Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Mon patron cherche déjà à me remplacer #4

Salut ! Ça va vous ? Depuis la semaine dernière, j'ai pas donné trop de nouvelles, donc on va reprendre :

Le 15/10/2021, mon boss m'annonce qu'il me vire après 2h30 d'entretien (j'ai appris par la suite que c'était une sombre histoire de désirs sexuels douteux, malgré sa femme enceinte et son premier gosse)

Bref, on en reste un peu là sur cette journée, je commence à lui demander la date de mon départ, et me renseigne en parallèle.

Il commence à m'expliquer que j'ai un mois de préavis et que si il me fait mon courrier le 30/10/2021, je devrais travailler jusqu'au 30/11/2021.

Ce n'est pas du tout ce que j'ai lu sur les sites de l'État. Donc, lors de nos multiples appels téléphoniques, je conteste, lui aussi, il y a désaccord.

Il m'a sorti cette magnifique phrase : "-vous pouvez demander à qui vous voulez"
Donc j'ai demandé à l'inspection du travail via saisine écrite, qui m'a donné tous les éléments légaux, en vue d'un nouvel entretien

Aujourd'hui, c'est le grand jour, je suis enfin convoqué au "siege" de notre entreprise pour finaliser tout ça.

Il me présente fièrement un courrier antidaté du 06/10/2021 pour fin de contrat au 06/11/2021 "je vous fais une fleur ! Je n'ai qu'une parole"

Je commence à contester de nouveau tel un enfant on se répond moi :
"-Non."
Lui :
"-Si"
Je cède et lui sort le mail de l'inspection du travail. Sa première réaction ?
"-Ah bravo, vous faites ça pendant les heures de travail"
Alors non, un mail ça peut se rédiger à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Il appelle sa comptable, prend grand soin de tout lui mettre sur le dos, et elle annonce fièrement qu'entre la date du jour +1 mois il me doit des indemnités compensatoires.

Il la remercie, raccroche, dit qu'il n'est pas d'accord et ne me les paiera pas.
Il commence à revenir sur sa décision et dit que je serai embauché en CDI, qu'à chaque erreur ce sera notifié par courrier recommandé et qu'il veut me blacklister de la profession dans le secteur. Des menaces quoi.

Je lui dis que je vais prendre le temps d'y réfléchir et que je lui donne ma réponse demain. Il refuse prétextant que je vais faire perdre du temps (frère, t'as mis 11 jours à me faire un courrier qui ne vaut pas un clou)
Donc je lui dis "O.K., je vous donne ma réponse avant midi"
Je retourne dans l'autre bureau au rez-de-chaussée (le sien est à l'étage) je pars fumer une clope et j'appelle ma femme

J'ai eu une promesse d'embauche dans l'entreprise de mon père qui vient juste de se faire racheter (non pas par piston, car il n'a pas poussé ma candidature, mais bien parce-que mes compétences correspondent et le timing est bien tombé)

Donc, retour de clope, je rédige mon courrier indiquant que je pars dans 48heures, l'imprime en double et lui présente. Son visage s'est pas mal décomposé parce-qu'il pensait avoir l'ascendant sur moi alors que pas du tout.

Il le signe, je le signe, je retourne dans l'agence sur laquelle je suis affecté habituellement. Il me demande de faire un compte rendu des contrats que j'ai en cours, mettre des affiches pour fermeture jusqu'au 08/11/2021.

Ma collègue au vu de la situation de merde que tout ça à généré à préparé un futur poste pour poser sa démission d'ici à la fin de semaine, elle ne veut plus bosser pour lui.

Il m'a indiqué par téléphone que je ne finirai pas jeudi, mais demain soir car il est en déplacement jeudi et il ne pourra me recevoir pour que je lui rende les clefs.

Depuis le début d'après-midi, ma collègue m'envoie des messages de détresse car elle doit etre opérationnel sur un type de contrat très complexe pour reprendre mes dossiers jeudi alors qu'elle veut partir également.

Tl;Dr : mon patron ne veut pas me payer, je lui ai yeeté ses conditions et il va se retrouver tout seul d'ici à Décembre.
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Vu qu'il est dans la merde et que ta collègue est à la rue, propose lui en // de ton nouveau boulot de lui faire ce qu'elle ne sait pas faire en tant que consultant et tu lui enquilles des bons gros devis et des factures à la mesure de la misère qu'il t'a fait.
Sinon qu'il se démerde ;)
Warpig
op
@amigre: ma collègue va bosser dans une autre entreprise locale, elle a reçu elle aussi une promesse d'embauche.
@amigre: t'es un génie mec !
J'ai eu une promesse d'embauche dans l'entreprise de mon père qui vient juste de se faire racheter

donc ton père s'est fait racheter ?
Warpig
op
@TcheuckMaurice: ouais; il a vendu un rein
En fait je comprends pas pourquoi tu n as pas été voir le conciliateur des prud'homme dès la première box ? Clairement tu te fais prendre pour un con et ton patron est obligé de te payer.. fin bref
- "(j'ai appris par la suite que c'était une sombre histoire de désirs sexuels douteux, malgré sa femme enceinte et son premier gosse"

