Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Les branlettes exotiques.

C'est plus fort que toi, cette putain de libido qui te dit "c'est bon j'en ai marre je me branle" alors que t'es au resto avec tes parents, que t'es en cours d'espagnol derrière Natasha qui a un boule débordant de sa chaise, que t'es seul dans ton wagon de TGV ou quand t'es le seul éveillé dans la station spatiale internationale.

À ce moment le meilleur truc à faire quand t'es seul (ou pas), c'est de se branler y'a pas photo, tu vas pouvoir faire t'envoyer en l'air avec Shakira et Rihanna, ou la mère de ta voisine (ou sa fille de 7 ans qui se maquille déjà et qui passe en legging devant ta fenêtre tout les jours).

Et puis tu dois t'essuyer, ah t'avais pas ton paquet de mouchoir dans la poche avant de ton sac, ou le vieux mouchoir d'il y a trois ans dans la poche intérieur de ta veste ? donc t'as mis ton meu-sper partout sur la banquette arrière de la voiture de papa ? ou dans les draps de la mamie de ton meilleur pote qui dors a côté de toi ?

Bref, Tokooran qui se branle dans le noir a côté d'un inconnu qui chie, c'est surement pas le pire que vous avez fait bande de fils de putes.
Sortez moi vos masturbations les plus sordides, farfelus, discrètes et surtout pas préparé a l'avance.

Pour ma part j'ai du me branler un aprem, dans la maison (a 4 étages) d'une pote qui était squatté par une dizaine de mes potes, je me suis mis dans les chiottes du rez-de-chaussé, a 4 mètres de la porte d'entrée, la porte des toilettes donnant sur le salon, ou ils étaient tous là insouciant du va et vient frénésique de ma main gauche a quelque mètres d'eux au beau milieu de la journée. J'ai du chercher dans les journaux qui trainait dans la pile le moindre side-boobs, la moindre maman souriante pas trop rîdé dans les femme-actuelle.
Mais rien à faire c'était pas ma came. Fallait allumer le groupe électrogène de l'imagination.
Mais bon au moins j'avais du P-Q. Le mieux ça reste de sortir de la dedans zen, sortir une vanne sur un des journaux précédemment feuilleté et le temps passer la dedans n'étonnera personne.

Je me suis dis un jour que je l'avais jamais fait en extérieur, je me suis donc astiquer dos à un arbre, face au muret de pierre du jardin de mon meilleur pote à 23h, sous les étoiles avec le sons des criquets et la brise dans les feuilles, frissonnant (ça caille la nuit dans le lot), les poils hérissés, comme une bête sauvage qui a la trique et qui se lèche le gland au milieu des feuilles mortes. Tout ça pour allez inséminer tes futurs enfants sur les pierres sèches au clair de lune.

J'en ai plein d'autre mais celle là sorte du lot, après c'est juste des branlettes dans les chiottes du TGV ou dans les baraques des potes quand tout le monde dort. Les chiottes ça reste le meilleur endroit quand l'odeur ne donne pas envie de gacher l'argent de ton dernier repas.

Tout témoignage féminin sera obligatoirement suivi d'un re-enactement pour servir de wildfapmaterial.


TL:DR : Raconte ta branlette la plus chelou, allez ça fait du bien ça se trouve ton meilleur pote lira cette box.
Les branlettes exotiques.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
J'ai déjà dû le raconter ici, mais quand j'étais dans l'adolescence, j'avais un pote qui avait un ordinateur et une connexion stable a internet (l'égal d'un bourgeois pour l'époque, dans ma contrée natale).

Ainsi, vu qu'on était tout deux dévorés par nos hormones respectives, nous nous organisions des mercredis après-midi branlettes - pendant que sa mère bossait - sur les films de boules téléchargés par son père. Le but étant bien sur de se tripoter chacun dans son coin en gardant les yeux rivés sur l'écran, histoire d'éviter toute œillade sur le chibre de l'autre, et de faire comme si de rien était une fois nos hormones respectives calmées pour un temps.

Aussi, un après-midi comme les autres, nous nous réunîmes une fois de plus sous prétexte de faire nos devoirs, donnant le change juste ce qu'il faut le temps que sa maman aille bosser.

La porte claquée et le bruit du moteur entendu, nous nous précipitâmes devant l'ordinateur, presque pantalon et bite à la main d'avance. Je ne me rappelle pas la teneur de la vidéo malheureusement - je sais en revanche que je dois certainement ma fascination pour les rouquines à ces vidéos, les vidéos de son père en avait beaucoup - mais toujours est-il qu'au bout d'un moment, mon camarade reboutonne son pantalon et se dirige vers les toilettes. Décidant de profiter de l'occasion d'être pour une fois seul pour exulter, je passe en mode turbo-poignet 9000 et astique comme si la survie du monde en dépendait.

C'est à ce moment là que maman rentre dans la chambre, consternée par ce qu'elle voit et bouche bée d'horreur, alors que j'arrive tout juste au bout de ma peine. Elle était revenu pour récupérer son portefeuille qu'elle avait oublié et était venue nous dire qu'il y restait de la pizza, si nous avions faim. Silence de mort. Je la regarde, elle me regarde, la gonzesse sur l'écran couine comme pas permis, un bruit de chiotte se fait entendre dans le lointain. Mon pote revient, apparemment horrifié de voir sa mère, mais je lis dans son regard un possible espoir de se soutenir l'un l'autre dans la terrible épreuve qui nous attend.

Espoir qui disparaît bien vite, et c'est une lueur malfaisant que je peux désormais lire sur sa face. L'air consterné, il se tourne alors vers moi, et m'invective pour savoir ce qui me prend, ce que je fais et si je ne suis pas un peu taré dans ma tête. Je retiens alors une larme pleine de regret pour notre belle amitié volant désormais en éclats, pendant que d'autres commencent à goutter sur la moquette.

