Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Je crois que dans les deux ans qui viennent de s'écouler on a tous vécu la fin d'une ou plusieurs amitiés ; des amis proches ou des connaissances sur les réseaux, à la faveur de l'actualité.

Je me suis personnellement fait traiter tour à tour de mouton, complice de la dictature, pro-vax, chien de garde du système ( de mouton à chien berger, stonk) et j'en passe par des gens que j'estimais sincèrement.

Maintenant qu'il apparait clairement à tout le monde que ce n'est pas le début du grand Reset, que les restrictions censées être irréversibles sont levées un peu partout en Europe, qu'une véritable dictature à l'Est nous fait prendre conscience de la chance qu'on a d'être bien nés dans nos démocraties imparfaites, est ce que vous aussi, vous attendez une certaine forme de méa culpa de la part de tous ces gens ?

Ils étaient à deux doigts de faire un coup d'état et là on est censés faire comme si de rien n'était ?
Voire les contempler embrayer sur une vision complotiste de la guerre en Ukraine ?

Je suis prêt à pardonner mais j'ai l'impression que ca leur a même pas effleuré l'esprit.

Avez vous pu renouer des amitiés brisées par la propagande des complotistes en chefs sur le covid et la " dictature sanitaire " ?
Si oui, est ce que c'est possible sans revenir un instant sur tout ce qui a été dit ?
Est ce qu'un retour en arrière est possible une fois qu'on a été convaincu que notre gouvernement ou nos élites supposées veulent notre malheur ?

Ca fait longtemps qu'on parle de complotisme la différence c'est qu'avant c'était des gens dont l'avis nous importait peu, des inconnus sur internet, avec le covid c'est devenu très proche, c'est la tante qui fait des posts tous les jours d'une violence incroyable contre les vaccinés puis est toute mielleuse quand tu la vois, le cousin qui vit apparemment sa meilleure vie en dictature, entre photos de vacances et courageux posts facebook pour dénoncer l'oppression et qui par je ne sais quel miracle échappent toujours à la censure, c'est le parrain qui soutient ouvertement Jürgen Conings et voit pas où est le problème.

C'est assez tragique, j'ai de la chance en vrai, j'imagine que pour certains d'entre vous c'est bien plus proche et impactant, genre fratrie ou parents, j'ai l'impression qu'ils se sont engagés sur une voie à sens unique qui ne fera que les radicaliser un peu plus, tout ça pour le profit et la notoriété d'une poignée de bonimenteurs qui viennent de connaître leur Âge d'Or et vont pouvoir vivre 30 ans sur le public qu'ils se sont créé, ca dégoute.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Ta prose désabusée est agréable à lire. Sinon tu peux faire un truc : bois une bonne rasade de vodka avec un bonbon schtroumpf dedans, peut-être un peu de jus d'orange ou pomme OSEF c'est selon tes goûts et recommences jusqu'à ce que tu te dises balec les cons.
Ça fait de la bonne gnôle la pomme osef ?
@javi: moi je préfère le pamplemousse WTF
Toi tu prends trop les choses à coeur, apprends à t'en battre les couilles de tout tu verras tu seras + heureux.
@Bunta: Le dieu balek, le dieu du bonheur
Faut pas prendre les cons pour des gens, c'est tout. Moi cette année j'en ai eu marre de m'excuser d'avoir un avis différent et de jamais recevoir d'excuses de ces gens à qui ça écorcherait bien la gueule de devoir concéder que le présent m'a donné raison. J'en ai aussi eu marre de toujours être celui qui prend des nouvelles et qui en donnent, et jamais l'inverse.
Et bien je dois reconnaître que ça fait du grand ménage, jusqu'à mon propre frère, et ça fait du bien. Cette année j'ai (ré)appris qu'ici bas, c'est chacun pour soi, chacun sa merde, et qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même.

Moi ça me fait du bien à la tête, aux poumons et au foie, la vie d'érmite, et je ne suis pas prêt d'y renoncer.
Je vais pas te jeter la pierre, mais t'es quand même bien présomptueux.


