Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



J'en ai marre. Je suis fatigué.

Je ne suis qu'un connard complètement seul. Je n'ai pas de famille, je ne suis proche de personne, j'ai un appart de merde avec des champis et des connards de voisins, un boulot de merde avec des crétins constants, tant clients qu'employés (encore aujourd'hui, un client a voulu me casser la gueule parce qu'il n'a pas supporté d'attendre -littéralement- moins de cinq minutes). S'il m'arrivait un truc, à l'hôpital, ils ont comme personne à contacter: ma copine, dont je ne suis plus amoureux, avec qui j'ai rompu plus d'une quinzaine de fois déjà, qui m'a limite poussé au suicide (même si elle a "changé"). Les gens sont des abrutis nombrilistes, toujours à avoir comme automatisme de descendre les autres et non de les aider, aucune bienveillance, jamais, c'est leur personne avant tout, ils ne pensent qu'autour de leur propre petit monde. Tout mon contraire, un abruti avenant et voulant bien faire, aider, systématiquement, ce qui fait que je me fais traiter comme de la merde parce que je suis automatiquement gentil, un peu candide parfois, à surprendre parce que je veux aider. J'ai beau être "un gars bien" (propos de mon patron, de certains collègues, de potes), je reste seul, pour une raison qui m'échappe. Je suis socially awkward parce que j'ai appris à me comporter en société et j'agis, de fait, de la façon la plus sensée à mes yeux, mais qui n'est visiblement pas la norme. Je ne sais pas me rapprocher des gens, parce que je suis quasi systématiquement déçu. Un exemple tout con: Rien qu'ici, sur CB, je ne suis finalement proche de personne, je ne parle à personne, quand d'autres s'échangent des mp à foison (ce n'est pas un appel à venir me contacter, ne vous en faites pas). Mes propres potes célibataires veulent éviter de sortir avec moi parce que (faits rapportés mais aussi entendus à demi-mot de leurs bouches) "s'il y a une jolie fille, on sait qu'elle sera automatiquement intéressée par Gray", mon cul ouais. Surement une fausse excuse encore. Je ne cesse de me remettre en question, mais je ne sais pas, je ne comprends pas. J'avais quasi personne avec qui fêter mes 30 ans, c'est d'une tristesse. Je ne sais même plus si je suis solitaire par envie ou par dépit.

Ce monde me fatigue. C'est con, mais j'aimerais être une feuille tranquille qui flotte dans le vent, sur l'eau. Ou Dr Manhattan, tout puissant et isolé. Mais même être fondamentalement isolé, c'est impossible, parce qu'on doit toujours des thunes à quelqu'un, à l'Etat, etc. Mon rêve: Une maison en bord de lac, ma moto, mon chien, mon pick-up pour les éventuelles courses, mon potager, ma pêche, et mon écriture. Mais ça ne sera jamais possible puisque je ne suis qu'un smicard parmi tant d'autres.

