Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



C’est quoi la différence entre un groupe de musique et un chanteur qui a un groupe de musique fixe ?

Pourquoi dans un cas on appelle ça un groupe et pas l’autre ? C’est une question d’enregistrement ?
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Le chanteur qui a un groupe est beau et charismatique.
Un groupe, c'est que des moches.
Exemple, les ramones.
@Stooff: un groupe. D'ailleurs le projet solo est merdique.
@Stooff: puis il en est où ? Niveau santé?
@LeTenia: Aucune idée, je ne savais même pas qu'il était malade. Faut dire que je ne m'intéresse plus à la personne publique mais plutôt à son oeuvre (et ce depuis Kurt Cobain).
@Stooff: Abbath le problème c'est que ses problèmes persos se ressentaient sur sa musique.
@LeTenia: Son besoin de contrôle sur sa musique aussi. Depuis At the Heart of Winter que je trouve très bon d'ailleurs.
@Stooff: pas mon préféré mais bon. Oui.
@LeTenia: Battle in the North pour mon préféré (évidemment)
@LeTenia: du coup, pour Ghost ?
@Taptap: un groupe je trouve.
@LeTenia: ça fait très groupe en effet mais le chanteur revendique un projet perso.
@LeTenia: t'as aussi Pain du coup, c'est le projet perso de Tatgren mais ça fait très groupe en fait.
@Taptap: exact, oui.
Comme NIN d'ailleurs.
L'égo ?


Le besoin du chanteur de se différencier et d'exister en plus du groupe.
Dans le premier cas, c'est plutôt probable d'avoir un groupe avec plusieurs membres historiques qui évoluent dans le temps (un "vrai" groupe).
Dans le deuxième, c'est plutôt un chanteur qui, ne pouvant imposer sa vision aux autres sans que ces derniers ne se barrent au bout d'un moment quand cela devient trop insistant, fini par "payer" d'autres musiciens pour faire ce qu'il veut (un "faux" groupe très prisé des majors).

Bref, lemaurinois a raison, l'égocentrisme globalement en est à l'origine (comme la grande majorité des musiciens que j'ai pu connaitre en tant que musicien bassiste d'ailleurs, et j'en ai vu quelques centaines... milieu complètement pourri par l'égo que j'ai quitté depuis maintenant plusieurs années)
taikan
op
@Stooff: effectivement ça me parait être une réponse satisfaisante
@taikan: après ça doit également être une question de sous, selon qui c'est.


Mais maintenant que j'y pense, c'est également un moyen de marquer la scène et de laisser son nom, un nom qui perdurera au groupe. En exemple queen.

Et sait tous quel groupe c'est, freddy c'est démarqué avec le temps. On pense qu'à lui avec le mot queen, on sait qu'il a fait des trucs à part, on sait qu'il est à l'œuvre de certaines musiques et on sait surtout qu'il est mort.
En revanche le groupe queen existe encore même si ces membres n'en font plus parti ou du moins freddy.
Cela dépend aussi du style de musique. Dans le rock/métal, ce sont essentiellement des groupes et les groupes sont formés à la base par des potes, souvent un couple batteur/guitariste. Le chanteur est alors une pièce du groupe parmi d'autre, ça peut devenir un frontman, ou pas. Et ils peuvent changer aussi facilement qu'un autre membre.

Avec un chanteur qui a un groupe, c'est lui le centre du truc, c'est lui qui embauche et vire. Et c'est souvent l'égo qui joue en effet. Prend Marilyn Manson, c'est un chanteur avec des musiciens que peu de monde peut nommer. Mais au départ c'était un vrai groupe (Marilyn Manson and the Spooky kids), puis un groupe centré autour de lui( avec Twingy, John 5, etc.).

Prend Rammstein, le chanteur est ultra charismatique mais ce n'est pas leader, d'ailleurs il n'y en a pas et le groupe n'existe d'ailleurs que sous cette forme. Till a une carrière solo mais à côté de Rammstein... et dans un groupe qui plus est, même s'il porte son nom.

