Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Cette nuit où Facebook et Twitter ont fait changer le principe de liberté d'expression

Pour faire suite aux récents débats.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Trump en appelant la foule à l'insurrection à appelé a commettre un délit.
J'ai sais pas au US mais en France c'est condamnable : le Code pénal définit la provocation comme l’incitation à commettre un crime ou un délit par dons, promesses, menaces, abus d’autorité, ordre, ce qui s’assimile à un acte de complicité.
Sûrement aggravé pour une personne dépositaire de l'autorité, en l'occurrence le Potus.
Donc si twitter et co relaient en toute conscience des contenus qui tombent sous le coup de la lois il sont condamnables car complices.
Donc ils modèrent.
1. pour se couvrir légalement
2.pour l'image
3. Car les gens qui y travaillent sont plutôt de l'autre bord politiquement
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@latrickisfalone: Trump n’a jamais appelé à l’insurrection, c’est mensonger de dire ça.
saian
m
op
@latrickisfalone: encore une fois c'est pas Trump le sujet.
@saian: je pige pas car toi mieux que quiconque sais qu'il y a des conditions d'utilisations et que n'importe qui en cas d'abus répétés s'expose à la modération ou a un ban, et j'ai pas l'historique mais t'as du en ban des mecs qui abusaient en postant du warez etc.
Pas un mecs qui oublie de mettre NSFW sur une box par exemple lui tu le laisse tranquille
Le mecc qui abuse et t'expose pénalement je pense que si c'est répété et fais consciemment tu sevis.
Là c'est pareil rien qu'en terme d'image ils ont trop a perdre c'est quand meme les Sjw et les libéraux qui sont leur cibles marketing.
Apres dans l'idée oui c'est dommage de voir une forme de censure s'appliquer mais dans ce cas on peut comprendre la motivation, il a un passif le garçon.
@Brancobilly: c'est plus subtil car il appel ses partisans à manifester pour ne pas reconnaître le résultat d'une élection, fruit de la constitution qu'il s'est jurer de défendre en prêtant serment.
Donc appeller la foule a violer la constitution , c'est une forme d'appel a l'insurrection , encore ce serait toi ou moi ou le clochard du coin qui dirait ça c'est pas grave mais venant du potus à un publique acquis dont une partie est légèrement radicalisé, faut pas avoir fait science po pour deviner que ça a de forte chance de partir en couilles.
C'est jouer avec le feu.
@Brancobilly: Mais ferme ta gueule putain
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@maxoudela: ntm petite merde
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@latrickisfalone: ahh c’est plus subtil. Donc tu reconnaît qu’il n’a appellé personne à l’insurrection. C’est juste ton interprétation en fait.
@Brancobilly: Sans être devin on va vite savoir si c'est mon interprétation ou alors celle de la justice du district de Columbia ou bien fédérale car il devra sûrement rendre des comptes apres son mandat pour ça .
Apres oui j'interprète,toi aussi car dans les faits des sociétés privées on banni un utilisateur qui a enfreint leurs cgv.
@latrickisfalone: c’est bien ce que je dis, tu interprète, simplement. Le président des États Unis d’amerique n’a jamais appelle à une insurrection, c’est une fake news que tu colporte.
saian
m
op
@latrickisfalone: ya bcp de contradictions dans ton commentaire, leur image et leur communauté n'a rien à faire dans le débat. Si ces réseaux suivaient leur politique à la lettre, Trump serait pas dessus car ses partisans, qui postent exactement la même chose tous les jours, y seraient pas non plus (pareil pour les autres mouvements d'ailleurs), le geste là est vraiment politique.

