Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Pour ou contre le service militaire ?

Dans ce contexte de guerre, réarmement des pays européens, seriez vous pour ou contre une remise en place du service militaire à l’ancienne en France ?

https://strawpoll.com/polls/kogjvwMrPg6
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
pour maintenant que j'ai plus l'age pour le faire !
@Nibbler: Marche aussi avec la retraite à 65 ans ...
Je ne serais pas contre un retour du service militaire sous une forme un peu plus "moderne". J'entends par là un service moins long notamment, qui pourrait par exemple être prolongé pour les personnes déscolarisées ou éloignées de l'emploi depuis un certain temps dans l'optique de redonner un cadre, un certain sens de la discipline, etc. C'est sûrement une vision un peu utopiste, mais quand j'entends mes aînés parler de leur service militaire, tous me disent que ça leur a mis du plomb dans la tête, et à notre époque je pense que ça pourrait pas faire de mal quand on voit le rapport à l'autorité et à la discipline de la jeune génération (j'en fais volontairement un peu une généralité mais vous avez saisi le propos).
@Kovad: Les visions utopistes ont rarement au centre de leur réflexion le cadre et la discipline...Ca c'est plutôt d'autres idéologies.
@Kovad: le rêve de la discipline.
Comme si les merdeux avaient besoin d'un entraînement militaire en plus.
Comme ça une fois le service terminé, non seulement ils haïssent encore plus le système qui leur a imposé une année de service alors qu'on continue à les traiter comme des merdes, mais en plus ils ont appris des techniques de guérilla urbaine pour mieux braquer les commerces et défoncer les flics.
Mieux vaut augmenter le volume d'armée de métier ou proposer de payer certaines études utiles à l'armée contre un service long.
@dobbey: je pense que ce n’est pas totalement stupide, même si son argumentaire est autoritaire.
Le service militaire a pour bénéfice de mettre tout le monde sur des rails, leur permettre d’avoir parfois pour la première fois de leur vie un vrai job, passer leur permis, donner du sens à leur vie plus que de bicraver et flex sur snap / insta.
@Sqlutsqvq: Et aussi de gommer les inégalités sociales.
@dobbey: Après quand je parle de service militaire dans mon esprit je ne visualise pas forcément des stages de krav maga avec maniement d'armes et tout le toutim hein, j'entends plus une structure cadrée où tout le monde est logé à la même enseigne, avec effectivement l'opportunité de trouver une vocation tant les disciplines à l'armée sont variées (mécanique, télécommunication, etc.). C'est ce que je sous-entends par le terme de plus « moderne » en tout cas. Mais la composante disciplinaire du service militaire par contre, effectivement, je la juge plutôt importante et ce, même si je me doute bien que certains peuvent trouver ça un peu dépassé. Je ne peux pas m'empêcher de penser (peut-être naïvement) que ça ferait du bien à beaucoup de monde et que d'apprendre à fermer sa gueule et obéir de manière bête et méchante, malheureusement je reste persuadé que certains en ont cruellement besoin.
@Daboulganiech: Oui et non, parce que quand tes parents avaient des relations tu faisais pas le même service que quand ils en avaient pas.
@Sqlutsqvq: Pour quel résultat au final dans la société ?
Aucun, c'est juste des propos de réac "l'armée ça leur apprend l'autorité et à travailler pis comme ça ils glandent pas" ha bon ? alors pourquoi on a supprimé ça si c'était un constat chiffrable et vérifiable?
Parce que dans les faits ça ne changeait rien, seuls les diplômés sortaient avec quelque chose en plus lors du service, sauf que pour eux c'était un an de perdu pour étudier ou travailler dans un vrai job qui paye, pour la grande majorité ça ne servait à rien de plus que de perdre un an et de revenir au point de départ une fois le service fini.
C'est pour cela que ça a été stoppé, mieux vaut une armée de métier qui n'a pas de troufions qui n'en a rien à carrer dans les pattes pour la ralentir, c'est moins cher et plus efficace.
@Kovad: Sur le fond, je m'en cogne un peu du service, c'est juste que ça coute de l'argent pour un résultat plus que douteux, et que souvent ceux qui sont pour l'ordre imposé par l'état sont peu enclin à aimer les augmentations d'impôts.
Mais surtout, j'en reviens à ce que je dis, que l'armée recrute en allant draguer les merdeux si elle veut, en créant des centres de recrutement en banlieue et proposant un engagement diplômant.
On n'est jamais mieux servi que par des gens qui sont volontaires.
@dobbey: J'entends bien ta réflexion et je la rejoins en grande partie, mais je ne peux pas m'empêcher de penser que certaines personnes ne prendront jamais d'initiatives si elles n'y sont pas forcées. Et encore une fois, quand j'évoque un service militaire plus moderne, ce n'est pas du tout dans une optique de renforcement des rangs de l'armée par un recrutement déguisé, mais davantage comme un moyen d'aller récupérer des jeunes qui ont totalement décroché et d'essayer de les remettre dans le rang, de leur inculquer certaines valeurs, d'accepter la discipline, de prendre goût à l'effort, sortir de sa zone de confort, etc. afin que ça leur serve à leur retour à la vie civile.

