Chargement...
Menu Groupes

Je suis contre les animaux de compagnie

Vous êtes nombreux à avoir des animaux de compagnie sur le site, alors je vais surement me faire violenter. Mais je suis prêt à débattre et même, soyons fous, à moduler ma vision si vous parvenez à me convaincre.

Je suis contre le concept d’animaux de compagnie. J’ai développé cette vision seul. Je ne suis pas un vegan, ça ne me choque pas du tout qu’on élève et fasse se reproduire des animaux pour les manger. En revanche, ça me choque qu’on en fasse des esclaves pour notre plaisir personnel ou familial.

Je vois venir le commentaire : « moi mon chien a deux hectares pour batifoler, il est bien nourri, il est heureux, alors ferme ta race ». Certes, mais ne te considères-tu pas comme son maître ? Tu le dresses et lui donnes des ordres auxquels il doit obéir. Tu l’as choisi, voire fait naître. Tu as décidé qu’il vivrait auprès de toi. Alors que se reproduire est la première chose que lui dicte son instinct, c’est toi qui décide si oui ou non il pourra le faire.

Pour moi, la place des animaux est dans la nature. Si on les garde captifs, c’est pour les bouffer. Pas juste pour remplir son quotidien. Autre argument que j’anticipe : « si on ne gardait pas les chiens et chats chez nous, ils ne pourraient pas survivre ». Oui, ils mourraient. Mais ça ne fait pas de toi un bienfaiteur. C’est le même raisonnement que dans « Ok j’exploite ce gamin de 6 ans dans ma mine. Mais je permets à sa famille de se nourrir, donc c'est cool ».

La parole est à la défense.


TL;DR : Les « propriétaires » d’animaux de compagnie sont des esclavagistes qui aiment leurs esclaves
Je suis contre les animaux de compagnie
Bons Plans
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Et les plantes en pot, tu considères ça comment ?
@Strange: Des salades esclaves.
Commentaire supprimé.
Nolyk
op
@Melancolique: Ahah ! Non en effet. Pour un paquet de raisons, je ne comprends pas qu'on vive avec ces saloperies. Ce serait l'occasion de me faire violenter sur une autre box à l'avenir.
@Melancolique: Clair, perso je me fais victime boloss par le mien H24 alors qu'on vienne pas me parler d'esclavagisme.
@Sebordel: Ahah, faible. Moi j'ai une cave, mais c'est dommage qu'ils n'aient pas de pouce opposable, ils auraient pu me faire des nike pendant la nuit.
@Sebordel: Je suis témoin des actes de barbarie commis à ton encontre.

Miskine.
saian
a
En Thailande souvent les chiens vivent à l'extérieur, ils sont rarement enfermés même quand le maître a un jardin, résultat ils vivent en bande en meute et quand ils se font tuer ou écraser le maître en prend un autre
... On a souvent l'impression que les thais s'en battent les couilles mais au moins les chiens vivent leur vie, leur destin... D'ailleurs contrairement aux chiens en Europe, ils aboient presque pas. A chaque fois que je passe en France j'ai l'impression que les chiens sont fous, même ceux qui vivent en pavillon.
@saian: Et ils viennent souvent dans la maison du "propriétaire" ?
@saian: surtout ceux en pavillon
@saian: dans pleins de pays où c'est un peu le bordel, au final ça a l'air plus apaisé (chiens, chats et poule qui cohabite).
saian
a
@Ptilait: oui tout le temps, c'est son territoire, au final tu vois que le chien aime vraiment être avec les humains enfin en tout cas autant qu'il aime être avec les chiens mais ici la différence c'est qu'il l'a choisi et il a une "vie sociale".
C'est pas n'importe quel animal qu'on domestique, les animaux qu'on a sont des animaux très très adaptés, on pourrait même dire que certains sont fait pour ça, c'est pas du tout un malheur qu'on leur inflige.
@mwajsyiswagg: Pour les chiens, ok. Quelques autres bestioles comme les chats et les rats aussi, dans une moindre mesure. Mais tout les autres trucs, style poissons, reptiles, lapins, rongeurs et autres, c'est clairement pas fait pour la captivité.
@Strange: Oui je viens de le dire dans mon autre commentaire, mais je pense pas qu’être domestiqué enlève toutes les libertés, sinon ça serait de la maltraitance à mon avis.
@mwajsyiswagg: Ça retire quand même une grande marge d'action pour toutes les bestioles qui aiment bouger (et qui on l'intelligence pour comprendre qu'elles sont enfermées).
Mais en même temps c'est vrai qu'il n'y à pas que des inconvénients à la captivité. Si on s'occupe bien d'un animal, il peut avoir une vie plus longue que dans la nature et dans de meilleures conditions.
Du coup quand tu fais naître une vache, que tu l'exploites toutes sa vie pour faire du lait et qu'après tu la bouffe, t'es pas un esclavagiste ?
Nolyk
op
@Pigcell: Si totalement. Mais j'en suis conscient.

Le propriétaire d'animal de compagnie n'en a pas conscience lui. Il n'a pas l'impression de faire quelque chose de mal. Il s'approprie un animal, il va à l'encontre de ses instincts, mais tout comme mwajuiswagg juste au dessus, il a l'impression de faire le bien.
@Nolyk: L'instinct du chat de gouttière c'est bouffer et faire la sieste hein.
Chacun son point de vue, mais laisse moi te raconter une petite chose.

Mon oncle et ma tante n'ont jamais pu avoir d'enfants, mais il sont entourés de chiens ( 2 à 3 ) qu'il considèrent comme leur famille, ils les adoptent petits, les élèvent, ne les dressent pas pour des trucs stupides ( juste à être propres genre pas pisser dans la maison etc...). Et je peux te dire que le déchirement quand ils décèdent de vieillesse.

Et je me demande comment aurait été leur vie sans leurs fidèles compagnons.
Nolyk
op
@thegoodloser: Je comprends le déchirement quand ton oncle et ta tante sont morts de vieillesse.

Blague à part, je ne doute pas de l'amour qu'ils donnent à leurs animaux. Mais ça ne change rien à ce que je dénonce.
@Nolyk: Je voulais juste dire que certaines personnes ne se considèrent pas comme des maîtres. Comme leurs enfants, ils les nourrissent, passent du temps avec eux, les font soigner quand ils sont malades. Enfant, j'ai souvent été en vacances chez eux, je peux l'affirmer.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
Nolyk
op
@thegoodloser: J'entends ce que me dis.

Le parallèle avec un enfant est intéressant. L'enfant est lui aussi aux ordres de l'adulte. Mais ça ne dure qu'un temps; à aucun moment l'adulte n'est propriétaire de l'enfant; et surtout personne ne coupe les coucouilles de personne.
@Nolyk: Propriétaires ? Je dirais plutôt leurs responsables, vu qu'ils en les achètent pas. Le chien est un animal social, il a besoin de lien, de contact que ce soient avec d'autres chiens ou même des humains.
Et tout le monde ne castrent pas leurs chiens.
Perso, je considère plus mon chat comme un colloc qu'un animal de compagnie, il est libre de sortir à tous moment il fait sa vie, ça ne l'empêche pas d'être collé à moi les 3/4 du temps, j'ai plus l'impression d'un échange que d'une relation maitre/esclave.
"Tu le dresses et lui donnes des ordres auxquels il doit obéir."

T'as clairement jamais eu de chat toi
@RmXx: Ni de femme
Moi je suis pour l'esclavage, donc techniquement je m'en fout !
Plus sérieusement, ne considère-tu pas que l'élevage pour se nourrir c'est le même type d'esclavage ? D'un coté tu as un animal que tu utilises pour un but : te nourrir, de l'autre, tu as un animal que tu utilises pour un but : te faire plaisir. Pour moi c'est la même chose.
Puis, je trouve que tu fais un peu trop d'anthropomorphisme. Le chien ne nous voit pas comme un maitre mais comme un chef de meute. Il agit comme tel.

Perso, ça me dérange pas qu'on bouffe des animaux, et ça me dérange pas qu'on en possède. A partir du moment où l'animal est bien traités et heureux bien entendu!

