Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Ma sœur se radicalise

Voilà, en fait c'est arrivé en quelques semaines, et je sais pas vraiment quoi faire.

Pour commencer, c'est une culture dont elle s'est toujours sentie proche, chacun ses choix, elle faisait ce qu'elle voulait. Plus les années passaient, plus elle devenait stricte avec elle même.
En temps normal j'aurais trouvé ça dommage pour elle mais on se voyait plus trop donc j'en avais pas grand chose à foutre. Elle avait trouvé un équilibre qui lui convenait, et elle avait l'air de bien le vivre donc Mazel Tov.

Après, ça a progressivement dégénéré. Pour deux raisons. Déjà, internet. Elle a lu des articles, et surtout vu des vidéos. Je comprenais pas pourquoi elle continuait de regarder. Déjà rien qu'une ça me fichait la trouille, mais elle continuait de regarder ces trucs qui montraient des actes barbares. Elle a commencé à se durcir de plus en plus et à vouloir répandre la bonne parole autour d'elle, à son entourage.

Deuxièmement, c'est quand elle a du aller habiter chez notre cousine pendant son déménagement. La cousine en question qui elle aussi avait embrassé cette culture, et qui était proche de l'extrémisme, à ceci près que ça ne concernait qu'elle et son foyer (pitié pour son mec et sa gosse). Sauf que ça a été une elle illustration de l'expression "créer un monstre". Quand par de bonnes intentions, ou en tout cas sans être aussi dangereux que ce que tu crées, tu lâches infiniment pire que toi dans la nature. Bref, ma sœur qui s'est presque toujours construite par assimilation a passé du temps avec elle et s'en sentie confortée dans sa voie, du coup ça a été de pire en pire.

Commentaires sur les modes de vie de son entourage, prosélytisme, imposition de ses nouvelles règles à qui elle pouvait, pas moyen de passer une aprèm avec elle sans que le sujet vienne sur la table et n'en parte jamais, ect...
Finalement, elle était de passage sur Marseille la semaine dernière et du coup je l'invite un soir pour bouffer, elle et son copain. Le mec est arrivé la mine déconstruite, comme si ses yeux me criaient "désolé". Le déclencheur: J'avais fait du porc au caramel.
Je l'ai jamais vu piquer une telle crise depuis la fois ou j'avais écrasé sa grenouille de compagnie sans faire exprès. Elle m'a insulté de tous les noms, en passant aussi par le champ lexical de la "honte", de la "barbarie", et tout ça, avant de prendre ses clic et ses clac avec son mec toujours plus gêné.

Maintenant je sais plus quoi foutre. Je pourrais faire comme ces quinze dernières années et m'en battre les couilles, mais j'ai la trouille que ça devienne un poison pour son entourage, pour la famille, et surtout pour elle.


TL;DR: Ma sœur est devenue vegan.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
le saucisson dans la boite aux lettres paraît que c'est efficace
@Nibbler: Jme sens pas concerné
On peut dire que la transformation a été radis cale.
@Marlebe: Radis Kale pour etre exact.
Signale là à la DGCSI, c'est qu'une question de temps avant qu'elle s'en prenne à une boucherie casher.
Sinon propose à son copain d'imposer le coït qu'avec des légumes, on verra vite si elle veut pas tâter de la viande.
@Babylone: Au vu de la taille et la largeur de certains légumes ce n'est pas forcément une bonne idée pour le copain.
Et du coup tu l'as baisé ?
Première lecture : C'est un futur terroriste
Seconde lecture : C'est un lapin
@Maeltra: Troisième lecture : C'est une
@KsiiKsii: Je me suis posé la question, mais sachant que j'ai toujours entendu "je suis pas un lapin" et jamais "je ne suis pas une lapine"
J'ai utilisé la phrase telle quelle, du coup je me voyais pas mettre "une future terroriste" et "un lapin" ça faisait pas beau.
@Maeltra: C4EST TOI LA PINE MDR
@Sentry: HAHAHAHAHAHA
=> [ ]
TL;DR: Ma sœur est devenue faible.
TL;DR: J'aurais préféré que ma soeur devienne terroriste.
présente lui tes excuses et propose lui une salade traitée au Round Up.
elle la mangera avec un grand sourire. partagé.
Toutes mes pensées vont à la famille.
Bah tu lui dis exactement ce que tu viens de dire. Que c'est devenu une putain d'extrémiste. Et que si accepter que tu sois quelqu'un de normal lui fait péter un câble et bien félicitations, tu as maintenant une sœur complètement conne.
@LeHamegeon: C'est une vegan. Tu peux pas leur faire entendre quoique ce soit.
Steamer
op
@LeHamegeon: C'est le problème. Dès l'instant que t'abordes le sujet, elle se braque est impossible d'avoir une discussion argumentée.
Excellent haha, tip top la chute.
@J100591: J'étais persuadé que l'usage du "tip top" était restreint au g/choualvieux.
@Sebordel: haha je l'utilises beaucoup alors que je fais plus parti des jeunes de CB je pense
Q'une personne à appeler.
Bon, j'espère pour toi qu'elle est végétarienne et pas VEGAN.