Pour la comparaison avec choualbox, je me verrais censurer macron s'il postait du warez ou des boxs ultra gore mais je me verrais pas ajouter un disclaimer à ses opinions politiques.
@saian: Macron a un compte ici ???? Putain...
@saian: d'accord, alors pourquoi laissés tu faire la censure du g/ban ?
Les chouals veulent savoir. Et se faire déban.
saian
m
op
@lemaurinois: le g/ban c'est une théocratie, c'est complètement différent.
@latrickisfalone: des saisies de comptes de Trump ont été opérées cette nuit. Trump ne risque rien au niveau pénal tant qu'il est président, aux us c'est comme ça, mais dès fin janvier il sera sûrement poursuivi
@Brancobilly: attention Schtroumpf, tu vas finir par glisser.
@saian: alors ça c'est marrant parce que c'est mon groupe, je m'appelle Théo, c'est moi qui ait tous les droits et, d'ailleurs je tiens à le rappeler, mais je ban absolument tout le monde qui poste dessus bande de fils de pute
@Ixef: ni schteoumph ni superguerrier essaye encore
@iGod: tu aimes les matraques ?
@latrickisfalone: Ah quel moment dire : "Stay peaceful!" c'est de l’appel a l'insurrection xD
Et quand a la constitutionnalité de l'election non il y a plein de problème : la date limite n'a pas été respecter , les conditions de l'election on été changé sans l'accord des chambres legislative local , le non respect des regles restantes avec les observateur par exemple , le non respect des decision de justice avec la demande de séparer les ballot compter après l'election qui a juste été ignoré ect ect ect
Mais quand la seul réponse a ces questions c'est "FAAAAUX" on se croirait dans un mauvais sketch de norman et les gens ne comprenne pas. Apres si tu regarde les vidéo on est LOIN des violence a l'explosif artisanal des BLM ect
@saian: Tu vas surement avoir une gros shift ou tout les indésirable avec de l'influence vont etre virer : barnes a été hacker de manière un peu bizarre de twitter par exemple.
Apres faut voir si ce bannissement va avoir des repercussion sur la fréquentation avec l'émergence de nouveau média.
Je pense que maintenant qu'il ont une excuse ils vont agir et vite pour essayer de ficeler l'information
@fafab: fafab: Franchement comme on a dit mon avis ou le tiens c'est pas important et le fin mot on le saura tres bientôt car la justice u.s va très bientôt trancher la question, et d'ailleurs vu les débats qu'on a tous ici sur la question, (et c'est encore pire au USA) donc un bon procès est souhaitable pour arbitrer , c'est a ça que sert la justice après tout.
A ce moment là ce serait intéressant de suivre le procès et de faire des box ici pour commenter et confronter nos avis.
Pour info je suis pas anti ni pro trump ou blm
@latrickisfalone: Le probleme c'est que la justice a depuis cette année a montrer leur incapacité a gérer la politique de manière non partisane :
rien qu'a voir comment la court supreme a pu laisser passer des changement sur la maniere de voter sans passer par la legislation local .
En passant par le juge qui une fois que le procureur annule son action et qu'il demande que les charges soit annuler le juge nomme quelqu'un pour remplacer cette fonction et continuer le proces puis prend sont temps pour faire trainer l'affaire et faire pression sur trump pour le forcer a pardonner flynn
Ou comment les authorité local on pu ignorer un ordre de la court de separer les bultins mais c'est pas grave.
Ou bien la decision de justice qui textuellement avoue que c'est anti constitutionnelle mais boooon ...
La plupart des dossier presenter devant la justice ont été baleyer d'un coup de main avec des : vous n'avez pas encore subis de tord avant l'election , vous n'avez pas defendu votre cas a temps apres . Nous n'avons pas l’autorité de juger sur un conflit entre deux état sur leur lois d'election, seul la court supreme peut juger de conflit entre deux état

La justice n'a pas envie de trancher et ne tranchera pas elle va attendre que le message soit passer puis faire comme si ce n'était meme pas un fait discuter pour balayer la question.
Pour ma part je ne vois pas le problème.

Ces plateformes leurs appartiennent, s'ils estiment qu'un commentaire ou compte n'a rien à y faire, c'est leur droit de les retirer. Tant que leurs actions respectent leurs CGU évidemment. Et ça s'arrête là.
Ce n'est pas eux qui prendront des mesures juridiques.
saian
m
op
@Loulilop: c'est évoqué en bas de l'article, facebook échange avec le gouvernement d'ailleurs.
@Loulilop: Regarde la decision de justice qui a forcer Trump de débloquer une politique et tu verras que meme au yeux de la justice Twitter ect sont un plus des platformes publique que privé
Ça me fait quand même rire que vous tombiez de vos chaises en observant le pouvoir entre les mains de Twitter alors qu'avant même que ce site existe, beaucoup craignaient déjà le pouvoir de Google et sa capacité potentielle à forger les croyances populaires en biaisant les résultats obtenus par les recherches de chacun (ce qui pour le coup est un peu arrivé, et pour le pire, en n'affichant que les contenus "flatteurs"). Déjà à l'époque c'était pointé du doigt qu'il fallait arrêter de mettre toutes ses billes dans le même panier, de donner autant de pouvoir à un groupe privé.

