Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Rond comme le Colisée

Les écouteurs fichés aux oreilles,
J'attends un chronobus qui tarde,
Déjà trois heures après la veille,
J'arpente seul la rue blafarde.

Un réverbère papillote
Au rythme du son des clubs,
Des gens dansent et papillonnent,
D'autres titubent devant les pubs.

La boisson ne me fait plus d'effet,
J'ai laissé mes acolytes au bar,
Ce soir, n'aurai pas commis de méfait,
"Bonsoir amis, il est bien tard,

À bientôt pour la prochaine cuite,
Promis, je resterai fêter l'after,
Ensemble nous prendrons la fuite,
Libres et vivants, en apesanteur."

Mes paroles ne valent plus rien,
Que des phrases vaines de sens,
Alcoolisé je fâche les miens,
Un lâche dans mes veines de sang.

Ne me jetez ni fleurs ni pierres,
N'ai pas voulu risquer l'abus,
Dans ma bouche un goût de rebut,
Dans ma main la dernière bière ;

Cadavre jeté au fond d'une ruelle,
Mieux qu'un cadavre sur la civière,
Soudain miaule un chat de gouttière,
Tout droit sorti d'une poubelle.

Coup de tesson dans la gueule,
Mieux qu'une soirée trop arrosée,
Je supporte moins bien la nausée,
Que ce vieux matou qui feule.

Comme lui, égaré, effaré,
Je trône hagard sur le trottoir,
Conne nuit d'un gars bourré,
Type aphone et rien à boire.


A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...