Quoi qu'il en soit tu peux lui dire de calmer ses hormones, d'arrêter de regarder de la saloperie de propagande PETA de mes deux, lui foutre une tarte et lui dire de bouffer ce que tu t'es cassé le cul à cuisiner.

En plus, ce serait idiot de ne pas le faire : le porc est la dans son assiette, ne pas le manger c'est pas une action géniale qui va empêcher qu'on en tue d'autre, c'est juste du gaspillage parce qu'il atterrira à la poubelle.

Ensuite, holy shit man ... Je crois que c'est déjà devenu un poison pour ton entourage et ta famille si elle se met à imposer ses choix à tout le monde ...

Essaye de la raisonner, en ce qui me concerne, le problème c'est pas de bouffer de la viande, c'est les conditions dans lesquelles les bestiaux sont élevés et abattus...

Voici une video qui est passée sur mon facebook récemment ...
https://www.facebook.com/197017930654825/videos/326339557722661/

Et la réponse tant espérée :
http://hitek.fr/actualite/homme-est-il-omnivore_7437

En général hitek c'est très middle voire totalement pourri, mais faut croire que la il avait la haine parce qu'il a fait un vrai article ...

Courage ....

PS : Elle est aussi en mode pas de cuir ? aucun produit animal ? Rien du tout du tout ? Pas de bonbons à la gélatine de porc ?
@No_Offense: me sui s tapé ta première vidéo, qui m'a sacrément gonflé je dois avouer.
Le mec est d'un relou sur l'exposition de ses arguments. J'aime pas du tout le principe du "je vous balance des infos à moitiés vraies et vous soutenant que c'est 100% vrai"
Ya un fond de vérité parfois, mais qu'un fond. Si on gratte plus loin on se rend compte que ce n'est pas la vérité.

Merci pour les liens
@Fawl: J'ai 4 animaux à la maison, et je m'intéresse à la cause animale, j'essaye de manger moins de viande aussi, mais y'a un moment faut arrêter de déconner.
T'entres dans un extrême comme sa soeur, c'est foireux autant que Gary...
Waw, courage bro!
Il était plutot en bad parce qu'elle lui mange pas sa viande !
C'est déjà un poison vu ce que tu décris là.
Gl/hf, et, i know that feel
Et un poison pour la société..
J'ai lu le titre, j'ai lu le TL;DR, j'ai ris... Mais du coup :
Bordel ntm avec ton tl;dr de catin.
Steamer
op
@Quartz: C'est un plaisir.
Mais encore?
En même temps faire de la viande a une vegan que tu connais c'est un peut du foutage de gueule
mais bon tu as voulu jouer au plus con et c'était elle tu t'en doutais bien
De même qu'écraser une pauvre grenouille c'est pas cool

Steamer
op
@GigaProut: Maintenant que je raconte toute l'histoire j'ai pris la mesure du phénomène mais j'en savais rien au moment des faits.