Alors j'ai bien conscience que ça peut très vite sonner cliché, mais force est de constater que lorsqu'on entend nos pères ou nos oncles évoquer leur service militaire, on a toujours ce même son de cloche qui est « J'en ai chié mais putain ça m'a servi à me sortir les doigts ».
@Kovad: comme le service civique actuel ?
@Kovad: Je suis de la génération de ceux qui devaient faire le service, aucun de mes potes n'a jamais dit ça, ils en avaient rien à foutre, ont appris à mentir aux gradés qui faisaient chier, ont claqué leur solde en alcool et en pute.
Ils ne sont pas revenu meilleurs de leur service
@lemaurinois: Dans l'idée j'ai bien envie de te dire oui, mais pour en avoir effectué un moi-même, je ne peux pas dire que l'ordre et la discipline faisaient partie des critères principaux... La moitié des mecs avec moi venaient 1 jour sur 2 ou refusaient d'effectuer telle ou telle tâche, sans jamais être inquiétés et en continuant d'être payés donc bon... Idem, ma copine en accueille une actuellement à son boulot et elle refuse de faire ce qu'elle lui demande haha
@dobbey: Haha, oui effectivement vu sous cet angle... Après loin de moi l'idée de prétendre détenir la vérité vraie hein, mais je ne sais pas, je reste persuadé qu'il y a un truc à creuser...
@Kovad: Non mais pareil, mais je crois que pour ceux qui auraient vraiment besoin de réhabilitation, 18 ans c'est déjà trop tard et que le solde de l'armé par rapport aux exigences fait qu'ils préféreront guetter les flics.
@dobbey: je crois que tu te trompes de cible, moi je ne fais que mettre en avant qu’il peut s’agir d’une opportunité pour des gosses qui n’ont jamais bossé ou appris un métier de devoir s’y coller pendant un an.

Je connais des gens qui ont appris la mécanique à l’armée, qui ont passés leur permis, qui ont appris à faire de la restauration collective, qui ont travaillés dans les réseaux et qui se sont reconvertis dans le civil dans des sociétés de télécommunication.

C’est facile de jeter le bébé avec l’eau du bain pour avoir une vision binaire et intellectuellement satisfaisante, cependant la vie c’est plus compliqué que ça …
@Sqlutsqvq: à l'inverse, imaginer que les 20% qui ont profité de leur service pour apprendre quelque chose est généralisable aux 80 autres%, c'est effectivement manichéen.
@dobbey: 20% c'est toujours ça de gagnez, après le système est certainement perfectible pour augmenter le taux.
@Anli: c'est un peu comme le taux d'alphabétisation
@Anli: On a perfectionné le taux en faisant une armée de métier.

