Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Miore - Je m'infiltre sur le toit d'un hôtel pour draguer une fille, ça tourne mal

C'est pas une CSB de fou surtout que c'est des conneries de gamins, mais ça a le mérite d'être un souvenir sympa. Faut savoir qu'à une époque j'adorais m'infiltrer sur les toîts la nuit pour avoir une jolie vue la nuit, c'est une amie vietnamienne qui m'y a initié. C'est un truc que je peux pas trop faire en France sinon je vais en prison, mais au Vietnam je le faisais régulièrement parce que niveau sécurité ils s'en battent bien les couilles en général.

Donc.
L'an dernier lorsque je vivais au Vietnam, je suis partit faire la fête à Hanoi après le tournage du films "Les Confins du Monde" avec d'autres figurants. Il y avait une franco-vietnamienne et on passe la soirée ensemble à discuter, c'était sympa.

On se retrouve à marcher tout les deux dans la rue pour rejoindre ses amis dans un bar près de West Lake, je vois qu'elle a l'air aventurière et je me dis que c'est l'occasion de faire quelque chose d'un peu foufou !

Je lève la tête, je vois un hôtel. Mon esprit totalement enivré par l'alcool me fait avoir une idée de génie. Je me tourne vers elle "Viens on monte tout là haut" en pointant du doigt le toît de l'immeuble.
"Heu, ouais pourquoi pas
- ça va être drôle et on aura une magnifique vue de la capitale et du West Lake"
Je la prend par le bras et on se dirige dans le hall d'entrée, je vois un type de la sécurité dans le hall et je lui dis "Xin Chao" (bonjour) comme si j'étais un client, il me retourne le bonjour ! On se dirige vers l’ascenseur : direction le 17eme et dernier étage !

Au dernier étage, on arrive dans un corridor avec une porte en métal au bout, on se dirige vers cette porte et on l'ouvre, en face de nous : un grand escalier de service en béton moche et pas aménagé qui monte vers le toît.
On cale chacun une chaussure dans l'entrebaillure de la porte pour ne pas nous retrouver enfermer et on commence à monter les marches avec notre seule chaussure aux pieds. On rigole, on fait les cons, c'était sympa.

Après plusieurs étages escaladés, on arrive au dernier niveau. On entre dans une sorte de salle des machines qui doit alimenter tout l'immeuble, puis on arrive face à la porte qui mène au toît : du vent s'échappe de ses côtés.

Mon amie pousse la poignée et... c'est fermé. On se regarde un peu dépité et bon, allez on redescend voir ses amis alors, au moins on aura essayé. Fail quand même, c'est la première fois que je n'arrivais pas à monter sur le toît mais je m'y attendais un peu, c'était un hôtel avec un standing pas dégueu

On retrouve nos chaussures, on rigole des émotions qu'on vient d'avoir, un peu déçu de pas avoir la magnifique vue (comme celle de l'image de cette box), j'appelle l'ascenseur et pendant qu'on parle, la porte s'ouvre sur... le gars de la sécurité.

Je le regarde, je tourne la tête, il y avait une caméra de surveillance braqué sur nous. Et merde.
Ma pote a l'air un peu paniqué. Bon. Le type ne dit rien, donc je rentre dans l’ascenseur en continuant à parler à ma pote comme si de rien n'était même si elle ne me répond pas, elle fixe le type de la sécurité. Elle me suit quand même, se calle dans un coin de l’ascenseur, je me pose entre elle et le type de la sécurité. Il reste dans l’ascenseur... évidemment, il était venu pour nous.

Les portes se ferment. On est enfermé avec lui.

J'appuie sur le bouton RDC.

Silence. Je regarde ma pote, elle a pas l'air rassuré. Je me dis que j'ai vraiment pas envie de la foutre dans la merde, il faut vraiment trouver un moyen de sortir de l'hôtel sans avoir de problèmes. Bon, du moment qu'il reste silencieux... ça va.

Le gars de la sécurité se tourne vers moi : "C'est quoi le numéro de votre chambre ?".

