Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



SJW : ca tourne mal

Le terme SJW est un terme positif qui a été créé il y a longtemps (je ne suis pas sur, surement début du 19eme) pour parler des gens qui se battent pour un idéal social égalitaire. Le terme a été assez peu utilisé pendant longtemps, et est resté un terme très positif (Martin Luther King ou Gandhi ont été désigné comme des SJW à de multiples reprises par exemple). Mais l’alt right américaine a détourné le terme il y a quelques années (https://trends.google.com/trends/explore?date=all&q=social%20justice%20warrior dit fin 2011 début 2012) pour attaquer les gens qui défendent un point de vue contraire au leur, non pas sur leurs arguments mais sur ce qu’ils sont.

En diffusant le mot, (et on a pas mal de bons moutons sur cb qui l’ont repris ces derniers temps), l'alt right se dote d’un terme qui lui permet de disqualifier automatiquement des gens. Il s’agit non pas de lutter sur le plan des idées, mais simplement de discréditer une personne. Le terme SJW tel qu’il est utilisé actuellement est un contre sens total.

La notion derrière le mot SJW tel qu’utilisé actuellement existe bien entendu. Il y a des gens qui se disent progressistes et qui sont de sales connards aigris qui insultent tout le monde et se comportent comme les dernières des merdes. Est ce que tous les progressistes le sont pour autant ?
Il existe beaucoup de féministes. Elles sont stigmatisés avec le mot feminazi, c’est du même niveau. Oui il y a 4 tarées qui expliquent que les hommes sont le cancer de la société et qu’il faut les exterminer. Mais ce n’est pas ce que prêchent la majorité des féministes.
Alors s’il vous plait arrêtez de l’utiliser et de passer pour des néonazis, ou utilisez le de façon positive, comme cette expression l’a été pendant près de 200 ans avant d’être détournée depuis les 6-7 dernières années.

TL;DR : le mot SJW tel qu’il est utilisé actuellement est un mot d'extrême droite, il n’est la que pour casser le débat d’idée et l’abaisser à une bataille stérile pour déterminer si machin ou machin a droit à la parole.
SJW :  ca tourne mal
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Ok, je bouge plus de là
@Virkoz: Raté(e?), sur toute la ligne!
Je n'aime pas le camping, je bosse, et pas dans une administration.

Il va te falloir "fouiller" avec un peu plus d'ardeur
@Rorzoob: Putain mais jviens de capter, c'est jason momoa sur ce gif !!!!
En ce moment t'es soit un islamo-bobo-gaucho soit un facho-nazi-extremedroitiste.
@hamble: ...ou un connard de PornSexyPointfag.

Come at me bro...
oh boi dis gona b grate
@CaptainWaffle: étonnement non, j'aurais pensé que ca allait déraper mais mes qualités extrêmes d'analyse, de réflexion et de synthétisation me placement au dessus d'un débat fortement houleux et nous acheminent tous vers une aire de paix.
@zebrotron3000: Les aires de paix sont sur l'autoroute ou pas ?
@zebrotron3000: spoiler : quand on pose le popcorn avant que ça commence à rager, ça décourage les rageux
Vivement ta prochaine box sur le mot cuck.
@Dune: Hum je vais voir ca. Mais j'ai peur de sombrer dans un stéréotype de gauche, alors je compte plutôt expliquer pourquoi le mot nègre a une connotation positive
Oh putain le sale SJW
Du coup, ce que tu essaies de nous dire c'est que le terme SJW, c'est un peu la même problématique que la svatiska réutilisée par les nazis ?
On pourrait pas dire cbevalierisation ?
TL;DR(2) : le terme "Extrême droite" tel qu'il est utilisé actuellement, est un terme de SJW, elle n’est la que pour casser le débat d’idée et l’abaisser à une bataille stérile pour déterminer si machin ou machin a droit à la parole.
@mauricelechat: C'est malheureusement assez vrai, même si je n'utilise pas ce mot la de cette facon. Mais j'ai tendance a penser qu'il existe certaines facons d'utiliser les commentaires qui servent a casser le débat d'idée et a l'abaisser à une bataille stérile pour déterminer si machin ou machin a droit à la parole.
slt lagerbe
@Virkoz: qui est roux ???
@Virkoz: ( ͡° ͜ʖ ͡°)
@Virkoz: hmmmmm tu veux un papa noël m'a chérie ??
"En diffusant le mot, (et on a pas mal de bons moutons sur cb qui l’ont repris ces derniers temps)"

Oula, tu vas avoir des problème toi
Belle analyse
L'ironie c'est que la communauté la plus "trigger" et renfermé sur elle même dans des safe space c'est sans doutes les différents groupes d'extrême droite. Le tout avec dans un excès de détournements, intox et vocabulaires à gogo pour pas trop s'ennuyer dans sa petite bulle..
"Alors s’il vous plait arrêtez de l’utiliser et de passer pour des néonazis" donc défendre un idéal de justice social c'est être SJW, mais que dire de qqun que c'est un SJW ferait de cette personne un néonazi ? Tu polarises encore plus qu'au départ là car catégoriser qqun sur l'emploi d'un terme ça casse tout autant le débat.

Sinon je suis d'accord avec les 95% autres parties de la box
@toitoineL: "[...] ou utilisez le de façon positive, comme cette expression l’a été pendant près de 200 ans avant d’être détournée depuis les 6-7 dernières années."
@zebrotron3000: Trop tard, SJW est devenu trop péjoratif dans notre language pour l'utiliser de façon positive malheureusement
Les mots évoluent, où est le problème ? Si on s'en sert comme ça aujourd'hui c'est peut-être parcequ'il est devenu beaucoup moins utile pour son ancien concept. On dit PD pour pédéraste et la plupart des gens se disent que c'est pour qualifier un homosexuel alors que c'est à la base pour qualifier un homme qui aime les jeunes ados... si PD est devenu une sorte de mot fourre tout à part entière qui sert de petite insulte selon le contexte c'est très bien, qu'est-ce qu'on s'en branle au final :/
@Zvanit: Les mots n'évoluent pas au hasard, il y a des forces individuelles ou collectives qui les poussent dans un sens ou dans l'autre. Ici, on parle d'un mot déformé par des activistes d'extrême droite qui font ce qu'ils peuvent pour briser un mot, renverser son sens et s'en servir pour détruire le débat.
D'une part cette déformation est malsaine parce qu'elle a pour objectif premier de couper une argumentation sans contre argumenter, mais ce mot a surtout acquis un sens politique contraire a ce qu'il exprime. Le but est de le faire utiliser aux gens pour foutre la merde.
Euh...
Et?
@aedemiel: C'est quand même intéressant que me terme social justice warrior soit détourné et inversé par les americains.

Ça m'fais penser à un débat americain sur la sécurité sociale pour tous ... un ancien combattant avait pour seul argument "on va tous mourir de quelque chose, il n'a a pas de raison d'avoir une sécurité sociale universelle"
La situation est triste socialement.
@aedemiel: et ça me gonfle que sur cb aussi on ai des gens qui commencent a implanter ce terme, qu'ils le fassent consciemment ou inconsciemment. C'est juste de la pollution, ca sert a casser des débats qui auraient pu être constructifs.
Merci !

A noter que le terme feminazie a été inventé par l'américain Rush Limbaugh, ultra-conservateur, raciste, pro-NRA, anti-avortement, anti-féministe, etc.

Un type formidable, m'voyez.

Donc encore une fois, évitons si possible de propager le vocabulaire de l'extrême-droite. Merci d'avance.
Du coup c'est un peu la meme chose avec le terme Facho
@Alkz: Pour apporter plus de compréhension là dessus, je crois que c’est lié au fait que beaucoup beaucoup d’insultes sont oppressives et lorsque tu ne gardes que celles qui ne le sont pas, il reste pas grand chose à se mettresous la dent. Du coup facho passe pour l’insulte parfaite pour les adversaires politiques virulents (alors que ça ne devrait marcher que pour Soral et vite fait le FN) puisque tu offenses pas des « innocents »
@Alkz: Facho est un terme positif et Gandhi et Luther King ont été désigné comme des fachos ?
Autant je suis totalement d'accord sur le fait qu’il est trop simple d'étiqueter l'adversaire pour fuir la confrontation d'idées (feminazi, bobo, raciste, nazi, facho,...), autant je suis plus circonspect concernant ton avis sur les SJW et ce pour une raison toute simple : c'est un terme totalement assumé par la plupart (contrairement aux exemples précédents).

