Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Le problème de la mobilisation via Instagram.

Je pense que vous l’avez tous vu, ce mardi, si vous êtes inscris sur Instagram : c’était la journée du BlackOutTuesday. Pour ceux qui ne sont pas sur le réseau social, le principe de cette mobilisation virtuelle était de poster une image noire, sans rien dessus. Personnellement, je n’avais que de ça sur mon feed, juste un défilement de photos noires.

Chacun de mes abonnements l’a fait, que ce soit des connaissances, des artistes, des studios de graphisme, de typographie, des memeurs etc.

La plupart du temps, il n’y avait pas de texte expliquant la démarche, juste le hashtag, en soutien à George Floyd et possiblement sa famille. Je dis possiblement parce que c’est dur de déterminer le but de cette démarche en fait.

Pour beaucoup, le but derrière cet acte m’apparaissait comme un moyen de marquer des « points de justice », de s’affirmer en tant « qu’activiste » et d’embellir sa réputation virtuelle. Cependant, ce n’est que mon point de vue, loin d’être objectif.

La démarche peut sembler noble, mais on peut questionner l’interêt d’une telle mobilisation sur instagram. Quel est son but, si ce n’est de se justifier ?

« Ah bah non, moi le racisme j’aime pas ça, regarde mon dernier post insta ». J’ai déjà entendu cette phrase, et elle me fait toujours tiquer. Parce qu’aujourd’hui, le mobilisation en ligne se rapproche dangereusement du dédouanement. D’ailleurs, sur les quelques artistes qui se sont risquer à publier autre chose qu’un écran noir, on peut lire de nombreux commentaire sur le post exigeant à l’artiste de publier la fameuse photo noire, car selon eux « le silence revient à être raciste ». Se taire, c’est cautionner. Se mettre en avant, c’est lutter.

Pour ma part, je suis petit-fils de martiniquais noir, fils de métisse. J’ai grandit dans la campagne française, et mon père était le seul homme de couleur dans une aire de 25 km. J’ai grandit avec le racisme, on m’a insulté de nègre (alors que je suis blanc), on a demandé à mon père de retourner dans son pays alors qu’il est né à Sens, on a balancé des bananes dans mon jardin, on se faisait suivre dans chacun des supermarchés où l’on mettait les pieds etc. C’est du racisme primaire, du racisme ordinaire qui est profondément ancré dans la société française. Et je vais vous dire une chose, c’est que pour mon père, mon grand-père et tout le reste de ma famille, ce post instagram on en a rien à foutre.

Parce que se mobiliser, c’est pas balancer une photo à la con pour montrer aux gens qu’on participe au mouvement. C’est pas pointer du doigt sa propre publication en disant « regardez, je l’ai fait moi aussi, je suis in ».

Vous voulez une meilleure justice sociale ? Vous voulez arrêter les violences policières ? Déjà, commencez par voter. Moins d’un jeune sur cinq a bougé son cul pour les présidentielles. Moins de 25% de participation chez les 18-25 ans. Ça me rend triste d’apprendre que des amis à moi, qui ont posté cette photo, ne sont pas allé voter parce que « ça ne les intéresse pas, et puis de toute façon ça sert à rien ».

On arrive dans un ère où un post instagram devient plus important qu’un vote. Où une pétition change.org devient plus importante qu’un vote. C’est un triste constat, et je commence à perdre espoir quant aux changements que les gens veulent. On se bat sur le mauvais front.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
J'ai bien aimé jusqu'à ce que tu dises d'aller voter
@Lamatraque: la même... dommage
iGod
op
@Lamatraque: Pourquoi ? Tu es contre le vote ?
@iGod: "Choisir" un représentant c'est quand même vachement limité comme action. Et encore faut-il que ton représentant soit celui de la majoeuté de ta zone.
iGod
op
@Innsmouth: Bah ne pas le choisir c'est encore plus limité. Personnellement, je pense que c'est le point de départ.
@iGod: Je pense qu'aujourd'hui beaucoup de gens se sentent un peu démunis face au vote. Notamment présidentiel.
C'est loin pour eux et on en viens souvent à un point où, faute de connaissance, les gens ont juste l'impression qu'ils vont se faire enculer plus ou moins profondément. Certains cherchent sûrement à ne pas cautionner ce système à l'allure de cul de sac.

Après, je suis d'accord que c'est pas ça qui risque de mettre au pouvoir quelqu'un qui voudrais changer cet état de fait.