Résultats des courses, banni de chez lui à vie, privé de gameboy pendant trois mois, et j'ai le plaisir d'entendre cette mésaventure à chaque réunions de familles, chaque fois que mes vieux ont un coup de trop dans le nez, et ce que ce soit en famille, devant mes amis, ou quand je présente une copine.

De nouveau, Alexandre, si tu me lis, sache que je te ré-encule, sale connard de traître.
@CaptainWaffle: la honte de ta vie non ?
@SmartKer: des histoires de branlettes désastreuses et de baise malvenues, j'en ai plein, mais je pense que celle-ci trône au sommet de ma loose personnelle, en effet
@CaptainWaffle: J'pense que j'l'aurais frappé devant sa mère ce fdp. en mode rage la bite molle coulante balançant de droite gauche .
Mais bon c'est qu'une branlette, franchement coincé la daronne putain elle aurait du venir t'aider.
@Dracaufeu: oula, jsuis même pas sur que si ça avait viré au scénario idéal de hentai, c'eut été chose possible, j'étais un gros gros bêta mâle à l'époque
@CaptainWaffle: Aha, t'aurais pleuré si elle t'avais touché ? dis toi que ton pote il aurait pleurer aussi.
Nan en vrai pourquoi tu la pas balance devant sa mère direct ? C'est clairement un fils de pute quand même.
Cela dit j'me suis jamais branler à côté d'un ami, c'est génant.
@Dracaufeu: le choc je dirais.
C'est un phénomène courant, cela dit. Dans les années 90, avant que l'internet ne soit le royaume des fétichistes du prout brésiliens, les jeunes pubères avaient pour coutumes de se rassembler par dizaines chez leurs potes ayant Canal + en décrypté pour des séances de paluchages devant les films de cul du premier samedi minuit du mois !
Ça devait être la malaise absolu, en plus d'être très, très pd.
@CaptainWaffle: Oh mon dieu le feu d'artifice. Nan heureusement qu'on peut faire ça sur nos téléphones maintenant, c'est mieux seul quand même la masturbation.
@CaptainWaffle: Bah putain, on a pas vécu les 90's de la même façon !
T'avais des drôles de coutumes avec tes potes toi...
@Dracaufeu: je suppose que le jeu de la biscotte date de cette époque, c'était une manière de rendre la chose ludique.
Voila pourquoi on se plaint des jeunes qui restent le nez rivé sur leurs écrans ! Plus aucune interactions sociales !
@Atmoz: je l'ai pas vécu ça, c'était un black qui bossait sur Canal qui avait expliqué que c'était monnaie courante, dans sa cité quand il était jeune
@CaptainWaffle: Ouais bah je sais que je préfère déprimer devant mon pc que de me branler avec mes potes, No thx leur bite qui pue le moisi.
@CaptainWaffle: Quel fourbe cet Alexandre ! En même temps, il n'avait pas tellement d'autre choix pour sauver sa peau.
Ça doit être sympa tes réunions de famille.
On dirait un épisode de la saga des "Américan Pie" ton histoire. Épique.
@CaptainWaffle: Ton pote a géré comme un bon collabo. Par contre ça reflète vraiment une autre époque je pense, la réaction de la mère est assez disproportionné par rapport à aujourd'hui. Je suis sûr que si ma sdp surprenait un pote d'un môme en paluche, elle se foutrait tellement de sa gueule qu'il serait bon pour déménager à 800 bornes.
@Daboulganiech: Elle devrait l'aider. Et toi filmer
@35mm: Tu crois que je peux y gratter des thunes ?
@Daboulganiech: sur le deepweb, de la masturbation enfantile ça se vends comme des menthos.
@CaptainWaffle: "Elle était revenu pour récupérer son portefeuille qu'elle avait oublié et était venue nous dire qu'il y restait de la pizza"

Mais pourquoi il y a de la pizza dans son portefeuille ?
@Snowie: Oh putain, mais les filles et la masturbation il y a un réel problème a notre époque. 1/5 me dit qu'elle se masturbe, les autres c'est genre "ouais j'l'ai déjà fait mais maintenant j'le fais plus", En même temps quand t'as le choix entre 15 mecs qui te reluque en boîte t'as vite fait de plus avoir a te masturbé.
@Daboulganiech: Juste une belle sextape
@Dracaufeu: toi tu as tout de même été bien proche de tes ami pour connaitre leur odeur. (non, je n'arrive pas apres la bataille)
@PaceWon: Nan j'ai déjà puer du chibre par contre. Et ouais on est proche on se fait des calins et des papouilles tout les mercredis aprèms.
Quand j'avais 15 ans, première copine, on se connaissait encore trop peu pour se toucher etc et j'étais très à cran, du coup j'ai prétexté être un peu malade pour aller dormir dans le lit de leur chambre d'amis. Je me mets à branler ma queue extrêmement mouillée de jeune branleur, jusqu'à être dans la jouissance extrême. Petit problème, le chat qui était visiblement sous le lit se met au pire moment sur la trajectoire du cumshot. Le chat en avait littéralement partout et ce connard fuit vers la chambre de ma copine. Je me demande toujours à l'heure actuelle si elle faisait semblant de dormir quand j'ai dû venir dans sa chambre pour essuyer le chat avec du PQ.
@Ederlezi: et du coup, tu l'as baisé ?
@Ederlezi: Aha t'as giclé sur un chat putain. Bien fait pour sa gueule.
Mais feel la branlette dans la chambre d'ami de ta première copine.
Et donc tu sais pas si elle l'a su.. J'te vois en mode golum en train d'essuyé mon chat de ta semence, je sais pas trop comment je réagirais mais ça se trouve elle se masturbait aussi.
@Ederlezi: tu as donc tâté masse de chattes ce jour là, gg
@Ederlezi: " elle faisait semblant de dormir quand j'ai dû venir dans sa chambre pour essuyer le chat avec du PQ "
J'ai explosé
@Solaire: J'ai mis 15 min à m'en remettre
@Ederlezi: Le chat était sur la trajectoire mais tu comptais cumshot où à la base ? Par terre ? Sur le lit ? A part si le chat était sur ta bite je vois pas bien comment t'as fait...