Et j'avais pas fait exprès de l'écraser, son putain de Bernard!
@Steamer: RIP bernard, celui qui n'avais fait de mal qu'au mouches
à croire qu'on a inventé le cyanure pour rien...
sans le tl;dr j'aurais pas compris, heuresement je le lis a la fin
"j'avais écrasé sa grenouille de compagnie sans faire exprès"
Criminel.
Attends quelques années ça va passer quand elle va ce rendre compte que tout ses problèmes de santé son dû au veganisme
https://www.youtube.com/watch?v=j05wGSwwBKM
prochaine fois fais-lui un tartare
J'ai lu la dernière ligne par mégarde au 1/3 du texte

ne JAMAIS mettre la chute à la fin, JAMAIS

mais du coup j'ai pas marché à fond dans le truc...
Les vegans n'ont pas compris qu'ils font plus de mal a la terre que nous autres les omnivore. En effet eux détruisent les végétaux pour se nourrir alors que ce sont aussi des etre "vivants" et quil produisent de l’oxygéné. ALORS que nous on se nourri en respectant la chaîne alimentaire et en réduisant les gaz a effet de sert qui sort des trous du cul des vaches et animaux divers.
Je n'ai rien contre les vegans, ce que je ne supporte pas c'est la manière de certains à vouloir "obliger" les autres à se tenir à leurs règles, c'est méchant mais faut jouer à leur jeu, si un jour elle t'invite tu lui claques dans la gueule que tu ne répondes pas aux personnes qui sont exécrables avec toi " nul n'est plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. "
Et tant qu'elle ne veut pas en parler bah tu ignore de ton coté aussi.
Nous disposons de "canine" elles servent pas à dechicter des légumes ou des fruits !
Y'a pas plus logique comme raisonnement. Et oui j'espere qu'elle n'est que végétarienne parce que vegan, là c'est être le roi des cons. Genre ne pas manger de miel.... Serieux!!!

Tu pex aussi essayer de lui demontrer que sur internet ou irl aussi d'ailleurs qu'elle trouveras toujours quelqu'un avec de bons arguments pour te convaincre. Trouve la video d'un braconnier qui dit que c'est bon pour la santé de tuer des animaux pour leurs fourrures et l'ivoire et elle comprendras que les vegan son aussi con que les braconniers.
@MsieurLarbin: après même si effectivement nous sommes omnivores à la base, on s'est quand même bien éloignés de la chasse telle qu'elle a pu exister à la préhistoire... Nos canines n'ont pas spécialement d'utilité quand il s'agit de manger un steak haché acheté chez Leclerc. Perso je trouve que c'est plutôt une bonne chose de boycotter l'industrie de la viande qui met en danger l'environnement et fait souffrir des bêtes au nom du grand capital.
@Sixfunder: J'entends ton raisonnement.
Mais là c'est un autre combat, rien ne t'empêche de prendre un fusil et de buter le 1er sanglier qui passe, de cette façon tu méne ton combat contre les industriels sans changer ton alimentation... Nos habitude ont changer depuis la préhistoire comme tu dit, en ce temps là je pense pas qu'on pouvais manger des fraises ou des bananes toute l'année. Le transport de legumes est tout aussi nocif pour la planéte et les industriels continuront de gagner que tu sois vegan ou fan de barbecue parce que c'est qui qui fixe le prix des legumes et les transportent?
D'ailleurs qui à dit que les legumes n'était pas des êtres vivants? Capable de changer son metabolisme pour survire... survivre...SURVIVRE. Et quels autres être vivants sont connue pour leurs notions de survie???? Les animaux et les hommes, c'est ce qui nous lie tous.
Et pour finir, c'est la mentalité du capital peut être mais va dire à un africain que t'as fait le choix de manger que des legumes alors que tu es née sur une partie du monde ou la bouffe regorge, alors que lui rien que pour un bout couenne il ferait nimporte quoi.
C'est tellement hypocrite d'être végétruc.
@Fawl: Les legumes ne demandent pas à pousser pour finir dans nos assiettes à ce moment là. Mon raisonnemment par du principe qu'on peut tout consommer, c'est tout. Et qu'il ne serait pas normale de s'arreter au legumes. Et pour ton etudes à 2 sous. Je peux aussi t'en trouver une du siecle dernier qui dit que le tabac c'est bon pour la santé. Donc les etudes merci. Y'a même des etudes pour dire que les animaux n'ont pas de sentiments, pas de conscience lol.