Je suis prêt à pardonner mais j'ai l'impression que ca leur a même pas effleuré l'esprit. Ca franchement ça me scie le cul. Je comprends que certaines personnes en est plein le cul quand d'autres pensent comme toi.
Tu veux leur pardonner quoi? Qu'ils ne soient pas uniformiser à ton état d'esprit?


Comme d'autres ont dit, tu as surtout pris ça trop à coeur. Peut être à penser qu'on peut tous s'entendre.
A toi peut être aussi de revoir ta définition d'amitié, famille ou non. Qu'importe ce qu'on a pu vivre avec ces personnes.


Une partie de ma famille ne pense pas comme moi, mes amis également. A nous de savoir faire la part des choses, de savoir respecter leurs choix, même si on les trouve complètement cons, et surtout de savoir ne pas tout mélanger et accepter nos différences.

Quitte à prendre ce raisonnement, autant le prendre pour la majorité d'entre nous, les moins de 40 ans, qui avons connu le faste de la vie moderne, en oubliant bien volontiers ce que nos aïeux ont traversé. La radicalité a toujours été là, si ce n'est encore plus avant. On vient juste de se prendre 3 ans (un peu plus pour ceux qui ont été touché par la présidence trump) de ceinture, où chacun d'entre nous à tenter de réagir comme il a pu.
Maask
op
@lemaurinois: C'est très concret pour moi de me faire traiter de tous les noms, ils pourraient commencer par là pour les excuses.
A te lire on a l'impression que toute cette vague de complotisme était juste le fait de réactions individuelles, c'est un peu vite disculper les marchands du doute qui s'en tireraient encore à bon compte, je serais moins indulgent.
@Maask: C'est difficile de faire la part des choses dans ton texte, entre ton expérience et la généralité du propos.
Ma réponse ne concerne donc pas ton expérience.
En revanche pour ce genre de chose, vouloir une excuse, c'est vouloir renouer le lien. Et ça c'est un peu maso. Il arrive un moment où si une cassure se créé, il ne faut pas chercher à réparer, mettre son égo de côté et passer à autre chose. C'est le jeu de la vie. Même si c'est la famille.


Quant aux nabab de la pensée, t'inquiète pas qu'ils tirent la gueule. Pour en avoir côtoyer un, ils s'enlisent dans leur mélasse et peine à s'en sortir, en pensant maîtriser les autres.
"Les complotistes", je n'aime pas laisser des gens dans cette case, en 3 ans ont sacrément changé leur braqué en fonction de la crise (je crois que je n'ai encore jamais entendu de vive voix la mise en cause de la guerre actuelle).

En en parlant avec ma femme (dans la politique depuis une vingtaine d'année), elle me dit que c'est la première fois qu'elle ressent -autant- la détestation à l'égard d'autrui de la part des gens qu'elle a fréquenté dans ce milieu, et c'est peut être ça qui a changé avec le temps.
Maask
op
@lemaurinois: Oui tu as raison, je fais références à des cas concrets et précis dans mon esprit mais tout le monde y voit ce qu'il veut, on est plus proches du fait divers que d'un analyse sérieuse. C'est l'ampleur que ca a pris qui m'hallucine, je me souviens comment on parlait des antivax il y a 5 ans, ils avaient pas beaucoup plus de crédibilité que les platistes, jamais on aurait pu imaginer qu'ils aient tout à coup une telle audience.
@lemaurinois: "Tu veux leur pardonner quoi? Qu'ils ne soient pas uniformiser à ton état d'esprit?"

