Chargement...
Menu Groupes
Bons Plans
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Est-ce que le terme "incompétents" s'applique aux parents qui apprennent à leur progéniture à dire "chocolatine" ?
Ps: putain même quand je le marque mon téléphone me corrige rofl.
@Tinanard: À ce niveau c'est plus de l'incompétence, c'est de la maltraitance.
@Tinanard: Je savais pas que les démons pouvait avoir une progéniture.
le plus drôle c'est que ça fait 1 ans que moi et ma compagne on se dit qu'il faut un permis pour se reproduire vue comment le monde devient... indigné... je suis heureux de savoir qu'on penses au vrai progrès au détriment de l’éthique.
Commentaire supprimé.
@aherys3: si y'a erreur, ton bébé tu le fais après
@aherys3: On lui arrâche pas ses trompes de salope quand même, faut pas exagérer.
@aherys3: C'est contraception pas castration
@aherys3: c'est irréparable d'en faire un et pas l'inverse, c'est ça le truc ^^
@Ciolkarma: Et un permis pour pouvoir poster des commentaires on en parle ou pas?
@tuFek: non trop de faille sur internet c'est le chaos.
Le future !
C'est vraiment facho. "Les femmes toxicomanes, sans-abri, prostituées ou ayant des problèmes psychiatriques". Ce sont toujours envers les femmes qui ont le plus besoin d'aide qu'on est le plus dur. D'autant que personne n'est choqué que les hommes qui répondent aux mêmes critères puissent faire des lâchés de spermato trkl. Et puis ça fait très "contrôlont la fertilité de ces connasses qui sont trop connes pour comprendre".
Et j'ai déjà rencontré de nombreuses femmes, en institution pour handicap mental qui gobent la pilule tous les jours sans savoir ce que c'est ni à quoi ça sert. Il y a aussi des médecins qui se servent de l'excuse "barrière de la langue" pour poser des implants ou faire des injections hormonales aux immigrées sans leur accord. Alors en fait, c'est pas nouveau.
@Cyanhydrine: Je vois pas en quoi un enfant les aideraient non plus.
@CalimeroToc: C'est pas tant le fond mais la forme qui est dérangeante.
Car dans le fond il est évident que la plupart de ces mères seront en difficulté pour élever leurs gosses et qu'il soit préférable pour eux de ne jamais voir le jour.
Dans la forme, ça stigmatise des minorités.
Pourquoi la loi ne parle-t-elle pas de contrôler Mr Von Fils de pute, cadre d'entreprise déclarant 50K annuels aux impôts mais ayant un penchant légèrement prononcé pour l'alcool par exemple. (à moins que boire quotidiennement ne soit pas considéré comme un danger pour un enfant)

Bref, je ne vois pas pourquoi cette mesure ne touche que des minorités, alors qu'il n'y a pas besoin d'être handicapé, prostitué ou toxicomane pour mal élever des gosses.

Donc bon, sans parler du fait que cette "loi" touche un peu à une liberté fondamentale qui est de procréer (mais ça, c'est un autre débat)
elle est complètement rendu débile de par le fait qu'elle ne s'adresse qu'à des classes bien spécifiques...

Et puis bon, une prostitué de luxe qui touche un bon 10K/mois a autant de chance de bien élever son/sa gosse que n'importe qui je pense.
@MaesPhoeniX: Je suis d'avis pour que ce ne soit pas ciblé non plus, ça n'aurait aucun sens, un contrôle, un permis peut-être, mais il faut réguler c'est plus possible.

Pour exemple, j'ai une amie qui sortait avec un "gitan" françouillard violent et coureur. Elle a rien trouvé de mieux pour essayer de le garder, que de se faire mettre enceinte par ce mec qui lui démonte la gueule. Est-ce-qu'elle aurait juste imaginé ce qu'il pourrait se passer si le papa rentre un peu alcoolisé et/ou énervé ? Non.
Le nom du gosse au passage : Jul (je suis très sérieux)
@CalimeroToc: Jul ?!
C'est pas sur la contraception que le débat devrait avoir lieu à ce niveau là ...
L'euthanasie me semble bien plus appropriée.


Mais pour en revenir au débat principal, le droit de procréer est un droit bien trop fondamental pour qu'on puisse y toucher je pense.
Sans parler des mesures d'applications qui sont quasi-impossible...

c'est un combat qui oppose la raison à la morale malheureusement
@MaesPhoeniX: Oué mé el é bone (cependant je suis de ton avis haha)
@MaesPhoeniX: Et pourquoi tu viens ramener ça à l'argent?
@Kanda: Je parlais d'argent car concrètement dans la mesure, il s'agit de stigmatiser certaines minorités en difficulté sociale et financière.

Cela m'étonnerait comme je l'ai dit, qu'une cadre alcoolique soit touché par cette loi.

