Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Je pourrais comprendre ce genre de raisonnement dans un pays comme le japon où la place manque.

Mais là, ils se foutent de notre gueule.
@Krelian: "le japon où la place manque", pas vraiment, vu le nombres de villages abandonnés. Au contraire, c'est plus ou moins le même délire il me sembles, tout le monde déserte les villages pour aller en ville parce-que la ville est fortement privilégié, et ce en fermant des écoles ou des commerces, obligeant les habitant à se rapprocher de plus en plus des métropoles.

Après, géographiquement ( sans parler du taux de natalité qui y joue beaucoup ) c'est pas le même délire, je peu comprendre les difficultés.

Là pour nous c'est un délire, déjà "Emmanuelle Wargon"... Macron, Wargon, Mario, Wario, c'est quand même bien fait. Puis merde, c'est quoi ce délire de nous rapprocher ! J'ai toujours vécu en maison individuelle, et aujourd'hui que je me retrouve en appart j'ai du appeler les flics au bout de 2 mois pour tapage nocturne, en quoi ça nous rapproche, ça créer juste des tension ou des communautés comme dans les cités qui sont néfastes dans les deux cas, c'est une grosse idée de merde en tout point. Faut vraiment n'avoir jamais parlé à son voisin pour croire que c'est aussi simple. En même temps ceux qui écrivent ce genre de trucs n'ont pas de voisin, ils ont 13.000m² de terrain entre les deux, ce qui est de l’hypocrisie, finalement.

Pis pour finir, c'est ma rhubarbe ! C'est moi qui les ai planté, PLANTE ! Deux ref différentes mais qui sont des memes de tension débile de voisinage de proximité individuelle, ce qui en dit long sur les conséquences si on les rapproche encore plus "eh c'est mon bac à poubelle blabla - oh bah la semaine dernière c'était vous blabla - fight - police - sex anal - vengeance mutuelle, ect", et j'ai connu des gens comme ça, malheureusement, tout est prétexte a faire chier l'autre.
Non mais ils seraient pas en train de se foutre de nous ces fils de pute?
Cela dit, à mon humble avis, comme beaucoup des news partagées par l'ami Brancobilette, c'est de la merde et ce n'est pas demain la veille que ça arrivera, de toute façon.
Oui dans certains cas, la maison individuelle avec jardin est un non-sens. Et le ministre parle bien de la "ville de demain".

A la périphérie des villes grandes ou moyennes, on assiste à une consommation indécente d'espaces agricoles et naturels pour construire des pavillons où tout le monde continue d'utiliser sa bagnole alors qu'ils sont à 5 min à pied de l'école ou de la boulangerie.

Prenons un secteur que je connais bien, la périphérie de Dijon, les villes de "banlieue" grandissent à vue d’œil sur les terres les plus fertiles de la région en ne construisant quasiment QUE des maisons individuelles. Des maisons par ailleurs les unes contre les autres, avec des terrains ridicules. C'est n'importe quoi.

Et dans le même temps, les villages paumés à la campagne, là où je vis, perdent des habitants, ferment des écoles et peinent à réhabiliter les ruines. Là, la maison individuelle avec jardin à tout son sens et il y a largement de la place pour en construire de nouvelles, la demande étant limitée (cf le com de Krelian sur la place disponible).

Mais en ville, c'est une hérésie. Et oui, la place manque à cause de l'étalement, les terres agricoles sont urbanisées, les derniers bosquets isolés sont défrichés.

Et si les gens veulent accéder à des maisons avec terrain, ce qui est totalement légitime, il faut accepter de vivre plus loin des centres urbains et faire ainsi revivre des patelins qui meurent. Alors oui, on est dépendant de sa bagnole mais finalement pas plus que dans les étendues pavillonnaires.
Mais bien sûr ! Tous en colocation dans des clapiers en ville, c'est ça l'avenir...
au lieu de faire des lotissements avec des pavillons dégueulasses qui se ressemblent tous on fera des immeubles dégueulasses qui se ressemblent tous ! chouette !
à partir du moment que tu as avec toi une femme et/ou un gosse, ce n'est plus un logement individuel, par définition stricto sensu.
Ils vont obliger les ermites à adopter un esseulé, tu vas voir, Bernard !
Et rien sur les maisons secondaires du coup ?
Clairement pas d'accord avec ça, mais par contre, envisager de taxer toutes les piscines, que tout le monde s'est fait construire partout comme des enragés en manque de leur dose de camping à la plage pendant le covid, et interdire les tondeuses thermiques, ou subventionner par déduction d'impôts des zones de jachères sur les propriétés couvertes de gazon qui sont tondus deux fois par semaine l'été et entretenue par l'arrosage automatique en eau potable en plein mois d'août, ça pourrait être une bonne idée.
Les pelouses vertes et rases comme sur la miniature, ça me sort par les yeux de plus en plus.
@LeChasseur: hormis le "clairement pas d'accord avec ça", je suis 100% d'accord avec toi pour le reste. Les jardins en rase campagne qui ressemblent à des terrains de golf, c'est horrible.
@LeChasseur: " et interdire les tondeuses thermiques" ben tiens, les tondeuse nucleaire c'est mieux? Tu veux interdire les tronçonneuses thermique aussi?
@LeChasseur: Viens chez moi, mon terrain c'est la jungle. C'est fun même pour les enfants vu le nombre de bête qui traine la dedans.
@shuuuuG: mon jardin aussi. Il y a des crapauds, des hérissons qui me bouffent mes fraises mais je les laisse faire, des araignées, des lézards, des gendarmes, des larves, des fleurs sauvages, j'adore les digitales pourpres.
@Pseudobligatoir: Alors pour la tronçonneuse, il y a la problématique de la puissance, difficilement égalable avec de l'électrique à moins d'être en filaire, donc pas réaliste pour faire du bois. Et encore je dis ça, mais la technologie avance tellement vite qu'il se peut qu'il existe déjà des solutions.
Mais pour la tondeuse, il y a des petits robots électriques qui font ça très bien, à la limite, si tu veux vraiment un gazon niquel. Et sinon, si on peut faire des voitures électrique, je pense qu'on peut faire des tracteurs-tondeuses électriques, sans problème.

