Chargement...
Menu Groupes

Péripéties d'un carabin à l’hôpital 16

Aujourd'hui je vais vous parler d'un de mes pires stages. Jeune carabin je me dirige vers le service de Chirurgie Digestive pour mon premier jour et à peine entré je ne peux que remarquer l'austérité des lieux. Les murs sont décrépis, les longs couloirs étroits sont faiblement éclairés et il n'y a quasiment aucunes fenêtres que ce soit dans nos salles de travail ou dans les chambres des patients. Je m'avance avec mes deux collègues et personne n'est là pour nous accueillir, ni internes, ni médecins, et encore moins le chef de service...
Au bout de 10 minutes d'attente passive, un 6 ème année étonné vient nous voir et nous demande qui nous sommes. Après quelques explications, il nous présente le service (sic) et nous parle de son travail. Tous les jours il remplit des feuillets de statistiques d'une étude nationale et ne voit quasiment aucuns patients...
En gros il passe sa journée à consulter les dossiers des patients et à mettre des croix dans les feuillets --> Génial. Je m'attelle à cette tâche passionnante et y passe ma matinée avant de quitter le service, et bien sur je n'ai vu aucun médecin.

Deuxième jour, 7h30, la visite. Je rencontre pour la première fois les internes (enfin) et je leur dis bonjour. Deux m'ignorent, et la troisième me regarde comme si je venais de tuer toute sa famille sous ses yeux. Les médecins et le chef de service arrivent et la visite commence. Moi, mes deux collègues et le 6 ème suivons la troupe vers la première chambre, commençons à entrer, et nous nous faisons copieusement engueuler par la cadre de la santé qui nous interdit formellement de rentrer. Je suis halluciné de la situation et le 6 ème année me dit que dans ce service, on prend son orgueil et on le met dans sa poche.
Il a peine dit ça qu'un des internes sort de la chambre, lui balance le dossier médical à la gueule, et le traite en lui disant de préparer les dossiers à l'avance pour que ça aille plus vite. La troupe sort de la chambre et nous avançons, une interne pousse le chariot des dossiers et explose avec le tibia d'une de mes collègues mais ne s'excuse en rien; en fait elle ne daigne même pas la regarder.
La visite est finie en deux-deux, c'est sur quand on passe moins de 30 secondes par patient...
Nous retournons remplir nos feuillets statistiques de merde sans qu'aucun médecin ne nous ait adressé la parole ou présenté le service. Je suis sur le PC en train de consulter un dossier, un interne arrive, et au lieu de me demander la place, donne un coup de pied dans ma chaise, sans un mot, pour me dégager.
Je continue mon travail et le chef de service rentre dans la salle : "Qui sera là mercredi après-midi pour la grande visite ?". Le 6 ème année répond par l'affirmative, et le chef lui dit "Prépare bien tes dossiers, ça va saigner.". Ce service commence à me plaire décidément.

La suite en commentaires.
Bons Plans
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Troisième jour. Je décide d'aller au bloc, c'est ma première fois. Je m'habille, rentre dans la salle et salue le chirurgien qui ne me répond pas. Le patient est endormi, l'opération ne va pas tarder et le chirurgien me fusille du regard. Il trouve qu'il y a trop de monde dans la salle et m'intime de sortir après m'avoir copieusement engueulé alors qu'on m'avait autorisé l'accès à la salle. Je sors hébété, retourne vers mon service mais croise en chemin une de mes collègues qui discute avec un médecin ma foi fort sympathique : Le chef de service de Parasitologie. Il nous propose enjoué comme un gamin de nous montrer sa collection de parasites et c'est ainsi que nous entrons dans la salle où trône le réfrigérateur abritant ses merveilles. Je jette un coup d’œil autour de moi et vois 3 internes tirant la gueule; pour cause, ils cherchaient des parasites dans des échantillons de merde...
Le frigo est ouvert, et je vois des dizaines de bocaux remplis de vers et autres bestioles sympathiques. Le médecin a les yeux qui brillent et nous montre fièrement chaque bocal en nous expliquant ce qui se trouve dedans. Je regarde du coin de l’œil, amusé, ma collègue qui pâlit de plus en plus.
Ce frigo des horreurs me remonte un peu le moral et je rentre chez moi le cœur un peu plus léger.