Mon avis personnel est un peu cynique, dans le sens où je me suis toujours posé la question du poids d'un vote d'un citoyen lambda, à l'échelle du pays.
Je prend mon exemple et celui de mes proches.
Aucun de nous n'a de grandes connaissances en politique internationale, en économie de marché, en justice, etc. Si certains en ont un peu, sûrement pas assez pour appréhender la gestion d'un pays.
C'est ces mêmes personnes qui se plaignent pour n'importe quelle augmentation et qui voudrait que tout les impôts baissent, que tout les budgets augmentent, qu'on produise tout en France, etc.
Les demandes de ceux qui m'entoure n'ont souvent aucune réalité à l'échelle nationale et son simplement basée sur leur ressentis à leur échelle.
En prenant ça en compte, je me suis toujours demandé si nous avions un impact bénéfique ou non en ayant à voter ainsi. Ou pire, comme des pays comme la Suisse qui ont très souvent recours au suffrage universel.

Et je ne me considère pas comme inculte. Mais je sais que ma décision n'est motivé que par mon petit ressentit. Et que mes envies sont sûrement pas en adéquation avec l'équilibre précaire nécessaire à faire tourner un pays.

Je ne dédouane aucun gouvernement, mais j'interroge simplement la légitimité de nos choix de vote. Quand on a même pas 1% de compréhension sur l'ensemble du tableau... Est ce qu'on est capable de faire un choix éclairé dans le bureau de vote ?
@iGod: tu parles de votes, mais quand tu as le choix entre de la merde et de la merde. Les gens préfèrent s'abstenir. Quand tu comprends la désillusion politique leurs façons de vendre du rêve alors qu'ils ne sont là que pour prendre de l'oseille et te soumettre au niveau financier, je voterai le jour ou les politiciens seront complètement différents de ceux d'aujourd'hui. Le jour ou le mot "politicien" n'aura plus la même définition et que par mon vote je puisse me retrouver à travers la personne pour qui j'ai donné ma signature.
@iGod: Je ne suis pas contre le vote, le système politique
iGod
op
@Lintha: Je ne dis pas que le vote est la sacro-sainte réponse aux problèmes actuelles. Cependant, je pense que c'est la porte d'entrée vers une possible amélioration.

Bien évidemment, en tant que citoyens, notre avis est biaisé dès le départ, et notre expertise limitée en dehors de ce qui sort de nos champs de compétence. Néanmoins, il existe divers outils pour choisir un candidat, quand bien même nous ne sommes d'accord avec aucun d'entre eux.

Parce que que vous le vouliez ou non, la France est une démocratie représentative. C'est le système de base, et pour le changer, ça commence par le vote. L'abstention ne sert à rien, ça sert juste à des gars comme notre président actuel d'accéder au poste suprême.
iGod
op
@Senten: Tu as tout à fait le droit de t'abstenir. Cependant, quel est l'avantage de l'abstention ?Premièrement, il est impossible de distinguer l'intention de ceux qui ne vote pas. Est-ce par choix ? Est-ce pour une cause différente comme une maladie ? Est-ce que c'est parce que tu as écrit une insulte sur ton bulletin de vote, et que du coup non comptabilisé ?

L'abstention c'est une poubelle. Il y 1000 raisons de pas voter, et ce chiffre d'abstention il est beaucoup trop facile à récupérer pour pleins de gens, et de lui faire dire ce que tu veux.

Tu me dis que tu voteras le jour où les politiciens sont différents, mais j'ai un peu peur que ce jour n'arrive jamais si tout le monde pense de cette façon. Rien ne change si les gens se taisent et laisse faire la machine. Ou bout d'un moment faut aussi mettre son grain de sel.
@iGod: Je suis d'accord.
Malheureusement, je pense que ça passerait par une grande remise en question du système de pensée de toute notre société avant qu'on puisse réellement exploiter comme il se doit notre système d'élection.

J'ai l'impression qu'on commence tout juste avec le temps à entre apercevoir le fait qu'une guerre bilatérale "gauche/droite", "capitaliste/communiste", n'est pas ce qui nous permettras d'élire ou de diriger convenablement. Mais qu'un équilibre doit s'opérer.
De petit candidat gagne pas mal de point je trouve sur les dernières élections et même si on retrouve un peu toujours les même encore, notamment au second tour, j'ai l'impression qu'on approche doucement d'un point où les gens n'auront plus peur dès le départ de choisir un petit candidat.

