Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



La sénescence, pire maladie au monde mais contre laquelle on ne fait rien.

La réflexion que je vais vous livrer ne vous fera peut-être ni chaud ni froid. Personnellement, elle m'a bouleversé. Et ça me déprime de voir que les gens à qui j'en parle y sont indifférents. Est-elle erronée ? Si oui, où est l'erreur ? Je compte sur vos gros cerveaux de chouals pour me le dire.

Pour lutter contre le coronavirus, on a pris des décisions inédites aux conséquences très lourdes. Mais le jeu en valait la chandelle : cette saloperie a fait 600 000 morts et en aurait fait bien davantage sans ces mesures drastiques. Et si je vous disais qu'il existe une maladie qui tue des dizaines de millions de personnes chaque année, mais qu'on ne fait quasiment rien pour la combattre ? Et pire, que ça n'émeut presque personne ?

Cette maladie s'appelle la sénescence, mais on l'appelle couramment vieillissement. Je sens votre déception, vous vous dites que je vous ai roulé, que ce n'est pas une maladie. Pourtant ça y ressemble fort. Et on commence à bien comprendre les processus cellulaires à l’œuvre, voire à imaginer comment les contrer. Seulement, très peu de moyens sont alloués à la recherche contre le vieillissement. On devrait pourtant mettre le paquet dans cette recherche. Bien plus que contre le cancer ou le sida !

Certains trouvent que la mort est nécessaire, qu'elle donne un sens à la vie. Personnellement, je m'en passerais bien ! Et rien ne m'empêche de me suicider à l'âge de 1 500 ans si je commence à trouver le temps long.

D'autres invoquent le côté "naturel" de la chose. Arrêtons donc la médecine et la vaccination et mourons "naturellement" à 30 ans comme à la bonne époque !

Enfin, beaucoup de mes interlocuteurs ont invoqué la surpopulation. D'une part, ne pas guérir une maladie pour ce prétexte est profondément immoral. "J'ai trouvé un remède contre la malaria, mais je vais le balancer à la poubelle parce que ça régule quand même bien la population". Et d'autre part la population n'augmenterait pas si on restait à 2 enfants par femme.

Bref, je trouve dingue qu'on ne combatte presque pas la première cause de mortalité de notre espèce, juste parce qu'on a intériorisé qu'elle était inéluctable (ce qui est surement faux). Je compte sur vos réflexions. Si vous pouviez me faire changer d'avis, ça me ferait un bien fou !

La bise,

Nolyk
La sénescence, pire maladie au monde mais contre laquelle on ne fait r...
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Toi aussi tu commences à perdre tes cheveux et tu as envie de pousser un coup de gueule?
Nolyk
op
@Sixfunder: Mais carrément ! Mes tempes s'élargissent d'année en année et la science ne fait rien.
"D'une part, ne pas guérir une maladie pour ce prétexte est profondément immoral."
"Et d'autre part la population n'augmenterait pas si on restait à 2 enfants par femme."

La mort naturelle c est la seule vraie solution légale qu'on ait contre les connard, laisse nous ça
As tu envisagé que notre cerveau n'as pas de capacités illimitées ? Nos souvenirs, (les amis par exemples) ne sont pas gravés de manière indélébile, c'est pas top de se dire qu'au bout de 2000 ans par exemple tu n'auras que tes souvenir vieux de 150 maximum.
Nolyk
op
@boulbi: Non je n'ai pas pensé à ça. Je suis prêt à tenter l'expérience pour vérifier !
Nolyk
op
La vidéo qui m'a ouvert les yeux sur ce sujet. Pour creuser, vous pouvez aller chez CGP Grey, Kurzgesagt ou Vlanx.
Te voir tes proches et toi éternelles selon l'état pourrait être cool de ton point de vue.
Mais les Le Pen (sauf Marion Maréchal), les personnes mauvaises ou avec un QI négatif, tu l'imagines te dire que tel fdp ne sera jamais dead ?
Nolyk
op
@Vinkey: J'avais pas vu ça comme ça. Ça veut aussi dire se taper un nouveau single de Calogero tous les ans pendant un millénaire... Dur.
@Vinkey: On peut faire une sélection sur disons 100 ans avant de stabiliser le truc.
@Vinsan: rien n’empêchera 2 "sélectionnés" d'engendrer un QI négatif
@Vinkey: Ou le contraire, on est bien d'accord. 100 ans c'est ptête un peu juste, mettons 200 ans, 3 générations grosso merdo. Je balance des chiffres au pif, je veux juste pointer l'idée générale.
Je suis d'accord avec toi. L'OMS a récemment passé la vieillesse dans la catégorie "maladie" donc ça devrait bouger, avec des financements etc.
"la sénescence, mais on l'appelle couramment vieillissement."

