Chargement...
Menu Groupes

La Cringe Story de Wartus

Merci a Kasaito qui, par chance, avait laissé un onglet ouvert avant que la box soit delete et que Wartus supprime son compte.
Pour ceux qui l'auraient loupée.


"Samedi soir classique, avec deux potes, qu’on appellera Stéphane et Lionel, on décide de se retrouver chez le premier pour discuter et accessoirement se mettre une caisse ou l’inverse.
Stéphane habite dans un petit appart à la campagne à 50km de Paris. Lionel, lui revient régulièrement en région parisienne mais habite assez loin de Paris actuellement.
Ce sont deux amis de longue date, je les connais depuis 12 ans. Lionel est bi et l’a révélé depuis quelques années, ça ne me pose pas de problème. Il a une copine stable depuis 2-3 ans. Stéphane sort d’une longue relation de 7-8 ans, il a une nouvelle copine/plan cul depuis quelques mois.

J’arrive chez Stéphane, Lionel est déjà là, on discute et on picole et on bouffe. On est déjà pas mal éméché et comme Stéphane habite à la campagne et qu’il aime l'astronomie, on décide d’aller continuer de picoler dehors pour admirer le spectacle astral.

Il fait froid, il y a du vent, Lionel lance un jeu d’alcool pour nous réchauffer, on continue à boire. Le pastis et moi-même on prend une bonne claque, tellement que je vais rendre le diner dans le parc. Les remontés acides brulent mon nez et ma gorge, on décide de rentrer, Lionel et Stéphane sont complètement torchés et s’amusent de ma déconvenue.
Il est 5h du matin, je bois un verre d’eau et je fais le nécessaire pour retirer le rat mort coincé entre mon nez et ma bouche. Je m’étale sur le canapé comme une merde, je vais m’endormir. Stéphane et Lionel sont très proches, ils rigolent beaucoup, j’attrape une couette et je tombe de sommeil.

7h30, je suis encore dans mes rêves, mais une voix d’homme me réveille : « mhhhhh, j’ai trop envie de te sucer », hein quoi je fais un rêve homo, putain, j’ouvre les yeux, je suis encore bourré. J’ai du mal à discerner les rêves de la réalité et j’ai une terrible envie de pisser à faire exploser ma vessie.
La voix continue de gémir « mhhhh oh ouiiii » ponctué de bruit de bite sucée « sboup » et de fesses claquées : « splassh ». C’est la voix de Lionel, j’ouvre complètement les yeux, mon corps commence à se mettre en alerte, le lit improvisé de Lionel n’est pas en place, il n’est pas non plus dans un des sièges. Je me redresse et je vois Lionel dans le lit de Stéphane à 2m de moi en plein ébats.
Horrifié, la bite tendue par l’envie de pisser, je suis tétanisé et je retombe sur le canapé. Je suis encore habillé et la ceinture bien serrée, ouf. Les bruits sont très clairs et Lionel est très expressif : « oh putain j’ai envie de te sucer », « slourp », « encule-moi, vas-y, doucement, doucement, mhhhhhhhhhhhhh », « sbashh ». Stéphane semble murmurer à Lionel de gémir moins fort pour ne pas me réveiller, il s’en contre fou et crie de plus belle…
Après 10 minutes de torture auditive cachée sous la couette et 10 minute d’attente, je DOIS aller aux toilettes mais l’idée de croiser un regard ou que quelqu’un entame une conversation impromptu me pétrifie. Je file quand même aux toilettes en regardant bien devant moi, je marche sur ce qui semble être un liquide au sol, je suis encore bourré et sonné par ce viol auditif, je tangue dangereusement, je peux enfin pisser la tête et le corps posé contre le mur.
Je me remets dans le canapé, je dois partir, vite, très vite, j’essaye de rassembler mes affaires, mais elles sont éparpillées dans l’appart de Stéphane, la sortie de ce cauchemar me semble si loin, l’alcool tape encore. Je décide de fermer les yeux 10 minute sachant pertinemment que je ne peux faire l’heure de route entre ce baisodrome et mon domicile dans cet état-là. Porté par l’alcool et le silence maintenant revenu, je m’endors sans savoir ce qui m’attend.

