Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Comment vous le sentez?

Que notre maison brule et que personne ne prenne vraiment la mesure de ce qui se passe, avec un discours teinté à la fois de "c'est horrible" et "tu pars où en vacances". Plutôt la fameuse ça en touche une sans bouger l'autre, plutôt nerveux, triste, ravagé? La réponse D? C'est un complot? Oui?
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
J'ai arrêté d'être désespéré, ça ne sert à rien.
Je m'occupe de vivre ma vie à mon échelle (misérable) et à faire le bien autour de moi (toujours à une échelle ridicule)
@Rorzoob: votre réputation vous précède ici Monsieur
Ça m'a déprimé pendant longtemps, puis un jour j'ai compris que je pouvais rien y faire et que quoi qu'il arrive on allait droit dans le mur, autant profiter du voyage avant le choc.
Je me contente d'essayer de mettre les gens que j'aime bien, de trouver mon bonheur à moi et si la vie me donne le temps de le faire avant la chute, me faire une petite barrauque pour vivre le plus possible en autonomie, histoire de cultiver mes navets quand notre société ne sera plus là.
Malgres tout j'essaie de faire partis du problème le moins possible, sans doute parce qu'au fond j'ai envie d'être capable de me dire égoïstement "c'est quand même vachement moins ma faute que celle des autres" avec des petites actions qui sont pas de gros sacrifice.
Je mange très peu de viande(2 fois par semaine) j'essaie de manger local (et en Irlande c'est pas facile), j'achète plus de fringues de fast fashion, j'évite les embalage plastiques etc...
Je le fait avec la conviction que ça changera absolument rien, parce que même si tout le monde faisait ça je pense pas que ça suffirait mais bon.
A aussi un truc que tu peux te dire, et ça a changé ma perception des choses, on est pas du tout en train de détruire la planète, on est en train de détruire les condition nécessaire a NOTRE survie.
La planète se portera très bien après notre extinction, la blinde d'êtres vivant sont capable de vivre dans des condition très extreme, au delà des panda et des dauphin ceux qu'on est en train de baiser très fort c'est mes humains, voit ça comme une forme de karma.
Après nous l'évolution va reprendre son court et qui sait la prochaine race dominante sera peut être les rats ou les cafards, ou les tardigrades.
J'aimerais avoir les avis de celles et ceux qui ont des gosses. C'est un énorme dilemme dans ma tête ces temps-ci. Je n'ai pas d'enfants. Et je me demande si je ne serais pas un gros fdp d'en faire, vu la merde dans laquelle ils vont vivre... Qu'en pensez-vous ?
@Mari0: Perso je le vis un peu avec anxiété, quand je vois la vitesse à laquelle tout part en cacahuètes, ça me stresse un peu d'imaginer ce que sera la vie de mes mômes dans 40 ans.
@Mari0: si ça se trouve dans ton testicule gauche se trouve LE spermatozoïde qui connaît la solution au réchauffement climatique et va sauver la planète et toutes les espèces y vivront en harmonie. Mais comme t'es un choual il finira dans un mouchoir.
@jp_foucault ou dans un cul
@Mari0: C'est un grand débat chez moi entre ma copine et moi. J'ai pas l'impression de pouvoir offrir un futur convenable à un petit être humain.
@Mari0: tout n'est pas rose dans le monde d'aujourd'hui, mais de là à ne pas faire de gosses... si tes parents avaient pensé comme ça, avec la guerre froide, Tchernobil, l'attentat de la gare de Bologne (je ne connais pas ton âge), les scandales sanitaire et la catastrophe de Seveso, tu ne serais pas là à te questionner. Le monde va mal ok, mais je pose toujours la même question aux gens comme toi : quelle époque a été plus riche, plus sûre, plus sociale, présentant un plus bel avenir que la nôtre ?
@Mari0: ma fille a 8 mois, et... on verra, je sais pas.
@Mari0: A 999% d'accord avec le commentaire de Quinton !
@quinton d'accord mais on ne parlait pas autant du manque d'eau potable, et des 40 degrés quotidien dans le sud.
N'oublions pas que le sud de la France ressemble au nord Afrique dans quelques décennies.
@Quinton: aucun bel avenir sur un planète à +5°
@Speeder: On parlait de savoir si on aurait assez de denrées selon les époques, qu'un poulet était un mets assez luxueux, de devoir aller à la source du village pour faire le plein d'eau parce qu'on avait pas l'eau (et l'électricité) à la maison, de changer de pays pour réussir à vivre, sans toutes les aides sociales qui existent de nos jours.