Azi jme casse. Pour lutter contre le vieillissement j'évite de perdre du temps à lire des conneries.

Non l'immortalité n'est pas une bonne idée, c'est même la pire.
Second exemple : tu nais dans un monde sans selon toi la pire maladie le vieillissement, mais tu as une autre maladie incurable. On te dit alors : bienvenue, tout les jours de ta vie tu va douiller mais t'inquiète on a mis tout le budget santé dans 1 super projet, tu es quasi immortel. sympa hein ?
Nolyk
op
@Vinkey: Je n'ai pas dit qu'il fallait tout mettre sur le vieillissement. Mais en mettre davantage que pour les autres maladies. Déployer des moyens proportionnels au mal infligé.
la singularité et le transhumanisme vont te plaire
Nolyk
op
@Bboxchibre: Je suis à fond sur le transhumanisme en effet !
Je suis pour arrêter de payer les soins des personnes arrivées à un certain âge ( 85 ans par exemple), alors vivre 1 millénaire jamais.

Reste à savoir si dans ton projet tout le monde y aura droit, et si c'est le cas, resterons t'ils dans la même classe sociale, à être des sous merdes ou le top 10 des plus riches toutes leur vie.
Nolyk
op
@lemaurinois: Comme de nombreux progrès, ce sera certainement réservé aux plus riches dans un premier temps, puis démocratisé.
Je le dis au futur car j'y crois vraiment. Il n'est pas impossible que les personnes qui naissent aujourd'hui puissent vivre plusieurs siècles, genre nos mioches (et une fois de plus on aura été la génération qui se fait niquer par tous les trous).
@Nolyk: je trouve ça bizarre de vouloir vivre 'à jamais'
Nolyk
op
@lemaurinois: Bizarre ? C'est un peu court jeune homme.
Imagine que tu ne vieillis plus (donc pas de douleurs dû à l'âge). Tu penses qu'à un moment de ta vie tu en auras marre de vivre ? Tu penses que ce sera justement vers l'âge de 80-90 ans ?

Ce n'est pas une question rhétorique, j'aimerais savoir la réponse. Je pense que j'en aurais peut-être marre au bout d'un moment, mais surement pas avant des siècles. Trop envie de lire, d'apprendre, de voir l'homme aller sur Mars, de comprendre comment s'unifie mécanique quantique et gravitation, d'enfin finir Skyrim, etc.
@Nolyk: j'ai également ces envies, mais j'admets que je ne pourrais pas toutes les avoir.

Je pense que j'en aurais clairement plein le cul de me lever et continuer à travailler, cultiver mes vignes, avoir mal au dos, faire des convenances.

Je sais que je ne pourrais pas tout voir de ma planète, et c'est ce qui me donne envie de continuer à en découvrir au maximum, d'avoir les cros. Une durée définie me donne l'envie, à l'inverse une infinie me fait aller vers le rien foutre.
J'insiste sur le travail, pas l'emploie. Pas remplacé par des machines (puisque tout ne sera pas remplaçable) , un qui te fait le matin et te force à créer, à concevoir, à aider.

Ne plus vieillir me ferai peur, la marque du temps, celle de ta vie. Qui te rappelle à ton passé, et te montre ton avenir. Un avenir qui ne périclite pas, et est forcé de changer par les jeunes pousses arrivantes, qui verront d'un autre œil ce que l'on voit, et bousculernot nos idées et nos acquis.

On aura jamais le temps de tout faire, par contre on peut très bien avoir une vie bien remplie.


Ma femme a fêter ses 62 ans il y a quelques jours, et quand elle a le malheur de trop gommer ses rides avec le maquillage ça ne me plaît pas. Et je sais qu'un jour elle ne sera plus là, bien avant moi. J'irais alors chercher au fond de moi la mécanique pour une autre vie.
Nolyk
op
@lemaurinois: Merci pour tous tes arguments qui donnent à réfléchir. Et globalement pour tes interventions sur ce site. (J'arrête ça devient gênant)

Bon anniv à ta femme. Je t'imaginais plus jeune. T'es le doyen ici ?
@Nolyk: Non en fait lemaurinois = Emmanuel Macron mais chuuut
@Nolyk: comme le dis sixfunder, j'aimerai garder mon identité secrète,afin de gagner la prochaine élection.