Après, si des gens te disent : si on ne gardait pas les chiens et chats chez nous, ils ne pourraient pas survivre C'est un argument débile. C'est sur qu'un chihuahua aura du mal à survivre ( et encore quoique) mais vu le nombre de chat et chien errant, je vois pas ce qui les empêche de survivre.
Les chiens sont fait pour vivre avec les hommes, c'est le but d'une sélection génétique qui a commencé il y a des milliers d'année. Je pense que tu n'a jamais vécu avec des chiens de berger ou des chiens de chasse. tu verrais a quel point il existe une relation fusionnelle entre un chien et son maître. Un vrai maitre sait aussi accéder aux désirs du chien, le laisser faire ce qu'il veut dans une certaine mesure.
Les chiens les plus intelligents (par exemple les border collie) sont des chiens presque incontrôlables si ils sont contre ce que tu leur impose. ils décident par eux même.
Pour ce qui est des chiens de berger, nous avons crée un instinct en eux qui les oblige a rassembler les êtres vivants. Si tu as des gosses, il fera tout son possible pour les garder en rang serré. si tu va marcher avec eds amis il interdira a une personne de quitter le groupe. C'est son instinct, il a besoin d'un troupeau a gérer. et seul l'homme peut lui fournir de quoi assouvir cette pulsion, je doute qu'un troupeau d'élan sauvage accepte de se faire guider par un chien.
C'est vrai que récupérer un chien qui était dans un sac en plein soleil et qui allait crever de chaud pour lui offrir un toit et de la nourriture c'est vraiment être le pire des salauds égoïste... Franchement dans quel monde vit-on ?
Dans un sens t'as raison. Dans l'autre, l'humain est sociable, à tel point que ça peut être un facteur de stress que ne pas avoir de vie sociale, mais c'est pas nouveau et c'est un sujet à part entière. Des chiens, notamment, peuvent être la solution à des crises d'angoisses pour les gamins ou même des adultes. Et je pense que dans ces cas là, et même d'autres plus basiques, l'humain rend en retour autant que ce que le chien peut nous offrir.

Effectivement, je parle pour les chiens. Les chats c'est juste des fdp.
tout mes chats sont des rescapés que j'ai trouvé dans la rue. Ils me l'ont toujours bien rendu.
C'est eux les patrons à la maison.
Quand aux chiens je vois pas en quoi ils seraient malheureux. Tout ce que veulent ces bestioles c'est de l'amour. La même chose pour une vache, les chevaux etc..

Ce qui me dégoute, c'est l'élevage en batterie, pour du lait ou de la viande,. Les élevage de chiens ou animalerie alors que t'en a plein qui crèvent dans les refuges
"Certes, mais ne te considères-tu pas comme son maître ? Tu le dresses et lui donnes des ordres auxquels il doit obéir. Tu l’as choisi, voire fait naître. Tu as décidé qu’il vivrait auprès de toi. Alors que se reproduire est la première chose que lui dicte son instinct, c’est toi qui décide si oui ou non il pourra le faire."
Ouais, ça s'appelle être un chef de meute, la différence est que dans la nature, le chef de meute n'a pas besoin de lui couper les couilles pour décider s'il a le droit de se reproduire ou non.
Après c'est juste pour les chiens ça. Les chats c'est une autre histoire.
Par contre, ce pour quoi je suis vraiment contre, c'est les oiseaux en cage.
Et il y aussi un élément important à ne pas oublier, il ne faut surtout pas croire que les animaux fonctionnent comme nous, ne pas calquer une volonté libertaire à son animal c'est vraiment une connerie. Pour prendre l'exemple du chien, il évolue en meute, il est social. Alors à partir de là la relation que tu as avec lui est pas du tout nocive et non-naturelle, par exemple c'est pour ça qu'on prend un chat quand il est jeune, car en quittant sa mère, tu vas en quelque sorte la remplacer, car tu le nourris. Et je crois pas que tu te sentes esclave de tes parents, c'est une relation saine dans laquelle il y a des libertés, surtout pour un chat par exemple.

Sauf maltraitance et espèce particulière, je vois pas comment domestiquer un animal le rendrait esclave.
Pourquoi ça serait ok de les retenir en captivité pour les bouffer mais pas pour se faire kiffer ? C'est complètement arbitraire comme argument mdr

Et on décide aussi de faire des gosses et quand ils naissent on les force à nous obéir. Est-ce que nos enfants sont des esclaves pour autant ? Bah non.

lol
Nolyk
op
@Tokooran: L'un n'est pas mieux que l'autre : éleveur et proprio d'animal sont tous deux des esclavagistes. Sauf que le premier en a conscience et pas l'autre.

On force nos enfants à nous obéir jusqu'à ce qu'il soient adultes. L'animal c'est pour toujours.
L'enfant ne t'appartient jamais. L'animal est à toi pour toujours et tu es son maître.

mdr
@Nolyk: Quand l'animal pisse sur le canapé ou qu'il te griffe tu le contrôles pas. Un animal n'est jamais soumis, à moins d'être traumatisé par la violence parce qu'on ne peut pas l'amener à raisonner et à accepter les ordres comme un enfant.
Les animaux fonctionnent sur le système pur et simple de la récompense physique, alors que les humains (enfants et adultes) fonctionnent sur le système de la récompense morale. Ce qui fait plus de nous des esclaves que les animaux. On ne peut se défendre contre la morale à moins de vivre en ermite, un animal a beaucoup de moyens de forcer son "maître" (qui n'est maître que de nom finalement).
De bien des façons l'animal contraint le maître en fait, au moins autant que le maître contraint l'animal.

