poste qu'ils disaient suite

première partie : http://choualbox.com/FcUB3#comid3590110

Je viens d'avoir la réponse à ma demande, ils n'ont (bizarrement ?) pas retrouvé mon colis.

Et j'ai enfin réussi à avoir une conseillère au téléphone. Qui m'annonce que les dédommagements doivent être faits par l'expéditeur. J'ai envoyé une demande à la boite australienne on va voir ce qu'ils disent mais là j'ai perdu espoir ...

Je travaille en station service

je suis rentré de vacances samedi, et depuis deux jours j'embauche après que tout le monde se soit jeté sur le carburant. Donc rien à vendre, donc je suis payé à me toucher.
Merci les débiles ♥

La bonne fin de journée

Mon métier consiste à installer des portes automatiques piétonnes.
Aujourd'hui comme sur beaucoup de chantier je suis dans les derniers à partir.
Avant de quitter les lieux je prévient donc les personnes restante qu'ils devront emprunter une autre porte que la nouvelle installée. Pas de problème de ce côté il y a d'autres sortie possible.
Après 20 minutes de route, un appel du client, des mec sont apparemment coincés dans le bâtiment et peuvent pas sortir par ma porte ... ba ouais j'avais prévenu.
"Mais il y a les autres portes" qui je lui dis au monsieur le client mais forcement si un mec les verrouilles en partant sans vérifié si il y a du monde c'est pas cool.
Hop demi tour pour leurs ouvrir la porte.
Arrivé sur les lieux je tente de leurs expliquer qu'il faut percuter un boitier vert juste à côté de la porte car je n'ai pas la clef permettant l'ouverture de l'extéireur. ce genre la http://goo.gl/Pd7MHF
Bien-sur avec la barrière de la langue (ah oui j'ai omis de préciser qu'ils ne sont évidement pas français les plaquistes) il ne comprennent visiblement pas le mot "vert" et l'un des deux se met fièrement à tamponner un boitier à côté de la porte, pas de bol celui-ci se trouve juste à côté et il est rouge, c'est celui de l'alarme incendie . ce genre la http://goo.gl/w7ZU1c
Malin le roumain.
Bon le déclenchement de l'alarme ça ouvre les portes également mais il y a comme un petit bruit en plus, ce petit bruit strident de l'alarme qui réveille le quartier.
Résultat, visite des gendarmes et 45 minutes d'attentes pour que les mec de l'alarme viennent réenclencher le bordel.

Utilisez la poste qu'ils disaient

Il y a presque un an, j'ai participé à un financement sur kickstarter pour une startup australienne.
Milieu avril, je reçois un mail me disant qu'ils m'expédiaient mon colis et qu'il arriverait entre le 6 et le 16 mai.

Le 13, le facteur assez inquiet me remet une pochette transparente et jaune. Ces pochettes sont faites par la poste pour qu'ils renvoient les parties identifiables des colis ou lettres fracturés ou déchirés. Je me suis retrouvé avec la facture, et autant vous dire que payer 170$ pour recevoir la facture ça a du mal à passer.

J'ai donc fait une déclarations de perte en ligne (car leur putain de ligne téléphonique reçoit toujours trop d'appels). Sauf que "la poste s'engage à vous informer du résultat des recherches avant le 20/05/2016. On est le 23 toujours pas de nouvelles.

Je tente le miracle en les appelant. Non, toujours trop d'appels reçus merci de rappeler plus tard. Du coup je me suis retrouvé à leur écrire via leur site et je sens bien que ça va se finir comme ma déclaration de perte...

tldr:La poste c'est des fdp qui sont en train de m'enculer de 170$.

(NSFW) Je fais pipi par l'anu

Ca fait 3 semaines que j'ai la riclette, j'en peux plus, je crois que je vais décéder bientôt. Ce matin j'étais tout blanc et à 2 doigts de tomber dans les pommes à mon taf. (J'ai tué les wc en ce lundi matin mouhahaha)

J'ai rdv chez le médécin à 15h. Quelqu'un a déjà eu une bactérie ou une saloperie du genre ?

Je pense que ça vient du carbu

ps : les trumpistes, je vous fait caca dessus

Être un gros con, cela se joue sur des détails

Je sais pas chez vous mais il pleut énormément en région Parisienne aujourd'hui, bref je suis au taf chez des clients et j'ai eu besoin de sortir pour aller m'acheter des clopes, là l’hôtesse d’accueil me propose gentiment de me prêter un parapluie, je le prends, je sors, je l'ouvre (pas l’hôtesse le parapluie) et finalement.. je sais pas pourquoi mais j'ai changer d'avis, j'ai préféré leur rendre et prendre la flotte dans la gueule.
Voilà.