Bref, j'en ai marre. Cette vie ne me va pas, il y a trop de trucs qui ne vont pas. Et je ne parle pas que de ma vie, mais de la vie. J'aimerais que le suicide assisté et sans douleur soit possible.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Ben, tu vois, je ne m'en doutais pas. Car comme beaucoup de depressifs, ils n'aiment pas le faire ressentir aux autres par pudeur et sont assez doués pour afficher un autre visage.
@LeTenia: Mon patron m'a sorti l'autre fois "je sais quand tu vas pas bien, c'est quand tu fais pas de blague, je commence à te connaitre". Je suis le genre d'abruti qui a un esprit de merde à vouloir mettre les gens bien, à être simple et gentil pour les faire rire et qu'ils se sentent à l'aise, et ils en profitent à foison. Je passe mon temps à faire de l'humour pété parce que je préfère me ridiculiser que de ridiculiser les autres, je déteste l'humour méchant. Mais ça me retombe dessus, parce qu'à force d'autodérision, les gens voient une porte ouverte et la défoncent. Et me défoncent par la même occasion. Et ça me fatigue, cette mentalité de merde.
@LeTenia: Plutôt très d'accord avec ça. On a pas envie de faire sentir la dépression à autrui car elle est parfois destructive (encore faut-il avoir une once d'empathie pour son semblable même si on le déteste profondément).
@GraysonPoulet: je te réponds en mp plutôt.
@GraysonPoulet: Mec, écoutes moi (ou plutôt entends moi). Vouloir le bien pour autrui est une chose précieuse, un des biens les plus sacré de l'humanité. Ne change jamais, oh grand jamais ton désir de vouloir du bien à autrui. Sinon tu finiras comme eux, aigris, impatients, conssommateurs compulsifs et étroit d'esprit. Je n'ai qu'un conseil rationnel à te donner, psychanalyse ou psychothérapie ! (va voir du coté d'un-e psychiatre, c'est préférable de part leur formation rationnelle) Vraiment, c'est pas un blague. Cela va te donner les éléments de compréhension qui te manquent (et qui sont en toi sans le savoir). Ta description de toi-même... ben je me la fais pour moi également. Gentils, avenant et parfois semblant un peu niais au regard des autres mais sans jamais l'envie de leur nuire, tout au contraire. Keep going et grandi selon tes préceptes !
Go faire une IRL dès que le Covid se sera calmé, comme ça tu verras que t'es pas tout seul (et qu'il y a pire que toi ! Souviens toi quand t'as rencontré 52MM).
Essaie des trucs nouveau : change de copine, change de boulot, arrête de boire l'eau du robinet: les Illuminati reptiliens qui nous gouvernent mettent un truc qui rend dépressif dedans, pour pas qu'on se révolte, même que c'est tes parents qui me l'ont dit.
Bon courage à toi pour redresser la tête et retrouver le moral, si on te dit que tu es un gars bien, c'est que cela doit être vrai, et ça veut dire que les gens t'apprécient.
@OasisTropico: Haha depuis 53ww (et pour le coup, même s'il va crier au scandale s'il lit ce message, mais ça partait d'un bon sentiment, cette IRL), j'me méfie sévère !
Changer de copine: Compliqué, j'y suis attaché mine de rien, et même si je n'ai plus de sentiments, on partage des trucs, et sans elle je n'ai personne. Elle m'apporte quand même qqch. Puis t'façon je suis bien trop particulier pour me retrouver qqun, et faudrait déjà que je trouve qqun d'assez intéressant, c'est pas donné.
Boulot, c'est en cours, j'essaie de voir pour faire une formation dev web d'ici fin d'année, mais putain c'est long...
L'eau du robinet: Dégueulasse ! Je ne vois que de l'Evian, moi môssieur !

Je suis un gros con aussi pour un truc: Je suis tellement trop altruiste que j'me suis dit que si j'me suicidais, j'en profiterais pour faire une lettre où j'incrimine le taf pour permettre à mes collègues et cie que des trucs bougent. Gros foutage de gueule, sérieusement, j'ai envie de me frapper.

(Mais pas de suicide prévu, je préfère rassurer)
@GraysonPoulet: HPI ? Hyper-sensible ?
@Stooff: Alors là, aucune idée, je ne m'y suis jamais intéressé. Après, je pars du principe qu'il y a énormément de types d'intelligence. Genre on peut être un giga philosophe qui réfléchit à la vie et a des idées géniales, sans forcément avoir un bon score à des tests psy.
(Et oui, 35mm / 53ww)
@GraysonPoulet: Fais un test pour voir (c'est 'juste' un peu de pognon dépensé en quête de réponse) Ce n'est pas une réponse unique en soit par contre.
@GraysonPoulet: HPI, Hyper-sensible, Hyper empathe etc... Il faut surtout voir ça comme une façon différente (plus exacerbée que la moyenne) d'appréhender le monde et de ressentir les émotions et les sensations.

C'est très courant et a surtout de particulier le fait de rendre l'adaptation à ce monde plus compliqué, voir impossible pour certains. Ce qui conduit au type de ressenti envers la société et les personnalités antagonistes à la tienne. Les mécanismes de camouflages sont une défense et une tentative de s'adapter aux autres. Mais comme tout masque, ça finit par se craqueler.

Bref c'est relou et de plus en plus identifié. Ce qui ne change rien aux difficultés ou à ta vie, surtout passé l'âge adulte, à part se comprendre un peu mieux soi-même.