Et je te cite toi-même : "Si on les garde captifs, c’est pour les bouffer. Pas juste pour remplir son quotidien." ; "L'un n'est pas mieux que l'autre". Phrases contradictoires, arguments nuls et non-avenus.
Nolyk
op
@Tokooran: Et quand tu lui coupes les burnes parce que tu as décidé qu'il n'aurait pas de descendance, tu ne le contrôles pas ?
@Nolyk: La question est pas là. Oui tu le contrôles quand tu décides de lui couper les boules. T'es content ?
Sauf que c'est pas un argument donc je vois pas pourquoi tu poses cette question. Contrôler ton animal à un moment donné ne prouve pas que tu le contrôles tout le temps ou même suffisamment pour en faire ton esclave, sinon ça serait aussi valables sur les enfants quand tu décides que tant qu'ils vivront sous ton toit ils boufferont pas de Nutella ou qu'ils auront pas de télé.
Nolyk
op
@Tokooran: D'une manière générale, je ne suis jamais content quand on coupe des burnes
@Nolyk: C'est très intéressant (- Spoiler :  non   - ) mais il n'empêche que je viens de démonter ton argumentaire et que tu n'as plus aucune défense donc j'aimerais voir un peu de cette soi-disant ouverture d'esprit dont tu parles dans le premier paragraphe de ta box et que tu modules ta vision
hihihi
Nolyk
op
@Tokooran: Je ne comprends même pas ta question !

Si c'est toujours : "est-ce ok de les bouffer mais pas de les garder pour soi", je t'ai déjà répondu. Les deux sont de l'esclavagisme. Dans le premier cas ça me choque pas parce qu'il n'y a aucune hypocrisie, on a conscience de ce qu'on inflige à l'animal et pourquoi on le fait. Dans le deuxième ça me choque vachement plus parce que les gens sont persuadés de bien agir.
@Nolyk: Y'avait pas de question lol
Donc t'es hypocrite aussi parce que tu dis que l'exclavagisme ça te choque pas tant qu'on l'admet.
C'est comme si quelqu'un qui bouffe de la viande se disait vegan parce qu'il sait que ce qu'il consomme est produit sans respect pour les animaux.
Nolyk
op
@Tokooran: Désolé si mes propos sont confus. Ma réflexion progresse avec les commentaires des uns et des autres.

Tu as bien résumé je pense. L'esclavagisme des animaux ne me choque pas si l'auteur l'admet. Après je trouve aussi le but de se nourrir plus noble que celui d'avoir une présence à la maison.
@Nolyk: C'est aussi là où tu te trompes. On a autant besoin de présence autour de nous que de manger, pas un besoin plus que l'autre, seulement de façon différente.
L'idée de noblesse n'a aucune valeur, elle est subjective et culturelle, et doit être éradiquée de nos esprits et de nos logiques pour avancer au-delà des carcans moraux qui nous entravent et nous empêchent d'avancer.

Je suis comme toi, l'hypocrisie ne me dérange pas tant qu'elle est consciente, et tu as admis la tienne donc je suis satisfait.
J'ai même pas d'animal de compagnie, j'aime juste montrer aux gens qu'ils ont tort.
Nolyk
op
@Tokooran: Tu as surement raison. Je vais méditer là-dessus.

De mon côté, j'ai trois Saint-Bernard et un poney. Mais mon appart fait quand même 60m².
Des esclaves qui n'ont pas a se préoccuper de ce qu'ils vont bouffer ce soir, qu'on soigne, qu'on toilette, à qui on donne beaucoup d'amour et qui meurent (de vieillesse la plupart du temps).

La nature est leur vrais place il est vrais, mais les conditions de vie n'y sont pas les mêmes !
Je suis en partie d'accord avec toi, en particulier quand je vois des abrutis prendre un husky dans leur f2 de Sarcelles juste par caprice sans imaginer que l'animal va passer sa vie dans une boîte à chaussures.

Par contre, personnellement, j'ai un chat et je vois mal comment je pourrai avoir avec lui un rapport plus "respectueux" que ça. Point par point:
- d'accord, la place des animaux est dans la nature, et ça donne des envies violentes quand on voit des milliardaires foutre un tigre dans leur salon. Mais les chiens, les chats, etc, ont été domestiqués y' a des siècles. Un chat domestique et un chat sauvage ont plus rien à voir entre eux, même les plus mal lunés.
- ensuite, en plus que mon chat ait une liberté absolument totale d'aller à sa guise partout ou il veut, quand il veut, je me considère absolument pas comme un maitre ou un proprio, et surtout je me comporte pas comme tel, que ça soit dans les actes ou dans l'état d'esprit.
Pour la simple raison que moi aussi le rapport maître / animal me dérange. Je l'empêche pas de grimper sur la table quand je bouffe, je veux simplement pas qu'elle se vautre dans l'assiette, souvent elle dort dans mon pieu, des fois j'ai pas envie donc je ferme la porte, etc, etc...
Il est pas question de maitre ou de chose. On cohabite, on s'apprécie depuis toujours, elle est peinarde et moi aussi. C'est surtout le fait d'avoir toujours à l'esprit la notion de respect et d'équité.
Nolyk
op
@Steamer: On est sur la même longueur d'onde.

