Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
"Juste une fois au chalet ça compte pas"
@BarbaraGourde: et c'était pour le travail
Du coup, si on colle tous chacun une bonne grosse baffe à Mélenchon, ça passe ?
@Schloren: oui, car nous ne sommes pas violents.
@Schloren: J'aimerais tellement, c'est mon rêve !
saian
a
Ce petit ton menaçant à la fin, il est pas net ce mec.
@saian: il a surtout pas grand chose à foutre...
Commentaire trouvé sur youtube sous une (autre) vidéos qui linche Quetennens :
À lui, comme à tout ceux qui valident ses propos, vous êtes méprisables et méprisant !
Méprisant du bon sens, de l'écoute, de la considération de l'humain dans tout ce qu'il peut être ! Si vous êtes si enclin et presser à condamner à la simple lecture d'un tweet (whaw quelle valeur !) c'est pour vous donner bonne conscience, vous donner l'impression d'agir, et ceci parce que la situation actuelle et toutes ses histoires si complexes vous sont insupportables ! Et bien ce n'est pas aux autres de payer pour votre incapacité à raison garder !
Vous vous rendez compte que vous soutenez des personnes qui disent, droit dans les yeux, que de simples soupçons suffisent pour écarter, effacer, incriminer, punir ! Vous vous rendez compte que vous critiquer qqun qui fait remarquer simplement qu'il y a des niveaux de gravité et d'atteintes qui appellent à des réponses adaptées. Oui, oui et oui, quelqu'un qui en gifle une autre dans un contexte de tension mutuelle et légitime ce n'est pas la même chose qu'utiliser les coups pour faire mal, rabaisser et humilier. Ce qui devrait vous enerver c'est qu'il ai besoin de la rappeler !
Et pas besoin de sortir que "ça commence tjs par une gifle !" déjà parce que c'est pas vrai (combien ont la "sagesse" de ne jamais lever la main mais qui à côté, pourrissent la vie, contrôle les faits et gestes, privent de liberté, éloignent des amis et de la famille, insultent et rabaissent gratuitement, pourtant sans aucuns coups ! Combien ? Toujours trop ! Et bien cette personne là, mesdames et messieurs, et à mes yeux sont plus condamnable que celle qui porte une gifle seule.
De plus toutes les gifles, ne sont pas suivis d'autres choses, et il faudrait être de bien mauvaise foi pour le nier.

On dit parfois que "la Forme c'est le Fond qui remonte"... Et bien tremblons pour l'humanité et son respect quand on voit ce que vous osez appeler faire justice !
Oh! elle en a des défauts notre institution judiciaire, notamment d'écoute, de préjugés et d'instruction de qualité ! Mais je vois qu'elle est pas prête d'aller mieux avec des gens comme vous qui lui cracher aux visages et préférer le spectacle de l'exécution publique comme au moyen-âge, et valoriser un tribunal médiatique ! Car s'en est un, au sens le plus strict du terme alors inutile de le nier et reconnaissait le au moins. En témoigne, l'affaire Bayou : aucuns délits, aucunes plaintes, aucunes légitimités ni des "enquêteurs" ni des juges, aucuns cadres MAIS des peines et des sanctions, la ça y va ! Vous me direz, au moins on sait ce qu'ils comptent mettre en place en France !
Vous croyez que la méthode, le cadre et les procédure sont la pour faire jolie ?? C'est pas de la masturbation intellectuelle ! C'est pour garantir une équité de droit et de devoirs, se rapprocher au plus de la vérité, du respect de l'humain combien même serait il coupable ! Et surtout, surtout, éviter la corruption, les partis-pris, les préjugés et les erreurs. Et je ne comprend pas que cela puissent paraître une mauvaise chose...
Et bien s'il est vrai que la Forme c'est le Fond qui remonte, alors c'est tout sauf de la Justice
C'est de la vengeance, de la partialité, de la subjectivité et de la récupération !

Je ne peux m'empêcher de faire le parallèle avec le débat des claques qu'ont donnent parfois à nos enfants. Dire, de but en blanc, qu'un parent qui a giflé son gosse est maltraitant et qu'il faut lui retiré c'est de la bêtise humaine à son paroxysme ! (personnellement je remercie chaque jour ma mère de m'avoir donné des claques que je méritais).
Pourquoi il ne faut pas crier au loup ?! Et bien parce qu'il y a un contexte, toujours ! Et il y a aussi l'intention. On peut faire le même acte /geste avec des intentions différentes qui nous guident vers la réponse à apporter (à moins que vous ne voulez juger homicide volontaire et involontaire de la même manière...!). Si je gifle mon enfant, parce que ça fait 10 fois que je le somme de faire attention à la route, et que parce qu'il se croit tout permis il n'écoute pas et qu'il faillit se faire écraser en évitant de peu la mort, vous allez me juger sur le fait, me condamner et m'enlever mon enfant ? Essayer seulement, et vous seriez bien monstrueux ! Alors OUI cherchons/vérifions s'il y a un loup, mais on ne crié pas au loup !
Et le contexte, le contexte ! Heureusement qu'on en tient compte (et ce pourquoi dire bêtement "une gifle c'est inacceptable" pour faire bien est honteux)! Si on avait agis bêtement comme vous le faites, et bien les personnes comme Jacqueline Sauvage et tant d'autres croupiraient encore en prison ! Dieu merci ce n'est pas le cas ! Et je me permettrait de dire que si un homicide volontaire peut être relativiser alors une gifle aussi !