D'être des cons qui ont crié sur tous les toits leur débilité complotiste ou anti vax et que les faits, chiffres et le présent leur donnent largement tord, qu'ils étaient fermés d'esprit et traitaient les autres de moutons, alors qu'ils ne faisaient qu'exposer leur mal être ou débilité profonde ? Jutse ça comme expemple
@Vinkey: c'est triste pour toi parce que c'est malheureusement une vraie réflexion intéressante.
Mais c'est pas plus mal pour toi parce que la conclusion est malheureusement triste.
@Azertsix: Le constat inverse existe aussi malheureusement. Des gens qui me tournent le dos car je serais "Complotiste" ? Car je ne crois pas les médias traditionnels et m'informe autrement ?
@Azertsix: smile and think about g/palu.jpg
Perso un con reste un con, et pendant cette période étrange, certaines personnes se sont révélées. Il y a longtemps que j'ai compris que certaines personnes sympathiques au quotidien, sont en réalité des bourreaux en puissance si on les met dans un contexte de merde.
@TontonEd: Ne jamais montrer quand on saigne, c'est plus prudent. Mais oui, OP a raison, c'est quand même un peu triste.
@TontonEd: "chaque année il y a de plus en plus de cons, mais j'ai l'impression que ceux de l'année prochaine sont déjà là" Patrick Timsit
Je crois pas que des masses de gens ce soient positionner contre le pass sanitaire et les restrictions de déplacement sous prétexte que les mesures risquaient d'être définitive. J'ai l'impression que tu crées ici un petit homme de paille.
Après je suis pas sur les réseaux sociaux (a part choualbox) donc je peux pas me prononcer pour ceux la mais dans mon environnement il y avait une majorité de personne contre ces mesures, simplement pour l'aspect liberticide a instant T.
Pareil, tu peux être pro vaccination mais simplement contre la manière de procéder qui est en fait ni plus ni moins qu'une obligation déguisé et non assumé.

Faut pas oublier les nuances, j'ai vraiment du mal avec cette manière de créer des regroupement de catégories toute faites de soit disant complotiste qui englobent tout et n'importe quoi, surtout quand il s'agit de les mettre en opposition avec ses propres idées pour mieux les faire ressortir, histoire de dire "regardez que les autres sont cons, alors que moi j'ai tellement raison".

Pareil pour l'Ukraine, il y a de la propagande de part et d'autre (serte, certainement bcp plus chez les russes en proportion), du coup que-ce qui te fait dire que ta vision des choses que tu as acquis j'imagine via nos média dont la partialité et l'indépendance est somme toute relative, est la "bonne" et que toute vision qui ne colle pas a la tienne est "complotiste" ?
Pour prendre un exemple, certains de nos média lors du début de la guerre en Ukraine, ont dit que Poutine était fou et qu'il agissait sur un coup de tête (en très gros résumé). Alors que quand tu entends d'autre son de cloche, apparemment ça fait des années que Poutine prévient qu'il veut que les pays possédant une frontière avec la russie restent sous domination Russe et donc entre autre qu'ils ne rejoignent pas l'otan ou l'eu. Après attention je dis pas que ça légitimise la guerre en Ukraine et que la russie et dans ces droits, loin de la.
Je dis juste que dans le traitement médiatique il y a une grosse différence entre dire que c'est les frasques soudaines d'un dictateur fou ou que c'est suite a des années d'impasse de négociation, d’intérêt économiques...

Bref au final tout ça pour dire que j'ai l'impression que placer "les autres" comme complotiste permet bien souvent d'éviter d'avoir a réfléchir et a remettre en question ces propres croyances quand a leurs provenances et leurs fondements.
PS: J'ai une meilleurs conclusion, qui correspond mieux a ce que je pense. Qui est simplement de dire que j'ai du mal avec la certitude. Qu'elle soit du côté "mainstream" ou "complotiste". Est-ce qu'on peut pas juste opposer nos idées tout en admettons qu'au fond, ce sont des hypothèses basés sur des informations au mieux probable au pire douteuse.
@KalVissi: Ça fait du bien de lire des trucs intelligents de temps en temps. merci.
@LeGouzy: Boah tu sais, c'est statistique, vu le nombre de connerie que je sors habituellement il faut bien qu'une fois de temps en temps hypothétiquement quelque chose d'un tant soit peu "intelligent" sorte par inadvertance. Mais merci quand même
Une bonne partie de ma famille a eu des opinions très différentes des miennes (jusqu'à Bill Gates et le nouvel ordre mondial).

J'ai juste laissé pisser ... Si j'avais commencé à argumenter sur des sujets pareils nous en serions ressortis fâchés et ça en valait pas le coup.