Quatrième jour. Je refuse de remplir ces putains de feuillets de statistiques et décide d'apprendre mon boulot en allant aux lits des patients. Ah, je précise qu'il n'y a toujours aucun médecin qui est venu nous voir. Je prends les dossiers médicaux et vais voir les patients mais vous devez savoir que le chef de service nous interdit de répondre au téléphone, d'aller voir les patients et d'écrire dans les dossiers médicaux. J'arrive dans une chambre d'une patiente séropositive au VIH et malheureusement au stade S.I.D.A, et je m'aperçois qu'elle a saigné. Je prends toutes les précautions nécessaires (masques, lunettes, gants, surblouse, charlotte) et je l'essuie avec un gant. Tout se passe bien, je parle un peu avec elle, finis mon tour et rentre chez moi.
Seulement, arrivé chez moi je constate avec horreur que j'ai une plaie sur la face antérieure de mon avant bras droit, et je réalise qu'une goutte de sang aurait pu très bien rentrer en contact avec. Je suis terrifié et m'empresse de faire toutes les analyses nécessaires après avoir tout raconté à un membre de ma famille médecin.
Je continue mon travail laborieux dans le service, et l'attente de mes résultats d'analyse est anxiogène au plus haut point. J'ai peur.

Cinquième jour. Je décide de ne plus aller en stage parce que je n'y apprend rien, qu'on ne peut rien faire et qu'on passe notre temps à se faire humilier.
Je préfère me consacrer à mes révisions.

Au final, sur les 5 semaines de stage, je n'y suis allé que 4 jours et j'ai eu la note de 20/20 alors qu'aucun médecin ne savait que j'étais là. Personne, je dis bien personne n'a remarqué mon absence, et le chef de service a validé mon stage sans même savoir qui j'étais et ça parce qu'il n'en avait rien à foutre.
Le jour où j'ai reçu mes résultats, j'ai eu la peur de ma vie quand j'ai tenu l'enveloppe dans ma main, et ça faisait quelques jours que j'avais un poids dans ma poitrine. Un étau qui serrait. Fort heureusement mes analyses étaient négatives, et je me suis écroulé de soulagement sur mon canapé.