(remarqué dès l'enfance, ça permet au mieux de comprendre son enfant et ses besoins, qu'il s'épanouisse dans un cadre adapté à sa personnalité particulière, mais il devra quand même apprendre à s'y confronter, en général à l'adolescence, et souvent ça pique).

Le haut potentiel, c'est surtout beaucoup de qualités gâchées car mal gérées.
@Stooff: ah oui, tu as raison, entre 35mm et 53ww, je m'y perds
@GraysonPoulet: J'ai oublié de dire que ce sont aussi des personnalités très intéressantes et surtout attirantes, voir attractives, bien que parfois aussi faciles que compliquées à vivre. Ducoup c'est pas étonnant que tes "amis" aient peur de la concurrence. Ils l'ont sûrement remarqué.
Commentaire supprimé.
@OsefJosef: il a dit qu'il voulait se suicider, pas agoniser !
@OsefJosef: T'as pas des griffes qui te sortent des mains quand tu t’énerves ?
Je suis un peu similaire, mais peut-être que tu es trop "sensé" comme tu dis, laisser échapper un grain de folie qui te caractérise permettrait un côté plus "humain", plus ouvert, sans pour autant te jeter dans les mecs bizarres qu'on veut pas côtoyer, tout en faisant un certain tri parmi les gens. Enfin je sais pas si je suis très clair.

Des fois ça va se jouer sur une simple rencontre, du genre le pote qui a plein d'autres potes avec qui on s'entend, donc perd pas espoir la dessus, même si parfois ça demande de bouger de lieu parce que la où tu vis ça convient peut-être pas
@Lezimbo: Je suis d'accord avec ça. Il faut s'autoriser à être soi-même, et pas juste être le reflet que la société veut (ou que l'on s'imagine qu'elle veut) qu'on soi. Il n'y a rien de mieux pour se ruiner la tête et la vie que de s'imposer d'être qui l'on n'est pas vraiment.
@Lezimbo: Je rêve du "pote qui a plein de potes avec qui on s'entend", mais en 30 ans j'suis jamais tombé dessus.
Et pour le "trop sensé", c'est présomptueux, mais je me rappelle de ce que m'avaient dit plusieurs profs au lycée "les gens intelligents ont la malédiction de se rendre compte du monde dans lequel ils vivent", et putain que c'est vrai.
Quant au "grain de folie", je l'ai, je le mets quasi tous les jours à l'oeuvre, pour embellir un peu le monde, et emmener les gens à profiter de la vie qui est courte, à leur faire comprendre qu'avec moi, pas de souci, t'as juste à être simple, simplement humain, donc je déconne avec eux. Mais ils en profitent.
Un exemple tout con: Hier, une nouvelle collègue qui a pris grave ses aises: un moment je déconne avec un collègue en lui disant "un jour je viendrai au taf habillé en femme héhé" pour dire ensuite à la nouvelle collègue "ça me rappelle une fois, un pote qui m'avait dit que si j'étais une femme, il ferait tout pour me sauter" en rigolant. Sa réponse ? Elle s'est marrée et m'a sorti "haha je t'arrête de suite, je m'en fous. Je préfère être directe hein !" bah nique ta mère, je dis ça pour déconner et tu me rembarres comme une merde, wtf
@GraysonPoulet: "les gens intelligents ont la malédiction de se rendre compte du monde dans lequel ils vivent" je confirme, c'est la merde noire quand tu te rends compte dans quel monde on vis... Mais il faut en faire ce que l'on veut de ce monde et surtout pas le subir !
@GraysonPoulet: Je sais pas si c'est parce que je suis breton, mais pour moi les soirées permettent souvent de faire de meilleures rencontres, alcool aidant. On en apprend plus sur les gens, et on s'ouvre plus de manière naturelle, ce qui permet de découvrir certaines passions ou autres trucs communs qui d'un coup peut développer la relation.
Après c'est à remettre dans un contexte de relations saines, si on ne fait aucune confiance aux gens présent ça va être compliqué.

