Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Les allégations de fdp #6

Salut les chouals, au programme aujourd'hui un bel exemple de welfare washing avec cette référence de knack.

A nouveau, le vendeur joue sur les mots et surf sur le besoin de respect du bien être animal, ou le respect de l'environnement exprimé par les consommateurs en affirmant ici "fait avec respect". Ce qui ne veut rien dire....

En regardant les engagements sur le paquet, on peut être séduit :
- "nourriture sans OGM", ce qui bien mais qui est cela dit la norme dans les élevages,
- "céréales françaises", idem c'est bien mais c'est classique
- "sans antibiotique"... ce qui est vraiment bien.

Mais en creusant leur engagement bien être animal, on se rend compte que les cochons viennent d'une filière Terrena (énormes producteurs de porcs bretons), grands défenseurs des systèmes les plus intensifs et diagnostiquent leurs élevages avec leur propre outil (une appli mobile...) ! Bref, ils s'autoévaluent en disant ensuite "on est au top". Ce qui est faux puisque c'est du porc à croissance rapide, élevé sur caillbotis, avec des truies maintenues en cage, etc. Bref, je vous ai déjà saoulé avec ça mais en gros c'est de la merde.

Côté environnemental, idem, on est sur de l'affichage : emballage des produits réduits (mais la photo montre que c'est du plastique...), chargement optimisé des camions, norme ISO 50 001 des usines. Donc en réalité, aucune évolution de pratique sur les impacts environnementaux des élevages, uniquement sur le process industriel, et encore, de manière ultra timide.

Tout cela pour dire que leurs différents engagements ne sont pas négatifs, ils sont minimes mais ont le mérite d'exister. Mais ils sont des paillettes sont un système délétère qui, lui, n'est pas remis en cause. Et surtout ils ne peuvent pas justifier un "fait avec respect" volontairement trompeur.

Encore une fois, méfiez-vous de ces allégations et faites plutôt confiance aux label connus comme le bio ou la mention "porc fermier" pour votre cochonnaille.
Les allégations de fdp #6

Salut les chouals, au programme aujourd'h...
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
J'adore tes box, très détaillées. Continue comme ça !
Signé : Un choual qui fait plus attention à ce qu'il mange grâce à toi.
legul
op
@Ercas: Tu ne pouvais pas me faire plus plaisir !
@legul: Est-ce que tu aurais des suggestions quant au labels / marques recommandables ? Côté viande porcine j'ai cru comprendre que le lobbying avait un peu vérolé le game et j'suis plus sûr de rien quand je choisi un produit en grande surface.

(Supers tes box.)
legul
op
@SPrance: En supermarché, c'est difficile de trouver de bons produits surtout si tu cherches de la qualité ET de l'éthique (bien-être animal, environnement, rémunération des producteurs). Le mieux est d'utiliser des circuits courts. Mais comme les supermarchés sont, il faut le dire, pratiques, on peut se référerer à quelques label de confiance :

- le label bio est une base assez sûre et, pour la viande porcine c'est malheureusement un des seuls qui te garanti le bien-être animal (porc plein air ou sur paille en particulier dans les condition d'élevage). Mais le porc bio en supermarché, c'est très cher. Trop cher vu la rémunération des éleveurs.

- Toujours pour le porc, l’appellation "fermier" est également de qualité et est très surveillée. En gros on sera sur des produits de type saucisson le plus souvent (très difficile de trouver autre chose) produit avec du porc plein air.

- Et c'est tout. En supermarché, pour le porc, il n'y a que ça,tout le reste est du foutage de gueule (nouvelle agriculture NA, filière contrôlée, fait avec respect, mon cul c'est du poulet etc.).

- Pour les autres viandes le label rouge est une bonne base, notamment pour le poulet ou le bœuf. Dans ces cas, le bio apporte des avantages dans l'alimentation ou l'usage des antibiotiques, etc. mais le prix grimpe alors en flèche. Beaucoup de boucheries de supermarché vendent maintenant du bœuf local abordable, de qualité et avec des éleveurs en général mieux rémunérés. C'est un bon intermédiaire avec des produits Charal de qualité mais hors de prix et qui vampirisent les éleveurs.

Mais, si tu en as la possibilité, je ne peux que te conseiller de réduire au maximum la viande achetée en supermarché et d'essayer d'en trouver dans des filières courtes, ou dans des magasins de producteurs. Ils fleurissent aux abords des grandes villes en ce moment. Tu feras des économies car la viande est à un prix très correct pour une excellente qualité, est locale, rémunère directement les éleveurs et garanti souvent un bon niveau de bien être animal car les gens qui vendent comme ça en direct sont très souvent dans un type de production alternatif, plus respectueux, plus écolo, etc.

J'espère que cela pourra t'aider !
@legul: Réponse parfaite, une bougie dans les ténèbres.

Je me suis déjà converti au circuit court via une toute jeune AMAP qui me fournit en légumes/fruits/oeufs. Pour les viandes j'ai également des points de vente de confiance mais comme tu l'as signifié, dans certains cas les grandes-surfaces sont pratiques et l'on n'a pas toujours le temps de faire coller nos achats à nos convictions de consommateurs. L'idée c'est de ne pas faire de l'achat random quand ces situations se présentent.

Merci bien :)
t'es vraiment un putin d'aigris regarde y'a deux petits coeurs.....
legul
op
@Pantoufle: Yep et alsasophobe en plus ! Alors j'allais pas les louper eux...
Se que je constate aussi : 2 sachets de 2 knacks, mais pourquoi pas 1 sachet de 4 knacks serrées ?
@WiizLaid: une fois ouvert ça dure moins longtemps dans le frigo.. Un peu comme tout le reste
@WiizLaid: 2 saucisses porc et 2 saucisses bœuf non ?
@WiizLaid: sinon elles se battent entre elles
@WiizLaid: faut jamais mettre 2 males ensemble, sinon ils s'entretuent.
Sam
De toute façon, les Knacks sont réalisés avec les restent invendables, c'est dégelasse.
legul
op
@Sam: Bien d'accord, cf ma réponse à Blackbird.
Moi le cochon, je le prend chez mon boucher, et je peux te dire qu'il est bon. D'ailleurs la cantine scolaire de l'école du village se fournit en viande chez lui, c'est local, bio, pas de transport camion. Jamais prendre du porc en grande surface, ça n'a pas de goût, c'est sec.
@Godela: Pas de problème, on noie cette viande basse qualité dans de la sauce, et hop, miam miam les enfants !
@ZiSs: avec des coquillettes et de la Danette. Et ensuite pipi, les dents, et au lit !
legul
op
@Godela: Et bien vous avez de la chance d'avoir une cantine qui se fourni ainsi parce que c'est pas souvent le cas.
@legul: pareil pour la cantine des miens, la viande vient de notre boucher (viande du coin), et pour le coup ils ont aussi une vrai cantinière qui prépare ses plats.
@legul: carrément, sa grande sœur regrette de ne pas avoir la même qualité de nourriture au collège.
Au delà de tous ces arguments (qui sont tout à fait recevables), tout ce qui est industriel et finement haché, c'est de la merde.
legul
op
@blackbird: Je suis bien d'accord mais ces produits restent beaucoup consommés et plaisent aux enfants donc je préfère faire de la pédagogie pour informer sur ce genre de bobard. L'étape d'après c'est évidemment de laisser tomber ces merdes.
Pas très alsacien tout ça.
Et est ce qu'il sont abattus en France, les porc bretons ? Ou envoyé dans des abattoirs allemands à bas coût (les moins chers de l'Europe car ils emploient en payant en dessous du salaire minimum, vu que c'est légal chez eux) ? Bonjour la traçabilité pas simple avec le voyage des bêtes/carcasses.
@OasisTropico: La traçabilité des produits transformés c'est vraiment une horreur, je comprends pas qu'on puisse accepter ça de nos jours. Mais il doit y avoir tellement de billets en jeu...
legul
op
@OasisTropico: Les porcs bretons sont majoritairement abattus en France, par contre ce qui est produit dans l'Est va effectivement en Allemagne. Et c'est pas joli à voir...

Cela dit, côté traçabilité, les carcasses sont suivies au poil de cul et avec leur étiquette, n'importe quel contrôleur peut savoir où elle est passée (sauf fraude, évidemment). Le problème vient des produits transformés, comme le dit HKarotte, où tu vas retrouver plusieurs animaux mélangés... C'est là que peuvent se retrouver des chevaux dans des lasagnes...
D'ailleurs, le renvoi de l'astérisque de "sans OGM" est pas bien planqué dans un coin avec écrit en tout petit "conformément aux règles en vigueur" à tout hasard ?
legul
op
@Amok: Alors j'ai plus le paquet en main (tu penses bien que je l'ai pas acheté) mais je pense que l’astérisque se réfère au seuil de 0,9% en dessous duquel ils ne peuvent garantir l'absence d'OGM. C'est le fameux seuil de "détectabilité" qui permet d'écouler partout 0,89 % d'OGM dans les ingrédients alors qu'en réalité on peut les détecter bien plus précisément.
Quand on t'associes le mot respect et de la bidoche finement moulue dans une barquette en plastique, tu sais que c'est une carotte. Les mecs qui font les designs des emballages et ceux qui valident ces choix ont vraiment pas de race...
A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...