Need un dessin plz
Je l'ai fais un peu partout aujourd'hui. Pas en public par contre (les toilettes ne comptent pas).
Mais je crois que la séance de plaisir solitaire la plus marquante que j'ai eu, reste celle où ma mère, pressée, est rentrée dans ma chambre en même temps qu'elle toquait a porte, ne me laissant pas le temps de lui interdire temporairement l'accès le temps de sortir un certains jouet d'entre mes cuisses.

Manque de bols en plus, le lit était dans le prolongement de la porte. J'ai ma mère droit dans les yeux, les jambes écartée. Malaise total.

C'est depuis ce jour qu'elle ne rentre pu dans ma chambre sans frapper avant et sans que je réponde !
@Lintha: Ma pire hantise. Mon pire cauchemar d'ado est ta réalité.
COMMENT CA FAIT PLAISIR
@35mm: Ravie de t'avoir fait plaisir.

Enculé.
@Lintha: "sortir un certains jouet d'entre mes cuisses." ; "les jambes écartée" g/choualgonewild !
@Alucard: C'est potentiellement prévu.

Bon après, je dis ça depuis 2 ans. ( ?° ?? ?°)
@Lintha: Je suis rentrer dans la chambre de ma mère pendant que mon beau père était entre ses jambes, ça m'a pris deux moi de me remettre de cette image... toujours toquer putain!!
@Dracaufeu: Ah, moi, surprendre des gens, jamais. Ou alors peut être. Mes deux cousins, plus vieux que moi de 1 an et demi et 3/4 ans respectivement. Quand j'étais jeune ado, je rentre dans le salon de ma grand mère qui est séparé en deux partie. La porte été fermée. J'ouvre. Et là j'entend le bruit caractéristique de personne qui bouge rapidement.
Quand j'arrive dans la deuxième partie du salon, je les vois tous les deux assis sur un canapé, l'air de rien.

Je n'ai jamais su quoi penser de cette scène.
@Lintha: Tu sais les garçons ça se chamaille, enfin après je connais pas tes cousins faut demander l'avis de tokoo.
@Dracaufeu: Il était ado. Et on se chamaillais tous ensemble depuis toujours. Là, quand j'arrive, ils sont assis en mode élève modèle/gène. En silence...
C'était assez akward.
@Lintha: Tu as lu trop de hentai. Ça rend violent askip fais attention.
@Dracaufeu:
@Lintha: avec ma première copine "sérieuse" (c'est a dire qui m'avait ramené chez se parents et fait les présentations d'usages) il m'est arrivé une mésaventure similaire.

Y a quelques années donc, on s'était lancé dans un jeu un peu chaud. Le deal, c'était de faire du sexe rapide un peu avant le repas du midi, l'objectif étant de finir avant que ses parents ne nous appelle pour nous mettre à table. Pas une grosse fenêtre pour pouvoir briller donc, mais le premier à finir se retrouvait condamné à se dévouer au plaisir de l'autre une fois le soir venu.

Un matin de jour de pluie, rien de mieux à faire que de végéter chacun de notre coté sur nos pcs respectifs. 11h30 sonne à la cloche du village, nos regards se croisent, pas un mot ne s'échange mais on comprend tout deux qu'il va y avoir du sale. Nos pcs mis de coté, on se jette donc l'un sur l'autre, les vêtements disparaissent et on s'installe sur l'énorme pouf qui siège dans sa chambre. Pas très confortable, mais elle avait une vraie peur que quelqu'un écoute le sommier de son lit grincer, et nous avions pris l'habitude.

Préliminaire, ça joue salement, ni moi ni elle ne voulons lâcher de terrain. Elle fini par s'asseoir sur mon visage pour aller s'occuper de moi plus bas - on manque de peu de se vautrer au sol tant le pouf est instable - mais on fait notre petite affaire. Je m'emploie donc à faire comme si le meilleur cornetto de ma vie. Le temps est humide, l'odeur est marécageuse, l'ennemi impitoyable, j'ai un petit aperçu de ce que les petits gars du Wisconsin et du Tennessee lorsqu'ils furent envoyés au Vietnam. Je m'accroche donc, et pour moi aussi joué salement, envoie mon pouce à la découverte du chemin boueux.

Je ne saurais dire combien ça a duré, mais je pense qu'on a du se laisser un peu plus prendre au jeu qu'à l'habitude. Comprenant que j'étais à la fois proche de venir et de finir noyé, j'écarte donc la tête du pot de miel pour reprendre mon souffle, et attend donc - la mort dans l'âme - la défaite. Et puis la porte s'ouvre. Sa mère rentre -
moitié énervée de s'être égosillée à nous appeler, je suppose - et se fige à la vue du spectacle qui s'offre à elle.

12h sonne à la cloche du village, nos regards se croisent, pas un mot ne s'échange mais on comprend tout deux que le repas risque de se faire avec des regards en biais. Elle sourit, retient visiblement un fou rire et fait volte-face sans prendre la peine de fermer la porte. Ma copine n'a pas osé se relever et faire face à sa mère, la bouche pleine. On l'entend descendre et retourner avec le reste de la famille, elle explique à haute voix qu'ils vaudrait mieux ne pas nous attendre, qu'on allait surement prendre une douche avant d'aller manger.