Pour moi le fait que le sens ait dévié de sa signification dans une direction ou dans l'autre n'est pas un argument. Queer est originellement une insulte et elle est maintenant revendiquée fièrement par une partie de la communauté qu'elle visait.
Les termes sont d'autant plus vite galvaudés aujourd'hui vu que n'importe qui les utilisent à tort et à travers, mais je pense pas que SJW soit pour autant devenu une insulte simpliste. C'est une marque d'appartenance, c'est le camp des adversaires (ou des alliés), c'est l'exogroupe (ou l'endogroupe), ce sont les fachos (ou les héros). Tout est une question de point de vue. Au même titre que simplement "parisien" peut être une fierté, une insulte, ou juste un gentilé comme un autre quoi.

Bien entendu, il est plus simple de se battre à coups de hashtags qu'en devenant avocat immigré dans un pays avec une ségrégation constitutionnalisée, mais certains seraient flattés de la comparaison.
Exemple dans cette box : https://choualbox.com/6mORC Je suis certain qu'au moins la majorité de ceux qui empêchent les conférences ou investissent le bureau du doyen se revendiquent fièrement comme SJW. Ils se "battent" au nom d'une pensée égalitariste.
Du coup si je dis "cette connasse de SJW qui profère des menaces de mort", je trouve le terme SJW pas moins objectif que "ce connard d'homme blanc qui encule le monde", contrairement à l'épithète qui leur est associé.

Le tout c'est de faire la part des choses, et de comprendre le point de vue de celui qui nomme ainsi l'adversaire. Les mots ne sont que des mots, ils n'ont rien de vulgaires, d'agressifs ou d'insultants en soi ; seul le contexte et l'orateur comptent. Si je dis "handicapé" bien que je sois valide, contrairement à ce que la tendance veut nous faire croire, dans un contexte général c'est pas plus méprisant que "personne limitée physiquement" ou je ne sais quel autre euphémisme à la con, à contrario du mec qui traite d'"handicapé" celui la bagnole devant lui qui avance pas.
Il est simplement grand temps d'arrêter d'avoir peur des mots et de juste faire fermer leurs gueules à ceux qui les utilisent de travers.
@Amok: Magnifique ! merci.
@Amok: je suis partiellement d'accord avec toi.
Toutefois, les gens qui se réclament SJW sont de deux sortes : les gens qui se déclarent SJW dans un sens totalement opposé au sens actuel, c'est à dire dans le sens historique, et une infime proportion de connards qui se réclament progressistes stupides impropres au débat. Le changement de sens a créé la seconde catégorie.