J'ai cru a une contrebox en lisant ça.
@Anli: il répondait à la contrebox justement
@amigre: ah oui merde, c'est Grayson qui fait la contrebox, j'ai inversé la chronologie. Mon mauvais
Demande un écrit de sa part, un mail suffira, pour confirmer la date de fin à mercredi soir...
Quoi qu'il en soit, je pense que tu aurais pu pousser pour obtenir tes indemnités mais si tu as dores et déjà retrouvé un emploi alors : GG !
Warpig
op
@Sitwoc: Ma femme voulait l'envoyer au prud'hommes, mais je ne vais pas perdre mon temps et mon énergie pour des clous (on parle pas de milliers d'euros mais de 300, tout au plus)
Je vais pas perdre une opportunité pour me battre contre lui.
@Warpig: je te comprends mais le fait est qu'il n'aura probablement aucun frein moral à recommencer avec un autre... quoi qu'il en soit, content que ça se termine bien pour toi.
Warpig
op
@Sitwoc: c'est aussi ce qui m'embête un peu. Sur le principe, je suis un grand lâche, car il continuera de faire n'importe quoi et de la mettre à l'envers à d'autres employés qui ne savent / comprennent pas.

Je ressens une certaine satisfaction, je lui ai tenu tête, lui ai prouvé qu'il avait tort, qu'il y avait des lois... à sa tête, j'ai bien compris que j'étais le premier à l'emmerder autant pour "si peu"
@Sitwoc: les indemnités de départ à l'amiable repousse les indemnités de chômage jusqu'à 4 mois donc sauf à négocier + de 4 mois ou à viser un poste de chercheur d'emploi longue durée c'est pas rentable.
@CaesarSauce: pas dans le cas présent, il était question d'indemnités suite à une rupture de période d'essai hors délai de prévenance et dans mes souvenirs c'est l'un des rares cas d'exception
"-vous pouvez demander à qui vous voulez"
Donc j'ai demandé à l'inspection du travail.
Excellent ! Jerry.
Ton histoire est fausse tout le monde sait que l'inspection du travail n'existe pas
@Carnelyan: "dans les reves humide de LREM"
Un champion ce "patron"
Ça te dit qu'on envoie tous un faux cv et lm pour le nouveau poste histoire qu'il perde un peu de temps dans son agenda ?
Warpig
op
@Kaporal974: too late, il a trouvé quelqu'un. Et puis je veux plus en entendre parler de ce gars ;)
"Il la remercie, raccroche, dit qu'il n'est pas d'accord et ne me les paiera pas.
Il commence à revenir sur sa décision et dit que je serai embauché en CDI, qu'à chaque erreur ce sera notifié par courrier recommandé et qu'il veut me blacklister de la profession dans le secteur. Des menaces quoi."


J'espere que tu avais ton telphone qui enregistrait hein?

Toujours, toujours faire ce genre d'entretien avec un dictaphone.
Mais du coup il te paye pas d'indemnités vu que c'est toi qui part. Non?

Tu le laisses juste dansa merde parce qu'il n'a pas de remplaçant au final ?
Warpig
op
@Azertsix: Comme il s'agit d'un départ à mon initiative, il me doit quand même mon solde de tout compte : indemnités de fin de contrat, mon salaire, mes congés. La seule chose que je n'aurai pas, c'est 7 jours de travail complémentaires ainsi que mes indemnités compensatoires. Vu le salaire proposé par la boîte de papounet, ce que je ne gagne pas là, je l'aurais récupéré dès le mois de Décembre (eh oui, je suis payé un petit peu plus que le SMIC pour tenir une agence)
GG, bien fait pour sa gueule.
Bien fait pour sa gueule et qui se retrouve dans la sauce ce enculé. Du coup t'as trouvé autre chose?
@Godela: Toi, t'as pas tout lu ou alors tu lis une ligne sur cinq?

Tldr : Il a sucé la bite de son père pour se faire pistonner dans son ancienne boite où il sucera la bite du nouveau patron sur fond de désir sexuel inavoué
@Krelian: ce qu'il ne sait pas, c'est que son futur ancien patron n'est autre que le nouveau propriétaire de l'ancienne boite de son père.
@Krelian: Minute papillon, j'ai survolé la box 2 et 3, lu en entier la contrebox, et ça l'empêche pas de le réécrire hein. Tout ça c'est vraiment trop pd pour moi.
@Krelian: c'est possible d'avoir du désir inavoué pour quelqu'un dont tu suce la bite ? Ça me semble pas vraiment productif comme situation.
Bravo bravo bravo clap clap !
C'est ça le grand remplacement ?
T'aurais du le baiser
J'aimerai bien connaitre le nom de la boite et voir la gueule du patron car il doit porter sur lui la médiocrité de sa personne.
Tu vas me manquer, bébé </3

Sinon, ce giga cheh des enfers mérité. J'espère qu'il sera bien dans la merde et perdra masse de thunes, ce mec est une tanche, une vraie daube


A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...