Bon, au final, ma copine a fini en crise de panique - elle avait vraiment, vraiment une peur panique de se faire prendre la main dans le sac au pieu, au final.
Sa famille nous a vanné un moment avec ça, mais de manière bonne enfant. J'étais devenu "celui qui fut plus aventureux que beau-papa". Et cette histoire fit le tour de la famille de ma copine.
Aujourd’hui, même si ça fait déjà quelques années qu'on est plus ensemble, j'ai ouïe dire que sa mère continue à narrer cette histoire aux réunions de famille, quand bien même mon ex se soit trouver un nouveau copain.
@Lintha: Le tripotage entre cousin/cousines, ça se fait depuis toujours. Tes cousins exploraient leur bicuriosité à l'époque, et il semblerait qu'ils aient du mal avec ça.
Un cgw t'aiderait surement à exorciser cette histoire.
@Lintha: D'où vien le blocage ?
@CaptainWaffle: Tiens. Ca me rappelle ma mère qui nous à bien fait comprendre avec ma chérie que quand elle était à la maison, il serait cool d'éviter de se sauter dessus. En effet, mon lit, bien que nous soyons toute deux aussi discrète que possible, semblait nous trahir bien trop souvent.
Le problème fût réglé quand ma chérie pris un appart'.

Au passage, joli description mon cher. Je ne saurais dire ce que j'ai ressentit le plus entre de l'intérêt et un fou rire intérieur en lisant tes choix de mots inspirés mais... well down !
@CaptainWaffle: Oh et je connais ça... tousse

Si on parle d'exorcisme, faut que je vomisse sur la caméra pour le cgw ?
@Lintha: non je faisait pas référence à ton histoire , mais au cgw. Si tu y pense depuis deux ans , c'est qu'il y a un blocage non?
@Lintha: Vous auriez dû essayer un pouf, niveau insonorisation, c'est le top - à part quand tu te vautres parce que c'est pas super stable et que alertes tout le monde à cause du gros bruit sourd. Mais effectivement, l'acquisition d'un appart, c'est vachement libérateur. Avec la même copine, quand je me suis retrouvé dans mon premier, on s'est senti devenir des lapins.

Merci bien, ça fait plaisir d'avoir des retours comme ça quand j'essaie de dépoussiérer ma plume après un mois de vacances !

M'enfin là, admets aussi que tu nous as trop teasé, entre le jouet entre tes cuisses et ta chérie ... Imagine le choual lambda, qui attend la bave au lèvres un petit apport au cgw pour se dire qu'il n'attend pas aussi en vain, entre deux memes plus ou moins dank. Ai pitié d'eux, pauvres pêcheurs.
@CaptainWaffle: On le faisait sur des couettes empilées par terre, hahaha.
Mais oui, même si aujourd'hui on s'est calmées, les premières périodes où tu as un appart' en tête à tête...

Et bien, de rien mon cher.
Je m'y remet aussi sous peu.

Pour ce qui est d'avoir pitié de mes brebis égarées... peut-être les guiderais-je vers le chemin de l'illumination qui sait.
@CaptainWaffle: Au moment ou la mère rentre, vous êtes en position 69 et seul toi a vu la mère rentrée ? Ta copine à pas arrêtée de te sucer ?
@Pandorebox: J'attend d'arriver à faire une photo qui me plaise autant qu'elle plairas aux chouals. J'en ai. Oui. Mais sans timestamp. Je prend déjà pas souvent des photos de moi, et c'est souvent avec ma chérie. Donc le timestamp c'pas la première chose qui me vient en tête quand j'en fais.
@Ptilait: Nous étions en 69, j'étais le seul à avoir la tête face à la porte et je venais de lâcher la purée.
J'pense qu'elle était tellement dans le choc qu'elle à préférée se tétaniser et attendre que ça passe plutôt que d'affronter sa mère à ce moment là.
@CaptainWaffle: Putain c'est chaud.
Moi dès que ça parle de maman, j'ai une demi-molle.
@Raze: on a une famille compliquée.
Et là, c'est pas la mienne, mais la sienne.
@CaptainWaffle: C'est fou quand même la famille, il force tous quand il te choppe en pleine acte, ils savent déjà sur le moment qu'ils vont en parler jusque dans leur maison de retraite ces fdp..
@Lintha: Mais faites une photo de vous deux avec un timestamp, que diable !
@Lintha: Désolé hein, mais ça soulage un peu de savoir que ça peut arriver. Mais que ça ne m'est pas arrivé.
@35mm: Continue à toucher du bois. On sait jamais.
Ps : ton gourdin ne compte pas comme du bois.
Préfère la charpente bouffé par les mites de ton abris de fortune durant ton périple.
@Lintha: Tant de poésie. Mon coeur chat vire
Quand j'avais 12 ans au CDI du collège. J'avais pris une BD random pour me camoufler et j'ai commencé à lustrer mon doux membre. Rip à celui qui a voulu relire la BD par la suite.
@Ixef: Y'avait d'autres collégiens dans le cdi ? nous yavait une meuf qui srentrait des knackis dans le cdi.
@Ixef: Et dire qu'on me casse les burnes pour une branlette dans les chiottes de mon taf alors que ça c'est bien pire ahah
@Dracaufeu: Oui y'avait d'autre collégien, sinon y'a pas de challenge
@Ixef: Malade mental. C'était quoi la BD ? Putain mec t'aurait pu te branler devant Chen de Cédric quand même.
@Dracaufeu: c'était plutôt John et Garfield
@Ixef: En même temps les chats a tout le montrer leur anus, on a que 12 ans nous putain.
Je me disputais avec mon ex. Elle m'énervait tellement, j'ai eu la bonne idée de sortir ma queue et de me branler devant elle pendant qu'elle m'engueulait : elle m'a foutu dehors.
@testme: Ah ouais salope c'est ça que tu veux ?
T'as essayé de faire le mâle Alpha mais tu t'es fais jeter comme une chaussette.
Ces temps ci les initiales CB representent essentiellement Caca et Branlette.
@GreedyBear: Pipi caca huehuehuehue. Ces temps-ci il a dit ahaha. C'est un peu le fondement du site la branlette.
J'ai appris très très très tôt à me faire zizir avec ma bite, je dirais fin de maternelle quand même ! N'y connaissant rien au règles de bienséance alors, j'ai dans ma famille la réputation de "frotte-zizi" ou l'homme (fin l'enfant) qui frotte sa teub absolument partout : doudou, mur, jambe ... Oui oui Jambe et pas la mienne! Les moments de souvenir familliaux sont durs ...
@bouuuua: T'es sûre que ton père c'est pas le chien de ton grand père ?
C'est vachement canin comme comportement, enfin tu me diras au collège ma 1ère ejac cetait contre un coussin.
@bouuuua: Tu pourras leur répondre que c'est une phase de développement normal chez l'enfant et tu pourras même les faire culpabiliser en disant qu'ils sont pas su t'accompagner en t'expliquant ce qu'il se passait
C'est arrivé un paquet de fois quand j'habitais encore chez mes parents que ma mere fasse irruption dans ma chambre sans prévenir, n'entendant le mouvement que quelques secondes avant, je me retrouvais avec un poireau majestueux a cacher comme je pouvais sous mon survet' ou autre, évidemment en collant ledit poireau contre mon ventre :)