Mais au final, est-ce qu'on ne fonctionne pas avec un système bilatérale, entre, si on caricature l'esprit de base, le haut et le bas de l'échelle sociale, parce que le second tour existe ?
Je ne sais pas si je me trompe, mais je n'ai pas souvenir qu'on ai eu un second tour avec deux candidat du même "bord politique"...
Au final on se retrouve toujours avec deux candidats qui cherche chacun à grappiller les votes d'un côté de l'échelle.
Même si j'ai l'impression que depuis quelque elections, cette notion deviens flou et chacun mange un peu à tous les râteliers.
@iGod: de ma petite vie tu veux que je dise quoi ? On est certes sûrement nombreux à penser comme moi, mais on ne vie pas au pays des bisounours. Si les votes blancs étaient comptabilisés je voterai à chaque élections et je saurai que mon vote a de l'importance. Au plus haut, ils n'ont pas besoin de savoir pourquoi les gens ne votent plus, ils le savent très bien étant donné que c'est eux qui nous prennent pour des pigeons. Et oui je voterai pour une personne qui fait plus partie du peuple que n'importe quel politicien actuel . Excuse moi mais je vais pas me forcer à voter (comme la plupart des gens) pour le "moins pire" ou encore comme certains par dépit alors que je l'ai trouve tous à gerber.
iGod
op
@Senten: Alors je te rejoins sur le vote blanc, qui revient à la même chose que l'abstention alors que l'intention n'est pas du tout le même.

Après le vote est pas obligatoire, tu es dans ton droit si tu ne vas pas voter. Mais je trouve ça facile de se plaindre quand on ne participe pas.
@iGod: J'ai déjà participé, mais comme je te l'ai dit plus haut, le vote blanc n'a aucun intérêt étant donné qu'il n'est pas comptabilisé, donc je ne vote plus voilà tout. Jusqu'au jour ou je me sentirai vraiment représenté à travers un mec qui parle fort à la place du peuple, qui a la tête sur les épaules et qu'il ni voit pas l’ascension de sa propre petite personne en prenant les reines du pays.
Mais t'es noir ou pas ?


Répond stp je suis entrain de faire l'attribution de mes insultes en fonction de la couleur.
Merci.
Bah c'est exactement le même principe que les photos de profil "Je suis Charlie" ou "Pray For Paris"
#jesuischarlie
Effectivement, comme tout en ce monde il y a de l'opportunisme, de la bêtise, de la bonne volonté parfois aussi.
C'est un peu comme applaudir le personnel soignant à 20h, quelque part malgré tout, je pense pas que des gestes symboliques fassent du mal. Si personne ne faisait rien, alors ça voudrait dire qu'on est tous d'accord d'en avoir rien à foutre, et ça c'est pas mieux.
Je suppose qu'on fait tous ce qu'on peut à notre niveau et même si mettre un carré noir va pas éradiquer le racisme et unir les couleurs de peau du jour au lendemain, c'est un boost de prise de conscience collective qui se fait comme tout, petit à petit. Et comme dans tous mouvements, il y a son lot d'imbéciles ou d'opportunistes.
Je suis du genre à penser que les manifs dans les rues, les post sur les RS, les "stars" qui balances leurs avis sur les médias, etc ne font qu'augmenter la haine de ceux qui l'ont déjà. Que ça ne résoudras jamais rien. Je ne sais pas dire si les personnes concernés par ces mouvements se sente réellement soutenues car je suis pas la cible mais selon ce que tu dis ça n'as pas l'air d'être le cas pour toi
Pour insta pour moi c'est la déchetterie des RS, pire que fb quand il était majoritairement utilisé
Bien sur que c'est pour "marquer des points de justice" et que la plupart n'en ont rien à foutre du sort des noirs américains ou qui que ce soit d'autre.
Mais rassure moi tu viens pas seulement de t'en rendre compte ?
J'ai pas Instagram, donc je me sens pas hyper concerné par le problème principal.

En revanche, en tant que métisse (fils de noir martiniquais aussi) je compatis pour les histoires de bananes et de supermarchés. J'ai pas subi autant (région parisienne aidant), même si j'ai eu mon petit lot de casseroles édulcorées en partant dans d'autres univers, genre l'Indre-et-Loir.

C'est plus les parents qui ont mangé sévère de mon côté (bouh, couple mixte, caca), il y a des anecdotes croustillantes (la première rencontre avec les beaux-parents vaut son pesant de pop-corn), et un peu les siblings.

Ohlala, mais on raconte un peu trop sa vie, ici, ça suffit.

tl;dr : Je vote pas, qu'est-ce tu vas faire, hein ? PD
Vrai question, ça sert à quoi instagram ? Facebook je visualise, y a messenger, des fois je notifie mes amis sur des conneries, et quand j'étais jeune je mettais quelques photos, ça faisait des souvenirs, des fois je me marre encore en les regardant.
Instagram de l'extérieur ça me paraît être que des photos de gens qui veulent étaler leur vie et leur bien-pensance. Donc pour les pages d'artistes et de célébrité je comprend le concept, de la pub gratos, mais pour les lambdas...
@DRMK: les neurchi et autres pages de memes.
iGod
op
@DRMK: Personnellement je choisis avec attention mes abonnements. Je suis graphiste alors je ne suis que des comptes qui partagent des choses qui ont de l'intérêt visuel. Les photos de vacances de mes potes je m'en fous un peu, mais beaucoup de comptes m'ont permis de découvrir des artistes, ou tout simplement m'inspirent pour mon travail.