Ensuite l'histoire des canines, tout n'est qu'évolution, il y a 2000ans et plus les hommes etait plus poilus que de nos jours, maintenant nous sommes presque imberbes. POURQUOI? parce que nous n'avons plus besoin des certains poils. Les canines c'est pareil elles ont servis à un moment plus qu'à un autre.
@Fawl: D'ailleurs avant de penser au animaux faudrait d'abord resoudre le gaspillage c'est bien pire. JETER UN POULET ENTIER parceque il est périmée ça c'est honteux! J'ai envie d'aller plus loin encore en te demandant si tu as un Iphone, parce que l'à par contre je pourrais te taxer de connard qui claque 1000euros pour un telephone qui ne respecte ni la nature, ni les hommes et apres ça viens faire chier parce t'as un canapé en cuir.
Je veux dire par là que la nature profonde de l'homme c'est de ce servir de l'environemment et pourquoi pas le detruire si cela peut lui servir à court termes, et que si t'as un combat à mené y'a bien plus important que la facon dont l'homme se nouris. Fin bref
@Fawl: je te conseil de lire de Barjavel (René de son petit nom) "La faim du Tigre" il revient sur les fondements de l'homme à travers la reproduction et il s’arrête beaucoup sur les plantes et le cycle de la vie en général. Loin de contre-dire ou d'approuvé le végétarisme, il revient sur les similitudes entre tous les être de la création et force est d'admettre que le végétarien est lui aussi un assassin au même titre que le carnivore. Pour lui vivre c'est pas faire le moins de mal possible c'est suivre le cycle de la vie et qu'on le veuille ou non nous tuons tous, nous donnons vie puis nous mourrons pour être mangé par d'autres ect. L'argument de l'excès reste valide (souffrance animale/ gaspillage) mais celui du respect de la vie disparait car respecter la vie c'est aussi savoir quand la prendre.
voilà voilà, j’espère t'avoir donné envie de lire ce livre qui a changé pas mal de mes aprioris et qui sans te faire changer d'avis, je crois, t'interrogera sur le caractère social et anthropocentré de ces mouvements (ce qui n'est pas un jugement de valeur mais un constat).
@Fawl: @Fawl: tu seras mangé à ta mort par des micro organismes et autres bestioles qui nourriront à leurs tours des animaux et blablabla ou ta décomposition (grâce à d'autres êtres vivants feront poussés les bégonias de tante Yvonne)

Barjavel écrit dans son livre "Il semble: nous ne pouvons être sur de rien en ce qui concerne la conscience animale et nous somme plus ignorant encore du psychisme végétale- il semble que l'homme soit le seul parmi les vivants à établir une relation de cause à effet entre l'acte sexuel et l’enfantement." Plus que le sujet de la reproduction ce qui est intéressant dans cette phrase c'est la méthode employé par l'auteur. Il ne parle pas d'un point de vu autocentré. Il est conscient des limites de sa réflexion. Elle ne peut pleinement prendre en compte que l'homme (et encore) et elle ne peut être qu'hypothétique vis à vis du reste de la vie. En disant ne vouloir tuer que des plantes tu exportes TES sentiments à toi humain sur des animaux car ils te sont proches mais tu refuses de faire pareil pour une plante car elle n'a pas les mêmes logiques de développement.
Plus loin l'auteur déclare que nous ne sommes pas différents des plantes. Nous survivons un temps puis transmettons la vie. De là, il émet l'hypothèse d'un psychisme des plantes étant donné le fait qu'il caractérise notre conscience au monde comme un moyen de nous faire aimer la vie et donc de nous pousser à la transmettre.
Ainsi les plantes pourraient très bien être soumises aux mêmes règles que nous et donc avoir une forme de conscience qui nous serait incompréhensible.
Ainsi vouloir manger des plantes n'a pas plus de sens que manger des animaux.
Barjavel invite à aimer la vie (ok je suis un putain de hyppie) dans son ensemble et non à projeter des concepts humains sur des êtres qui ne le sont pas. Être végan est un acte avant tout anthropocentré avant d’être un acte "pro animaux". Il projette des concepts humains tels que la douleur ou la peur de façon partial sur certains êtres de la création plutôt que sur d'autre.

Cela ne veut pas dire que le véganisme est mal car il essaie de comprendre et il va comme tu le dis au bout de sa pensée ce qui est déjà énorme mais je crois qu'il est important de comprendre la nature des enjeux de son choix et les principes qui reposent derrière.