Et oui, n'en déplaise aux bobos écolos du dimanche, le nucléaire, c'est mieux que le pétrole. Il y aura peut-être encore mieux à l'avenir, mais aujourd'hui, c'est la meilleure solution pour produire de l'énergie.
@LeChasseur: Je voit quand meme pas l'interet d'interdire les tondeuse thermique.

"le nucléaire, c'est mieux que le pétrole." Pour produire de l'electricité, oui, par contre en utilisation direct....
@LeChasseur: Ouhla.... Monsieur se la raconte avec ses digitales pourpres... et ben moi j'ai régulièrement des couleuvres vertes et jaunes, des orvets et 4 espèces d'orchidées, sans compter la tripotée de papillons. Boum !

Blague à part, c'est clair que c'est ça l’intérêt d'avoir un terrain. Y voir la nature, s'émerveiller.
@Pseudobligatoir: En utilisation directe, tu utilises une tondeuse électrique. Si tu veux, le problème des outils thermiques, c'est juste une goutte d'eau dans les rejets du gaz à effet de serre, peut-être. Je suis bien d'accord que comparé aux incendies en Amazonie, il n'y a rien à voir. Mais c'est une goutte d'eau qu'on peut retirer de l'équation. Je ne dis pas instantanément, pas demain, mais d'ici quelques années, avec les bonnes mesures (comme les mesures qu'il y a eu pour isoler les maisons à 1€ par exemple), on peut s'en passer.

C'est juste mon point de vue, et je ne dis pas que c'est la meilleure solution, je ne pense sûrement pas à tout, je n'ai pas cette prétention.
@legul: Tant que ce n'est que des couleuvres... Moi j'ai un chat sauvage que je nourris de mes restes de pots de pâtés et autres morceaux de lard. Ce sale mendiant était en fait une mendiante et m'a pondu deux chatons. Du coup j'ai trois chats sur mon terrain, et le chien de chasse est barré avec madame, c'est bien moyen tout ça !

Par contre j'ai pas une seule couleuvre du coup.

J'aurais du les tuer mais les chatons sont très méfiants, ils se planquent sous la terrasse, et l'autre mendiante à mis bas sous la terrasse, alors je n'ai jamais pu les approcher. Quelle plaie ces Félix domesticus.
@LeChasseur: Ah oui, quand tu dis chat sauvage, c'est pas du felix sylvestris, mais bien du domesticus. J'ai eu peur (parce que bon, buter des sylvestris... c'est mal, hein). Pour les couleuvre, c'est clair que dès que les chats pullulent, ça, les oiseaux, les lézard, etc., ça diminue.

Et pour revenir aux couleuvres, on ne voit guère que ça en serpent (une verte et jaune, ça reste impressionnant). Je ne sais pas par chez toi mais les vipères sont devenues très rares en Bourgogne.
@LeChasseur: les piscines ne sont elles pas déjà taxées ? C'est ce qu'indique ma feuille d'impôts sur le foncier en tt cas...
@Proutprout: Pas les piscines hors-sols ni les """bassins""", ces piscines déguisées.
Well... Vision purement Parisienne où la norme est de vivre dans un clapier de 30m²... La place elle ne manque pas, mais il faut accepter de s'éloigner des grands centres urbains !
Et « en même temps », comme dirait le président Macron, ce modèle du pavillon avec jardin n'est « plus soutenable » et mène à « une impasse »

J'ai hâte de le voir en colocation...
@bonbahok: Il a sa grognasse il aura pas besoin lui.
"ce modèle du pavillon avec jardin n'est « plus soutenable » et mène à « une impasse »,

Bon.
Notre modele capitaliste basé sur la productivité qui decoule directement des energies fossiles n'est plus soutenable non plus, par contre ça n'a pas l'air de l'emouvoir plus que ça.