à voir si tu ne mets pas la barre trop haute aussi, mais bon chacun ses standards et c'est parfaitement compréhensible. Par contre pour la blague ça ne m'étonne pas (celle en question, je ne connais pas ton humour), j'ai des potes qui auraient bien ri et d'autres qui n'auraient pas aimé, mais au moins tu sais à quoi t'en tenir, au final dis toi que te prendre un vent comme ça peut être un avantage, la un genre de tri rapide.

Personnellement j'essaye d'accepter les déceptions et les échecs comme quelque chose qui peut être bénéfique, au final dans une situation où tu sais que la manière dont tourne le monde ne fera que de te décevoir, ça peut permettre de faire la différence. Enfin je dis ça, tout en ayant une quasi phobie de l'échec qui m'amène à peu entreprendre, mais quand ça arrive je repars vite.
Désolé si je suis pas très clair, je suis une quiche en rédaction de texte en général.

En tout cas te prend pas la tête pour des gens avec qui tu n'aimerais même pas parler, même si sur le coup ça peut faire un peu mal, tu peux te dire que ça t'évitera à devoir à les supporter ou faire le caméléon.
à moins que tu ais un objectif actuellement, un déménagement peut complètement changer ton horizon aussi.
Par contre je dois avouer qu'à ta place je resterais bloqué au moins un moment dans cette situation, ma "prudence" (voire lâcheté pour les intimes) m'y aurait empêché, mais clairement à tort.

Ah oui et oublie pas aussi que si tu es du genre bosseur efficace, plein d'énergie/etc, ça peut faire vriller ceux qui sont pas au niveau (pour x raison), qui auront tendance à mettre des barrières pour se protéger de leur propre médiocrité si je puis dire.
C'est pas ci inaccessible que ça de se prendre un petit terrain en campagne si ça te gène pas de vivre dans une caravane, tu trouvera peut-être pas au bord d'un lac par contre. Après c'est pareil pour moi, si t'as pas quelqu'un avec qui y aller c'est comme te jeter dans la tombe, parce-que c'est pas au fond de la campagne que tu peut rencontrer quelqu'un.
Un début de réponse
Et nous? on compte pour de la merde???
T'es au fond, ben rebondis...
"J'ai beau être "un gars bien" (propos de mon patron, de certains collègues, de potes)," --> Rien que ça tu es loin d'être une merde, tu es utile, tu sers à quelque chose et tu le fais bien, plein d'autres ne font même pas ce que tu fais...`.Peut-être que c'est juste pas ton kiff...mais tu es un mec qui assure et qui respecte, rien que ça, tu es au dessus de beaucoup et si tu as envie tu iras là où tu veux...
@athanar: Comme je l'ai dit à qqs chouals déjà: CB c'est cool, ça me change les idées, mais c'est pas vous qui viendrez à mon anniv, ou mon mariage, ou mes funérailles. Donc merci d'être là, mais fondamentalement, je suis seul quand même.

Et c'est giga présomptueux, mais je sais tout ça, mais ce qui m'emmerde, c'est pourquoi les autres font pas pareil, pourquoi faut qu'ils soient des connards égoïstes, égocentriques, et dénués de toute bienveillance ? Ne serait-ce que le minimum syndical en terme de respect, ça n'existe plus, on dirait. Je refuse de devenir un de ces connards, mais putain c'est dur des fois...
@GraysonPoulet: faire une IRL pour ton anniversaire, ça serait une idée.
@OasisTropico: C'est triste un peu quand même, non ?
@GraysonPoulet: ça dépend si t'invite les Chouals du g/dépression ou ceux du g/blague.
Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis. J'aurais 30 piges en décembre, mais pour le reste c'est à peu près pareil. Après, de ce que j'ai lu de tes boxs, ta famille t'empoisonnes peut-être un peu aussi. Aucun problème avec le smic si tu pars vivre dans une montagne paumée ; là ba les grosses baraques sont pas chères au mois. Mais bon, comem ce sera paumée tu rencontreras pas beaucoup de monde.
@fezfz: Honnêtement, si on me permet de vivre en autarcie, avec un accès minimal à la culture (au moins la musique, si c'est pas les films, internet et cie), et sans compte à devoir à personne, mais bordel je serais giga heureux. Limite j'me fais moine bouddhiste, j'sais pas
@GraysonPoulet: ouais euuuh la connexion risque de pas être bien folichonne non plus. La montagne c'est pas très réputé pour la qualité de la connexion. Mais n'est-ce pas pas là le but recherché ? Se couper des conneries du monde social.