TOUTES LES GIFLES NE SONT DONNER AVEC L'INTENTION DE FAIRE MAL ET D'HUMILIER L'AUTRE. LA GIFLE QUI PART DANS UN MOMENT D'ÉGAREMENT, DE DÉPASSEMENT DE SA COLÈRE HUMAINE, ELLE EXISTE, ELLE EXISTE, ELLE EXISTE !
Si demain je me prends une gifle parce que j'ai insulté de tous les noms mon conjoint(e), je vous interdis tous de venir dire "toutes les gifles sont inacceptables" c' est à moi seul(e) d'en juger ! Ce qui est juste de dire, c'est qu'aucune gifle n'est anodine et toutes sont regrettables, et qu'elle a toujours un sens qu'il faut l'interroger ! Si, on peut donner une gifle par pure malveillance avec la volonté d'humilier et de faire souffrir ou pour toute réponse à une frustration ou désaccord ; tout comme on peut donner une gifle parce qu'on est excédé par l'atteinte faite par l'autre et qu'il n'y ait pas de mots pour le dire. Si vous n'êtes pas capable de différencier rester chez vous et ne nuiser pas aux autres.
La gifle peut être une réponse légitime à une atteinte profonde ! Quand on me met la main aux fesses, ça part tout seul et tout de suite ! Qui me le reprocherait ?? J'espère vous tous "puisqu'une gifle est inacceptable !".
Et bien pour le peu qui reconnaîtrons humblement cette vérité humaine, à savoir qu'une gifle peut partir sans haine, sans malveillance, sans irrespect, nous ne savons pas s'il s'agit de ceci ou de cela dans ses affaires médiatisées. Les enquêteurs eux-mêmes ne le savent pas, alors gardons nous de trop nous hâter !
Il ne faut pas confondre la Crise avec l'Urgence.
@friedrikh: Une fois une ex m'a poussé à bout et j'avoue. J'ai frappé. De toutes mes forces. Pauvre mur, il y était pour rien en plus.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@Koni: g pa demandé
@friedrikh: envie de mettre une gifle à la personne qui a écrit ça. Mais juste une. Et après on voit si elle maintient ses propos.
@OasisTropico: "NE SONT DONNER AVEC L'INTENTION DE FAIRE MAL ET D'HUMILIER L'AUTRE" ça la fera pas revenir sur son propos puisqu'elle a bien encadré ce dont tu parle.
Faut lire aussi, et pas comprendre que ce qu'on a envie.
@friedrikh: Trop long, gépalu
@Jeanbalek: Tu veut dire que tu t'en balek?
@friedrikh: Ba non, j'ai juste eu la flemme
@friedrikh: j'ai lu en entier, (et c'est mal écrit).
Alors je maintiens, je lui donne une gifle, une seule, sans l'intention de faire mal et d'humilier.
Et à toi aussi.
Ça marche ?
Puisque c'est pô grave et que peut être vous aimez ça, y a pas de soucis, non ?
Ou mieux : giflez vous vous même.
(Je n'ai pas vu la vidéo, je m'en carre, je ne la commente pas)

Y'a quand même un truc qui me gêne dans toute cette histoire. On est sur une baffe. UNE baffe pendant une engueulade, sur plusieurs. C'est mal, évidemment, mais c'est tellement rien... Je me suis déjà pris une baffe, c'est pas agréable, mais je suis pas un homme battu.

J'ai vraiment l'impression que le truc est monté en épingle de ouf, alors qu'au fond cette baffe, la meuf s'en branle, et est sans doute bien plus dérangée par son spam de sms ou autre.