Pour ceux qui est du sud, si j'en crois les données météorologiques que mes fournisseurs m'ont transmis, on a eu plus que les normes en précipitations, et la chaleur reste normale. (enfin, j'espère que tu considères pas bordeaux comme le sud)
@Speeder: C'est sûr c'est un problème, mais démolir notre époque juste sur base de la météo à un endroit précis, ça frise le nombrilisme... ce serait oublier les progrès incroyables des 100 dernières années. Tu sais depuis quand une femme a le droit d'avoir un compte en banque en France, depuis quand les gens ont le droit de divorcer sans être diabolisés par tout leur village, depuis quand un handicapé n'est plus obligé de mendier dans la rue, depuis quand on trouve un vaccin en moins d'un an pour une maladie nouvelle, depuis quand (et là je t'en sors encore 10 ou 15, mais sans nier le fait que tout n'est pas parfait, la route est encore longue, sur certains aspects on régresse, et nos efforts en matière d'écologie seront dérisoires face au 90% de la population mondiale qui n'est pas européenne et donc s'en fout complètement)
@Nied: Vois le positif : les gosses ne vont plus à l'église, donc plus de prêtres pédo...
@Quinton: démolir notre époque juste sur base de la météo à un endroit précis
Alors pour ceux qui se posent la question, cet endroit précis s'appelle la Terre.
@Daboulganiech: ui mais je lui répondais à sa température dans le sud et à sa comparaison france/nord-afrique
@Quinton: je suis assez d'accord mais malgré tout, entre des problèmes localisés ou temporaires comme tu les cites et le problème majeur actuel qui est mondial et semble irréversible... C'est pas la même catégorie de problématique ?
@Quinton: attention mon propos tiens principalement sur le problème écologique, la situation de l'espèce humaine et sa capacité à survivre aux conditions à venir sur Terre. Les problèmes sociaux sociétaux économiques etc. C'est clairement secondaires.
@Mari0: C'est une angoisse, oui. On regarde nos enfants insouciants et joyeux en nous disant qu'ils vont connaître des choses compliquées et que ça va être la merde à tous les niveaux pour eux. Après il faut avoir la foi et espérer qu ils vivront des choses merveilleuses aussi.
@Quinton: Le monde va bien plus mal qu'à l'époque de nos parents, le climat est un problème plus grand que tous ceux que l'on a connu jusqu'ici
@Nied: reste l'adoption, il y a une chié de gosses malheureux dont les géniteurs se sont pas posé la question. A toi les joies de la parentalité sans rajouter d'humain sur la planète et sans déformer le corps de madame (tout bénef)
@Quinton: avenir plus radieux ? Bah a part la guerre froide ou les gens s'inquiéter d'un conflit nucléaire qui raserai tout, bah a peu prêt toute les époques...
C'est bien la première fois avec le climat que notre espèce à la certitude qu'on est baisé, juste a savoir combien de temps il nous reste.
@DiverticuleAxia: Oui, on y a déjà pensé mais il aurait fallut qu'on s'y prenne plus tôt. Les processus sont bien trop long ... c'est 5 ou 7 ans sauf si t'as de la chance.
@Wendigo: Cette angoisse naturelle n'a pas besoin des considérations climatiques pour exister. La vie peut devenir douloureuse et pénible de bien des manières alors perso je m'en fait pas plus que pour autre chose. Je me dis que quelque soit la durée de l'insouciance, à notre époque, ça vaut le coup d'exister, de vivre et de ressentir.
@Misery: Oui, et puis de toute façon quels que soient les futurs qui attendent nos enfants, on y peut pas grand chose. Je suis dans le carpe diem aussi, mais ça revient périodiquement...
@Wendigo: Oui ça donne de la matière en plus, quoi...
@Misery: je dis toujours qu'on enterre sa sérénité le jour de la naissance de notre enfant
@DiverticuleAxia: Ben je suis pas historien, mais faut arrêter d'idéaliser 1800, 1700, le moyen age, ou l'empire romain. On vit dans le seul monde où il est possible de faire des études sans être noble, où ta fille pourra prétendre à un emploi autre que femme de ménage ou prostituée, où le droit de cuissage n'existe plus, où ton village ne se fait plus raser (et ta femme et tes enfants sont morts) juste parce que le duc de Bourgogne s'est engueulé avec Louis 11, où on maitrise la césarienne et les transfusions sanguines... bref, pour revenir au topic du tout début, on va galérer avec les changements climatiques (qu'on arrêtera pas) MAIS on peut aussi voir le chemin parcouru, les progrès, les succès. Mais je ne te demande pas de me croire.
@Quinton: non mais je suis d'accord avec toi sur la qualité de vie qu'on a maintenant (en occident, et encore ça dépend des pays) mais là on parle de changement climatique qui ne nous permettrais plus de vivre, le fait qu'on puisse faire une césarienne ou aller à la fac si on creve de chaud, de faim ou de pandémie, ça changera pas grand chose.
(Ça a vraiment existé le droit de cuissage? Me semblait avoir lu que c'était plus ou moins du bullshit.)
@Quinton: Je pense que beaucoup de futurs et/ou jeunes parents se pose cette question. Il y a toujours eu des guerres/malheurs/... Quand ma première fille est née, je me suis posé cette question. Et aussi "Vais-je pouvoir la protéger et l'élever convenablement ?
Des amis possèdent l’un des campings de la dune du Pilat, on y allait de temps en temps en vacances, ils voulaient le vendre pour se faire une bonne retraite…
Camping détruit à 90%
@Tinanard: j'imagine l'assurance :
"Votre camping ? Ah oui il était plein de sable, on vous donnera un chèque de 450 € dans un an. Bonne journée ! Raccroche
@Vinkey: le sable était vétuste en plus
Et on est censé y faire quoi ? (À part compatir et continuer de vivre malgré tout)
perso je fais des crises d'angoisse régulièrement à cause de ça, les gosses c'est même pas la peine d'y penser et je me vois même pas atteindre les 40 ans.
Je considère qu'on est foutus. Les scientifiques le démontrent depuis des décennies, de plus en plus précisément. Il n'y aura pas de miracle.

