Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Dans les pays développés, les hommes feraient face à plus de discriminations que les femmes. (article en anglais)

Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
ah c'est bon, les mecs aussi vont pleurnicher, allez on fait une grande ronde du ouin-ouin
@Poutine: T'es jalouse ?
Si tu pouvais juste trouver autre chose que Russian Today comme source pour expliquer le propos…
Un média d'état russe, c'est comme si on lisait directement dans les pensées de Vladimir.
@Mustaphary: oui c'est vrai. Les sources yiddish sont tout de même plus adapté.
@ZetaAcosta: visiblement tu ne sais pas ce que le mot "yiddish" signifie donc ne l'emploie pas, ça donnera peut-être un sens à ta phrase.
@ZetaAcosta: Point Godwin en un coup putain, t'es fort, très fort...
@Stooff: oups désolé je pensais que :''c'est comme si on lisait directement dans les pensées de Vladimir'' etait une référence à raul hilberg désolé.
Quoi ? Mais quelle surprise !
toi, tu vas avoir des problèmes...
du coup t'es contre les quotas féminins notamment en politique ?
@Pantoufle: par contre pas de quota pour les personne de petite taille, ou sont les nains!
Miore
op
@Pantoufle: Pourquoi il y a pas de quotas dans les métiers les plus dangereux ? Majoritairement masculins.

Aussi je comprend pas l'idée de quotas, personne empêche les femmes d'étudier et de faire carrière en politique. Elles font juste moins ce choix et ont des choix de carrière différents, donc c'est normal de voir moins de femmes en politiques.
@Miore: incelus premier à encore frappé et est toujours incapable de comprendre des concepts sociologique simple
Miore
op
@Divico: pourquoi tu me traite d'incel ?
@Miore: Ouai au pays des bisounours ça marche comme ça, sauf que la politique c'est full nepotisme mis en avant des potes, si on force pas la présence de femme y'aurai 0 représentativité dans les corps politiques et même la elles sont rarement a des postes a responsabilités
donc quand t'as une mafia de poto qui siffle des meufs en robe a l'assemblée qui ce la mettent bien au pinard le midi
je suis bien content qu'il y est des quota en politique

pour le reste je suis pas spécialement pour, mais quand t'a une filière qui fait fuir les meufs car y'a une ambiance délétère de gros beauf faut prendre des mesures (d'autre truc que des quota ofc)
Miore
op
@Pantoufle: Ha ouais du coup toi t'es plutôt théorie du complot comme quoi les gars se mettent tous d'accord pour faire bande à part sans les meufs, c'est ça ?
@Miore: Un phénomène social peut émerger avec/sur la passivité des individus, sans que les personnes en question est des pensées racistes ou misogynies.
Par exemple, une entreprise est ouvert à avoir plus de personne issu du milieu ouvrier au sein de la société mais constate qu'il y a peu de profil à l'embauche ou sur le marché de l'emploi. Si la société n'introduit pas un quota, la politique interne de l’entreprise bouclera sur la même chose.
Miore
op
@Aspi: Du coup on s'expose à avoir des gens pas ou moins bien qualifié qui prendront le poste à des personnes mieux qualifiés et motivés. Pourquoi ne pas rester au système de méritocratie ? T'es bon = t'as le poste

Je connais pas un poste où on souhaite pas avoir le meilleur des meilleurs
@Miore: Ça sera ma dernière remarque me concernant :
-> Il y a des recruteurs qui préfèrent prendre des personnes moins qualités ou moins diplômés parce que l'individu fit mieux avec la boite ou l'équipe cf https://twitter.com/GregoireSimpson/status/1437039982867357704

Je vois toujours pas en quoi mettre en place un quota favorise les effets que tu évoques. Je me souviens encore de bon vieux Soral qui se plaignait que les femmes politiques venaient de milieux de bourgeois.

-> La méritocratie n'existe pas, tu peux être le meilleur dans ton poste et ne jamais être promu parce ton manager ne t'aime pas puis c'est ignoré le népotisme et tous autres phénomènes sociaux (ton comportement, tes habitus, les biais à ton égard). En somme, faut jamais avoir travailler pour tenir ce discours.
@Miore: pour rebondir sur le dernier com d'aspi, la Méritocratie est biaisé en plus.
Dans notre société aujourd'hui, t'as pas 36 solutions pour monter en grade.

Mais parois les 2 ou 3 cas principaux, il y a effectivement la reconnaissance des compétences. Mais c'est la plus rare. Les deux raisons les plus courantes à priori pour faire grimper quelqu'un c'est : un mix d'un peu d'ancienneté, un peu de compétence et beaucoup de lechage de boule qui fait qu'on va promouvoir quelqu'un encore et encore jusqu'à ce qu'il arrive à un poste où il n'est plus compétent du tout.
Mais le plus dangereux, c'est le cas de la personne incompétente qu'on supporte pas à ce poste mais qu'on peux pas virer et donc qu'on fait grimper pour la remplacer par quelqu'un de compétent.

Ensuite et pour finir, la méritocratie ne fonctionne que dans un système objectif, basé sur les résultats. Le système est dirigé par des humains, qui sont foncièrement subjectif, consciemment ou non.
La méritocratie elle fonctionne à tout petite échelle et elle ne tiens jamais très longtemps. Jamais tu peux l'appliquer à un pays, même une dictature.
Miore
op
@Aspi: "il y a des recruteurs qui"
Oui certainement quelques uns, assez pour faire quelques articles à droite à gauche sur des cas particuliers. Mais en règle général, et encore plus en France, c'est le CV qui prime sur le reste.

Par exemple, tu t'imagines voir des "quotas" dans des centrales nucléaires qui demandent un niveau de compétence et d'exigence ultime ? Bah non, on prend que le meilleur parce que c'est des postes à responsabilité. Pareil pour le reste
@Pantoufle: "Ouai au pays des bisounours ça marche comme ça, sauf que la politique c'est full nepotisme mis en avant des potes, si on force pas la présence de femme y'aurai 0 représentativité dans les corps politiques et même la elles sont rarement a des postes a responsabilités"

Donc on met des quota au lieu de changer notre systeme politique pour aller vers quelque chose de moins carieriste? Mais c'est tres malin ça dit donc. Ca va tout changer.
Etrangement dans les pays ou la politique n'est pas une carriere en soit et ou la position d'elu n'est pas la end game de la position sociale, y'a pas de probleme de representativité des femmes. Etonnant non?
@Pseudobligatoir: Nan mais si on part sur un changement total je suis complétement d'accord avec toi


Téléchargez l'application
Chargement...
Chargement...
Chargement...