C'est sûr que ça me fait de la peine de voir mes parents et mes grands parents tenir des propos pareils mais bon c'est les vieux, ça radote. Alors ça ou autre chose ...
Maask
op
@Nied: Ca c'est hardcore parce que j'ai du mal à concevoir qu'on puisse encore vivre normalement si on est sincèrement convaincu par la théorie Bill Gates & Cie.
Ca doit forcément avoir des conséquences concrètes dans leur quotidien, non ?
Maintenir une relation normale avec des gens qui ont cette vision du monde ca demande probablement une abnégation et un sang-froid à toute épreuve de ta part !
@Maask: désolé je m'incruste dans toutes tes conversations, mais je ne suis pas d'accord avec toi. C'est pas très dur d'être entouré de gens paranos (selon ton point de vue). Du point de vue inverse, j'ai vu des pro-vax insulter aussi des anti vax, et les contraindre à la vaccination alors qu'ils en avaient peur. Les pleurs. Les gens qui disent: non j'ai peur j'ai l'impression d'aller à l'abbatoir, et on les force quand meme . Dans ma famille, certains pro-vax ont contraint des anti vax à se vacciner, chantage à la rupture, chantage émotionnel avec les enfants (enfant majeur).
Résultat, des gens détruit. Ils n'ont plus aucune conviction, ne réfléchissent plus, sont devenus docile et font tout ce qu'on leur dit.
Des gens de ma famille m'ont tourné le dos car je n'ai pas plié à leur chantage.
Mais c'est l'horreur aussi du point de vu "complotiste"
Maask
op
@Bulbachu: C'est bien pour ca que c'est tragique, j'en veux bien plus à ceux qui savent ce qu'ils font quand ils exploitent ce créneau que ceux qui en font les frais, directement ou pas.
Après faut pas exagérer, tu vis dans un pays avec des lois, t'as encore le droit de pas être vacciné contre ta volonté, si ta famille ou qui que ce soit te fait du chantage abusif, quelque que soit le motif, tu vas voir la police et tu portes plainte sinon c'est juste des histoires sans fondement.
@Maask: Heu, tu portes plainte contre quoi ?
Tante Jacqueline ne m'invite plus au repas de Noël ?
Maask
op
@Azertsix: Exactement, c'est ridicule, on est d'accord. Le chantage c'est pas apparu avec le covid, c'est encadré par la loi depuis un bon moment.
@Maask: Effectivement, tu ne vis plus normalement. Ils se sentent persécutés (à juste titre parfois), s'inquiètent beaucoup de ce qu'il pourrait arriver dans le futur et ne vivent vraiment pas sereinement.

Au quotidien ça ne change pas grand chose, c'est juste un poids psychologique pour eux.

J'ai aucun souci relationnel avec eux, mais comme avec tout le monde en général, je suis du genre à planquer mes émotions et réactions donc c'est assez facile en fait !

Et puis chacun croit en ce qu'il veut, y'en a bien qui pense qu'un gars qu'on a jamais vu a créé l'univers en une semaine.
Bon là tu touche un sujet intéressant. Déjà il faut accepter que les personnes que tu fréquente, famille ou amis n'ont pas le même niveau intellectuel, le même intérêt et ou la même curiosité que toi sur des sujets. Tu rencontrera des gens plus intelligent mais qui s'en branle, des cons très bien renseignés etc.
Quand on parle de gens avec qui tu veux partager ta vie, ou de potes très proches il y a des choses qui coincent, je m'imagine mal être en couple avec une suprémaciste blanche par exemple.
Pour ta famille c'est du cas par cas, il y a pas de réponse c'est a toi de voir jusqu'où ta patience peu aller pour tolérer des trucs, a savoir que les complotiste se valent pas tous aussi, j'ai un très bon collègue qui l'est, il est aussi anti vax et survivaliste mais jamais il irait t'insulter ou autre, il est plus du genre à "suspecter" des complot partout que de penser avoir la science infuse et que tout ce qu'il a vu une fois sans source sur fb est la vérité absolue, je trouve ça trop con de rompre le dialogue avec des gens prêt à parler pour l'étiquette "complotiste", déjà parce qu'il y a que comme ça qu'on progresse (aussi bien toi que l'autre ) et aussi parce que si un mec qui a des suspicion voit tout le monde lui tourner le dos a cause de ses idées, ces idées vont juste être là seul chose qui compte.
De la même manière je fais partis des gens qui sont pas réfractaire à la notion de complot, dans l'histoire il y a eu une chiée de truc pas net orchestré par des gouvernement, tu es jamais a l'abri que sur 100 théories saugrenue il y en ai une de vrai et qu'on le sache dans 10 piges (ou jamais d'ailleurs).
Typiquement ne trouve que c'est sans doute plus logique d'être agnostique qu'athé, ça me permet de pouvoir discuter avec des gens de toute spiritualité sans chopper des boutons.

Pour les excuse si tu as un peu de recul sur toi même pose toi la question si déjà, ça t'es arrivé à une chose que tu as pensé, dis où fait en te disant "tain la j'ai été un peu con quand même"
Déjà rien que ça c'est pas toujours évident, mais même si tu te l'admet à toi même, c'est une autre paire de manche d'aller voir une personne perdu de vue pour lui dire "mec je suis désolé j'ai été un peu con la "
Donc dans le meilleur des cas tu revois la personne et tes sympa avec elle et ont fait tous comme si rien ne s'était passé, dans le pire des cas il y a pas de possibilités de réconciliation.
En bref non, se remettre en question puis s'excuser c'est pas naturel, tu as sans doute blesser des gens par le passé qui ont coupé les ponts avec toi et tu te souviens peut être même plus ce que tu leurs avait dis. En bref prend soin de ta famille si tu en a quelques choses à faire même si parfois tu les trouve un peu con, et pour les potes tiens qu'à toi de savoir à quel point tu tiens à eux et qui sait si tu tente de reprendre le contact ça suffira peut être a leur faire cracher des excuse si c'est si important que ça a tes yeux.
"Je crois que dans les deux ans qui viennent de s'écouler on a tous vécu la fin d'une ou plusieurs amitiés ; des amis proches ou des connaissances sur les réseaux, à la faveur de l'actualité."

Tu crois mal. Ce n'est pas mon cas.

Je comprends toutefois ton dégout, mais choisis peut-être simplement mieux les personnes que tu estimes êtres des "amis" ou des "proches". Enfin, ceux pour qui tu as de "l'estime". (Perso, je crois que le gros problème de notre époque, c'est surtout qu'on ne sait plus faire la part des choses entre un ami, et une connaissance. Je mets de côté la famille, parce que ça, on la choisis pas vraiment - et encore.. - )
Maask
op
@Etifoxine: T'as bien de la chance, j'ai pourtant pas particulièrement fait preuve de prosélytisme dans mes conversations, j'étais plus sur le sujet du statut de dictature ou pas, c'est précisément ça qui m'interpelle, la faculté de menacer la démocratie commune en la traitant de dictature tout en espérant maintenir des relations cordiales avec ses concitoyens.
Perso j'en ai dans mon entourage des antivax ou autres j'ai su discuter avec sans monter le ton sans les pousser à l'insulte et en respectant leurs opinions tout en les invitant à les reconsidérer.

Avec certains la discussion a eu lieu après quelques verres donc forcément moins de contrôle, mais comme je suis pas un chien avec mes potes de manière générale on a passé l'éponge le lendemain reconnaissant nos propres torts, surtout dans la manière de s'exprimer.

Si tu t'es vraiment brouillé avec des gens, ait l'humilité de repenser à ta part de responsabilité. Même si tu as eu raison à chaque fois, si t'as pas été capable de refuser une discussion en sachant où elle allait parce que personne ne peut s'entendre peut être que ces personnes là ne trouvent pas de raison de s'excuser.
Maask
op
@Amumu: Je crois que tu sous-estime le niveau d'engagement de ceux à qui je pense quand je parle des amitiés brisées, je fais partie des chanceux je pense, j'ai su préserver les amitiés qui me tenaient à coeur et j'ai eu une expérience d'humilité post éthylique similaire à la tienne avec un de mes plus proches amis donc je crois pas être plus obtus qu'un autre mais je me fais pas d'illusion, si ca avait pas été lui, qu'on avait pas cette relation de confiance et sa faculté d'introspection, c'aurait pas pu marcher et au delà des amitiés, il y a beaucoup de relations qu'on a pas choisi, qu'on se doit de maintenir et qu'on peut pas réparer si facilement.
Il faut voir cette période comme une bénédiction car elle aura permis de trouver même dans ton entourage des abrutis finis. Ils ne peuvent pas être récupérés et les avoir loin ne peut être que bénéfique
ça c'est de la question existentielle
J'avais pas d'amis avant, pas eu de besoin de les perdre
@Rorzoob: On est la, nous.
Tu peux tenter l'entretien épistémique, ça permet de discuter avec "les complotistes" sans pour autant se prendre la tête avec eux...très difficile comme exercice de style, mais diablement efficace
"Je me suis personnellement fait traiter tour à tour de mouton, complice de la dictature, pro-vax, chien de garde du système ( de mouton à chien berger, stonk) et j'en passe par des gens que j'estimais sincèrement."

Du coup tu remet en question tes criteres d'estime ou pas?
Parce que j'ai certe eu des divergences d'opinion pendant ce covid, mais on est assez civilisé pour pas que ça ai degeneré.

My bad ça a plutot l'air d'etre la famille, la t'as pas vraiment le choix.
La question que je me pose, est ce que il y a vraiment un bon nombre de gens qui ont perdu la raison (dont moi) et sont devenus "Complotiste", ou bien il y a une propagande d'état qui dicte de la merde, et camoufle sa merde en disant: ceux qui disent pas comme nous sont complotiste ?
Ce sentiment de bien pensance a la bfmtv que je vomie sur toute cette génération reseau sociale
Maask
op
@Ostro: Ok, merci pour ta contribution au débat, j'ai hâte que tu te lance en politique histoire de relever le niveau.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Bonjour à toi.
Si le gouvernement ne veux pas notre mal, pourquoi a t-il acheté et donné à des gens, du Remdesivir, Toxique, alors qu'on savait déjà que c'était toxique et mutagène du covid ?

Il "apparait clairement à tout le monde que ...", parle pour toi et ceux qui écoutent les médias mainstream comme des diseurs de vérité.

Perso je trouve que c'est de pire en pire
@Bulbachu: moi je ne trouve pas, avant on avait juste moins d'études sur les toxicités ou autres et moins de facilité d'accès à l'information. Tout n'est pas rose mais c'est clairement mieux qu'avant, juste a nous de veiller qu'on conserve cette dynamique que certains politiciens essaient de cacher par cadeau et apat du gain
Maask
op
@Bulbachu: Je suis content que tu m'aies lu, j'en espérais pas plus.
@Allacyemoc: "Avant", je parle de la période covid. On nous a menti/trompé, certains pensent que c'est juste des erreurs. je pense que c'est volontairement voulu d'etre nuisible à la santé des gens
@Maask: je comprend très bien ton point de vue, et il m'arrive la même chose (gens qui me tournent le dos car je voulais pas du vaccin), et j'ai la meme reflexion : une poignée de bonimenteurs qui viennent de connaître leur Âge d'Or et vont pouvoir vivre 30 ans sur le public qu'ils se sont créé, ca dégoute
Mais on pense pas aux memes menteurs
@Bulbachu: Je pense vraiment pas que le gouvernement veuille notre mal, qu'ils s'en branle de nous faire du mal si ça peut lui servir, la par contre on peut en débattre. De manière général je pense pas que beaucoup d'humains fassent du mal pour en faire, par cupidité, avidité de pouvoir ou cacher sous le tapis des conneries précédemment faites, la par contre, il y a débat.
@DiverticuleAxia: Je suis tout a fait d'accord avec toi. Le gouvernement ne veux aps juste nous faire du mal. Il a des objectifs à accomplir, quitte à faire du mal sur la route. Quitte à mentir.
@Bulbachu: j'ai une mouche dans ma cuisine, elle s'écrase la gueule contre la vitre comme une con. On l'a appelé Bulbachu en hommage. De rien. La bise
@Pronta: J'en suis honoré. Bises


Téléchargez l'application
Chargement...
Chargement...
Chargement...