9h30, je suis réveillé par de violents grincements, mon calvaire continu, je regrette immédiatement de n’avoir pas pris la fuite plus tôt. Les cris sont violent, la voisine pourrait être réveillé, je comprends que le premier round n’était qu’un avertissement.
Je ne veux pas en entendre plus, je me bouche les oreilles mais ça ne suffit, j’ai l’impression d’être un gosse en train de regarder sa mère se faire gang bang par 3 BBC. L’anus de Lionel semble parfaitement dilaté et Stéphane semble pleinement en profiter, Lionel manifeste sa joie par des cris et des répliques salaces « mhhhh, OH OUI VA S’Y ENCULE MOI » GRINNKKK GRINKKK « splashh » GRINKKK.
Etant un peu plus sobre et en descente, je me pose plein de question, est ce que c’est la réalité, est ce que je rêve, c’est trop, beaucoup trop. Si jamais il m’arrive de raconter ça, personne ne va me croire. Je ne veux pas avoir de doute, je veux être sur de ce que j’entends et pouvoir appuyer mes propos si l’envie m’en donne, j’attrape mon téléphone et j’enregistre une minute de cris, la définition de l’horreur.

10 minutes plus tard, leurs ébats terminés, Stéphane part à la salle de bain retirer, je crois, les restes de matières fécales rester sur son phallus. Il revient se coucher, attrape une couette, se met à même le sol, respectant une certaine distance entre lui et Lionel, cherchant surement à sauver les apparences et à si c’est encore possible le doute qu’il pourrait y avoir.
Il s’endort, j’attends 10 minutes, je commence à scruter la pièce ponctuée de bière, de vin et d’alcool, je cherche mes affaires. Je trouve enfin mon sac contenant le sésame vital : mes clés de bagnole, le malheureux est en très mauvaise posture, à 50cm de Stéphane, je dois le sauver.
J’aperçois dans ma recherche le membre reproducteur de Lionel, god, il n’a même pas pris le temps de remettre la couette sur lui. Une de mes affaires est sous ses pieds, RIP.

En moins de 10 secondes, tel le ninja sous saké, j’attrape mon sac, mon manteau et file dehors en courant, je chope mes clés de caisse, j’ouvre et je balance mon sac dedans. Je démarre en trombe, je mets la musique à fond ça m’évitera de penser.
Ma clé USB, juste chargé de la veille, décide de mettre la fête est fini d’Orelsan, douce ironie. 1H de route à vive allure plus tard, je retrouve mon lit.
Je dors jusqu’à 15h, Stéphane m’a envoyé un message me disant que j’ai oublié ce qui était sous le pied de Lionel, je lui dis « Il était sous votre lit, je voulais pas vous réveiller ». Depuis silence radio. Il sait que je sais.

Ma plus grande peur ce matin-là était de croiser un regard ou que quelqu’un commence à parler, ça aurait beaucoup trop embarrassant et rendu ca beaucoup trop réel. Les bruits de bite, de bouches, d’anus et les phrases de Lionel sont gravés à jamais dans ma tête. Je ne pourrais plus jamais boire de pastis, j’ai la gerbe rien que d’y penser. J’ai réécouté 10 seconde de l’enregistrement totalement sobre, ce n’était pas des hallucinations, j’ai mis ca au fin fond de mon pc au cas où et j’ai supprimé la vidéo de mon téléphone.