Bref...c'est pas si simple et l’important c'est les valeurs.
@legul: Un chanteur est de droite et un groupe est de gauche ?
@legul: l’important c'est *la musique ^^ Mais je plussoie sur le reste
@Stooff: ouai j'ai voulu faire une ref à Kaamelott en guise de conclusion mais je me suis gouré.... c'est "ce qui compte c'est les valeurs" qu'il fallait dire. Du coup c'est nul.
@Aspi: Non. Enfin je ne suis pas sûr qu'il y ai corrélation. Par contre un groupe, pour rester un groupe, doit penser collectif et doit pouvoir gérer les égos. On pourrait se dire que ce sont des valeurs de gauche mais quand on voit la gauche aujourd'hui, bah.... en fait non...
je sais pas, mais au collège j'ai fais de la flûte.
taikan
op
@Koni: pk t pa conu alor ?
@taikan: Bel exemple de réponse dans la question
@taikan: paske jété nul et que le prof il sé suicidé (ses vrai)
taikan
op
@Koni: les deux sont peut-être liés
Je dirais la popularité
L'un est connu de par l'entité de groupe elle-même, l'autre est un chanteur/musicien connu qui fait partie d'un groupe. Mais sa popularité permet de le distinguer du reste du groupe
Pour faire un groupe, il faut être au moins deux ou plus de deux ?
@Aspi: Les white stripes étaient que deux non ?
@Aspi: Renaud était une bande de jeunes à lui tout seul.
@Aspi: Klub des loosers est présenté comme un groupe alors qu'il y a que Fuzati dedans
@Amumu: Initialement, il était deux.
Y'a du vrai dans les réponses qui parlent de l'égo, mais personne n'a parlé de l'énorme part de marketing. La plupart des artistes "solo" (les guillemets font la taille d'un immeuble) aujourd'hui on peut remarquer qu'ils sont plus interprètes que compositeurs. Je pense à la plupart des artistes ricains par exemple. T'as 50 personnes sur chaque projet mais il n'y a qu'un nom qui ressort, celui de l'interprète auquel le public (les clients) va s'identifier, auquel les gens vont s'attacher souvent de manière excessive. C'est plus facile de vendre l'image d'une seule personne avec des concepts simples auxquels tout le monde peut s'identifier que celle d'un groupe, dans lequel plusieurs personnalités ressortent. Après c'est un bon délire occidental aussi. En extrême orient ils préfèrent les groupes, ils ont une vision plus unifiée en opposition à notre vision individualiste. En fait plus j'y réfléchis et plus je me rends compte que ça dépend énormément de la culture.
En tout cas, comparé un groupe entier à un chanteur + un groupe c'est comme comparé un groupe entier avec un bassiste + un groupe, ou n'importe quel autre instrument. De base ça n'a pas de sens. Le seul moment où ça a du sens qu'une personne seule soit plus reconnue que le groupe qui joue pour elle c'est lorsque la personne compose tout (ou presque). On peut prendre l'exemple de Tame Impala, qui est un projet entièrement réalisé par Kevin Parker, qui en revanche ne peut pas taper sa batterie en même temps qu'il joue la ligne de basse et le riff de guitare. Du coup ses potes zikos jouent pour lui ce qu'il compose. Là c'est respectable. Mais Karis par exemple, faut aller chercher le nom de son BeatMaker, alors qu'en réalité c'est ce gars qui fait les 3/4 du taff. Parce que le rap sans instru c'est rien, encore moins le sien. Voilà un contre exemple, un "chanteur" seul et son groupe (beatmaker étant l'équivalent).

Après ce que je dis est réfutable, par exemple les One Direction sont un groupe et pourtant pur produit marketing. Mais ils ne font que chanter, donc ça tient toujours.

Attention à ne pas se méprendre, la plupart des artistes venteux sont "solo", ça ne veut pas dire que David Bowie ou Michael Jackson étaient des bouses. Ne pas inverser le concept.
C'est simple: c'est une histoire de flouze. Le chanteur qui a un groupe garde la thune et paie le groupe ce qu'il faut juste pour qu'il reste.
J'arrive un peu après, mais je n'ai pas vu cette réponse :
Tout simplement la composition de la musique, souvent un groupe travail ensemble à la compo, etc alors qu'un chanteur fera appel à un beatmaker ou va même composer lui-même, puis si il fait des concert il peut choisir d'avoir ou non des musiciens en live.
Chargement...
Chargement...
Chargement...