Je rejette cependant l'argument de la domestication des chiens et chats depuis des siècles. C'est vrai. Mais ce n'est pas parce qu'un truc dure depuis des siècles que c'est une bonne chose et qu'elle doit continuer;

Et pour voir si tu vis vraiment dans une relation de respect et d'équité : as-tu stérilisé ton chat ? Ton chat t'a-t-il stérilisé ?
@Nolyk: Bah justement, c'est un question qui m'a bien cassé les couilles, parce y'a pas de bonne solution, juste des moins pires. J'aime pas l'idée de priver l'animal de cette partie de sa vie justement. Après, on pourrait parler du calvaire des mâles qui peuvent pas se vider ou du simple fait que ça soit une épreuve pour la femelle, etc...
Perso, je l'ai pas stérilisée. Dans le quartier ou j'étais avant, elle se faisait courir après par un chat du voisinage, mais elle a jamais été enceinte. Et depuis que j'ai déménagé, j'ai pas croisé un seul chat à part un vieux coussin pouf noir qui a du se les faire couper, lui.
En tout cas elle a vraiment l'ai d'avoir une vie cool donc ça me va.
Des races crée par l'Homme, comme les vaches, les moutons, les chevaux les cochons ... etc.

Je comprend ton point de vu mais bon je suis né pour travailler, me marier ... etc.
Dans ce que je vais te dire cela ne concerne que les chiens mais j'imagine que cela pourrait s'appliquer à d'autres espèces.
Tu n'es pas sans savoir qu'avant que le chien existe c'était le loup qui dominait dans les grandes étendues sauvages que nos ancêtres lointains ont pu fouler.
Il se trouve que si le loup est devenu un chien puis maintenant nos fidèles compagnons ce n'est en fait pas que de la volonté de l'homme mais aussi de la volonté du loup, c'est l'évolution.
Le loup étant chassé par les hommes du fait qu'ils se nourrissaient du bétail et souvent des enfants a petit à petit évolué pour se faire domestiqué par l'homme. En se laissant domestiqué il était sûr de manger, de se reproduire et ses petits étaient en sécurité. Il n'avait plus besoin de chasser ni de se déplacer sur des centaines de kilomètres au fil des saisons. En échange il apportait protection au bétail et prévenait du danger. L'homme de son côté a trier les petits en gardant les plus dociles et en tuant les autres. De ce fait, les gènes des petits dociles se sont transmit de génération en génération pour finalement être le résultat final de cette évolution, le chien.
Parallèlement, le loup s'est alors transformer en abandonnant ses gènes qui lui donnait de meilleures performances d'attaque pour des gènes qui privilégient l'apparence, c'est alors que sont les différentes races que nous connaissons aujourd'hui sont apparus.
Avoir un chien, ce n'est pas de lesclavagisme, c'est en réalité un échange de bons procédés. Évidemment aujourd'hui la principale raison d'avoir un chien n'est pas pour garder un troupeau mais la relation spéciale que nous avons avec les chiens et l'amour que cette espèce éprouve pour l'homme est dû aux milliers d'années d'évolutions qu'il a subi, à travers nous.
Ce n'est pas pour rien que c'est le meilleur ami de l'homme.
Nolyk
op
@Grumpy: Je comprends ta vision. On se servirait des chiens, mais eux se serviraient bien de nous en échange.