Au bout d'un moment, on récolte ce qu'on sème. Tout le monde veut utiliser Twitter parce que tout le monde utilise Twitter ; à la fin on obtient Twitter.
– Vous voulez un canal davantage dérégulé ? Vous avez 4chan ou pire ; étonnamment, tout le monde serait ptet finalement pas totalement fan d'une plateforme avec peu ou sans modération.
– Modération par l'usager ? Reddit, avec les dramas permanents que ça entraîne.
– Attendre des jugements pour modérer ? Bah du coup, supprimer un Tweet 25j après sa publication c'est vachement utile (Et quels contenus peuvent être supprimés d'office et lesquels doivent attendre un jugement du coup ? Ou alors pu aucune suppression d'office et c'est open bar pour les vidéos exécutions, le porn, etc ?)...

Autant, je suis d'accord avec pas mal de trucs de l'article, autant c'est davantage une question de canal de communication que de liberté d'expression en tant que tel, hors on se soumet aux règles des canaux que l'on utilise. On paie pas sa facture de téléphone, on n'a plus de ligne, c'est pas une censure même si notre capacité à communiquer est tronquée. On fait du négationnisme en public en France, on se prend une prune.

En plus, vis à vis du cas présent, soyons honnête 30s : Trump est banni de Twitter, pas d'Internet. Avec ses moyens, en même pas deux jours il peut se créer son propre site pour partager les mêmes trucs et en 48h, tous ses supporters connaîtront l'URL. Cette histoire lui aura fait plus de bien que de mal.
saian
m
op
@Amok: non ce qui choque c'est le fait que tout le monde prenne la censure comme une bonne nouvelle, personne doutait du pouvoir des gafam.
@saian: On en a déjà discuté, moi même je déteste ça, je considère ça comme un échec du débat et de l'intelligence. Mais au risque de faire cliché, avec un grand pouvoir vient de grandes responsabilités et parfois laisser faire c'est être aussi coupable que l'acteur.
Ils s'en sont particulièrement rendu compte avec le COVID, mais dans les faits, si la société américaine et la nôtre pas loin derrière se polarise tellement, c'est un peu de leur faute. L'humain moderne n'est pas formé pour consommer sainement des réseaux sociaux. Comme l'humain n'est pas près de changer, c'est aux réseaux de trouver des mesures (sans forcément parler de censure) pour qu'on aille pas droit dans le mur en tant que nations.

Je parle vraiment ici au sens général ; j'ai jamais lu les Tweets de Trump, je sais pas s'il mérite son ban et je m'en fous qu'il le soit ou non. Mais si on s'en fout de la "censure" envers le prosélyte islamiste ou Jean-Conspi qui appelle à la haine, je comprends pas pourquoi ça devient si inquiétant quand justement on parle de quelqu'un qui a une méga audience. Plus quelqu'un touche de monde, plus les règles devraient être rigoureuses auprès de cette personne et justement, pas lui justifier des passe-droits (encore une fois, je dis ça sans me positionner vis à vis du cas Trump même).
saian
m
op
@Amok: ouais on est d'accord mais tout le monde péterait un cable si c'était Macron ou Biden qui étaient censuré, on laisse passer des choses assez grave au nom de la bien-pensance, un jour ça va nous revenir dans la figure.

edit : *au nom de ce qu'on pense être juste.
@saian: Ah oui, après si on parle bien-pensance, pour moi c'est de la censure institutionnalisée donc d'office je peux pas être pour.

Réponse à l'edit: Bah pour le coup je m'étais déjà fait neg ici parce que j'avais dit qu'il fallait faire disparaître le négationnisme par le débat, l'éducation et la présentation de faits et non par la censure bête qui crée une aura de victime qu'on essaie de faire taire à ceux qui le professent. C'est assez ironique en y repensant.
saian
m
op
@Amok: je suis d'accord cette loi est stupide mais là où c'est problématique c'est qu'internet c'est la loi du nombre.

Tu peux combattre par le débat un écrivain négationiste mais tu peux pas combattre 365 jours par an des millions d'attardés derrière leur clavier, c'est pareil avec les antivax, les milliers de médecins avec leurs études et leurs facts ne font pas le poids contre un milliard d'antivax qui peuvent passer leurs journées à relayer des "articles" populistes, pareil avec la 5G, les chemtrails etc.