Mais j'ai bientôt 32 ans, je crois que c'est art60 le doyen au dernière nouvelle
2 milliards de terriens en 1950, 11 milliards en 2100 en restant "mortels".... Le vrai problème est la, ce n'est pas les maladies où le réchauffement climatique...
La sénescence commence à 23 ans, lorsque le cerveau arrive à maturité.
Je rejoins les autres par rapport aux inégalités que ça engendrerait. Une telle solution ne serait disponible que pour les plus riches (qui vivent déjà en moyenne plus longtemps que les autres) et ils permettraient à des gars certes brillants mais qui nous la mettent à l'envers.

Bon tu me diras actuellement c'est souvent les fils / filles qui reprennent les affaires mais régulièrement ils ne sont pas aussi bons et ça permet de faire du tri !
Nolyk
op
@Mezut: La plupart des grands progrès humains sont restés un moment entre les mains des riches, mais profitent à tous aujourd'hui (automobile, téléphone portable, internet, etc.). Es-tu sûr que c'est un argument valable pour refuser le progrès ?
À quoi bon développer des soins contre le vieillissement si on n'est pas capable de soigner des maladies qui nous butent à 20 ans ou nous font douiller tout le reste de notre vie ? Certes se pencher un peu plus sur la question serait intéressant mais la recherche sur les maladies létales doit rester primordiale, en plus de toutes les limites d'un accroissement majeur de l'espérance de vie citées dans les com, comme le fait que ce sera sûrement accessible qu'aux personnes riches.
"Et d'autre part la population n'augmenterait pas si on restait à 2 enfants par femme" Sans mortalité, les enfants des enfants des enfants des enfants de tes enfants... seront 2 et toi tu sera toujours là avec tous les autres entre.... et ça n'augmenterai pas la population ? Pour ne pas avoir d'augmentation, il ne faudrait plus faire d'enfants du tout si personne ne meurt.

Au fait, qui paiera pour ta retraite et celles de tes arrières-arrières petits enfants ? Où alors on bosse éternellement ? Moi j'ai pas envie !
Nolyk
op
@RG404: C'est un calcul contre-intuitif, mais si le taux est inférieur à 2, la population converge. Si le nombre d'enfant par femme est strictement inférieur à 2, la population finira par se stabiliser, même si plus personne ne meurt.
Ex simple avec une population de 1000 personnes (500 femmes) qui ont 1,5 enfant chacune.
1000 personnes ont 750 enfants
Ces 750 enfants ont 563 enfants
...
A la fin des temps, on a une population de 4000 personnes.

Pour le travail, c'est une autre question. Dans un avenir peut-être pas si lointain, je ne pense pas qu'on continuera à travailler. A mon avis, de très nombreux postes auront été supprimés par l'IA et on bénéficiera d'un revenu universel. Mais je suis moins expert de cette question !
@Nolyk: le problème de ton système devient que la femme aura une vie restreinte.

A une époque où on demande une réelle égalité et liberté, tu bafoueras tout ça.


De plus, pour compléter ce que je dis plus haut, il restera des postes où le travail sera nécessairement réalisé par l'humain, et demandant sûrement un niveau d'étude plus ou moins élevé.

Je doute que ces personnes acceptent d'être payées au même niveau qu'une personne ne faisant rien de sa vie. En admettant que l'argent continue d'être notre meilleur moyen de troc, des castes se créeront automatiquement. Nos libertés seront inéluctablement ébranlée, comme d'autre chose.

Vivre des siècles avec notre aisance actuelle est une chose, mais à la manière d'un africain du pays le plus pauvre ou d'un chinois d'une usine ça en sera une autre.


Et je crois n'avoir encore jamais vu un film traitant ce sujet, nous montrer que tout se passe bien.
Nolyk
op
@lemaurinois: Demander aux gens (hommes comme femmes) de limiter leur nombre d'enfant pose question, j'en conviens.

Pour l'histoire du revenu universel, je ne suis pas encore totalement convaincu moi même. L'idée est que tout le monde reçoive un revenu permettant de vivre décemment, sans aucune condition. Ceux qui veulent travailler toucheront cette somme, mais aussi leur salaire. Ils sont donc plus riches que ceux qui ne branlent rien.

Encore une fois, je ne maîtrise pas bien ce sujet, donc je ferais mieux de la fermer.
A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...