Le Stunfest c'était bien

Pour la première fois j'ai réussi à me libérer un week-end pour partir à Rennes en direction du Stunfest. Pour ceux qui ne connaissent pas le Stunfest est un festival de jeux vidéo avec énormément de choses : des galettes saucisses, des bornes, des animations (beaucoup), différentes scènes, des tournois, des concerts le soir ...

En bref il y a énormément de choses très variées dans ce festival unique, c'est également le plus gros rassemblement de streamers et de personnes "du milieu" que je connaisse, j'en suis même à me demander qui je n'ai pas vu.

Le festival est également connu pour abriter beaucoup de choses que l'on ne voit tout simplement pas ailleurs, du speedrun commenté, des compétitions avec de gros joueurs japonais, des jeux un peu "obscures" ...

Tant de raisons pour lesquelles j'ai fait un petit report Made In Choual.


8. Ken Bogard qui bouffe devant 2000 personnes sans compter le stream, d'ailleurs si vous avez suivi le stream c'est de cette photo dont il s'agissait.

9. FFVIMAN qui fait un speedrun de switch de snes. D'ailleurs il a fait la mienne.

10. Sengan sur Beatmania IIDX

11. L'étage du fest dédié aux jeux indés

12. Furrtek qui me change la pile de mon Pokécon, je lui ai d'ailleurs pris son Airaki.

13. La scène SuperPlayLive, d'ailleurs petit moment qui m'a fait sourire, dimanche il y avait une run d'Ori dans laquelle notre ami choual Ikewolf a le WR, il y a donc eu un moment ou les commentateurs lancent toute une série de phrases du genre "Ikewolf c'est le genre de mec qui a besoin d'avoir le WR pour s'amuser, il a fait augmenter le niveau d'un cran." j'étais vraiment étonné de voir un pseudo choual sortir comme ça d'un commentaire de run.

15. Une run de Mario Maker démente, je me croyais devant un TAS.

16. Une run de Binding of Isaac avec un PB est une RNG de malade.

17. Une run de Half Life 2 vraiment sympa.

18. La galette saucisse, le temps fort de ce festival.

19. Une conférence sur Doom (d'ailleurs le fest est vraiment axé sur ce jeu). Il y avait un pote de Wankil, je connais pas son nom mais je l'ai reconnu de tête, je ne savais pas que ces mecs s'intéressaient à ça.

20. Le premier groupe de la soirée concert : SDEE&DAVE (https://www.youtube.com/watch?v=1T_phTkZmrs&feature=youtu.be) Il y avait du VJ avec un shoot, c'est vraiment super.

21. Putain de Perturbator (https://www.youtube.com/watch?v=4TH9UN9D8g8), grosse ambiance, du pogo avec un mec qui tombe et me chope le bras, comme on était tous collés comme des pd suédois on transpirait pas mal, il a glissé sur mon bras et m'a fait une belle éraflure. Sinon James Kent était derrière son mac à secouer la tête en buvant de la bière pendant une heure, c'était un peu triste mais c'était pour coller à l'ambiance "evil" de la musique, c'était pas plus mal en fin de compte.

Sinon beaucoup de choses pour lesquelles je n'ai pas de photos, la run de Pokémon Or/Argent avec une RNG diabolique, 2 Boules Vanilles ...
Afficher la suite

Pétard du soir, bonsoir

Je rentre de ma balade nocturne comme tous les soirs. C'est la que j'aperçois la lumière de la cave allumée et la porte entrouverte. Connaissant mes voisins qui sont plutôt comme des poules, je me doute bien qu'ils ne s'agit pas d'eux. J'ouvre la porte doucement et descends l'escalier avec une furtivité qui rendrait jaloux un ninja.
Et la je tombe sur deux petits jeunes (oui je suis une vieille peau) pétard à la main, yeux rouge et collés l'un à l'autre en train de parler doucement et de rire. Je leur demande gentiment d'éteindre la lumière en sortant et je remonte tranquillement l'escalier.
Au vu du regard qu'ils m'ont lancé, ils ont pas tout compris ce qu'il s'est passé.

Il y a du bon en chacun de nous !

Choual du soir, bonsoir !

Après 12 heures de manutention pour le festival de Cannes, j'ai pris le train pour rentrer chez moi. Començons par vingt minutes de retard (un sac nauséabond abandonné = bombe? = retard ), puis une fois dans le train un babtou fragile a parcouru la rame pour se caler au fond et mettre de la musique. Là je sens une atmosphère pesante s'installer, les gens chuchotent que c'est pas normal, bla bla bla, paye tes couilles. Donc je vais voir le mec et lui demande calmement mais fermement (j'ai appris ça dans nintendogs) d'arrêter parce qu'il dérange tout le monde. Je le vois appuyer pendant un moment sur un bouton en me demandant s'il va monter le son juste pour me faire chier. À ma grande surprise, pas du tout ! Il l'a baissé d'abord puis coupé, je l'ai remercié puis suis retourner m'asseoir.