Même si nous changions tous (en france) nos mentalités pour redresser la barre, ça ne changerait rien.
Il resterait les USA, dont la majorité ne changera rien à ses habitudes de consommation.
La chine, qui s'en branle.
La russie, qui s'en branle.
D'autres pays en plein boom de développement, qui ne voient pas pourquoi ils devraient lever le pied, quand "nous", nous nous sommes goinfrés.

C'est foutu, c'est comme ça. Profitons-en jusqu'au bouquet final. Pas la peine de se priver par convictions écologiques, si ça ne change rien au bout.

Soit toute la planète impose un gouvernement totalitaire axé sur le sauvetage du climat. Tout est imposé. Tout s'axe autour de nos connaissances scientifiques et des solutions à mettre en œuvre. Argent illimité.
Soit c'est mort.
Simple, basique.
@Celti: C'est bien tu m'as bien niqué ma journée. Je suis d'accord en plus mais je crois que j'avais pas envie de lire ça.
@Nied: Personne n'a envie de lire ça. Hélas, je ne crois pas être trop loin de la réalité. Peut être trop pessimiste, ceci dit.
@Celti: non on est pas foutu. La facon de vivre actuelle est foutue. L'Homme perdurera, peut être moins nombreux, sans doute différemment.. Ce qui fait peur c'est ce qui sera nécessaire pour y arriver (guerre, etc.)
@maht: Oui, tu as tout à fait raison. Ce monde là est fichu. Notre manière de vivre est fichue. Mais globalement ça revient au même dans la tête des gens (et dans la mienne). On va prendre de sacrées roustes.
J’ai maté des centaines de « iZap4u » puis des centaines de docu. J’ai gravi petit a petit l’echelle de conscience de Paul Chefurka, j’ai fini éco-anxieux. Pas a tord, a raison, a vrai dire. C’est la seule réponse rationnelle a la prise de conscience de ce qui arrive. En tout cas au départ. Maintenant je prepare ma vie future en mode Koh-Lanta/Mad Max. Je loote des objets utiles, rares, solides, economes en energie, j’investis dans la pierre, la terre et les plantes et je croise les fesses.
@newfagvihpafdt2 t'es pas rendu alors, parce que dans koh lanta ils sont un peu à payolle
Pour une fois qu'il n'y en a pas que pour la corse ou la provence, et au final avec les incendies je ne sais pas si c'est reelement la cause de la canicule en plus.
@PaceWon: La canicule est un facteur aggravant puisque sécheresse des enfers et donc végétation cramée, donc très combustible en plus de ces pins de merde.
L'incendie côtier, c'est un véhicule qui aurait eu une panne élec et aurait pris feu.
L'incendie dans les terres, un mec est en garde à vue pour avoir été aperçu se barrant vite fait juste après le départ de feu. (mec ayant déjà été suspecté de la même chose en 2012)
@PaceWon: c'est sur que quand ça touche un pied à terre des parigos, il faut tirer l'alerte générale.
@Daboulganiech: celui dans sa voiture doit se sentir bien mal.
@lemaurinois: ou que le feu s'attaque à leur héritage familiale.
@PaceWon: Radio PMU oscille entre "c'est un manouche qui venait benner ses merdes dans les bois pour pas payer la déchèterie" et "c'est un accident qui va être profitable pour la mise en place d'un programme (immobilier de luxe) respectueux du littoral".
Donc peut être qu'il se sent mal, peut être pas.
