Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Random brexiter

Je précise que ça existe des brexiters qui n'ont pas de voiture

:^)
Random brexiter
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Sur les 330 visas temporaires dédiés aux chauffeurs de poids lourds : 27 chauffeurs étrangers ont répondu.... 27 !!
Des Britanniques vont retrouver dans l'emploi dans le secteur du transport alors qu'ils s'étaient fait spoilés par des etrangers payés bien moins cher permettant d'engraisser les patrons.

Et surtout les citoyens ont retrouvé leur souveraineté nationale et n'ont plus de compte à rendre à Bruxelles ; ça n'a pas de prix
@Krelian: alors visiblement, ce n'est absolument pas ce qu'il se passe.
Ils sont en train d'assouplir à fond leur politique de visa pour avoir des employés.
@Krelian: je t'invite à voir la vidéo de Laurent Schmitt, youtubeur bagnole qui s'y connait un peu, qui , en dehors de toute considération politique, explique le bordel monstrueux que représente le brexit pour les constructeurs automobiles et surtout les équipementiets ayant le malheur d'avoir des usines en Angleterre: avant, pour exporter de l'Angleterre vers TOUTE l'Europe, il fallait juste être certifié aux normes européennes, maintenant, comme les anglais ne sont plus dans l'Europe, il leur faut être certifié pour CHAQUE pays, vers lequel ils exportent.
@Krelian: La souveraineté nationale... Et dans la vie de tous les jours ça implique quel avantage concret ?
@Krelian: Non tu t'es trompé, ça c'était les promesses de Nigel Farage le gros mytho d'extrême droite qui faisait du lobbying pro-brexit basé sur des mensonges. Essaye encore
@dobbey: évidemment la situation est délicate mais rien de très surprenant en fin de compte, après les changements viennent les heurts, attendons un peu avant de juger le brexit comme une hérésie, le recule n'est pas suffisant, à mon humble avis.
@Mrpoopybutthole: c'est l'inverse justement.
Il n'y avait pas encore d'impact, et tout doucement, ils découvrent les joies du brexit avec toutes les contraintes qu'impliquent la "liberté".
Il n'y a rien d'insurmontable, ce n'est peut être pas non plus un mauvais choix, mais c'est loin d'être la fin des emmerdes pour eux.
Et ca, ça n'avait ni été anticipé, ni présenté lors de la promotion du brexit.
Chargement...
Chargement...
Chargement...