Quand je lis ton récit, j'ai l'impression que si tous les chiens marchent dans le deal, c'est qu'on a buté ceux qui n'étaient pas d'accord. Pas top la domestication.
@Nolyk: C'est comme ça que fonctionne l'évolution. Ce sont les gènes qui s'adaptent le mieux qui survivent, il y a autant d'exemples que d'espèce qui vivent aujourd'hui, ainsi que celles qui disparaissent.
L'un des exemple les plus flagrants ce sont le cas des ours brun et polaire. Avant que les ours polaires n'existent il n'y avait que des ours bruns, un jour une erreur sur la transmission des gènes dans un petit a fait que sa pigmentation brune a disparu, le faisant naître blanc. Le fait que l'environnement était glaciaire a fait que l'ours qui était blanc se faisait repérer bien moins rapidement lorsqu'il chassait que l'ours brun, qui lui était visible à des kilomètres. D'autres petits ont eu cette anomalie, et du fait que la race polaire avait plus de facilité à survivre et bien cela a résulté qu'il y a eu plus de reproduction d'ours polaire que de brun et cette espèce a prit place dans les régions glaciaires. L'ours brun lui s'étant plus regroupés dans les zones boisés tempérés.
Ce sont les gènes qui font qu'une espèce doit survivre ou pas.
De manière plus contemporaine ce sont les renards et les coyottes qui subissent des modifications génétiques. Leurs gènes correspondant à la peur de l'homme ont diminué chez certains d'entre eux, ils viennent chercher de la nourriture dans les villes et même dans nos poubelles. Vu qu'ils trouvent davantage de nourriture que ceux qui se méfient plus des hommes et bien ils survivent et se reproduisent, partageant également leurs gènes. C'est pour ça que l'on voit de plus en plus de ces espèces dans nos villes.
Carotte.
Je veux pas d'animaux de compagnie perso mais juste pour pas m'emmerder avec un chien ou un chat sur les bras pendant les vacances. Et aussi, ca me permet de refuser de garder ceux des autres
Je suis d'accord, mais c'est pareil pour les végétaux.
Y'a des espèces de chiens qui vivraient pas à l'état sauvage
@Amumu: Des espèces qui ont été crées par l'homme par des croisements à la con en général.
En fait, pou résumer, c'est du mutualisme, une interaction entre deux espèces où les deux sont profitent l'une de l'autre sans se nuire.
"« si on ne gardait pas les chiens et chats chez nous, ils ne pourraient pas survivre ». Oui, ils mourraient. Mais ça ne fait pas de toi un bienfaiteur."

ça ne fait pas de nous leurs bourreau non plus. Ils sont domestiqué depuis longtemps, vu qu'on en a plus besoin on aurait très bien pu les laisser crever dans la nature, mais non, on les considèrent comme des membres de la famille, tout comme on dresses les gosses, qui ont des ordres à respecter. Donc les gosses sont des esclaves. CQFD.


Dans le règne animal, il y a toujours eu de l'entre-aide, comme le poisson clown et l'anémone par exemple. L'humain et le chien/chat c'était la même chose, sauf qu'il faut bien discerner le fait que, pour nous, il ne sont plus utile, à par pour tenir compagnie. Ils n'ont rien à nous offrir en échange et pourtant on continue de s'en occuper parce-qu'on les aiment. ( Je parles bien sûr au nom de ceux qui aiment les bêtes, pas ces FDP qui les font se reproduire jusqu’à la mort ( parce-que pas soigné, mal nourrit, ect ) pour les revendre.

Je te cache pas que ton état d’esprit me fait un peu penser aux questions existentielles débiles que j'avais durant ma crise d'adolescence.
pour ma part j'ai des chats, ils vont tout le temps dehors, ils peuvent quitter la maison quand il le souhaite mais il revienne toujours, comme l'autre enculé qui s'est mis a squatter ma maison et je me retrouve esclave de ce connard !
Salut j'vais faire le vegan relou " Si on les garde captifs, c’est pour les bouffer" genre tes à fond pour ne pas garder des animaux domestiques car ce sont "des esclaves pour notre plaisir personnel ou familial" par contre si c'est pour les élever, les garder captif et les tuer pour ensuite les manger ça semble plus acceptable ? Alors que au final ça réponds aussi à un plaisir personnel. Enfin désolé de faire le relou mais voilà ce point m'intriguait.


Sinon mon point de vue sur les animaux domestiques colle vraiment sur celui exposé par Gary L. Francione et traduit en FR ici : http://fr.abolitionistapproach.com/2012/07/31/animaux-de-compagnie-les-problemes-inherents-a-la-domestication/
Nolyk
op
@Fawl: Je suis totalement d'accord avec toi. Comme je le disais à Pigcell plus haut, dans les deux cas on soumet l'animal pour un besoin personnel. La différence c'est que l'éleveur en est conscient alors que le proprio d'animal de compagnie est hypocrite et pense faire le bien.
@Nolyk: Okok, après perso justement comme dans l'article que je t'ai donné, perso je songe recueillir des animaux qui en ont le besoin (donc sûrement dans des refuges, SPA etc..), mais je suis totalement contre l'élevage, les animaleries etc.
Commentaire supprimé.
@Begmar: D'ailleurs je connais autre chose qui n'aurait jamais existé sans l'Homme.