Je le regarde, je regarde le compteur d'étages : j'ai 17 étages de mytho à inventer à partir de maintenant.

Je prend une grande inspiration, je me tourne vers lui, et lui fait mon plus beau sourire :

"Oh alors on était là il y a une semaine avec mes parents, nous étions restés pour quelques jours en attendant mon amie d'enfance ici présente, aujourd'hui on est au Sheraton à côté mais on a vraiment aimé votre hôtel vous êtes idéalement placé dans la capitale"

Il essaye de me couper la parole, je lui touche l'épaule en souriant

"Vous savez on doit repartir dans quelques jours mon père a du travail en Chine, en tout cas on a réellement eu une superbe expérience dans votre hôtel, vous voyez où est le Sheraton oui ?
- Heu oui oui, mais...
-... Mais c'est dommage que mon amie n'ai pas eu le temps de venir, elle apprécie vraiment le lieu et le soin que vous accordez aux détails. Vous avez de magnifiques tableaux dans vos couloirs j'ai pu lui en montrer quelques uns d'ailleurs ! Mon préféré c'est celui qui...

Ça m'a complètement dégrisé, j'étais devenu un acteur professionnel, j'analysais chacun de ses mouvements, chacune de ses micro expressions et je mythonais à chaque seconde de plus en plus, plus c'est gros et mieux ça passait

"Mon amie vient juste d'arriver ce matin, vous savez ce que c'est, enfin bon"

Je parlais sans interruption pendant 17 étages dans ce 2m² avec ma menace principale à moins de 30cm de mon visage

La porte s'ouvre enfin sur le rez de chaussée, je lui serre la main en le remerciant, tapote l'épaule et souriant franchement, je prend ma pote par le bras et on se dirige vers la sortie.

Avant de sortir, je tourne la tête, il était sur son talkie en train de parler à ses collègues en répétant mon mytho, il disait en vietnamien "blablabla Sheraton blablabla"

On passe les portes d'entrées, on accèlère le pas avant qu'il se rende compte que je m'étais foutu de sa gueule et on finit par courir sur une vingtaine de mètres avant de nous remettre de nos émotions, c'était sympa.

Bon en soit je ne cautione pas tant que ça, il fait son boulot c'est normal et j'espère qu'il a pas eu de problème avec sa direction après.

TL;DR : Avant je m'infiltrais sur les toits d'hôtels par la porte de service du dernier étage avec des amis, cette fois ça a moins marché que d'habitude et j'ai gagné +5 en Speech histoire de pas avoir trop de problèmes

P.S : D'ailleurs ce délire vient du collège, à l'époque on avait pas le droit d'aller dans les couloirs durant le "récréation" mais vu qu'en hiver il fait froid on s'était monté une team de malfrats et on s'infiltrait dans les couloirs (ancien monastère), à l'intérieur c'était le jeu du chat et de la souris avec les surveillants ! Donc on avait chacun un rôle, le guetteur, le gars qui faisait la diversion etc... C'était sympa aussi. Bientôt je vous raconterais la fois où on s'est infiltré dans le meilleur hôtel 5 étoiles de la capitale pour les 18 ans d'une amie
Miore - Je m'infiltre sur le toit d'un hôtel pour draguer une fille, ça tourne mal
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Mj : "Tu es dans l'ascenseur avec ton amie, le vigile te regarde mal et s'apprête à te mettre la tête au carré"
"Je crée le mytho du siècle"
"Fait un test d'éloquence"
1 sur un d100
@Eterky: ça arrive plus souvent qu'on ne le crois ...
ET C'EST QUOI CETTE HISTOIRE DE JEANS ACHETÉ POUR L'OCCASION BORDEL ?!
@Miore: Fais pas genre... tu avais fait une csb que tu avais tout de suite supprimé à ce sujet, les chouals veulent savoir, fais pas ta petite pupute !
Et avec tout ça, tu ne l'as même pas ken ?
Bah bravo.
"C'est pas une CSB de fou"
Mais ça reste très plaisant à lire !



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...