Je comprends que nous devons agir et changer beaucoup d'habitude (j'ai d'ailleurs commencé depuis pas mal d'année)
Je ne comprends pas comment on peut s'en angoisser à en devenir exécrable. A croire qu'on a pas vu comment c'était avant, et comment les autres pays y arrivent très bien à s'en sortir.
Je répond merde ça vas avec tout
La science. Je place tous mes espoirs dans la fusion nucléaire. Mon autre espoir, c'est lorsque les ressource naturelles commencerons à vraiment manquer, le recyclage deviendra une réalité, et le plastique à base d'amidon de maïs et algues prendra vraiment son envole ( ce qui entrainera une dépollution des océans ).
Actuellement tout le monde s'en bas les couilles car tout ca parait loin. Mais lorsque la croissance sera gênée par manque de matière première, des solutions, des énormes budgets, des brevets seront levés, chose qui actuellement n'est pas nécessaire car la consommation tourne bien.
Ma plus grande inquiétude viens de la population qui va souffrir elle même des effets de l'homme. Un exemple, je vois déjà des personnes gueuler contre les bouteilles de soda en plastique 100% recyclé parce que c'est moins rigide, moins agréable à utiliser.
Aux premiers abords on pourrait être tenté de se dire que c'est la merde et qu'il faut arrêter de faire des gosses, etc... Mais avec le recul, on peut aussi se dire que beaucoup de choses à notre échelle n'ont quasiment pas d'impact et qu'il faut plutôt se bouger du coté politique. C'est pas tout rose, mais y'a quand même des trucs qui vont dans le bon sens petit à petit et ça permet d'arrêter de culpabiliser pour rien.

Ensuite il faut aussi croire en l'être humain. Je pense pas qu'on va se laisser crever comme ça sans rien dire. Y'a déjà des solutions qui existent ou qui vont arriver. Y'a qu'à regarder, rien que dans les années 50's, c'était parfaitement normal de jeter sa vieille bagnole dans le ruisseau du coin.

Après faut pas se leurrer, on est des parasites pour cette planète, tôt ou tard, on ira en coloniser une autre, ce n'est plus qu'une question de quelques dizaines d'années. Dans le pire des cas, l'intelligence artificielle finira par nous détruire, car elle en déduira naturellement que nous sommes la vrai cause du problème.
Même si le monde va quand même bien mal, je trouve que l'éducation de la population globale, va dans le bon sens. Oui c'est loin d'être parfait et on va encore vivre des moments bien difficiles. Mais on a jamais été autant "armé" pour pouvoir palier et gérer la plupart des problèmes de notre temps. J'ai deux enfants qui auront 40ans en 2050. On en reparle entre papychouals à ce moment là.
C’est mort, je retourne faire ronfler mon 6 à plats en montagne y a moins de circulation et des beaux paysages… vive la fin du monde
ÇA fait déjà quelques années que j'ai conscience de la dégradation programée de la situation écologique / économique / politique /social..
Te poser des questions c'est bien. Trouver des solutions c'est mieux.
Etant donné qu'il n'y en a pas à titre collectif , mise sur toi même,deviens riche. Et prend égoïstement du plaisir dans ta réussite plutot que du malheurs dans un echec individuel et collectif.
Chargement...
Chargement...
Chargement...