Perso je vois aucune solution à ce problème là.
@saian: Bah oui, c'est très exactement pour ça que dans l'absolu je suis contre la censure, mais qu'au bout d'un moment on peut pu continuer avec un "marché de l'information" complètement dérégulé.

Je continue de penser que le mieux serait une réelle formation à l'esprit critique pour tous, mais en attendant et pour ceux qui ont fini leur éducation faut bien faire quelque chose. La modération c'est ptêt pas la panacée mais pour le moment on a pas trouvé grand chose d'autre à ma connaissance. Le message "ce tweet contient des informations considérées mensongères" c'est déjà ça de pris, mais faudrait trouver mieux et on peut reprocher le même aspect subjectif que pour le censeur.
Cette fois c'est tombé sur un Président comme c'est déjà tombé sur le Brésilien. Est-ce mérité ? Bah comme toute modération, y a un aspect arbitraire avec lequel tout le monde ne sera jamais d'accord. En attendant ça peut pas continuer n'importe comment éternellement et ça me tue de l'admettre.
Est-ce que je me trompe, ou est-ce que les plateforme ont suspendue les comptes personnels de Trump, mais pas ceux de la maison blanche ni des portes paroles ? J'aurais tendance à penser qu'ils ont supprimer le droit de parole de la personne et non pas de la fonction.
C’est exactement ça. « Ont fait changer le principe de liberté d’expression ».
Les mot censure et fascisme ne sont pas de trop.
Les choses sont claires, on sait où sont les puissant qui décident et dirigent.
saian
m
op
@Brancobilly: parce que ça va dans leur sens beaucoup ne comprennent pas l'effet boule de neige, c'est comme ceux qui réclament des mesures plus fermes contre les anti-masque / anti-vaccin , je suis le premier à les combattre mais je ne veux pas de ces mesures, toutes ces nouvelles lois on les prendra tous dans la gueule à l'avenir, même le policier qui fait son travail il scie la branche sur laquelle il est assis.
@Brancobilly: Autant je suis d'accord que ça annonce une menace pour la liberté d'expression, autant Trump disait bien de la merde et incitait à la violence. C'est comme si un mec gueulait dans la rue des insultes et des inepties, au bout d'un moment on lui demande de fermer sa gueule.
@saian: c’est tout à fait ça. Cela va beaucoup plus loin que le simple fait d’etre d’accord ou non avec la personne. C’est la porte ouverte à toutes les fenêtres et on se dirige vraiment de plus en plus vers la définition même de ce qu’est le fascisme.
@Aethyr: Trump n’a jamais incité à la violence, bien au contraire. Et Trump et le président des États Unis d’amerique. Ce n’est pas rien.
@Brancobilly: Le compte twitter POTUS n'est pas banni. Il faut arriver à faire la différence entre Donald la personne (bannie parce qu'il dit que de la merde, comme toi tu peux être banni en incitant à la violence et à comettre des délits) et Donald le président (qui n'est pas bannie)
@timmylamoule: Donald Trump n’a jamais twitté à titre personnel. Je pense vraiment qu’il a autre chose à foutre.
@Aethyr: "on lui demande de fermer sa gueule."

Là c'était fermeture point.

Et il faut vraiment arrêter de faire semblant : l'ensemble des réseaux sociaux concernant les usa, est pro démocrate, car c'est bien vu, car les démocrates sont les gentils. Cette situation pour eux c'est du pain béni, ils sont perçus comme de courageux défenseurs contre le vilain Trump tout en se faisant une publicité gratuite dont ils n'auraient jamais imaginer rêver.