Au final, le véganisme s'inscrit dans une démarche de préservation de l'environnement. Étymologiquement environnement relève de ce qui entour l'homme donc de ce sur quoi l'homme a une forme d'emprise. L’environnementalisme dont relève le véganisme n'est donc qu'une nouvelle façon de faire de l'homme le "maitre de la nature". C'est pour cela que les écologistes que je croise tout les jours parlent de "milieux" plutôt que d'environnement et considèrent leurs propres démarches véganisme comme des choix culturels plutôt que des choix de préservation de la vie.

Ps désolé c'est trop long mais je ne sais jamais être synthétique et le sujet mérite vraiment débat je trouve
@Fawl: @Fawl: "etre de la création" vient de moi et je suis d'accord c'est inapproprié.

La science dit aujourd'hui que les animaux ont un système nerveux qui leur transmet un signal qui correspond à celui de la douleur chez les humains. Cela étant on peut sûrement être d'accord sur le fait que nous ne sommes pas qu'un système nerveux et que notre conscience joue un rôle dans le traitement de la donnée que le corps nous envoie. Or on a aucune preuve de l'existence d'une conscience animale car elle nous dépasse du fait de sa nature non humaine. Certaines formes d'autismes rendent les individus imperméables à la douleur alors même que leurs systèmes nerveux fonctionnent. Donc partir du principe que les animaux souffrent dans nos relations avec eux est une bonne chose, affirmer qu'ils souffrent serait une erreur car on en sait pas assez.
Ce raisonnement est là encore exportable aux plantes bien que la preuve d'un système nerveux manque, nous savons que la plante réagit à la coupure et donc il est tout à fait possible de partir du principe non vérifiable que la plante souffre.

Sauf que pour tuer des animaux tu as dû leur donner la vie. et si on imaginait un capital d'épanouissement dans le cadre d'une agriculture non intensive et "éthique", la consommation de viande aura créée plus de vie donc virtuellement plus d'épanouissement. La plante aurait mené sa vie de plante, la vache sa vie de vache et l'homme sa vie d'homme. La vie vaut-elle plus que la souffrance de la mort? Pour moi oui. Permettre de mener une belle vie aux animaux même si on les bouffe après me semble donc plus important.
@Fawl: C'est une pathologie psychique. Il me semble (et tu me mets le doute) que l'autisme est une pathologie dont on ne connait pas les raisons physiques. Le but de cet exemple était de montrer la déconnexion entre la conscience et l'information physique et donc le fait que dire que les animaux souffre est plus complexe que prévu. (encore une fois, ca ne veut pas dire qu'il ne faut pas considéré qu'ils souffrent)

Je ne justifie rien du tout. Je constate que l’élevage crée de la vie et que de là il a des avantages que la simple culture de maraichère ou céréalière. le cas où les végans devenaient majoritaires nous placerait dans une situation proche de la révolution industrielle. Je m'explique, un animal comme le cheval de trait a perdu son utilité avec la mécanisation. Aujourd'hui le cheval de trait frise l'extinction dans certain pays dit développé. Le capitalisme étant ce qu'il est on ne gardera pas des animaux qui ont perdus leur usage. Si on abandonne tout élevage comme certains le veulent alors on tuera des espèces entières que l'on a nous même créées et qui sont donc notre responsabilité et est on prêt à accepté de les sacrifier? (nan parce que une vache ou un chihuahua dans la nature tiendra pas bien longtemps et dans quel espace se développeraient-ils? )

Bref le véganisme pose pleins de questions ni bonnes ni mauvaises mais qui demandent réflexion au delà du "c'est pas bien la viande". Mais je vois que tu es vachement avancé dans ta réflexion du coup tu me force à poser ma reflexion et pour cela merci!
Tous les mecs qui critiquent les végétariens mais qui chiallent dès que leurs chiens ou chats meurent, c'est beau :)
Surtout que je suis sur que la plupart seraient incapable de vider un poulet sans tourner de l'œil comme des gros fragiles, ne parlons même pas de l'abattre.
@ZiSs: tous les gens qui déclarent aimer les animaux (vegans compris) mais qui sont incapable d'achever un animal qui en a besoin ca me fait bien rire aussi.
@ZiSs: t'es trop hardcore.
Steamer
op
@ZiSs: J'ai rien contre les végétariens, c'est un choix que je respecte et que j'approuve. D'ailleurs, perso j'ai jamais eu de mal à me priver de chai animale pendant longtemps.