Sinon je te rejoins sur les gens. T'as p'têt lu mes box quand je bossais au service client Brother, on tombe sur de sacrés branquignols parfois (souvent).
Pense à ta gueule et moins au autres, soit un peu égoiste.
Et pour le suicide, imagine c'est pire si il y a un après?
@Unusual: Pour le suicide, pas de souci, j'pars du principe que j'pourrais changer d'avis dans dix minutes donc ça servirait à rien (même si ça fait trente ans que j'en ai marre et que je hais ma vie, mais bon)

Quant à penser à ma gueule, j'y arrive pas, mon naturel de gentil qui se ridiculise pour mettre les gens bien, de connard qui complimente gratuitement parce que c'est cool des fois, bah il revient à la charge
@GraysonPoulet: Et bien il faut travailler sur ce point! Donne toi cet objectif: pense à ton bien être et pour cela, il faut que tu soit plus égoiste.
A chaque situation demande toi si ca vaut la peine et rappel toi qu'a chaque fois que tu veux être gentil ca va te retomber dessus (vu ta malchance) et dit simplement non peut importe si c'est direct ou de manière détourner.
@Unusual: En vrai, je vais essayer, mais je sais pas si je vais y arriver.

Comme j'avais dit à mon psy: J'suis un putain de dilemme -> A la fois je hais l'humanité, je veux tous les voir crever, et en même temps je veux les aider et je suis gentil avec les gens
@GraysonPoulet: Alors mise sur ta poire et pas sur l'humanité :)
Il faut try hard, mais pour ca il faut que tu es le déclic, que tu te dise profondément: putain mais je veux aller mieux bordel, et ca seulement toi peut l'avoir.
Comme pas mal ici je pense, ce que tu as écris et décris me parle beaucoup et j'espère vraiment que tu trouveras la/les personnes et/ou les moyens qui te permettrons d'obtenir et de vivre dans ton petit coin de plaisirs simples.

Je pense aussi que si tu y parviens un jour, tu te sentiras tellement bien et en paix avec tout ça, que le chemin et le temps pour l'obtenir te semblerons loin. Que ce que tu imagines vaut le coup d'y croire car c'est loin d'être impossible, c'est même censé et parfaitement naturel, et on est beaucoup à subir ce monde imposé et insensé. Garde espoir, vraiment, y a pas d'âge ni de limite de temps pour être heureux. Ça frappe à la porte, il suffit parfois d'un rien, d'un détail. Enfin c'est comme ça que je le vois. Tu te sens seul mais tu n'es pas tout seul. Les gens comme toi sont bien cachés, ils aiment pas se dévoiler.
@Misery: Je suis pas croyant, mais je prie tellement pour que ça arrive un jour. J'en viens à me dire que mon véritable salue ne sera qu'à ma mort, quand je me reposerai enfin. Mes moments préférés sont quand je dors sans rêve, c'est triste. C'est trivial, mais même mon nouveau pc, il me fait chier parce qu'il a des soucis et je rêvais d'un truc impec. En tout cas, j'espère vraiment que tu as raison.

Ptain si un jour je sais développer des applis, je développe un truc pour permettre aux gens sensés de se rencontrer, et rip les fils de pute égoïstes finis à la pisse et à la culture d'une mouette. Fini les connards élevés à TPMP et à la méchanceté gratuite et place à l'élévation personnelle et interindividuelle.
Tu veux savoir c'est quoi le problème d'être un gars gentil ?

Bah c'est simple, y en a pas. T'es juste entouré de sacré connard j'ai l'impression. Ce genre d'état d'esprit que tu as c'est quelque chose qui est assez rare, c'est pas du tout une faiblesse. Alors oui je comprends ton sentiment de solitude, je comprends que tu sois triste d'avoir feté ton anniv seul mais honnêtement c'est quoi la morale ? Changer pour devenir un gars qui ressemble aux autres juste pour se faire accepter ?

Qu'ils aillent bien se faire enculer ces petites merdes, tu vas pas te reprocher de vouloir faire du bien autour de toi.

J'espère que tu trouvera un jour des potes qui te ressembleront et comprendront ta manière de faire. Moi personnellement c'est en rencontrant des gens qui font preuves de sympathie et d'empathie qui me permettent d'avancer, ça m'arrivait souvent de pas faire une chose que je trouvais bonne à faire à cause du regard des autres, peur de passer pour un bouffon ou un suceur et c'est justement en voyant que certains s'en battaient les couilles que j'ai commencé à m'en faire de moins en moins de ce qu'ils pensaient.

Alors même si ta situation est difficile, je peux t'assurer que voir des gens qui font du bien ça motivent, mais en général ces personnes là auront du mal à l'avouer ou à juste te remercier. Mais dans le fond ils seront content de t'avoir rencontrer.

La flemme de me relire, déso pour les fautes.
@Marlebe: Je ne sais pas si c'est parce qu'il me fout les boules ou parce que ça me file une lueur d'espoir, mais je suis d'accord avec tout ce que tu dis, et ça me "touche". J'ai pas envie de me changer pour ces merdes, j'ai envie de continuer de complimenter gratuitement des gens quand il le faut (on le fait pas assez putain, par contre descendre les gens, aucun souci). Mais à côté, bah ils en profitent et m'en mettent plein la gueule. T'es gentil ? Bah on en profite et on t'encule, t'as qu'à tanker mdr. Ces fils de pute. Et même indépendamment de ça, mon taf c'est faire les courses toute la journée, à tirer un chariot comme un sale mulet de mort, et dieu sait le nombre de clients CONNARDS qui n'ont aucune putain de logique. Tu cherches un produit en rayon ? Bah ballek, je viens me mettre devant l'honnête travailleur avec mon foutu caddie, je ne m'occupe pas des gens autour de moi. Rien qu'aujourd'hui, j'ai failli me péter la gueule deux fois en renversant des gosses, une fois parce qu'un mec tenait pas son gosse et qu'il a popé juste devant moi, j'ai dû freiner comme un connard avec un chariot rempli de packs de lait (une trentaine), et une autre fois c'est un mec avec sa poussette qui s'est retourné et a failli nous cogner, moi et mon chariot immense qui aurait niqué la poussette.

J'ai l'impression que l'empathie et la sympathie sont des putains de faiblesse et ça me tue. L'Humain a un potentiel de fou mais il l'utilise à n'être qu'une grosse merde qui se détruit et détruit ses congénères et le monde entier.

J'aimerais TELLEMENT trouver des gens humains, bordel
@GraysonPoulet: Ouai le métier que t'as fait que tu rencontres pas mal de connard, des gens qui n'ont aucun respect (pour certains du moins).

C'est un combat difficile par contre, mais faut prendre du plaisir aussi, se dire que tu veux pas perdre qu'importe la merde qu'on te balance à la figure et que tu resteras droit dans tes bottes.

Après jvais pas te mentir non plus, il faut pas en attendre trop des autres, faut que tu sois gentil pour toi avant tout parce que tu crois en ces valeurs et ne jamais être gentil et esperé qu'on te rende la pareille. Malheureusement ça arrivera tellement peu qu'à la fin tu ne pourras qu'être déçu

Il te suffira de trouver 1 ou 2 gars qui te comprennent et tu verra ça sera amplement suffisant, pas besoin de plus (mais c'est dejà difficile)

Bon alors là c'est peut être une idée à la con, mais pourquoi ne pas travailler dans une association un peu humanitaire avec des benevoles, t'aura peut être + de chance de trouver des gens humains.

En tout cas courage mec, vraiment ça me casse les couilles de voir des gens comme toi souffrir alors qu'ils font rien de mal, mais ne change pas, ne change pas pour plaire aux autres, reste comme tu es et remet toi en questions dès fois sur certains points mais pas sur le fait de vouloir faire du bien.

T'es pas tout seul dans ce combat.
@Marlebe: Pour le coup ouais le milieu associatif surtout le social c'est surement the best place pour rencontrer des gens bien, ou n'importe quel type d'asso en vrais.
L'important c'est de trouver des gens passionnés de quelques chose ou comme dirais le roi heenok des negros qui font des vrais choses.