Ce sont les entreprises de pq qui vont avoir du boulot pour suppléer à la demande suite aux nettoyages de claviers et smartphones souillés de giclées de foutre à cause de cette "affaire".
@boulbi: Là par contre tu veux vraiment voir que ce que tu veux voir. Sans les réseaux sociaux, les Qanon n'auraient même pas existé, ou en tout cas seraient vraiment restés un groupe de niche.
@Amok: Je connaissais pas avant que tu en parles, ça en dit long ...
@boulbi: Ptet juste que t'es pas un exemple et qu'au final tu juges sans vraiment suivre tout ce qu'il s'y passe parce qu'on parle pas d'un petit groupe là quand même.
J'ai dit Qanon parce que c'est littéralement les fanatiques de Trump au sens religieux du terme, mais j'aurais pu parler de n'importe quel autre groupe politique. Si tu sors de tes bulles de filtre, sur Twitter ou n'importe quel autre réseau social, t'auras de tout, de l'anar jusqu'au facho revendiqué.
@saian: Tu sais les policiers qui ont une morale ont quitter la police depuis un bout de temps au bout d'un crayon avec leur démission ou bien au bout de leur armes de services. Non il nous reste plus que des "1 interpellation a la minute engagez vous" et qui apres des journées vide se défoule sur le premier gars qu'il peuvent choper
@timmylamoule: Rapelle de la decision de justice qui force TRUMP a debloquer un autre politique car son compte est "politique"
Mais enfin, ce sont les gouvernements eux même qui ont donné cette capacité aux entreprises privées.
Et qu'on ne vienne pas dire que c'est le seul canal d'expression d'un président, il est toujours libre de parler à la presse et par l'intermédiaire du site de la maison Blanche.
Venir chialer en parlant censure uniquement quand elle touche un sujet avec lequel on aurait des affinités alors que c'est en place depuis toujours et qu'on trouvait ça normal, c'est ridicule.
Maintenant, par contre il faudrait réfléchir à s'opposer un peu plus aux lois qui donne des pouvoirs sans contrôle de la justice.
saian
m
op
@dobbey: bah non justement, la presse démocrate a refusé le dialogue avec lui et les réseaux sociaux considèrent les médias qui le laissent s'exprimer comme des fakes news, la boucle est bouclée.

J'aurais dit la même chose si ils avaient censuré macron ou biden, il y a pas besoin de choisir un camp pour comprendre qu'il y a un sérieux soucis, même les employés des gafam ne cessent de le répéter.
Ah je sais pas qui se rappelle du moment ou Trump avais été condamné pour avoir bloquer quelqu'un sur twitter selon l'idée qu'en tant que president des états unies ne pas avoir accès a ces tweet pouvais nuire a l'information.
Bah, quand on voit que le système de fact- checking de Twitter est "interne" (donc constitué de personnes travaillant chez eux), donc sans aucune transparence, déjà ça pue du cul.

Petit passage de Reuters à ce sujet : "The company does not expect to need additional staff for the undertaking, Twitter spokeswoman Liz Kelley said on Saturday. Nor is it partnering with independent fact-checking organizations, as Facebook and Google have, to outsource the debunking of viral posts flagged by users."

Donc on est quand même devant une multinationale privée qui décide de ce qui est vrai ou non via ce que SES employés en disent (ou même uniquement ce que Jack Dorsey en dit, notamment contre Trump pendant le covid (même si Trump a lancé beaucoup de conneries)), et même Zuckerberg avait dit de Twitter : "Une société privée n'a pas à s'ériger en arbitre de la vérité de ce que les gens disent en ligne", ce qui est, je pense, très vrai, quand bien même je déteste Zuckerberg aussi.
Première phrase de l'article " Les événements d'hier à Washington ont fait l'effet d'une bombe dans le monde entier. La prise de possession du Capitol par des partisans de Donald Trump a choqué l'ensemble des défenseurs de la démocratie. "

Je suis le seul à regarder ca ( et plus généralement l'actualité ) avec mon pot de popcorn sous le bras et en m'en battant royalement les couilles ?

@ZiSs: Non, je suis aussi là avec le miens, tkt.
Des entreprises privées, utilisant le support libre qu'est internet, régies par des CGU, pouvant être condamnées par l'état en cas d'inaction ou de manquements, dont la plupart des membres sont anonymes, bloquent un compte d'une personnalité qui doit écrire moins de la moitié de ses posts.
Celles ci même que le grand public a érigé au rang de grand réseau social et d'information, au détriment des autres plates-formes auquel il s'intéresse de moins en moins.


Comment peut on se plaindre d'une censure quand on laisse une entité devenir maîtresse de la partie en chiant sur ce qui existe déjà ?
Comment peut on parler de restriction de liberté, au prétexte qu'on ne permet pas à un individu niant vindicativement les résultats d'une élection de pousser au vice ses partisans, pour qu'ils marchent sur la liberté.


Ne dit on pas que la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres?

Donc si l'impeachment avait réussi, on aurait eglement crier à la censure alors ?

On empêche pas une personne de parler, on empêche un démago de continuer son cirque.
Article écrit par un charlot.



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...