C'est surprenant que cette envie de retour du service vienne d'une population qui ne l'a pas connu.
Ça fait très boomer, comme les vieux qui votent massivement pour reculer l'âge des retraites alors qu'ils ne sont pas concernés
@Kovad: Le problème de la jeunesse c'est celui de la confiance dans le système. L'éducation national est géré de pire en pire a grand renfort de restriction de budget, ils savent qu'il y a des inégalités partout, et avec internet ils savent aussi qu'on vas droit dans le mur avec le clima. Et que pendant ce temps il y en a qui se gavent parcequ'il sont assez riche pour pas avoir de soucis a se faire. Tout ça ils le savent, ils naissent avec internet dans les mains, ils savent combien la société n'en a rien a foutre de leur tronche.
Alors répondre a ça avec de la discipline c'est ne pas comprendre le problème, tu veut leur retirer l'esprit critique, ils serons plus heureux après c'est sûr, mais ça signifie pas qu'ils ont tord maintenant.
@Kovad: Y'a aussi le service civique, j'en ai fait un j'l'ai déjà pas mal raconté mais je recommande quand t'es jeune et que tu sais pas quoi foutre parce que t'as stoppé les études ou jsp quoi.
Bon selon où tu tombes ça va être plus ou moins enrichissant mais je pense que pour beaucoup de jeunes, et peut être plus aujourd'hui ça peut avoir bien plus de sens de s'engager dans les services publics (tant qu'il en reste) ou des ONG pour se rendre utile à la société et faire des rencontres pour y trouver sa place dans un cadre plus proche de la vie civile (pour les SP).
Plutôt qu'aller se faire 'redresser à l'armée' dans un cadre très particulier, ça dépend des profils bien sûr j'fais un faux dilemme pour faire écho à mon XP, pour ma part c'est sûr que j'aurai jamais été faire un service militaire à 22 ans.
J'pense qu'il faut creuser plus vers la diversification des services à rendre, dans l'armée y'a tous les métiers mais ça reste un contexte éloigné de la vie civile.

Par contre pour moi ça doit rester sur la base du volontariat.

Après y'a la question du financement de tout ça qui n'est pas à négliger mais c'est un autre sujet.
@Amumu: Bah là je parle justement des loulous qui ne feront jamais rien sur base du volontariat, donc même si le service civique est un chouette dispositif, je reste d'avis que tu n'as pas d'autres choix que d'imposer aux plus récalcitrants. Après comme tu le soulignes ça peut certes être un dispositif obligatoire, mais destiné à des ONG ou autres in fine. Tout ce que je voulais dire, c'est que malheureusement, je pense qu'aller chercher les loustiques les plus éloignés de l'emploi et totalement déscolarisés, ça passe par une certaine forme d'obligation, d'où l'idée d'un service militaire moderne, mais pas nécessairement tourner vers une logique « guerrière » comme on l'entend.
@Kovad: Oui après pour les cassos disons qu'on peut fortement les encourager à être volontaires.
Moi, je rêve d'un monde où les soldats seraient des troubadours.
@Inxs: Pour ça, il faudrait que les hommes (toutes tendances confondues) soient un peu (beaucoup) moins nombrilistes.
@Inxs: mais avec mon rin a branler nature je vous pisse bien profond a la raie
@Oldfagkfh: Existe en format familial.
J'ai voté "pour", mais j'ai passé l'age d'y être confronté. Je suis pas sûr que ce soit vraiment légitime. ( Un peu comme les retraités qui sont pour retarder l'age de départ à la retraite ..... des autres )
Mon moi d’aujourd’hui forcerait mon moi d'avant d'y aller, mais je suis pas sûr que mon moi d'avant serait d'accord..
Contre.


Et je ne connais personne qui l'a fait qui en est revenu content.
Certains ont appris quelques trucs, mais beaucoup y ont perdu.

Séparation parce le gars est parti 2 ans, alors qu'il y avait des enfants.
Enrolement dans l'armée et dans une guerre qu'ils ne savaient/voulaient pas.
Mauvais comportement, donc au gnouf tout le long du service.
Pacifiste, donc aucun, mais aucun apport pour la personne.