Ça me dérange qu'on le décrive comme un mec violent, pour une baffe, quand d'autres sont eux aussi décrits comme violents, mais tabassent leurs nanas tous les mardis. Et il finit dans le même sac. Pas juste. Sans nuance.
@Celti: C'est de la politique, bien sur que c'est monté en épingle! Le plus ironique, c'est quand des politiciens l'attaque pour ça mais accepte parfaitement qu'un homme qui a échangé des faveurs sexuels soit ministre
@Celti: J'avais un peu le même avis, mais si on creuse un peu, il avait un comportement vraiment toxique dans son couple.
Je serai d'accord avec toi si c'était le seul élément à charge, oui bon une baffe ça peut partir dans un sens ou l'autre. Mais enrober avec les autres éléments (harcèlement, violation de vie privé, chantage morale), on rentre dans une dynamique de violence conjugale.
@Celti: on est d'accord. je ne suis pas du tout pro NuPes / LFI mais cette histoire va beaucoup trop loin. Finalement c'est juste intéressant de voir certains partisans de gauche pris dans leur contradictions et voir le malaise que cela suscite chez eux.
@Pigcell: Oui évidemment, c'est d'ailleurs ce que je suggérais avec "la baffe elle s'en fout, y'a sûrement bien pire". Ça fait de lui un mec toxique, pas un violent. J'ai aucun souci à ce qu'on le démonte et qu'on dise qu'il est toxique as fuck. Mais violent, non, ça ne colle pas et par extension ça revient presque à minimiser les violences d'autres hommes (vu qu'ils sont définis pareil). Violence psycho, disons, mais pas physique.
@FregZile: Je suis plutôt de ce bord politique là (je crois) mais ce n'est pas la raison pour laquelle je vois la situation de cette façon. Ceci dit oui ils le couvrent un peu trop, les textes de soutien sont "bien", j'en comprends la plupart, mais en vrai c'est malsain. Ils n'ont pas une com sincère, je trouve.
@Divico: Bah ouais voilà par ex, c'est censé nous émouvoir davantage, ça. Ou ce qui devrait nous émouvoir, c'est ce que cite pigcell, pas le fait qu'il lui ait mis une baffe. On s'en branle, mais tellement, tellement !
Eh ben, c'est qu'il s'arrête pas de creuser le monsieur.
@CyrilRool: En france on a pas de petrole, mais meluche va en trouver !
Ce type est sans limite. A vomir.
faudrait vraiment qu'il considère de la fermer des fois
j'aime pas les hommes de gauche, pitain de merde...
@zanji: ha les hommes de droite c'est mieux évidemment.
Par contre lui il a été un connard dès la première fois !
Cette histoire est aussi palpitante que Rousseau avec son bbq, le potentiel memique en moins.
"Justifier par le pire c'est jamais le mieux"
Il est resté pour mal vieillir comme Booba lui.

mes figures paternelles s'écroulent aled
Un Linechage ???
Il a tout à fait raison notre méluche ! Il a été violent qu'une seule fois...et pendant plusieurs année
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Je comprends pas le souci, il a raison. ça arrive des situations où une claque remet les choses dans l'ordre. J'en ai donné une qu'une seule fois et du coup ça a bien calmé la personne qui s'est excusée après avoir réfléchi à la situation. En fait, j'avoue qu'il y a des situations que j'ai vécues qui auraient pues mieux se terminer si j'en avais aussi données
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
En soit il a 100% raison.
@Billydemerde: Je tue une fois donc je ne suis pas un meurtrier.
@daftdef: Comparaison n'est pas raison. Il suffit de tuer une fois pour être un meurtrier. En revanche, c'est pas parce j'ai mis un poing dans la gueule d'un mec un jour que je suis "un violent". De la même manière, c'est pas parce que je me suis mis une mine samedi soir que je suis "un alcoolique". Un jour quand j'avais 18 ans j'ai trompé mon exe, c'est pas pour ça que je suis "un mec infidèle".

C'est une histoire de degré et de fréquence là. C'est bizarre que les gens ne comprennent pas.

On dit pas que Quatennens est innocent ou que ce qu'il a fait n'est pas grave. On dit juste que cet épisode ne suffit pas à décrire le mec comme quelqu'un de "violent"... Si les gens sont pas capables d'entendre ça je considère qu'ils sont complètement cons et manquent cruellement de recule sur les choses et sur l'être humain...
@Billydemerde: Super, donc à partir de combien de claques tu considères que quelqu'un est violent ? A partir de combien de verres tu considères que quelqu'un est alcoolique ? A partir de combien de tout en fait ! Le plus comique dans l'histoire, c'est que Mélenchon est le premier à EXIGER l'exemplarité des autres. Mais quand c'est chez lui, c'est à géométrie variable. C'est juste un putain de pitre !
Jamais de la vie il a 100% raison. Il montre juste sa vraie nature et celle de son parti : faites ce que je dis, mais pas ce que je fais !
@daftdef: On s'en fout de Jean Luc Mélenchon. Je m'en carre de Mélenchon, je suis pas du tout fan du personnage. Mais s'il dit que Noël tombe en décembre, ça a beau être Mélenchon, il a raison.

"A partir de combien de verre tu considères que quelqu'un est alcoolique" : à partir de un verre selon toi ?
C'est typiquement réseau sociaux et procès publique de mettre les gens dans des cases comme ça. Ca me dégoute, on devient des merdes.
Chargement...
Chargement...
Chargement...