- Spoiler : Les noirs.  - 
Commentaire supprimé.
Nolyk
op
@Begmar: C'est marrant parce que c'est justement la chose qui me révulse le plus. On les a créés pour qu'ils nous apportent exactement ce qu'on veut.
@Begmar: Ouais pour modifier génétiquement des chiens ça va, pour modifier génétiquement des humains pour qu'ils puissent mieux nous servir, ça passerait moins déjà. Quoi que c'est peut-être ce qu'essaie de faire Monsanto.
Commentaire supprimé.
@Begmar: Y'a un film avec ce scénario.
Je te verrais bien dans le rôle du mec qui se fait tuer par son clone.
Commentaire supprimé.
@Begmar: Un film à la con de Michael Bay dont j'ai oublié le nom.

Déjà qu'il y a des gens qui font un scandale quand on mets le féminin entre parenthèses et qui accordent des mots invariables, j'ai du mal à croire que ce genre de pratique passerait dans 50 ans.
Remarque, vu l'efficacité des médias sur le peuple, ça m'étonnerait pas trop non plus. Limite pas besoin de faire des clones, on a déjà un bon nombre de lobotomisés à disposition.
Commentaire supprimé.
@Begmar: ielles* stp (fu)
@Dune: JE VEUX TE VOIR DANS UN FILM PORNOGRAPHIQUE ! EN ACTION AVEC TA BITE !
@Nolyk: Comme tout ce que l'homme touche et fait.
@Ryoku: Oui voilà c'est ce qu'il me semblait mais j'étais pas sûr.
Pour le coup, mon chat, c'est elle qui nous a choisi donc bon...
(et je peut t'assurer qu'elle est loin d'obéir au doigt et à l'oeil)
Après il ne faut pas oublier que les chiens par exemple ont en quel que sorte "évoluer" pour permettre ça, ( si on prend les premières race de chiens avant domestication et maintenant, je pense qu'il y a un trou entre les 2..

Après les chiens ont une valeur affective pour toi, ( pas comme les chats ), donc je pense pas qu'ils le vivent vraiment mal, c'est comme dire que l'enfant d'un mec est malheureux car il a pas le droit de faire ça ou ça
Pour les chiens je suis à moitié d'accord par contre pour les chats quand ils veulent se barrer ils le font, si ils restent c'est qu'ils sont bien content de la bouffe. Un chat qui ne se sens pas bien quelque part ne reviendra jamais de sa sortie.

Par contre les chiens c'est plus complexe, ces animaux sont tout de même capable d'être très proche de leurs maitres mais il est effectivement impossible de savoir si le chien préférerait vivre seul dans la nature ou rester à l'abri.
Mais quand l'animal né et qu'il passe toute sa jeunesse dans un foyer avec des humains , qui n'as jamais été dehors il ne connait pas le monde extérieur , pour lui ce qu'il connait et forcement ce qui est .
Par exemple , mon chat pur chat d'interieur , j'ai déjà essayé de la mettre dehors (en campagne très calme) en harnais et sans , dans le jardin , elle voulait juste rentrer .
Je ne donne pas vraiment d'ordre a mon animal , je l'engueule juste quand elle fait des choses comme gratter le matelas .
Je ne pense vraiment pas qu'elle soit esclave , ou soumise . Elle me montre quand même qu'elle est contente de me voir , des que je rentre j'ai le droit a la sérénade , alors a moins que l'on parte sur un syndrome de Stockholm .
C'est peut être bizarre mais je vois mon chat plus comme un enfant que comme un animal ..
En fait je pense : Avec un animal il faut avoir une complicité , sinon je pense que tu as raison sur le fait qu'il peut être malheureux .

Après ayant habité un long moment en campagne , dans un terrain non clôturé , autant les chiens que les chats revenaient toujours .
Et je me dis que les animaux ont (pas forcement besoin) mais trouve ça bien d'avoir quelqu'un qui veille aussi sur eux , qui les nourrit tout ça . Moins d’énergie a dépenser pour eux . Donc une vie plus calme . Parce que si on utilise l'argument oui mais les animaux c'est censé être sauvage . Vivre a l’état sauvage est beaucoup difficile , et fatiguant , Donc espérance de vie diminuée .

Après je suis entièrement d'accord avec toi sur le cycle de la reproduction , la castration .. Mais d'un coté , je préfère qu'on gère les population a cette manière plutôt qu'a coup de fusil .
J'ai un chat, franchement à part remplir sa gamelle je m'en occupe presque pas (la fenêtre est souvent ouverte, dès fois je le vois pas pendant trois jours, balek).

