Chargement...
Menu Groupes
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
@Cheeki_Breeki: c'est l'ancienne version que t'as. Sur les groupes d'extrême gauche on vient de stopper les références au goulag. Faut te mettre à jour camarade.
@35mm: C'est quoi cette connerie...
@Cheeki_Breeki: anti communiste et anti nazi. Les anarchistes quoi
@35mm: Pas anti communiste, l'étape finale d'une société anarchiste c'est du communisme (libertaire) mais quand bien même goulag, on a de la place la dedans :)
@Cheeki_Breeki: trop fatigué pour débattre. En gros : non. Et une balle dans ton crâne.
@35mm: Sale contre-révolutionnaire !
@Cheeki_Breeki: faire la révolution pour imposer une dictature, aucun intérêt. Si tu veux ce genre de merde va au Venezuela
@35mm: Dans le contexte de l'époque c'était ça ou le retour de l'autorité tsariste et une nette défaite contre les nazi par la suite.
@Cheeki_Breeki: pour moi ça revient au même étant donné le résultat. Comparer des dictatures n'est pas la solution.
Si jamais, l'artisanat premiere entreprise de France, il faut arrêter de voir les patrons comme cela. Embaucher ca fait peur ! Une fois que le gars a passé la période d'essai c'est mort... Une mauvaise embauche dans une tpe peut faire couler celle ci.
Patron cac40 =/= patron tpe pme
Pas d'amalgame
@Exit: si t'embauches un bon a rien tant pis pour toi
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Plusieurs études ont prouvé que si les patrons peuvent licencié facilement un employé, ils pourront embauchés plus facilement aussi
Indy
op
@Divico: Dans la conjoncture actuelle, je t'avouerai que me soucie plus des droits des employés que ses droits des patrons.
@Divico: Et comme ça on se retrouve avec un turnover colossal et totalement précarisant pour les ex, futurs ou actuels employés. Pas mal.
@Divico: Ils l'ont fait en Allemagne et la pauvreté a explosé, surtout parmi les populations qui étaient déjà fragiles (femmes seules avec enfants par exemple).

A un moment faut se poser la question : ça sert à quoi d'avoir peu ou pas de chômage si les gens vivent dans la misère ? C'est mieux parce qu'au moins ils sont utiles jusqu'à ce qu'ils en meurent ?

Le vrai problème c'est la répartition/redistribution. Visiblement on l'a pas encore assez répété mais la fraude fiscale et la fraude aux cotisations c'est entre 60 et 80 milliards par an en France. Et je parle même pas de toutes les niches fiscales qui permettent aux mieux nantis de passer entre les gouttes tranquillement. Alors que la majorité de ces gens ne travaillent pas en plus : ils ont juste hérité et vivent du travail des autres.

Donc non : faut pas précariser l'emploi. Faut diminuer le nombre d'heures de travail et mieux répartir les revenus. Ah et faudrait aussi récupérer une vraie capacité d'investissement qui serait gérée par les travailleurs. Plutôt que de devoir quémander auprès du Capital qui nous ponctionne 40% de ce que nous produisons chaque année.
@Anrakyr: "oui mais la croissance c'est bien"
Random BFMTVfan
@Divico: "Plusieurs études ont prouvé que si les patrons peuvent licencié facilement un employé, ils pourront embauchés plus facilement aussi"
LOL.
Meme argument que Yvon GATTAZ en 1986 a propos de la fin de l’autorisation administrative de licenciement, dont on attend toujours un debut de chiffre allant dans ce sens.
@Anrakyr: Non mais, l’Allemagne est justement l'exemple à pas suivre! En fait, c'est un peu plus complexe que comme je l'annonce. Mais il faudrait permettre plus de flexibilité aux patrons, parce que la majorité des salariés travaillent dans des PME et que celle-ci reste fragile face à des crises ou à des carnets de commande vide sur une petite période, ils ne peuvent pas se permettent de garder des employés qui ne travaillent pas, l'entreprise fait faillite à coup sur. Bien sur, il faudrait pouvoir accompagner ça de mesure de chômage partiel pour atténuer les effets.

Le problème en sur protégeant les employés tu risque surtout de freiner l'embauche d'un ou plusieurs ouvriers si le patron sait qu'il ne pourra pas licencier quand il en a besoin.
@Divico: Je pense pas que le problème soit vraiment la "sur-protection" des salariés mais plutôt le manque de visibilité et de débouchés à moyen et long termes. Effectivement les PME (90% des entreprises en France si je ne m'abuse) peuvent difficilement embaucher des gens si elles sont pas sûr d'avoir toujours du boulot à leur filer dans 6 mois... C'est là où une politique de soutien à la consommation et aux investissements serait utile.

Et à termes, l'idéal serait de recourir à un salaire versé non pas par les entreprises elle-mêmes mais par une caisse commune à laquelle plusieurs entreprises contribueraient via des cotisations en fonction de leur revenus. Si jamais t'as pas de boulot à filer à un de tes employés il peut aller voir ailleurs ou se mettre en "chômage" sans perte de revenus. Le salaire à vie quoi. Big up à Friot.
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...