Vient t'installer à Grenoble y a plein de tranceux écolos eux ce sont des vrais gens. Ou alors vient dans la Drôme mais on est sympas mais un peu moins des vrais.
@Marlebe: L'humanitaire, j'ai cherché, j'ai voulu m'inscrire chez Les petits frères des pauvres, pour accompagner des vieux qui sont seuls (notamment à Noel par exemple), mais j'me suis rendu compte que j'avais quasi pas de temps ou d'énergie pour ça, puisque je rentre du boulot complètement lessivé.

Quant à être gentil sans espérer des autres, c'est déjà le cas, mais des fois, je me prends des murs de méchanceté dans la gueule, des claques de nombrilistes abusées, j'en perds les mots et j'suis déstabilisé devant tant de connerie et de gâchis. Et t'façon je peux pas m'empêcher d'être gentil, de faire des compliments quand il faut, d'aider les gens (le nombre de fois où on m'a sorti "j'ai pas d'argent" quand j'ai proposé d'aider quelqu'un, bordel, c'est triste).

Merci en tout cas :/
Je suis similaire sur beaucoup de points. Et je n'ai pas de conseil à donner, sorry.
L'exemple des anniversaires est parlant. Je pense être quelqu'un d'apprécié mais ce n'est pas moi qu'on viendra solliciter pour les loisirs, les soirées... Du coup, seulement si j'ai la motiv, je dois organiser mes propres anniversaires et ce n'est rien de plus pour les conviés qu'une opportunité banale de sortir. Je me retrouve au milieu de ça comme un spectateur passif.
À croire que c'est la fatalité des gosses de parents chelous, tellement chelous on ne parle pas d'eux au quidam moyen tellement c'est sordide et honteux.
Tu sais, parfois, fêter son anniversaire avec peu de monde c'est mieux ..
A l'époque j'ai voulu fêter mes 20 ans pour faire plaisir à ma mère, et au final, en y repensant, j'ai detesté la soirée. Ça ressemblait plus à une teuf en salle organisée par mon ex (alors que j'aime pas le son de teuf)
Enfin bref, juste pour te dire, je comprend ce que tu ressens, comme beaucoup ici, mais dis toi qui tu as un rêve, un objectif, c'est pas rien. Tu as un sens à donner à ta vie pour y arriver et vivre ta meilleur vie au bout de tout ça. En attendant perds pas espoir et comme tu m'as dit, n'attends rien des autres et comptes sur toi ! Courage à toi
@Grahaam: Dans un sens oui, surtout que je déteste mes anniversaires (et Noël et cie, j'ai tjrs été déçu à fond, donc je me préserve now), donc je préfère passer ça au plus vite. Mais je me dis que fêter ses 30 ans seul (enfin avec sa copine) ok, mais par choix c'est mieux.
Le souci est que mon rêve est techniquement irréalisable avec la société actuelle, à moins d'être pété de thunes (allez, j'me lance dans le stream, je deviens riche, j'vire streamer ermite qui vit tranquille chez lui, et hop. En vrai, j'aimerais trop, j'essaierai, même si je n'y crois pas une seconde)
Merci en tout cas
@GraysonPoulet: Je sais pas si "irréalisable" c'est le mot ! En vrai il suffit de bien chercher des fois. En ayant pas des attentes de ouf, en voulant réaliser des travaux, et sans être pressé surtout, tu peux vraiment trouver un truc
Peut être pas au bord d'un lac, mais une petite maison, perdue dans la cambrousse avec du terrain, ça le fait ! Avec peut être une rivière ou un ruisseau pas loin
Mais faut pas imaginer une baraque propre, finie, c'est sur que la, niveau prix ça peut vite monter ..
Regarde Nibbler qui vivait en tente dans sa baraque en rénovation! Pour ma part, avec mon mec, ça va bientôt faire un an qu'on vit en mobilhome sur le terrain de sa maison en rénovation
Donc garde le en tête sans te dire d'avance que cest mort, sinon la tu t'en sortiras jamais ..
J'espère vraiment que tu finiras par trouver ce qui te plait

(Ah et sur les tronbinochoual, je t'aurais jamais donné 30 ans ahah)
Chargement...
Chargement...
Chargement...