Ce qui est casse couilles, c'est cette guerre que fantasment certains vegans extrémistes à la sauce SJW qui font du prosélytisme et se réduisent eux mêmes à l'état d'enfants incapables d'écoute des arguments de l'autre.

Et puis j'ai un peu noirci le trait dans la csb, par humour.
@ZiSs: Je suis du genre à pleurer devant la mort, et à trouver repugnant de vider un poulet , ces pas pour ça que je suis d'accord avec un Vegétos. Du moment que les animaux ne souffre pas ça me va. Mais la mort c'est pas une fin en soit jusqu'à preuve du contraire.
@PoloRalphLo: C'est vrai que dans la vie de tous les jours on a souvent besoin d'achever un animal lel
@MsieurLarbin: Je suis pareil, la seule viande que je mange ( très rarement, du poulet) viens de petits exploitante qui font les marchés, mais même si l'animal est tué plus " humainement" que les porcs ou autres viandes à 5€ le kilo, je me dit bien qu'il n'y à pas de mort propre, c'est comme parler d'un viol sensuel.
@ZiSs: j'ai grandit en campagne, ca m'est arrivé 2 fois, un chevreuil que j'avais tamponné de nuit, il était tétraplégique, la route étant peut fréquentée si je ne l'achevais pas il se pouvait qu'il ait à attendre des jours avant d'y passer puis un chaton, un éducateur du centre dans lequel je vivais lui a roulé dessus en voiture devant des gosses, il lui a écrasé l'arrière train j'allais pas non plus le laisser souffrir.

Je n'ai jamais été fan des chats (j'adore les chiens) mais pour moi il était encore plus dur de le voir souffrir que de l'achever, pour le chevreuil je me rappelle que j'aurai préféré tuer un humain (qui le mérite) tellement l'épreuve fut difficile.

Des "défendeurs" des animaux à qui je raconte ces histoires sont choqués (pas tous), pour eux je n'aime pas les animaux ou pas assez et eux n'auraient surtout pas achevé ces animaux, je le dis en toute objectivité, ces gens (une bonne partie des vegans) sont des gros connards qui ne se rendent pas compte qu'en réalité ils ne sont pas fous amoureux des animaux mais tout simplement instable émotionnellement, ils essaient de se rassurer en pensant qu'ils font quelque chose de bien, qu'ils sont les sauveurs des animaux alors qu'ils ne règlent là qu'un problème personnel.
@PoloRalphLo: Non mais après chez les végétariens tu trouveras plus facilement des mecs " faibles" pour qui une gifle c'est limite de la grande violence, ceux qui t'on dit ça sont des cons, végétarien ou pas.
@PoloRalphLo: Hier je regarder du coin de l'oeil un documentaire dans la savanne. Une gazelle pris au piege dans la boue en panique encerclée par 4 ou 5 Hyènes la scéne dure longtemps suffisamment pour que tu te mette à sa place le coeur tambourinant, et PAF les premiers coups de patte griffue et CLAC vas'y que j'te croque le cou et un autre qui te croque le cul, tu as mal, la gorge serré tu à le temps de sentir que de l'air passe dedans par un trou fait par la hyene, tu agonise une hyéne te chope et te traine sur la terre ferme, les 5 se jettent sur toi, t'arrache des lambeaus de peau, tes tripes sont à l'air pourtant tu respire encore et tu attends le coup de machoire qui mettra fin à ta vie.

je pense qu'elle aurait voulu finir en steack à Lidll dans le rayon viande exotiques plutot que de servir sa chaine alimentaires.
@MsieurLarbin: je vois où tu veux en venir et je suis à 1000% d'accord, à croire que leur but c'est que les animaux régnent sur le monde mais s'ils se rendaient compte à quel point ils sont égoistes ils se rendraient également compte qu'ils ne peuvent pas vivre sans les autres humains.



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...