Il s'agit d' « un fonctionnement urbain dépendant de plus en plus de la voiture individuelle » connasse, ton gouvernement se branle les couilles quand les ventes de voiture progressent, et tu viens maintenant nous dire que c'est un souci?
Si c'est le probleme, rendez le teletravail obligatoire au moins 3 jour par semaine, foutez des lignes de tram, ect, le probleme ne vient pas des maison individuelles.

"et même d'« un non-sens écologique, économique et social »" Social pour quoi? Et vivre dans des appartements haussmannien c'est peut etre plus pertinent ecologiquement peut etre?
Je viens de partir de Toulon apres 2 mois de formations la bas car je ne supporte pas ce genre d'environnement
Cette espèce d'érosion mentale m'a angoissé et a participée a me replonger en dépression, les blocs d'appartement sont ma bête noir.
@wakter: Et les animaux qui vivent dedans...
@Stooff: oh putain... gg
@wakter: tu n'as pas ressenti l'intensité heureuse?
"Comme dirait le Président Macron".
Rappelez-moi, il habite où lui ?
le xxi siècle est le siècle de l'interdiction
@Poutine: après un XXéme de gabegie sans fin, oui l'interdiction est de rigueur pour calmer nos ardeurs. Pour le meilleure comme pour le pire.
Bien bien, admettons que ce ne soit pas qu'une vision completement "citadin-centré" avec leur vision de la maison individuelle qui se cantonne aux lotissement de banlieu.
Concretement, ils vont faire comment pour remedier a ça?

Ca sent quand meme juste l'excuse de FDP pour coller des taxes a la con "incitatives" sur le m2 ou le cabanon de jardin.
@Pseudobligatoir: Construire une maison, c'est aujourd'hui ultra réglementé. Des PLU pour chaque commune (Plan Locaux d'Urbanisme) déterminent les zones à bâtir, leur nombre, leur taille. Ces PLU doivent se soumettre aux SCOT (schéma de cohérence territoriaux) qui précisent, entre autres, des règles de densité et intègrent eux-même des impératifs nationaux sur la consommation d'espace agricole, la ressource en eau, les milieux naturels, etc.

Bref, il y a des tas de niveaux réglementaires pour contraindre les villes à intégrer plus de logements collectifs au dépend de la maison pavillonnaire.

Et il y a aussi le recours d'enculé à la taxe sur les m² ou autre, comme tu le dis.

L'un n'exclus d'ailleurs pas l'autre !
@legul: Je suis au courant des PLU et compagnie, la question, c'est que y'a rien de concret a ce niveau la, et que clairement, ça risque de les faire chier aussi, de se mettre les maires et autre a dos, ou juste eloigner un peu plus les zone de maison individuelle des villes, ce qui ne feras que deplacer le probleme, ect.
Pour ça que je penche plutot sur l'excuse pour foutre des taxes a la con.
"Entre 2006 et 2015, la France métropolitaine a perdu 590.000 hectares" source lefigaro la bétonisation de la France. De la place il y en a certes mais, il serait temps de se demander se que l'on veut en faire. Si vous aimez vivre dans des banlieues dortoirs dégueulasse, dans un pavillon strictement identique à celui du voisin si ce n'est la couleur des volets. Si vous souhaitez que les chasseurs viennent s'essuyer leurs bottes sur votre paillasson après avoir dézinguer un cerf dans votre jardin qui était précédemment une forêt. Des maisons construites à la va vite par des constructeurs peu zélés avec des matériaux de merde et qui ont un turn over de moins de 30 ans. (c'est vraiment chaud)
Le problème n'étant pas vraiment la maison individuelle en soit mais sa forme urbaine et son développement à la manière d'un "blob".
Il faut dire au revoir au pavillon au milieu du jardin à "l'américaine" qui n'est pas une forme vernaculaire et renouer avec la maison de ville ou de village qui vient créer un front bati sur la rue via une cours ou sa façade avec un jardin à l'arrière en coeur d'ilôt.
Cette forme est celle des villages traditionnels avec une bonne densité, c'est celle des cartes postales et celle la plus efficace à tout point de vue.
Revenir au modèle de la cité avec une enceinte et la nature dehors.
Par ailleurs si on se pose vraiment la question de ce qui serait idéal écologiquement ce serait tout bonnement d'arrêter de construire, le foncier disponible est amplement nécessaire pour loger tout le monde.
L'étalement urbain c'est aussi la disparition ineluctable de la macrofaune faut de grands espaces naturels.


A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...