C'est pas la première fois que ça m'arrive mais d'habitude ça part en couilles.

Au final je ne sais pas si je n'aurais pas préfèré la musique de ce mec aux rires des 4 grognasses à côté ou au vieux qui disait "j'ai pas aimé le festival, y'avait que des migrants et du rap" (wtf).

Bref, certains qui semblent être des causes perdues ont parfois juste besoin d'un petit coup de pouce :)

Rendre service aux autres

Ok je me jette des fleurs

Telephone
" Yo NSFW , il me faut en urgence une manette de gamecube , j'ai invité [ Insérez le nom d'une SDP plutôt bonne ] et elle veux y jouer ! Mais j'ai qu'une manette
- Bah j'en ai une mais le joystick est cassé , j'ai rien d'autre
- Pas grave tu vas la réparer , je débarque dans 30 minutes , m'en fou de comme elle seras , elle doit juste marcher pour une soirée , je te file un gros billet si tu y arrive
- Ok je me met au boulot "

L'impro total
J'ai pas de joystick de remplacement pour la manette de GC , du coups je tente le tout pour le tout avec un joystick de PS2...
C'est moche , mais ca marche parfaitement

Bon maintenant que j'ai eu mon billet , je vais commander une pizza et la manger seul devant mon ordi en me disant que grace a moi il est en train de niquer ...

J'aime ma vie
Afficher la suite

être un bon gros con citoyen mais, fdp ?

Bonjour,

je ne sais pas où me situer, être un fdp (toutefois c'est rhétorique), ou être un bon citoyen.

Pour recadrer le contexte.

Je suis au volant de ma magnifique peugeot, quand soudain, j'arrive à un rond-point, je vois une fille, plutôt mignonne mais jeune, lever le pouce, croyant au tout début que c'est pour me féliciter d'avoir pris ce magnifique rond-point très proprement, je me suis rappelé d'un ancien proverbe de mon Sensei. " Piéton qui lève le pouce, demande généralement le coup de pouce "

Pas forcément pressé, je m'arrête un poil plus loin pour savoir ce qu'elle désire. Cela peut se faire, sa destination est sur ma route, je décide de l'embarquer.

" blablabla, j'ai loupé mon bus, roh t'as vu ce qu'il fait chaud " en me regardant de haut en bas, je de suite compris, qu'évidemment il fait chaud, les traces de transpirations ressortant sur mon tee-shirt ne sont pas là par hasard. J'ai donc acquiescé ses paroles tout en ajoutant. " Oh que oui " Toutefois sympathique et de bonne conversation, je la dépose où ça l'arrange le plus. Une amie à elle doit venir ensuite la chercher pour qu'elles passent la journée ensemble.

En retournant chez moi pour prendre des affaires afin de repartir aussitôt pour rejoindre des collègues, je suis gêné pour conduire. En effet, elle a fait tomber des tampons, un porte-feuille (devait y avoir 3e à tout péter et rien d'autres dedans), une amende pour fraude de ticket dans le train (datant du 14 Mai), des briquets (vides), et une clef.

Ne sachant pas quoi en faire, je regarde vite fait sur Facebook, quelques groupes qu'elle aurait pu " aimer ". Je n'arrive pas à trouver sur le coup, et renonce à faire un statut, savant d'avance que cela n'est pas avec mes 14 amis Facebook que cela aurait fait quelque chose.

En regardant l'amende, je remarque qu'elle doit 14e, et que c'est surement une amende pas encore réglée.

En posant le problème de savoir quoi faire avec ses merdes, je décide de me rendre à la gendarmerie afin de tout rendre. Elle pourra payer son amende, récupérer ses merdes, et évitera de faire faire un double de sa clef à ses parents.

Et c'est là le problème, malgré cette bonne action, je me demande si je suis bon, con, ou un fdp.

Dans un sens, elle a pu arriver du point A au point B, et ses objets ne sont ni volés, ni perdus.
De l'autre j'aurai pu tout garder, toute manière elle ne connaissait ni mon nom/adresse/ville/gamertag sur play
Et d'encore un autre côté, j'aime me dire qu'elle va arriver à la gendarmerie, et qu'ils vont bien lui confirmer si c'est bien ses tampons. (J'ai tout regroupé dans un sac, donc pas d'éparpillement)

TL/DR: voiture, prendre quelqu'un en stop, perdre ses affaires, ramener à la gendarmerie, et si elle va récupérer se taper la honte.

Demain 12h j'ai Overwatch

Edition origins version boite
Il y aura un pré téléchargement ?
Vous l'avez quand ?