Ça a offert un peu de débrouille à certains, pas plus
ni pour ni contre
bien au contraire
@petitechaise: avec Vincent Elbaz et Marie Gillain. Prochainement en 2003 !
Je sais pas. Je me dis que cest bien pour la nation et pour nous. Mais ca m'aurai gavé
Ce serait intéressant un strawpoll pour savoir qui l'a fait réellement. Parce que là on est à 50/50. Mais si la moyenne d'age est 30/40 ans ici, y'a pas grand monde qui a du le faire.
Contre évidemment. Ça n’a plus vraiment d’intérêts. La guerre ne se fait plus dans les tranchées.
@Hqro: Rien n'empêche de remettre le service militaire en place tout en le faisant évoluer par rapport aux besoins modernes.
@Hqro: alors oui, plus de tranchées, c'est vrai. Mais elle se fait où du coup selon toi ? et donc est-ce que ça ne vaudrait pas le coup de faire un service militaire adapté aux nouveaux fronts ?
@technicorp: les besoins modernes sont une armée de métier avec des gens motivés
@bzerath: Bien sur on va coller un vendeur de bheu derrière des ordinateurs pour hacker les services secrets chinois.
Sinon, on peut proposer à des pros de faire correctement leur boulot, au lieu de l'imposer à des gens qui n'en ont rien à foutre et qui ralentissent les pros.
@dobbey: Je pense qu'il faut remettre aussi le service militaire dans le contexte qui était le sien, ou chacun devait être capable de prendre les armes pour défendre son pays.
Alors oui aujourd'hui on est censé avoir une armée de métier, mais quand on voit le conflit en Ukraine, c'est toujours mieux d'avoir des civils formés au maniement des armes que de laisser le lambda se servir d'une kalash juste parce qu'il joue à Call of Duty.
Qu'il y ait une armée professionnelle pour être sur le front c'est légitime, mais il ne faut surtout pas négliger les forces vives potentielles non militarisées.
@dobbey: ah bah c'est sûr qu'on va pas le mettre au hacking qui demande des années d'expertise. Par contre, derrière chaque hacker, il y a une ribambelle de types à la maintenance, à la sécu d'en bas, au standard. Et la gendarmerie ne dirait ptet pas non à quelques mains supplémentaires, non ?
Au final, le gars arrêtera ptet la vente de bheu en voyant d'autres voies...
@Daboulganiech: En parlant de ça, l'armée qui patine est une armée de conscrit, celle des russes.
@dobbey: C'est bien pour ça que j'ai précisé "défendre son pays", et pas "mener une campagne d'invasion".
@bzerath: Mais même ça ça demande des compétences, l'armée n'a jamais éduqué 100% des conscrits.
C'est uniquement les gens déjà éduquées qui s'en sortaient.
En soi ce n'est pas le potentiel de l'armée qui est en cause, mais l'intérêt de forcer des gens qui n'en ont rien à foutre et qui vont ou ralentir les actions ou rien biter à ce qui leur est demandé.
Qu'on augmente le budget militaire, ok, mais pour recruter des gens volontaires, quitte à leur payer des études en échange.
@Daboulganiech: J'en reste à "une petite armée de pro sera plus efficace qu'une grande armée d'amateurs"
Je n'ai pas fait le service militaire (trop jeune eheh salut les choualvieux).
Mais je pense que c'est une bonne chose de le remettre, avec comme Kovad à précisé, une mise à jour.
Je pense que certain jeune ont besoin d'un cadre et ca leur servira pour plus tard.

Quand j'entend parler ceux de la génération de mon père (né dans les année 60) sur le service militaire, ils ont tous des très bon souvenir, car ils était tous logés à la même enseigne, pour quelques mois, et ça a créée des relations/amitiés pendant un court temps et avec des anecdotes à raconter.
Pour, faut apprendre à être de vrais hommes
@Miore: cest sur que t'en as bien besoin
Un grand "pour" si cela s'adresse aux personnes (hommes et femmes) de plus de 18 ans qui ne branlent rien, ni taff, ni études. Et avec une indemnisation descente. Non seulement ça pourrait créer des vocations mais ça aiderait certains à se sortir les doigts du cul et à connaître la valeur de l'argent et de l'effort.je


Téléchargez l'application
Chargement...
Chargement...
Chargement...