Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Vaccins Covid: Un expert en essais clinique explique pourquoi nous devrions être optimistes

*Ca reste du trustmyscience mais ça plante bien le décor et ça fourni pas mal de bons arguments sur le sujet, ce qui manque souvent "dans l'autre camp".
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Atmoz
op
Morceau choisi:

<<Alors la prochaine fois que quelqu’un s’inquiète de la vitesse étonnante à laquelle les essais de vaccins ont eu lieu, faites-lui remarquer que dix ans n’est pas une bonne chose, c’est une mauvaise chose. Ce n’est pas dix ans parce que c’est sûr, ce sont dix années difficiles de lutte contre l’indifférence, les impératifs commerciaux, le manque de chance et la bureaucratie. Tout cela représente des obstacles dans des processus dont nous avons maintenant prouvé qu’ils sont « faciles » à surmonter.

Vous avez juste besoin de liquidités illimitées, de personnes intelligentes et très motivées, de toute l’infrastructure d’essai mondiale, d’un pool presque illimité de volontaires d’essai altruistes et merveilleux et de régulateurs sensés.
>>
@Atmoz: J'avais tilté sur le même genre d'argument fournis avec ce tableau.
C'est aussi que la plupart des vaccins qui ont pris du temps à être développé et qui sont choisis comme exemple date du siècle dernier parfois même de plus de 70 ans, alors désolé Madame mais oui de nos jours on peut faire les choses plus rapidement et plus efficacement !
Y a un autre aspect que personne ne semble prendre en compte, c'est que les vaccins ne sont pas des médicaments "traditionnels". Pour les médocs classiques, il faut étudier la pharmacocinétique/pharmacodynamique (comment le médoc est absorbé par l'organisme/quels sont les doses efficaces/délétères...) sans compter que le corps humain est un bordel sans nom et qu'une molécule utilisée dans un but précis peut avoir des effets inattendus (et ne parlons même pas des interactions possibles lors de la prise de plusieurs médocs). Typiquement, le viagra a à la base été développé comme vasodilatateur pour traiter certains problèmes cardiovasculaires jusqu'à ce qu'on lui trouve quelques... effets secondaires...

En comparaison, un vaccin c'est """juste""" soumettre le système immunitaire à un corps étranger. Le principe de base est plutôt éprouvé. Ça ne veut absolument pas dire qu'un vaccin ne peut pas avoir d'effets négatifs, que c'est simple à développer ou qu'il est inutile de rester prudent, mais c'est juste que les enjeux sont pas les mêmes et qu'il faut arrêter de les considérer comme n'importe quelle autre molécule.
@Amok: par ce que justement c'est pas une molécule "active", tu as raisons.
la complexité est dans la difficulté de trouver ou fabriquer une empreinte "universel" à toute les forme de telle ou telle virus ( car un virus mute) que ton système immunitaire va rencontré, et surtout de faire en sorte qu'elle soit inerte.
Pour ne pas préjuger de la qualité de l’écrit en se disant juste "c'est trustmyscience", je précise qu'ici ce n'est qu'une traduction venant d'un billet posté sur le très bon site The conversation, qui publie avant tout des articles réunissant journalistes et scientifiques spécialisés pour aborder des sujets d'actualité politique. Ce billet n'est pas écrit par un anonyme, son auteur est Mark Toshner, un médecin chercheur de cambridge. Comme vous je ne le connais pas, mais deux clics sur google permettent de voir qu'il est effectivement spécialisés dans la mise en place d'essais cliniques, et que son avis peut bien être considéré comme celui d'un expert.
Ça reste un billet d'opinion d'une seule personne, mais pour ma part je trouve que ce qu'il dit est intéressant et semble globalement juste.
Atmoz
op
@Jekyll: Je précisais juste pour les réac du site qui parfois n'aiment pas trop ce genre de sources "sources". J'avais aussi fait quelques recherches avant de poster, et comme la crédibilité était plutôt pas mal, j'ai validé !

Après voilà, des hommes de science qui racontent de la merde, on en a par paquet de 10 ces dernières années, malgré parfois des bagages plus que sérieux.

Bref, je prefère laisser à chacun le soin de se faire sa propre opinion... mais comme je l'ai déjà dit, tu fais très bien de préciser tout ça !
@Atmoz: Je sais aussi que ce site n'inspire pas confiance à tout le monde, je le disais aussi pour tout le monde plutôt que pour toi spécifiquement.

Malheureusement oui pour les scientifiques qui partent en couille, et travaillant en virologie mes premières pensées ne peuvent que se tourner vers Montagnier.. Je suis donc bien d'accord qu'une parole seule ne peut pas être parole d'évangile, c'est pour ça que j'ai aussi rappelé que ça n'était que son avis qu'il donnait; après là ça va, c'est pas déconnant, ni des affirmations qui seraient "touchy" !
Le vaccin sera sans doute testé en outre mer
@Dimhell: alors mon coco c'est surement pas la France, ni aucun pays d'ailleurs, qui va décider sur quelles populations ou échantillon d'humain serra testé LES vaccins contre la Covid-19.
Atmoz
op
@Scarifdead: Heu, ils sont déjà testés sur des humains au cas ou...
Là, on ne parle plus de campagne ou phase de tests, mais la prochaine étape, c'est bien la vaccination à grande échelle.
@Atmoz: oui je suis d'accord avec toi et c'est bien ce que je répond à Dimhell, il sous entend que la France va tester les vaccins sur les territoires d'outre mers, alors que juste non, pas du tout.
@Dimhell: Le vaccin... Lequel? Car il y en a plein. Et la plupart sont déjà en phase de test sur les humains...



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...