Dans les animaux purement faits pour la compagnie en revanche je n'aime pas la création de races de chien ou de chat qui se concentrent uniquement sur l'esthétique et réduisent les capacités de l'animal à survivre. Les teckels, les cotons, les machins qui ont tellement de poils qu'on ne sait pas où se trouve la tête... Toutes ces races ont été créées dans un but de compagnie, mais ces animaux seraient incapable de se débrouiller seuls dans la nature. Leur seule capacité réellement impressionnante étant celle de te crever les tympans dès que ta belle mère frappe à la porte.
Moi j'ai des humains de compagnie. Ca a un coût mais c'est plutôt utile.
Nolyk
op
@Barbedam: Sois gentil avec eux et ne les abandonnes pas sur la route des vacances.
@Nolyk: ça me fait penser qu'en plus, ils sont biodégradables ! J'en ai laissé un dans le jardin pendant 2 ans posé sur un pieu. Ben à mon retour, plus rien!
A partir du moment où ton argumentaire se base sur le fait que les animaux et les humains sont égaux... c'est mort pour moi.
On remplace le mot "animal" par "enfant", ça passe aussi
Je rejoins la team chat :
Je n'ai (presque) eu que des chats comme animal de compagnie. Il fait sa vie : il est dehors à 80% du temps ( en fonction de la météo) et vient à la maison pour bouffer et dormir. Donc le côté maitre/esclave est hors sujet dans le cas présent, simplement parce qu'un chat ne s'éduque pas comme un chien.
Déjà le chat s'imagine que tu es son personnel et hormis lui faire comprendre qu'on ne chie pas dans la maison, on ne peut pas en tirer grand chose.
Sinon, ça ronronne quand tu gratouilles au bon endroit et des fois, ça vient réclamer de l'affection. Ou de la bouffe.
pour parler du chien, tu semble pas connaitre, d'où ton imcompréhension. Le chien fonctionne sous le régime dominant/dominé (chef de meute /mal alpha etc) Donc un chien a besoin d'avoir un maitre pour etre bien. Dans la nature il en aura besoin (un chien du coup, ou le deviendra)
Ensuite, si t'es bien avec ta bestiole, y a émulation, une complicité que tu ne peux pas comprendre... Voilà, ton exemple avec les chiens c'est de la merde

par contre pour les chats... je suis tout a fait daccord, qu'ils crêvent !
Je te rejoins à peu près sur tes idées néanmoins j'aimerais ton avis sur une situation que je vis avec les animaux de compagnies.
Il y a quelques semaines ont à récupérer deux canaris à la maison qu'on a trouvé dans notre jardin (l'un se faisait écarter par un ramier + deux corneilles et l'autre se croyait dans portal à voler dans tout les murs).
Du coup on les gardes en cages etc parce que dehors ils vont littéralement se faire défoncer sachant que l'un a du mal à se tenir sur ses deux pattes et l'autre est une fois sortie de sa cage et a recommencer à se manger tout les murs.
Nolyk
op
@Cheeki_Breeki: J'admire ton geste ainsi que celui de tous ceux qui ont recueilli des bestioles en difficulté. Je sais pas si c'est cohérent avec la vision que j'expose sur cette box. Tout ceci n'est que pur ressenti.
@Nolyk: Il y a de la contradiction, d'un coté tu ne veux être maître d'un animal et avoir une autorité sur sa vie mais de l'autre ça te dérange pas qu'on les élève pour s'en nourrir par après (je dis pas que c'est mal, moi même suis plus pour l'inverse (animal domestique et végétalisme)).
L'humain et la société actuelle a ce raisonnement assez simple : 'ce qui est pas avec nous est contre nous'. Si les vaches ne sont plus elevées pour leur lait ou autre, ça deviens une perte de temps, d'espace et d'argent. Pour les animaux de compagnie, si ils sont bien elevés et ne souffrent pas.. en gros, si ça respecte la logique 'on peut faire ce que l'on veux tant que l'on nuit à personne'. Ou est le problème ?
T'es pas vegan mais t'es un anti-spéciste ! C'est pas commun ça.
Heu t'as déjà eu un animal de compagnie ?
" En revanche, ça me choque qu’on en fasse des esclaves pour notre plaisir personnel ou familial."

Prend un chat, et on reparle de ça.
frèr ,ss aniaml de companie tu serai pas né ( peste - chat - toussa )
Autres
Chargement...
Chargement...
Chargement...
J'accepteCe site utilise des cookies pour vous assurer d'obtenir la meilleure expérience sur notre site. En savoir plus