Après, je ne dis pas que l'argent est signe de bonne éducation...
J'ai connu des personnes nées avec une cuillère en or dans le cul en manque d'une bonne éducation, tout comme j'ai pu voir des personnes issues de milieu défavorisé parfaitement bien éduqués.

Maintenant, faut pas se voiler la face et sombrer dans l'angélisme, du fric pour élever un gosse, il en faut... Et plus tu en as plus l'éducation sera à mon avis facile, mais c'est sur que ça ne fait pas tout.
Comment on peut obliger une femme à prendre un contraceptif? Parce que bon, imposer un stérilet, cela pourrait être considérer par du viol et/ou agression sexuelle, et le reste, ce sont des hormones. Comment imposer la prise d'hormones à des femmes... On leur interdit de prendre du crack, mais on va les obliger à prendre un cocktail d'hormones...

Vive la logique...
@Geraven: c'etait deja le cas au Danemark/norvége y a quelque années je crois chez les immigrées
@JohnHenryEden: Et qui surveille la prise tous les jours?
@Geraven: c'etait une stérilisation forcé
@JohnHenryEden: J'en doute, cela irait contre les droits de l'homme...
L'article 16 l'interdit.

De même que l'idée de Rotterdam, cela serait contraire aussi. Chaque être humain a le droit de fonder une famille.
@Geraven: la suéde la fait de 1930 a 1970 avec des immigrées, des gens deja parent ,des prisonniers et des fous
@JohnHenryEden: Oui, mais non reproductible maintenant, c'est considéré comme un crime contre l'humanité.
@JohnHenryEden: Mais dans l'absolu, mon commentaire ciblait les contraceptifs, pas la castration. Comment faire prendre un contraceptif à quelqu'un?
D'ailleurs, pourquoi la femme? L'homme peut se faire stériliser. (et c'est d'ailleurs réversible avec beaucoup de chance de succès, contrairement à la femme)
@Geraven: "Comment faire prendre un contraceptif à quelqu'un?"
Tu fou le medoc dans l'eau courante ?
@JohnHenryEden: Heu, et une vraie solution?
C'est quoi la différence entre compétent et incompétent ?
Et comment ils le savent avant la conception ?
@Niqueau: Il faut lire l'article en fait. Pas juste le titre.
@Niqueau: Une meuf qui fait 10 pipes à l'heure, et qui est la moitié du temps sous crack, ça donne des pistes sur compétent ou incompétent.
@JeeNow: Il n'y a pas de sous métiers Messieur !!!
@Niqueau: "sots métiers"
Si y'a que les compétents qui peuvent faire des enfants, ils ont intérêt à carburer s'ils veulent une bonne retraite.
Je trouve ça plutôt raisonnable comme mesure, moi je suis pour la stérilisation.
@Dub_plate: C'est tout de même problématique car cela signifie un choix arbitraire, donc injuste, c'est se placer au dessus des autres et refouler des droits fondamentaux. Personne ne devrait pouvoir faire ça, non ?
@Snowie: Je suis conscient que ce n'est pas déontologique, mais c'est une réaction plus viscérale que réfléchie.
Je travaille dans le social et quand je vois les personnes avec des situations terrible qu'on récupère, ça me bouffe !
Quand je vois des gens qui sont incapable de s'occuper d'eux même, comment veux tu qu'ils élèvent un enfant sans foutre sa vie en l'air ?
@Dub_plate: Non mais dans le fond je suis d'accord avec toi... Déjà que quand je vois des connaissances qui sont comme tu dis incapables de s'occuper d'eux même et qui sans aller jusqu'à faire des gosses, vont prendre un animal et le laisse crever de faim/maladie... ça me révolte, donc oui j'imagine très bien ce que tu ressens. Mais en même temps mes principes se sentent profondément violés rien que de penser à de telles mesures.
@Snowie: Bien sûr que ça va à l'encontre de certaines de mes valeurs, mais c'est comme quand tu fait un rapport de bénéfice/risques.
Que quelqu'un décide de la stérilisation d'un autre ça me gène, mais d'un autre côté laisser des cassos avoir des enfants pour les maltraiter ça me révolte. Du coup je me range du côté ou le ressenti est le plus fort. Je suis prêt à piétiner quelques unes de mes valeurs si j'estime la cause juste.

Je suis conscient que c'est un raisonnement qui peut être dangereux mais quand je suis confronté à de la maltraitance ça provoque en moi quelque chose de l'ordre de l'instinct qui l'emporte sur la raison.

Après je sais très bien que la meilleur solution serais d'accompagner et d'éduquer les parent, mais j'estime que c'est impossible.
C'est bien plus facile de taper sur les marginaux que de les intégrer. "C'est des cas soc', empêchons les de se reproduire !" Et pourquoi ne pas plutôt mettre des moyens pour les aider ? Ah bah oui, ça coûte plus cher et ça demande du temps...
Bonne idée.
Gros lol.
Parent... Métier le plus difficile qui puisse exister... et pour lequel aucun diplôme n'est exigé.
Je signe !
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...
J'accepteCe site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus