Chargement...
Découverte d'un """animal""" qui vit sans oxygène

Voilà de quoi relancer un peu les spéculations sur les éventuelles possibilités du vivant dans l'univers...
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
C'est quand même très peu prudent ta remarque. Et je vois pas en quoi évolution serait égal à complexification. On a nous même des organes vestigiaux. C'est une découverte intéressante mais absolument pas aussi révolutionnaire qu'essaie de le faire croire l'article.
@Amok: Chaque semaine on découvre des truc "révolutionnaire", faut bien vendre ce qu'ils pondent
Atmoz
op
@Amok: Je me suis certainement mal exprimé dans ma remarque.
On entends souvent dire que sans eau, il n'y aurait pas de vie. Tout comme en général, la recherche d'oxygène dans l'univers reste relativement prioritaire, quand on recherche après de la vie.

Si on prends l'exemple de Mars, on entend toujours parler d'une recherche de "traces de vie passées", mais jamais, on ne penserait à y chercher une forme de vie vivante !

Bref, ça met un peu un point sur un I, si on se rend compte que finalement, peut être que, l'oxygène n'est pas une obligation à la vie, tout comme pourrait ne pas l'être non plus l'eau.

D'ou ma remarque...
@Atmoz: Je pense que dans ton premier paragraphe tu prends le problème à l'envers. C'est pas qu'on pense qu'il y a besoin d'eau et d'oxygène pour qu'il y ait la vie ; c'est qu'on sait pour, ainsi dire, de source sûre que l'eau liquide, l'oxygène et le carbone offrent un environnement viable (et puis c'est sexy pour le grand public, ça fait penser voyage spatiaux, nouvelles planètes habitées, science-fiction : ça fait du fric et c'est beaucoup plus viral de base comme info).

Sur Mars, on cherche des formes de vies actuelles. C'est simplement que d'après les observations qu'on a déjà et les conditions environnementales, on s'attend pas à ce que ça dépasse un genre de bactérie ou de champignon et possiblement dans des profondeurs qu'on peut pas vraiment sonder actuellement.

Je pense que la très grande majorité des chercheurs sont ouverts à d'autres "formes" de vie. Faut savoir que même sur Terre, la définition de "vie" fait parfois débat. Du coup ça apporte juste pas grand chose d'en plus déplacer ce débat dans des mondes hypothétiques. Ça relève déjà de la croyance de penser qu'il y a une autre vie ailleurs. C'est un pari. Statistiquement fondé, mais ça reste une croyance personnelle.

Y a un aphorisme sceptique que j'aime bien : en enduisant une cheminée de vaseline, le Père Noël descendrait-il plus vite ? En général c'est plutôt utilisé dans le cadre de croyances avec des modèles explicatifs sans fondements, mais ça marche un peu ici aussi :
Une théorie, c'est un modèle explicatif du réel. On théorise pas un monde hypothétique. Ça relèverait de la métaphysique.
Si en labo, tu réussis à créer une forme de vie autonome dans de l'alcool par exemple, ça aurait un impact retentissant pour pas mal de raisons ; ceci étant, ça prouverait même pas qu'il existe une forme de vie alcoolique naturelle dans l'Univers. Les chercheurs sont toujours beaucoup plus prudents sur leurs conclusions que les journalistes qui parlent de leurs travaux.
@Amok: Statistiquement tout est possible au vu du nombre d'astres. Nous n'avons comme reference que le modèle Terrestre, qui peut être unique dans l'univers et peut ne pas refléter une généralité.
Le fait est que la science avance a taton et ce n'est pas idiot de penser que des formes de vies peuvent exister sans oxygène et sans eau. C'est possible.
Nous ne connaissons même pas toutes les espèces sur Terre alors de là a affirmer que la vie n'existe pas ailleurs....
@Hantizzz: Tu m'as vraiment lu en fait ?
@Hantizzz: Oui enfin c'est pas aussi simple que ça. Évacuer les actuelles connaissances d'un revers de main est assez facile, surtout en partant du principe que "tout est possible".
Evidemment qu'on se base sur ce qu'on connaît. Et vu que la définition du vivant est assez élastique, la réduire à ce qu'on peut en appréhender n'est pas une mauvaise idée.

Sinon ça revient à accepter tout et n'importe quoi sans plus jamais établir de règles. Par exemple : les fantômes existent, les zombies existent, etc.
@Amok: En diagonale la tête a l'envers.
@Hantizzz: Parce que j'ai quand même écrit texto que les chercheurs n'avaient en général rien contre l'idée d'autres formes de vie mais bon...

Au passage, des configurations y en a pas une infinité. Des éléments en réelles grandes quantité y en a pas des masses, la chimie permet pas de faire n'importe quoi,... C'est pas parce que l'univers est possiblement infini que les possibilités le sont.

Et c'est pas parce que la science avance "à taton" qu'elle avance sur des paris à pile ou face. Les physiciens peuvent imaginer ce qu'il y a avant le mur de Planck, ils peuvent pas pour autant se permettre de trancher objectivement.
@Amok: " Des éléments en réelles grandes quantité y en a pas des masses". Cela, les chercheurs ne le savent pas. On peut certes imaginer que certains éléments ne sont présent qu'en petites quantités mais rien ne le prouve.
Le mur de Planck est une théorie, ce n'est pas un fait indéniable. Le problème est que nous ne savons que peu de choses sur l'Univers avant le BB. L’idée même "d'infinité" est difficile a appréhender.
Là où tu as raison c'est qu’effectivement la chimie n'autorise pas tout pour autant, certaines choses sont possible dès lors que l'on a pas prouvé qu'elles ne l’étaient pas.
Bonne tête d’alien. Peut être un indice
Complètement con les poissons non plus ne respire pas... sauf les poissons baleines.
@KIMKLA: d'ailleurs, j'ai jamais vu un poisson avec un verre à la nageoire, cela veut bien dire qu'ils ne boivent pas non plus...
@Lesperluette: Les poisson ça boit par les branchies.
@KIMKLA: pas de bras pas de Corona
J'ai jamais douté de la vie ailleurs dans l'univers, mais aussi évoluée que la notre ou plus, ça oui.
@geekreg: Le terme "évoluée" est sujet à caution. Comment tu définis "évolué" ? Biologiquement ? Industriellement ?
Un truc qui fait consensus c'est l'obligation du feu pour arriver à une civilisation technologique. Or si ça se trouve il existe des planètes couvertes d'eau, avec des aliens marins très évolués socialement... et pourtant rigoureusement incapable d'arriver à un niveau de complexité technologique tel que le nôtre.

On peut aussi parler de l'arrivée très très très très tardive des organismes complexes sur notre planète (l'explosion cambrienne), alors que la vie y existait depuis des plombes.
@Chamaloxxx: J'entends technologiquement surtout ! Après oui il doit y avoir des aliens "tribaux" mais dans une vidéo d'Astronogeek explique bien la chose (mieux que je ne pourrais jamais)
D'accord avec Amok, le sujet était intéressant, mais la rédaction est toute bullshitée.
Ce sont des spermatozoïdes d'Aliens
Chargement...
Chargement...