True cringe story. Je suis en PLS."
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Le devoir de mémoire, c'est important
Ah il a carrément delete son compte ? Putain mais quel fragile
@Pouki: Soit il a eu honte, soit un des deux qu'il a entendu s'entre-enculer est sur choualbox et il l'aura extrêmement mal pris (je vote pour la seconde).
Le fossoyeur de box.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Ce héros, une page de l'histoire de choualbox viens d'éviter la disparition définitive !
Rien ne se perd, tout se crée sur le net

Lavoisier, 2017
@Rorzoob: Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se djp
On mesure maintenant le regret sur une échelle de 1 à Wartus.
Tout ça pour récupérer les points!
Martos
op
@ActionMan: Rétablir l'équilibre surtout.
Une contrebox ne peut pas exister sans la box originelle, sinon il y a une faille et les conséquences peuvent etre terribles.
Un genre d'échange équivalent, toute chose n'existe que par rapport a une autre.

/FMA
@Martos: "TU ÉTAIS L’ÉLU ! CELUI QUI DEVAIT RAMENER L’ÉQUILIBRE DANS LE TOPCHOUAL!"
Les archéologues de cb
@Ederlezi: Ils nous volent notre travail !!!!
Un nég. Vu que Wartus a supprimé son compte c'est donc qu'un des deux autres protagoniste a lu l'histoire a nég.
Sherlock Homeless
Martos
op
@PaceWon: C'est quoi cette déduction un peu rapide la ?
Il a ptet supprimé son compte par honte, parce que sa copine lui a dit que Choualbox c'était pas bien pour lui, parce qu'il a regretté la box, parce qu'il veut revenir sur Choualbox sous une autre identité, parce que Obiwan Kenobi...

PaceWon avoue, tu es Wartus ?
@Martos: Je t'accuserai bien. Tu as retenu son pseudo, tu as une barbe dc comme un vieil ours tu veux plaire a tokooran....et parlons de la similitude Martos et Wartus...je t'accuse toi !
Martos
op
@PaceWon: Fichtre, j'ai failli me poser la question, suis-je Wartus sans m'en rendre compte ?
Si j'ai retenu son pseudo, c'est grace a la contre box par contre ;D

Je ne veux pas plaire a Tokooran, je lui plais, il aime mon boule c'est évident.

Je comprend pas tout le drama sérieusement..
Tu crois vraiment qu'un des deux mecs dont il parle est sur CB ?
Ca serait vraiment, vraiment, fou.

Qu'il se désigne ou se taise a jamais !
@Martos: Tu mens, er j'ai les MP pour le prouver gros pédé
Martos
op
@Tokooran: Oui je mens, c'est pour de rire enfin bébé !
@PaceWon: Putain j'avais pas réalisé, tu retourne le M de Martos et tu coupes la moitié du o et ça fait Wartus.
Heureusement que des personnes comme toi sont là pour faire leur devoir de mémoire.
Ces bronys... toujours la pour balancer les bons dossiers !
Voie royale pour le Top 1!
Auriez-vous pu reconnaître le "style d'écriture" d'un choual qui aurait crée ce compte que pour faire sa cringe story ?
@MonsieurCanard: ca me fait penser à ça https://choualbox.com/lfmtN même style de fragile.
et dire que j'avais rate ce chef d’œuvre...
Je bande toujours autant devant cette histoire !
@Mr_Fox_Mulder: Héééééé enculé j'allai me servir de ce Yoda pour ma prochaine :(
@Y0DA: c'est suspect de se traiter d'enculé sur cette box...
@Martos tu choppes les points mais ta dignité reste intacte.
Je suis déçu M. Wartus
Je suis pas sûr d'avoir compris, qu'est-ce qu'il s'est passé ? (A part la box d'origine et la contre-box)
Rien ne meurt sur Internet. Et heureusement.
c'est con elle était bien cette cool story! du moin si c'est no fake il aurait fallu rajouter la video (no homo) pour argumenter/prouver les fait ca fasait une topbox coolstory!
J'aime toujours autant sa prose, son sens du détail.
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...