Par ailleurs, l'important est l'origine du mot. Les gens qui ont provoqué ce changement sont des gens d’extrême droite, et adopter leur vocabulaire est la seule chose qu'ils attendent.
j'ai atteint ma limite d'image, mais ce que je veux dire, c'est en gros ce qu'il y a marqué ici : http://i0.kym-cdn.com/photos/images/original/001/285/221/abd.jpg
Ils ne cherchent qu'a embrouiller le débat, a faire passer un maximum leurs idées en sous marin. Ils utilisent le changement de vocabulaire comme une arme - ce qui est une bonne idée -, mais adopter leur vocabulaire, c'est adopter le comportement qu'ils veulent.
@zebrotron3000: J'ai envie de te répondre, il y a deux sortes de féministes : les gens qui se déclarent féministes dans le but de faire de la société un milieu sans discrimination sur la base du sexe de l'individu tout en respectant les différences voire impératifs biologiques que cette différence engendre, malgré des points de vue ponctuellement divergents dans cet ensemble et une infime minorité de misandres qui n'ont pour seul moteur la haine du masculin.
Pourtant féministes dans l'inconscient collectif est loin d'avoir pris ce sens de défenseur des égalités, au profit des deux sexes. Il garde ce côté hystériques emasculatrices chez les hommes comme chez des femmes sans forcément être réacs, et même si on est dans une société patriarcale, il n'y a pas eu de complot sournois pour faire dévier le terme. Simplement de le voir accolé à des actions "stupides" ou exagérées et il s'est vu sous-entendre ce côté négatif.
"La notion derrière le mot SJW tel qu’utilisé actuellement existe bien entendu. Il y a des gens qui se disent progressistes et qui sont de sales connards aigris qui insultent tout le monde et se comportent comme les dernières des merdes"
Mais c'est tellement une idéologie de male blanc cis genre de penser ça...
Si seulement c'était le seul.
Comme d'habitude, un terme est trop général pour s'appliquer à tout un mouvement. Rien qu'à voir le terme "féministe" où 99% des gens qui s'en revendiquent sont des déchets. Dommage pour les vrais, trouvez-vous un autre terme j'ai envie de dire.
@KyeDa: Bien sur, mais justement l'alt right joue la dessus pour réussir a modifier la facon d'utiliser les mots. C'est une technique de l'alt right très ancienne, ils l'utilisent depuis le début. ils volent les mots, les philosophes, tout ce qui fait la "gauche" ( meme si ce mot ne veut pas dire grand chose).
Bref, il faut garder les mots pour ce qu'ils veulent dire, pas pour ce qu'un groupe de fachos essayent d'en faire.

Par ailleurs, "trouvez-vous un autre terme j'ai envie de dire", je suis assez d'accord. L'alt right a une meilleure stratégie au niveau com/manipulation du langage, le reste du spectre politique devrait essayer de comprendre que ce sont des armes utilisables par tous. La gauche s'est réfugiée dans un pseudo débat d'idée, et a décidé d’arrêter toutes les stratégies qui ne sont pas uniquement basés sur la théorie. Evidemment c'est un élément important, mais savoir développer une rethorique et un vocabulaire sont des éléments importants du débat.
Salut, tu remplaces SJW par "extrême droite" ou "nazi" et tu as exactement le même procédé utilisé par la droite ou la gauche ou les SJW eux-mêmes pour faire taire l'opposition. L'Alt-right n'a pas inventé ce stratagème, elle l'a juste repris.

Procédé au carrefour de la facilité intellectuelle et de la mauvaise foi, non?
@kyrandiette: nazi c'etait un terme positif avant et on l'a renversé pour faire un truc mal, oui oui oui
@zebrotron3000: Combattre les préjugés je veux bien. Défendre les SJW d'aujourd'hui qui empèchent le débats, tout comme l'Alt right que tu dénonces, non !
@kyrandiette: tu n'as manifestement pas compris ce que j'ai écrit
@zebrotron3000: Je suis désolé, mais mettre toute la responsabilité sur "l'Alt-right" c'est faire preuve de facilité intellectuelle. Ce sont les individus qui se réclament du titre "SJW", "féministe","antifa" et ont un comportement extremiste qui changent la notion de ces mots.
L'Alt-right ne fait que reprendre ce par quoi ils se désignent idéologiquement ou politiquement.

Par ailleurs, tu demandes aux personnes qui te lisent de ne pas reprendre le terme "SJW" sous peine d'être associé aux néonazis, ne viens-tu pas de mettre en évidence que, toi aussi, tu utilises le stratagème par association dégradante que tu dénonces ?

PS : je te remercie je sais lire. Bien à toi.
"Alt right" ça veut pas dire extrême droite, le terme générique c'est "far right".
en gros c'est pas parce que tu es d'extrême droite que tu es un suprématiste blanc.

De la part d'un enculé de Gaucho

coucou Lagerbe
Bravo ça fait du bien ce genre de petite mise au point.
Chargement...
Chargement...
Chargement...