Une fois, encore tout fraichement dépucelé et pas forcément aussi a l'aise avec mes pulsions sexuelles qu'aujourd'hui, j'attendais ma copine d'alors dans son lit, j'étais arrivé plus tot que prévu chez elle et ses parents m'avaient ouverts. Ne sachant que trop faire j'avais commencé a me caresser joyeusement. Elle avait été fourbe, quand ses parents lui avaient dis que j'étais dans sa chambre elle était monté le plus discretement possible pour me surprendre.
Moi j'étais les yeux fermés a moitié sous la couette, j'avais rien cramé. Et puis a un moment d'égarement j'ouvre les yeux et elle était debout devant le lit en train de me regarder en souriant.
Je me suis a moitié excusé en lui expliquant que je l'attendais et que me retrouvant dans son lit j'avais eu envie...
Elle a rien dit, s'est deshabillée, toujours en souriant, s'est glissée sous la couette et m'a fait ma premiere pipe, avant de me grimper dessus et que l'on baise joyeusement. J'en bande encore rien que d'y penser.

Dans le RER B a Paris, entre Bourg-la-Reine et Cité U, toujours avec cette meme copine. J'étais joueur, elle était assise en face de moi et on était dans un "box" (2 fauteuils face a 2 fauteuils), il était 22h et quelques, yavait pas foule dans le wagon. J'ai sorti mon colonel et j'ai commencé a me toucher devant elle, ca l'a excité, elle s'est rapproché et elle s'est mise a me masturber discretement.
Quand des gens rentraient dans le wagon on était en panique. Ca a dure 2min avant que quelqu'un rentre et vienne s'asseoir a coté de nous, j'avais rangé le colonel contre mon ventre évidemment, a la derniere seconde.

Dans un cinéma quelques années plus tard, avec une autre copine, c'était "Le Majordome" et j'avais les hormones en ébullition.
J'ai mis ma main sur sa cuisse, elle portait une jupe aux genoux, j'ai remonté lentement la chose. Elle a tout de suite compris ou je voulais en venir, et s'est mise a déboutonner discretement ma braguette avant de prendre la chose en main pendant que j'accédais a son entrecuisse. A ma grande surprise je constatais qu'elle ne portais rien en dessous sa jupe, elle a du sentir entre sa main l'afflux de sang soudain.. (On était assis au milieu de la salle alors on essayait de rester aussi discret que possible, finalement on s'est échappé au bout d'une vingtaine de minutes et on est allé se culbuter chez elle, a 5min a pied)

J'avais joué a touche-pipi avec une autre ex un jour qu'on revenait d'un week-end d'inté, on avait passé le weekend a flirter sans que rien de concret ne se soit passé. On rentrait en caisse, j'étais a l'arriere avec elle au milieu et un mec a sa droite. On avait un pled parce qu'il faisait frisquet. C'était un moment de somnolence, personne parlait, on était claqué par le weekend, le mec a droite dormait contre la vitre. J'ai discretement glissé ma main sous le pled, et la ca passe ou ca casse, soit elle m'arrete et je passe pour un gros perv', soit elle dit rien. Non seulement elle a rien dit mais elle a fait pareil en glissant sa main sous mon pantalon. Le risque de se faire gauler était trés grand et encore aujourd'hui je suis sur que le mec qui dormait contre la vitre a du se rendre compte de quelque chose mais a préféré rien dire. Un chic type.
Apres etre arrivé a destination et avoir quitté le groupe, on a convenu qu'on allait ptet pas faire comme s'il ne s'était rien passé et on s'est dit que commencer quelque chose était ptet pas une si mauvaise idée.

Apres en solo solo, j'ai beau chercher je me souviens pas de beaucoup de moment "cringe" genre tu es dans la maison de retraite de ta grand-mere de 80 piges et tu te tapes une queue.. Mais je l'ai fais dans pas mal d'endroits.
Ma chambre, ma salle télé, mon salon, mon jardin, une tente en vacances avec les potes a 2m a peine, sous la douche a peu pres partout ou j'en ai eu l'occasion x).

/CSB

@Martos: Enfaites tu te branles pour que la fille s'apitoie sur ton sort et que ça se barre en scénar de Hentai a chaque fois, Vazy j'vais essayer avec mes potes d'enfances la prochaine fois qu'elles passent chez moi, ça va être une drôle de soirée.
C'est quand même des bons wins, gg wp.
@Dracaufeu: Parfois faut pas se dire que la nana va s'offusquer. Et la plupart du temps soit je sais qu'elle est joueuse et qu'on va ptet s'amuser (celle du RER, celle du cinéma), soit je crois que je lui plais bien et c'est l'occasion de tenter un gros move et je serai fixé.
Dans tous les cas ya pas mort d'homme, et au pire ça me fera un truc à raconter aux potes
@Martos: Ouais mais j'ai souvent un flegme intense pour faire le first move, j'aime bien qu'on s'occupe de moi, j'ai eu une maman poule.
Ayant des amis sur Choualbox, j'hésite un peu à participer mais j'ai une bonne histoire à raconter alors je vais prendre le risque.