Il y du très bon comme du très mauvais
@DRMK: La même que iGos, j'y suis surtout pour suivre des illustrateurs.trices, graphistes, photographes et tatoueurs.euses. C'est comme pour n'importe quelle plateforme, on en fait un peu ce qu'on veut.
"Vous pensez avoir parlé pour lui, en réalité, je vous le dis, vous n'avez parlé que pour vous, que de vous. Vous avez tenu à nous faire savoir, à l'heure même où on ne vous demandait rien, que vous étiez du bon coté. Contrairement à nous qui ne le sommes pas."
Entièrement d'accord, c'est un peu gerbant effectivement de penser changer les mentalités via un réseau social. Le supremaciste blanc ne va pas voir beaucoup d'images noires car c'est le contenu que l'on choisit. Mention spéciale aux américaines (blanches mais la n'est pas la question) qui font mine de pleurer en story parce que leurs copains ont une vie difficile à cause de leur couleur de peau.
Je suis plutôt d'accord avec toi, même pour le vote ( au moins au première tour, même si tu vote pour des candidat qui ont aucune chance d'aller au deuxième )
A côté de ça j'en discutais avec ma copine qui a deux amis proche black qui on été touché par le mouvement... Mais ouais pour moi on est clairement sur le "regardez je suis pas raciste, je m'en bas les couilles de tout les mouvement sociaux de ces 20 dernières années je suis jamais descendu dans la rue pour quoi que ce sois qui ne me concerne pas directement , mais là je peux faire ça en 1 seconde de mon canapé et que tout le monde le vois donc je le fais". Mais au final si ça fait du bien a certains ... Tant mieux pour eux.
Ce sont les mêmes gens qui ont applaudi tous les soirs jusqu'au début du déconfinement. Après cette date, plus aucun applaudissements. Donc après cette date, y'avait plus de malade ? Les médecins n'étaient plus à applaudir pour leur souffrance depuis des années ?
Les moutons se suivent et continueront toujours.
Ça fait plaisir une telle pensée.


Et deban nous stp, parce que le g/ban c'est un peu discriminatoire
Ghostfag here, j'étais content aussi, jusqu'au moment il faut aller voter. De nombreux jeunes aujourd'hui ( et pas que mais la c'était eux qui se bougeaient pas le cul) sont de gros militants , de tout les jours, et ne se retrouvent pas dans les enjeux imposé par les règles de la démocratie représentative. Et pour eux, moi, le moyen de sortir d'un paradigme pas chouette c'est pas en jouant avec les dispositifs proposés mais bien en sortant du cadre, en montant d'autres actions, en revalorisant la militance plus que la participation aux urnes.
Des gens qui seraient chaud pour voter demain au sein de sociocratie, de démocratie liquide ou délégative ou encore même dans un démocratie qui reconnait le vote blanc, enfin bref toutes ces merdes d'altermondialistes bobo, mais c'est chouette.
Et ouais, pour le reste le propos est 100 % partagé, mais y'a vachement de meufs bonnes sur insta quand même du coup j'avoue j'ai pardonné deux trois carrés noirs.
Je pensais pas écrire sur choualbox mais je me fais sacrément chier bloqué dans un pays du tiers monde, du coup rien de mieux que de cramer sa wifi quand les gens dans la rue peuvent pas
Juste merci.
Impossible de mieux résumer la situation.
Jtm
Un peu extrême ton raisonnement!

Et lié au vote? Comprends pas
iGod
op
@Divico: Je vois pas comment espérer une meilleure justice et égalité sociale quand notre représentant actuel va totalement à l'encontre de ses valeurs. La violence policière elle se règlera par le gouvernement, et le gouvernement bah c'est quand même une conséquence du vote.

Je vois énormément de jeunes mobilisés sur les réseaux sociaux, dont l'action est quand même de ce fait très limité. Par contre ces même jeunes ne se rendent pas dans les bureaux de vote, là ou devrait se jouer cette mobilisation.

Parce qu'après on se retrouve avec Macron et Castaner pour diriger la police. Les violences policière sont pas prêtes de s'arrêter tant qu'on choisit mal ceux qui les dirigent.



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...