@Razorbakk: Pour le mec qui donne un coup de pied dans la chaise pour te dégager du pc, à ta place je lui en aurai foutu plein la gueule. Y'a des limites.
@UnderTiger: j'aurais continué sur l'ordi en criant "ouaf ouaf" pour voir s'il réagissait, et après seulement je l'aurais humilié :)
Pos'. Voila maintenant je peux lire.
@Owiowi: Exactement la même.
@Owiowi: Hahaha merci.
@Ptilait: Merci l'ami !
C'est fou quand même le nombre de connard que tu rencontres. Je sais pas si ils sont très présents ou si tu nous racontes juste les anecdotes avec eux, mais je pense que j'aurais jamais pu tenir.
C'est fou quand même ce manque de respect total.
gg pour tenir en tout cas
@Wig0: Ça ne se passe pas toujours comme ça et heureusement !
Merci.
Tu l'as baisée ta collègue ?
"[...]et le traite en lui disant de préparer les dossiers[...]"
ça veut rien dire sans l'insulte, à moins qu'il lui ait effectivement donner du Fertiligene.
@Shird: Une photo du 6 ème année.
@Razorbakk: putain ce bégonia est en 6ème année et je sais même pas si j'ai validé ma paces :'(
@Shird: Je suis avec toi Bro', courage !
@Shird : je viens aussi de passer le concours de P1 et franchement à force de lire tes histoires Razorbakk j'me pose sincèrement des questions sur mon orientation, ça à l'air pas mal glauque ce qui m'attend niveau ambiance/respect etc.. Dis moi que t'es pas sur Paris stp !
pos' .
Ca donne vraiment confiance en l'hopital tout ca .
Le 20/20 m'as tué !
L'austérité de la médecine me surprendra toujours.
Perso l'image j'aurais mis scrubs ! J'ai la voie de Dorian quand je lis ton texte
@Nikys: J'ai regardé 3 fois la série hahaha
Et tu l'as baisée la séropositive ?
On dirait le journal intime d'un médecin de grey's anatomy
@Brissio: Je ne sais pas comment le prendre hahaha
explique moi pourquoi tout les medecins, internes et tout le reste sont juste des gros con dans leur majorité..
@Stolkeur: Ils sont une minorité heureusement.
@Razorbakk: pourtant tu en parle dans presque chaque episodes, ca s'explique comment qu'ils y en est des comme ca ?
@Stolkeur: Ils ont la grosse tête et ont oublié qu'ils ont commencé étudiant.
@Razorbakk: n'oublie pas d'où tu viens toi, t'es quelqu'un de bien :)
@Stolkeur: Je te remercie, je vais essayer de rester la personne que je suis :)
faut vraiment pas être sain d'esprit pour se tourner vers la médecine...
Y'a personne a contacter dans ces cas là, où personne ne t'encadre? Des profs je sais pas ..
En tout cas j'adore ta série de box, continue ! :)
@Eggman: A l'époque je commençais tout juste mes études et dans ce service il considérait pas les jeunes étudiants.
Merci :)
Ca fait peur.
Petite pause blocus pour te lire :) L’ambiance de ton texte donne vraiment froid dans le dos :o Il te reste combien d'années (avant, j'espère, de ne pas remplir des fiches à plein temps)?
@Jotaro: Je ne préfère pas le dire pour garder l'anonymat, en gros entre 1 et 3 ans ;)
Merci de me lire !
@Razorbakk: Ok je comprends ^^ De rien!
@Razorbakk: Ah c'est pas toi sur la photo ? :derp:
Salut ! je sais pas si ça a déjà été dit mais tu veux faire quoi comme spécialité plus tard ?
@Ereldur: Hey ! Médecin généraliste.
4 semaines de branlette oklm
J'adore tes box gros elles sont vraiment chouettes : mais tu en es ou maintenant ? Toujours en étude ? Médecin ? éboueur ?

P'têt tu la déjà dit dans une autre box ou un com' mais je m'en souviens pas
@Mouustique: Merci Bro' ! Yep toujours en étude ;)
@Mouustique: Je souhaite conserver l'anonymat complet donc je ne préfère pas le dire ;)
@Razorbakk: Ok je comprend ! Bref, bonne continuation en tout cas ! :)
T'as des collègues qui sont rester pendant que toi tu n'y allais plus ? Comment ça s'est passé ?
@Kayden: Yep ! Mal...
Faudrait que tu pense à sortir ça en livre un jour, je suis sûr que ça se partirait comme des petits pains !
@Dendrobate: Peut-être qui sait :)
Toi t'es externe à rouen non ? :)
Courage . Quand t'es interne c'est bien pire crois moi .
@cheyennizeur: Nope ^^
Tu es quel semestre ?
7eme, à Necker. Ici aussi les externes sont un peu invisibles, mais on est pas méchants avec eux au moins
@cheyennizeur: Respect ! C'est bien ça ;)
Pourquoi Rouen ? On me l'a déjà dit ainsi que Reims, Poitiers et Dijon.
@Razorbakk: le chir dig accusé de viol. On en a eu un aussi la bas ;)
@cheyennizeur: C'est une honte ce genre de mecs là qui abusent de leur pouvoir.
J'espère qu'ils sont radiés.
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...
J'accepteCe site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus