Chargement...
Menu Groupes
Fun
Musique
Actualités
Questions
Jeux vidéo
Rap/Hip Hop
interessant
Cool Story
Bounce
Dank Memes
Sexy
Art
Science
BacktothePast
Cinéma
Informatique
COUB
faitsdivers
Nostalgie
Mangas
Courts métrages
Bons plans
Documentaire
Sports
Ecchi
Anniverchoual
Choualbox
Photographie
LaHaine
Metal
Feels
Porn
Livre
WhatTheFuck
Needsauce
PlaisirDesYeux
Merde
Cameltoe
Séries
Bourse
Malaise
Anarchismes
Creativity
FreaksChouals
treflestrangelepd
daccord
choc
Histoire
Aquariophilie
Presentation

Adrian Carton de Wiart, le général anglais qui défiait la mort

TL;DR : Le lieutenant-général britannique Adrian Carton de Wiart s'est illustré par son dévouement sans faille à la couronne d'Angleterre - guerre des Boers, WW1, WW2, etc. -, mais également pour avoir survécu là où bien d'autres seraient morts.

Il a été touché par balle au visage, au crâne, à l'estomac, à la cheville, à la jambe, à la hanche et à une oreille. Il a aussi survécu à un crash d'avion, et s'est lui-même arraché les doigts de la main gauche avec ses dents avant de se la faire amputer.

----------------------

En 1899, le jeune Adrian Carton de Wiart abandonne ses études et s'enrôle dans l'armée britannique. Il déclare avoir 25 ans, il n'en a que 20. Il prend part à la Seconde guerre des Boers en Afrique du Sud. Là, il est blessé par balle à l'estomac et au visage. Il est renvoyé au pays, où il reprend les études.

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, Carton de Wiart est envoyé au Somaliland britannique pour lutter contre les fidèles de Mohammed bin Abdullah. Alors qu'il attaque un camp ennemi, il prend deux balles dans la tête. Il perd son œil gauche et une partie de son oreille. Il portera un cache-oeil noir pour le restant de ses jours.

En 1915, Carton de Wiart embarque pour la France où il commande trois bataillons d'infanterie.

Quelques jours après son arrivée, il est grièvement blessé à la main gauche. Les médecins refusent d'amputer, alors il s'arrache lui-même les doigts avec les dents. Les docteurs cèdent et amputent sa main.

De retour au front, il prend part à la bataille de la Somme. Il prend une balle dans le crâne et une autre dans la cheville. Évidemment, il en faut bien plus pour le tuer.

Vient ensuite la bataille de Passchendaele, où il prend une balle dans la hanche. Puis la bataille de Cambrai, où il est blessé à la jambe. Jamais deux sans trois, il prend également part à la bataille d'Arras où il essuie un tir à l'oreille.

La guerre se termine et Carton de Wiart reçoit de nombreuses distinctions militaires. Il prend sa retraite. C'était sans compter sur la Seconde guerre mondiale.

--------

En 1941, Carton de Wiart - toujours au service de la couronne anglaise - survole les côtes libyennes alors sous domination italienne. Les moteurs lâchent et il s'écrase en pleine mer, à un kilomètre de la côte. Il est inconscient pendant quelques minutes, mais l'eau froide se charge de le ramener à la vie. Il nage jusqu'à la terre, où il est fait prisonnier par les Italiens.

En tant que détenu de premier rang, il est transféré de prison en prison à de multiples reprises. Après avoir déjà tenté de s'évader quatre fois, il parvient à se faire la malle après avoir creusé un tunnel durant plus de 7 mois. Il passe 8 jours incognito dans le nord de l'Italie, déguisé en civil, avant d'être capturé à nouveau. Un exploit quand on sait qu'il a 61 ans, un cache-oeil, une main en moins, plusieurs cicatrices de guerre apparentes et ne parle pas un mot d'italien.

L'ironie veut que l'armée italienne avait accepté de le renvoyer en Angleterre juste avant qu'il ne s'échappe, à la condition qu'il promette de se retirer définitivement de la guerre. Il aurait probablement refusé.

En août 1943, Carton de Wiart est conduit à Rome. Le gouvernement italien a en tête de négocier un traité de paix avec l'Angleterre - dans la discrétion la plus totale évidemment. Carton de Wiart doit servir d'intermédiaire lors d'une rencontre avec des représentants Alliés à Lisbonne. Pour le bien de la mission, il se voit dans l'obligation de porter des vêtements civils. N'ayant aucune confiance en les tailleurs italiens, il n'émet qu'une condition : “Je n'ai aucune objection, si ce n'est de ne pas ressembler à un gigolo.”

À son retour en Angleterre, il est nommé comme représentant officiel de Churchill. Il est envoyé en Chine, en Inde puis en Birmanie. En 1947, à Yangon, il glisse sur un tapis en fibres de noix de coco. Il se brise plusieurs vertèbres et tombe dans le coma. Il est rapatrié en Angleterre, où les médecins parviennent à le tirer d'affaire en plus de d'extraire de son corps plusieurs shrapnels, souvenirs de ses batailles passées. Il prend sa retraite avec le grade de lieutenant-général, et part s'installer en Irlande.

Adrian Carton de Wiart s'éteint finalement de sa belle mort à 83 ans, le 5 juin 1963. Dans ses mémoires, il écrira : “Honnêtement, j'ai apprécié la guerre.”

------------

“Les gouvernements peuvent dire ou faire ce qu'ils veulent, la violence ne peut pas être éradiquée. C'est le seul vrai pouvoir, le seul auquel on puisse répondre. On nous dit que la plume est plus forte que l'épée, mais de ces deux armes je sais laquelle je choisirais.”

- Lieutenant-Général Carton de Wiart
Adrian Carton de Wiart, le général anglais qui défiait la mort
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
La définition du mec coriace.
Putain merci pour ces portraits atypiques !
C'est juste complétement dingue comme histoire... Genre tu fais un film sur ce mec personne n'y crois quoi !
@yashky: Je crois qu'Axolotl a fait une vidéo où il parle lui. Plus agréable à écouter avec support visuel
@PonypasTrany: Si t'as le lien ça m'intéresse !

P.S. : Tu dis que je suis pas agréable à lire enculé ?
@Sebordel: Bon j'ai chercher. Rien du coter d'axolot mais plutôt poisson fécond (ouais désoler d'avoir confondu)
https://youtu.be/31Y1o1fQd_s

sisi t'es adorable à lire 0669127269
@PonypasTrany: Merci. Je peux pas blairer Poisson Fécond mais j'y jetterai un oeil tout à l'heure.

ça fait beaucoup de 69 dans ton numéro wink wink
Super box, par contre tu ne parles pas de ses origines, c'est parce que tu n'as pas trouvé d'info fiable ?
Comme ce passage de wiki.en qui est pas clair du tout (mais du coup, il est Belge d'origine irlandaise du coté de sa mère ?) :

"Carton de Wiart was born into an aristocratic family in Brussels, on 5 May 1880, eldest son of Léon Carton de Wiart (1854–1915). By his contemporaries, he was widely believed to be an illegitimate son of the King of the Belgians, Leopold II. He spent his early days in Belgium and in England."
https://en.wikipedia.org/wiki/Adrian_Carton_de_Wiart
@PunkyZlip: Merci ! Ça ne se voulait pas exhaustif sur sa vie comme box, j'ai juste parlé des faits les plus marquants. Sinon ça serait un peu lourd à lire.

Son ascendance ne me semblait pas si importante que ça alors je l'ai passée sous silence. Mais oui son père était belge et sa mère irlandaise. Je n'ai pas trouvé d'explications sur le pourquoi du comment l'Histoire s'en rappelle comme d'un britannique, mais j'imagine que c'est parce qu'il a combattu toute sa vie pour la couronne, vécu en Angleterre dès son enfance, remporté les plus hautes distinctions militaires du pays et s'est payé le luxe de devenir le représentant de Churchill à l'étranger. En plus d'avoir une moustache de rosbif bien badass.
@Sebordel: Tu as du passer à côté de l'info la plus importante que je t'ai link : "he was widely believed to be an illegitimate son of the King of the Belgians, Leopold II" c'est très étrange non ?
@PunkyZlip: Oui là dessus je n'ai trouvé aucune source tangible ! Juste des on-dit et des "selon certaines sources/rumeurs/etc." Mais ça rajoute un peu au mysticisme du personnage, c'est sûr.
@Sebordel: Pour ça que je suis un peu étonné que tu ne l'ai pas mentionné (et que je demande si c'était à cause d'infos peu fiables).
C'était vraiment un ouf par contre, s'arracher les doigts avec les dents (ou ce qu'il en reste), bordel !
Merci pour l'histoire.
@PunkyZlip: Non je l'ai pas mis parce que je ne voulais pas casser le rythme des histoires de batailles, mais j'aurais pu oui !

Une autre anecdote sur lui que j'ai pas mis dans la box mais que je trouve drôle : dans ses mémoires, il ne mentionne à aucun moment qu'il a reçu la Croix de Victoria, qui est quand même la plus haute distinction militaire britannique. De même, il n'a pas écrit un seul mot sur sa femme.
Merci c'est très agréable à lire en plus d'être intéressant
Une vie remplie de courage, d'héroïsme, mais aussi de souffrance. C'est beau !
il ne peut en rester qu'un !!! immortel le bordel
Je dirais qu'il a joué de chance dans sa malchance.
WTF! Incroyable histoire.
Sacré chatard
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...
J'accepteCe site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus