Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Harcèlement moral à France Telecom : peine allégée en appel pour l'ex-PDG du groupe Didier Lombard, condamné à un an de prison avec sursis

Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Pour rappel c'était lui qui avait dit qu'il forcerait les employés à partir "par la fenêtre ou par la porte", et qui avait évoqué la "mode des suicides" dans son entreprise.
@Sixfunder: Les employés qui en arrivent à se jeter par la fenêtre, des fois on souhaiterait qu'ils préfèrent mettre une balle dans la nuque de leur boss avant de se flinguer. Autant lié l'utile au désagréable.
@lechasseur c'est clair, mais malheureusement je pense que ces pauvres gens avaient plus de considération pour la vie humaine que Didier
@Sixfunder: C'est évident. Et c'est bien pour ça que ces pauvres gens, nous, pauvres gens, on ne peut rien faire. En tout cas pas sans devenir aussi des monstres.

Et la justice qui ne fait jamais son travail, comme d'habitude, alors qu'elle est précisément supposée défendre les faibles contre les forts qui abusent de leurs pouvoirs, de leur argent et de leur influence. Un petit sursis, un petit chèque de 450 roubles aux familles des suicidés, fin de chantier, merci bonsoir.
Si certains ignorent encore l'obscénité de Didier Lombard, voilà deux choses à retenir :

"Finalement, cette histoire de suicides, c'est terrible, ils ont gâché la fête."
Didier Lombard, le 6 Mai 2019, à la barre.

Extrait d'un livre dont l'autrice a assisté au procès :

"Parfois, Didier Lombard s'endort pendant le récit d'une pendaison. Il digère."
@Gooby: quel fils de pute ! J'espère que quelqu'un pissera dans sa bouffe un jour.
@gooby Je suis plutôt du genre optimiste à trouver du bon chez les gens.
Ce genre de personne, très clairement, je pense que même en apprenant à le connaître y'a rien qui pourrait rattraper ce type de propos et de comportement.

Et quand tu les as, de toute façon, tu as probablement le reste qui va avec.

Putain t'arrive pas pdg d'un grand groupe pour rien... Les gens c'est tellement des requins que même devant la juste ils sont incapable de la moindre parcelle d'empathie et d'humilité. Et le pire c'est que la justice leur donne raison dans leur comportement d'enculés...
Monde de merde.
Il a dit wallah.
Du coup, c'est bon.
Un autre enculé de très haut niveau. Si seulement on était en Russie pour le coup, lui aussi finirait par la fenêtre.
@blackbird: la Russie, pays des Justes et des défenseurs des faibles
@HKarotte: Pays de la force et de la violence. On oubli que la violence c'est bien plus souvent l'outil du faible que du fort contrairement a la menace de violence qui lui est quasiment réserver au fort
@Gahnos: Ouais c'est super ces considérations philosophiques ; en attendant je suis convaincu qu'un bâtard comme le PDG dont on parle serait tranquilou avec ses potos oligarques très très loin du moindre procès/tribunal "si seulement on était en Russie".
@HKarotte: parce qu'il y a une grande différence avec les cas actuels des oligarques français ? il est tranquillou pénard
@hkarotte ils veux dire qu'à moins de diriger son entreprise de très loin ou bien entouré de sécurité, il serait sûrement plus en vie avant que ses employés se foutent en l'air.

Maintenant très clairement j'envie pas la condition ouvrière et salariale russe.
Javais entendu parler des suicides. Mais jai jamais su le pourquoi du comment
@DatGrosMael: et bah pour faire court, dans le cadre de l'ouverture du marché des télécommunications à la concurrence à la fin des années 90 (merci l'Europe), Lombard et les dirigeants de FT ont mis en place le plan next, qui visait à réduire le nombre d'employés dans la boîte. Et pour ce faire il a organisé un management de la terreur pour pousser les employés au départ, afin d'éviter de leur payer les indemnités que tu verses en cas de licenciement économique. Et c'était d'une violence telle que bcp d'employés se sont suicidés
@Sixfunder: Précisons tout de même que FT était une administration complètement inefficace ou les postes étaient donnés à vie par clientélisme indépendamment des compétences. En résultait des milliers de fonctionnaires bras cassés qui savaient parfaitement qu'ils ne pourraient pas retrouver un travail équivalent puisqu'ils étaient complètement incompétent et vivaient de nos impots sans en branler une avec la sécurité de l'emploi.

Lorsque le marché s'est ouvert à la concurrence et que FT a du devenir une entreprise compétitive il est apparu que pour un même résultat ils avaient 2.5 fois plus de salariés que les concurrents et que pour ne pas mourir, il fallait complètement réorganiser la désormais entreprise ainsi que fortement alléger les effectifs, dans un contexte ou la loi et la politique ne permettaient pas de licencier.

Mon oncle bossait là bas, il est parti, a retrouvé du taff en 1 mois et me disait que la moitié de ses collègues de FT faisaient semblant de bosser 20 heures par semaine depuis 25 ans et étaient incapables du moindre travail. A partir de là j'aimerais bien savoir qui aurait pu réussi à faire survivre FT sans faire brusquer ses parasites.
@puppetmatsazz Ton oncle c'est Didier Lombard c'est ça?
@Sixfunder: Et le tiens il s'est foutu en l'air quand on lui a dit qu'il allait devoir bosser 35h par semaine ?
@puppetmatsazz Non mais ferme ta gueule en fait, t'as écrit un roman où chaque ligne prouve que t'es un tas de merde, n'en rajoute pas, mais vraiment je dis ça pour toi hein
@Sixfunder: C'est juste une description réaliste de la situation, ça n'empêche pas que le management ait effectivement été violent et ait poussé certains salariés incapables d'adaptation au suicide, ce qui est bien triste. Mais c'était prévisible vu la gestion de l'argent public, la corruption généralisée et le clientélisme des politiques avec les syndicats des années 60 à 2000 qui ont permis aux administrations de services public de l'époque de devenir des mastodontes bureaucratiques inefficients qui ne pouvaient effectivement pas survivre à l'ouverture à la concurrence.

Evidement c'est plus simple de dire qu'un super-méchant de dessin animé est venu tuer des gentils salariés par passion de faire le mal, mais le monde des adultes est un peu plus nuancé que ça
@Sixfunder: dac merci pour les explications
@puppetmatsazz et bien il se trouve que le mastodonte bureaucratique inefficient qu'était France Télécom, anciennement direction générale des télécommunications, a bâti sur notre territoire l'un des réseaux de télécommunication les plus denses et performants de la planète dans les années 1970/80, et a mis au point le minitel, que le monde entier nous enviait. Il en va de même pour l'autre mastodonte bureaucratique inefficient qu'est EDF, et qui a lui aussi conçu un réseau électrique des plus performants en France.

Les privatisations et mises en concurrence imposées par l'UE interviennent uniquement dans le but de permettre à une poignée d'actionnaires de générer du profit, et ne servent pas l'intérêt commun (c'est bien la mise en concurrence d'EDF qui a conduit à la situation énergétique actuelle en France). Et c'est au nom de cette logique que Lombard a mis en place cette politique de réduction de coûts et le plan next qui a conduit à autant de drames.
@Sixfunder: C'est vrai, mais l'un n'empêche pas l'autre en fait. Tu peux construire quelque chose de solide et tout de même le faire en dépensant trois fois plus de ressources que nécessaires. Et je n'ai pas dit que la mise en concurrence eu niveau européen était entièrement positive, seulement que les administrations françaises étaient trop inefficientes pour y faire face, et que c'était leur faute.

Encore une fois tu as une analyse très binaire et simpliste, le monde ce n'est pas juste les méchants contre les gentils.

Il est normal que les services publics et stratégiques bénéficient d'une implication importante de l'état, mais ça ne justifie pas les abus de FT avant Next. Ca n'excuse pas d'avoir des gens qui ne foutent rien pendant 40 ans, des centaines de syndicalistes à temps plein, des agents qui sont payés pendant des décennies alors qu'ils ne viennent même plus bosser, d'autres qui sont au travail 20h par semaine, les augmentations automatiques à l'ancienneté pour tous quel que soit le niveau de performance... Ce management était le même que dans toutes les boitées privées de l'époque, il était certes toxique mais s'il a été aussi destructeur chez FT c'est avant tout parce qu'il a rencontré certaines personnes qui avaient passé des décennies en dehors de toutes les réalités du marché du travail et étaient bien incapables de s'adapter ou se mettre à bosser après avoir passé 20 ans à prendre le café toute la journée au boulot. Ce n'était pas le cas de tous les salariés heureusement, d'ailleurs l'immense majorité n'a pas tant souffert de la restructuration, les suicides sont loin d'être si nombreux comparé au nombre de salariés
@Sixfunder: en vérité, c'est la taille d'une entreprise qui permet aux incompétents de glander.
En plus, c'est aussi une vision personnelle, il y a des gens, ils sont super bons mais ils doivent bosser comme des chiens pour y arriver et d'autres c'est des feignasse finies mais putain ils savent faire en deux jours ce que d'autres font en une semaine, évidemment il y a aussi les gros nazes, mais tout n'est évidemment pas manichéen.
La tirade anti fonctionnaire est donc une merde juste pour cela.
Car il y a de grandes chances que le fonctionnement de FT ne soit pas différent maintenant et que dans pleins de boîtes privées, la glande soit un sport.
Cette parodie de justice, ce type devrait être inculpé pour meurtre au vu de tout le mal qu'il a fait, c'est à cause de lui que des salariés se sont suicidés. Ordure !
il a fait le job pour le gouvernement et les actionnaires et a été récompensé pour cela. il ne sera jamais inquiété, la preuve : il dort pendant les audiences
Cette justice…
Chargement...
Chargement...
Chargement...