Gucant si t'es en train de lire, dégage fdp !

Cela se passe pendant l’adolescence, peut de temps après avoir découvert les joies de l’auto-sexualité. Deux de mes cousines étaient chez moi (Théoriquement ce ne sont pas mes cousines, nos familles sont très proches alors je les ai toujours considéré comme tel, encore maintenant... Bref) et ayant l'habitude de parler de sexe avec elles depuis qu'on est petit (j'ai vu mon premier porno avec elles mais ça je vous le réserve pour un futur CSB) je leur explique que je me suis mis à la masturbation. En tant que jeunes adolescentes elles sont curieuses, elles me demandent des détails et explications. Finalement on se rend compte qu'une démonstration vaut mieux que des des explications, elles me demandent de le faire devant elles. Je me retrouve donc allongé sur mon lit, sans pantalon, mes deux cousines debout en face de moi. Je me concentre, ferme les yeux et commence mon affaire en essayant de faire comme si j'étais seul. Contre mes attentes, leur présence de me perturbe pas tellement sans pour autant m'exciter non plus. Je fini, et conclu par un "Voilà.".
Par contre je ne me souvient plus de leurs commentaires d'après-séance, je me souvient juste qu'elles n'étaient pas choqué après coup, c'est comme si je leur avais montré comment je passais le niveau d'un jeu assez compliqué.

Juste après on a repris nos activités comme s'il ne s'était rien passé. Inutile de dire qu'on en a jamais reparlé depuis.
@PedoMonkey: C'est à la fois hyper dérangeant et quand même génial, enfin j'imagine la situation, elles ont bien du te monter a deux pour que tu leur montres ton léviator shiny.
Mais c'est un next level de branlettes exotiques, bravo champion.
@PedoMonkey: Genre tu les as même pas baisé... A d'autres !
@Dracaufeu: je suis pas très pudique (ni exhibitionniste), je propose jamais mais si on me demande de montrer ma bite je n'y vois pas de problème du moment que ça reste légal évidemment.
@Azertsix: elles ont même pas voulu me faire un strip tease pour m'aider, bande d'allumeuses...
J'ai jamais eu de moments branlette si gênants que ça, à part un plan cam avec une ex-sdp qui fût interrompu par ma mère qui avait la fâcheuse habitude de rentrer sans prévenir dans ma chambre.

Non. Mon histoire s'est passée à Figeac, lorsque j'étais jeune et inconscient, et amoureux, accessoirement.
On se donnait régulièrement rendez-vous avec ma dulcinée de l'époque dans les différents parcs tranquilles de la ville pour se retrouver en dehors du cadre du lycée.
Un jour alors qu'on était tous les deux chauds pour se faire un petit truc discret. Assis sur un banc, elle était en robe et se met sur moi, genre "les deux amoureux qui se bécotent". On passe à l'action, et alors que plusieurs personnes passent, on arrive à se contrôler, sans se faire griller.
On finit notre affaire, qui n'a pas duré bien longtemps, excités par l'aspect "acte au grand jour", et par manque d'expérience aussi, et c'est en se relevant pour me laisser me "nettoyer", qu'elle a laissé apparaître un putain de vieux dégueulasse, la cinquantaine, qui nous matait et se branlait pépouze à sa fenêtre, à la vue des passants.
Sur le coup j'ai eu une légère remontée acide, on en a rigolé et j'ai ensuite oublié cette anecdote. Jusqu'à aujourd'hui.
Quand j'étais ado, j'aimais bien aller nager à la piscine et finir dans le jacuzzi avec l'eau à 45 degrés qui me relaxait et me faisait bander bien dur.
Un jour une grosse SDP entre dans le jaccuzi...
Les bulles rendants l'eau opaque, j'ai juste laissé dépasser ma tête de l'eau, enlevé mon maillot et me suis astiquer le poireau comme un porc en face d'elle qui captaît quedalle.
Les bulles du fond du jaccuzzi claquants contre mes couilles combinés à l'eau chaude ont contribué à envoyer 1 bon litre de foutre dans l'eau.
J'ai juste eu le temps de remettre mon maillot quand les bulles se sont arrêtées laissant l'eau presque transparente.
@onix56: Et une flaque de sperme visqueuse a la surface.
@onix56: Ahah je savais bien que je devais garder cette box pour les retardataires !
On est pas dans la matrice...
@Pigcell: Dans les bus d'Ukraine aussi ?
@Pigcell: Le mec qui a tout fait, la légende
@Pigcell: Enfaites ils s'est fait carotte son sac par sa nana.
@Dracaufeu: Et en fait c'était pas sa nana mais une pute Ukrainienne. D'où le vol.
@Tokooran: Ouais j'ai un pote qui est parti en pologne pareil, il a fait 3/4 soirées avec des nanas et deux jours après sa mère l'appelle "mais dites donc t'as plus d'argent sur ton compte mon poussin ?"
Les nanas ça pense qu'au fric, c'est bien pour ça que le métier de pute ça existe.
@Dracaufeu: t r i g g e r e d
@Tokooran: Pense avec ta bite quand ça touche pas au fric.
@Dracaufeu: J'pige pas ce que ça veut dire
@Tokooran: Quand tu auras la sagesse, tu ne regretteras point la vieillesse
@Dracaufeu: La pluie, l'eau du ciel, elle ruisselle sur la feuille dorée, mais toujours s'arrête sur la carapace du cancrelat.
@Tokooran: Eh oh c'est pas le groupe atlantide ici.
@Dracaufeu: C'est toi qu'a commencé pd
@Tokooran: C'est du feng shu tu peux pas comprendre ah
Je me suis branlé a un stage alors que j'étais bourré
@Klaustridium: Et une fois au stage d'été !
@Klaustridium: Le posé de couille en mode dindon sur le nez, c'est mieux quand même pour humilier ton pote.

gaaay
Dans les chiottes d'un Macdo, avant de passer l'oral de français. J'ai craché au sol, tant pis pour celui qui passerait après moi.
@Ulfric: C'est poétique en retirant le "moi" de la fin.
@Ulfric: Aaaah dans le royaume de la bouffe dégueulasse avec des gens qui .. ah tu me dégoutes enfant putride.
En 3ème ; en cours de Latin.

A côté d'une pote. C'était un défi de merde. J'étais au premier rang. Mais on regardait une pièce de théâtre sur une Télé donc la Prof était derrière. Me suis pas fait chopé !
@Gucant: Wtf. J'ai bien pissé sur la porte de la classe en maternelle "a cause d'une pote" mais me branler, wtf c'est de l'esclavagisme sexuel.
@Gucant: Dans mon collège il y a des gars qui ont fait ça aussi. Mais c'était pas ma classe donc je ne connais ça qu'en tant que "la rumeur qui perdure pendant bien des années"
@Dracaufeu: C'était ultra bizarre ! J'en ferais un csb un jour si j'ai le temps et l'envie d'exposé cet événement honteux
@Gucant: Tu las bz ?
je dormais dans mon appart' depuis 8 jours avec une fille avec qui je parlais non-stop pendant 3 mois, dans mon lit simple, elle restait 10 jours.
je bandais comme jaja
je me rapprochais physiquement petit à petit.
(j'ai du claquer 200 balles pour son petit cul niveau sorties)
vers le 9eme jours, elle commençait à être distante, alors pendant qu'elle était pas là, j'me suis lustrer dans ses affaires, parceque je voyais bien que ça allait mener à rien.
j'ai bien fais, puisque dans l’après-midi même, elle me dit qu'elle ne m'a jamais aimé, et elle a fait ses valises, sans savoir que je m'étais relaxé.

i regret nothing
@Luzubal: Aha sweat revenge. Gg t'as bien fait sale SDP de merde, j'en aurais foutu dans son dentifrice.
@Dracaufeu: negro, elle me laissait la toucher de PARTOUT (sauf à l'abricot), j'étais aussi dur que du diamant, j'te raconte pas la galère pour décaler ma gaule sur l'autre cuisse quand ont dormaient l'un sur l'autre
@Luzubal: Oh mon dieu j'l'aurait lévio.
@Dracaufeu: leviosaaaaaaaaa ~
Une fois où j'avais été passé mon après-midi à débroussailler le jardin de ma grand-mère, on se calme les gérontophiles, je m'étais allongé dans ma pénate, peinard, une bière à côté de moi et ma GBA dans mes mains. La frustration m'emportant peu à peu pour un boss sur Zelda, et ma mère qui m'avait gueulé juste avant parce qu'elle trouvait que je passais trop de temps sur un écran, j'avais décidé de me passer les nerfs sur une session de pêche à la ligne.

Puis vient alors ce moustique qui me tourne autour, voulant sucer mon sang. Je tente tant bien que mal de le dégager, puis il se pose sur le mur, juste à côté de moi. Et là me vient une idée des plus saugrenue et des plus débiles. Celle de finir ma très sobre activité sur le moustique. Ni une ni ni deux, je fais marcher mon imagination aidé de mon pr0n gardé sur tél. La sauce monte, le poignet s'active, et je me redresse en veillant à ne pas faire s'envoler l'insecte. Je sens que ça vient et je finis par déverser plusieurs jets qui s'abat comme une DCA fait tomber les avions. Je revois encore ses ailes engluées qui l'empêche de voler avant de tomber du mur pour finir derrière mon lit.

Le rire débile que j'éructais m'empêcher d'entendre ma mère arriver. Quand elle a ouvert la porte, j'eu quand même le réflexe de remonter mon pantalon, bidouillant une excuse de type " J'ai enlevé mon pantalon pour faire une sieste. " en me mettant entre elle et le mur pour qu'elle ne voit pas la tâche blanche que j'ai faite.

Je prie encore les nuits en silence qu'elle ne l'ait jamais vue.
J'ai eu un passage ou j'étais frustré avec mon ex donc ça y allait aux chiottes au boulot (ou chez moi). Mais genre VRAIMENT souvent.
Petit tips, le mieux c'est de baisser l'engin quand on vient. Un petit coup de pq pour essuyer le bout, on tire la chasse et c'est parti.

Sinon je me rappel d'une fois ou je me suis dit après "Ah ouais, la ça craint". Mais je ne me rappel plus d'où je l'avais fait...
@Azertsix: Surement a Table devant papa et maman, et tonton et tata, et toute ta famille c'était noël y'avait du gingembre dans le foie gras.
Je comprends pas celle qui sort du lot alors que t'étais dans le lot ?
@bybbo: Lololololo lololo lololo lololololo
Bah voilà j'me disais bien. Quoique cette fois dans les chiottes fut pas ma pire...
@Tokooran: Mais c'était vrai ? J'étais persuadé que c'était une contre box que tu avais fait.
@Tokooran: Bah qu'est ce que t'attends ? j'vais te sucer l'moignon pour que t'accouches pd.
@MrBonhomme: Bah non, je trouve ça moisi les contre-visite, je vais pas aller en faire une.
En cours de SVT, pour les besoins de la Science évidemment
@OGCitizen: Évidement, c'était pour Natalie qui faisait un exposé sur la fécondation In Vitro.
A vélo, dans une descente, à 50 (les kilomètres/h pas le nombre de personne.) L'adrénaline c'est cool !
@Ezazhel: Wtf, je serais tomber 1000 fois
@Dracaufeu: Oui, surtout quand les voitures te dépassent c'est assez tendu. Une main sur le guidon, l'autre dans le pantalon
@Ezazhel: AH, j't'aurais mis une queue de poisson rien que pour me marrer.
J'ai toujours cru avoir une grosse libido et pourtant je pige pas comment on peut en arriver à faire une branlette improvisée. Après perso le pire c'est pas où et quand je me branle mais comment.
@Dune: Ok mec mais cest pas très de se faire des strangulations quznd tu te pougnette. Vazy raconte.
@Dracaufeu: Bah j'en parle pas parce que ça n'a pas vraiment grand chose d'insolite et ça correspond pas vraiment aux demande de la box, mais disons que je me suis déjà touché sur un peu tout et n'importe quoi à part le porn avec des enfants (promis juré monsieur l'agent).
D'ailleurs quand j'étais jeune ado, à l'époque où c'était dur de trouver du porn, je me branlais même souvent sur des trucs qui n'était pas du porn. Et je me rappelle aussi une fois avoir trouvé une image de fille à gros seins type g/ecchi imprimé sur papier dans la chambre de mon frère qui m'a servi un bon nombre de fois.
A ce jour je ne sais toujours pas pourquoi il avait ça, vu que ça m'étonnerait qu'il en avait besoin pour la même raison que moi.
@Dune: Ouais bah t'façon tant que ça t'excite tu peux te branler, après chacun ses limites d'excitation
@Dracaufeu: Sky's the limit.
Vus tout ce que tu balance dans cette box, je commence à me poser des questions sur ton sujet.
@Saga: 1. Only god can judge me
2. T ki ?
3. Tu te poses des questions seulement sur moi ?
4. La drogue prends souvent possession de mes actes
@Dracaufeu: 1. 42
2. Ayoub
3. Oui
4. Not big surprise
@Saga: Rien que le fait que tu ai tout lu ce qu'il a écrit, tu dois être un peu bizarre aussi
@Oneirae: Je vois pas où est le problème dans le fait de lire une box et ses commentaire (puis ma maman elle dit que je suis normal)
@Saga: Bah c'est un peu le but de cette box les commentaires, après ce que j'ai écris moi osef.
Sinon 5/7 les rèfs.
la branlette nature
@miroukof: C'est le sens de la vie
A cette époque j'etais au college et le midi a l'heure de la cantine nous partagions notre temps temps libre entre foot, pelotage de filles.
Mais en plus de découvrir celui des filles nous aussi nous decouvrions notre corps en ce temps là et il n'etait pas rare qu'un plus du foot nous allions tuer le temps dans les toilettes.
il y avait 2 jeux :
Le premier : se masturber chacun dans un toilette en mode course pour savoir qui finissait le plus vite. Un jour fier de sa victoire un pote est partie se vanter auprès d'un pisseuse qui comme toute bonne pisseuse a été le répéter à ses copines. Au final convocation chez le responsable de la bonne tenue des élèves mais ces branlettes nous avaient unis et nous avons fait face, ensemble, pas ton pote.
Le 2e est venu sur le tard comme une vengeance bien réfléchie, pour nous venger de notre dénonciation. Lorsque la cantine était libre on prenait chacun un broc d'eau et nous allions faire notre affaire dedans (ne pas oublier que nous nous étions entraîné a être rapide) et comme si de rien n’était nous revenions les déposer plein d'eau sur les tables du réfectoire. Que le sentiment de victoire est bon quand il apparaît avant la bataille.

sinon un jour j'ai grillé une gamine de ce2 et son petit copain de ce1 . Elle twerkait ou un truc du genre sans bas et lui en train de se pogner en donnant des coup de hanches comme si il niquait a distance. Moi j'ai ri mais pas leurs parents.


@PaceWon: Tu as fais boire ton sperme a tout ton collège ? C'est dégueulasse, j'aime.
Ah les jeunes et les ptits jeux sexy comme ça c'était marrant.
A l'internat, avec des potes. Un des mecs de la chambre était un crado/chelou/chiant alors on a décidé de se branler et de finir dans son shampoing. On a fait notre affaire tour à tour en se passant le flacon en sortant des toilettes. Il s'est donc lavé les cheveux et peut être même le visage avec la semence de 3 personnes différentes pendant un bon mois. Quand j'y repense je me dit que j'étais vraiment un connard.

Sinon, toujours à l'internat, je me suis fait griller dans les toilettes (type camping, en bois, avec ouvertures en dessous et au dessus). Un pote avait escaladé pour me balancer des boulettes de PQ mouillé et il m'a donc surpris alors que j'étais debout face à la porte ( et donc face à face avec lui aussi au final).
La plus chelou c'est dans la salle de test d'une auto école où je me suis retrouvé seul pour un exercice avant l'exam du code.
Y a pas si longtemps je l'ai fait au boulot pendant une formation individuelle sur ordi.
Je vérifie qu'il n'y ait pas de caméra et hop! une branlette ça rend plus productif !
Par contre il me faut un bon porno bien kiffant pour le faire rapidement. Je le mate sur mon tél pour pas que ça apparaisse dans l'historique d'un ordi of course.
@Lionskunk: Ah ouais cest bien organisé ta branlette.
C'est arrivé à un pote de mon frangin. Donc le topo : coloc, quatre mecs vivant ensemble dans un appart à Bayonne. Mon frère passe quelques jours là-bas, beuveries après beuveries c'est rigolo. Un soir, l'un d'eux rentre plus tôt, fatigué et amoché. Les autres rentrent 2h plus tard déchenillés et le découvrent endormi sur le canapé du salon, caleçon aux chevilles et la bite à la main. Depuis son petit nom de code c'est Quequette, ça doit faire 3 ans que ça dure.
@Napoletano: C'est pour le pote de ton frangin : c'est de se faire surnommer quequette que zezette hein.
Quand j'étais ado chez un pote, je me branler souvent dans les chiottes avec un album photo de sa mère à nue



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...