Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
je crois que 20 minutes qui a relayé l'info hier avait mis en photo un bol de carottes rappées.
Je sais que c'est contre nature et j'ai jamais rien imposé.

Mais les poils j'ai du mal.

Après faut pas imposer sa vision des choses, mais trouver une personne qui a la même
@GreenLeRetour: Faut pas imposer sa vision mais faire lourdement savoir aux gens qu'on aime pas ce qu'ils font à la moindre occasion.
@Dune: Comme tu viens de faire à l'instant ?
moi je trouve que c’est comme le jardin : faut entretenir. une chatte poilue oui mais les poils qui dépassent de la culotte ça fait négligé. après je suis comme GreenLeRetour, j’impose rien.
Ce que j'ai du mal a comprendre c'est que de plus en plus d'hommes se rasent, ou au moins s'entretiennent les poils, dont les aisselles, mais qu'on nous disent que c'est sous la pression sociale que les femmes sont obligées de se raser.
Sous pression sociale j'imagine qu'on sous entend les hommes ? Mais c'est un peu con puisqu'ils se rasent aussi ajd ...

Bref, chacun est de toute façon libre de disposer de son corps et des ses poils comme il l'entend, toujours est il qu'on m'enlèvera pas de l'idée que les aisselles poilus c'est dégueulasse et pas du top niveau hygiénique.
@Spara: Et c'est con, cette idée d'hygiène. Car dans les faits, tu penses sincèrement que l'évolution nous aurait doté de poils à ces endroits si c'était problématique hygiéniquement?

Si tu te laves, peau nue ou poilue, c'est idem question hygiène. Et dans les faits, les poils protègent la peau des frottements, donc bon, peau nue, ta peau est plus fragile, plus sèche, plus perméable aux virus et bactéries.
Bref, quel que soit le choix, il faut juste entretenir et soigner son corps.
@Spara: aucun rapport entre les poils et l'hygiène
@Geraven: Prends pas ce qu'on a ajd comme perfection grâce à l'évolution, l'homme de par ses connaissances est surement passé à coté de certains changements.
Si on a un cerveau aussi développé vis à vis des autres espèces c'est surement dû à la sur utilisation des outils et de leur conception.
@lice: Si, dans l'idée les poils peuvent même avoir une fonction hygiénique, maintenant venez pas me faire croire que 100% des gens poilus des aisselles les entretiennent parfaitement.
@Spara: Hein? Je ne parle pas de perfection, je parle d'utilité. Si les poilts sous les bras n'avaient aucune utilité, ils auraient disparu depuis longtemps. L'homo sapiens existe depuis suffisamment longtemps pour que l'évolution ait un impact. Dans tous les cas, les poils ont une utilité hygiénique.
@Spara: Parce plus que 100% des épilés ne les entretiennent. L'hygiène corporelle, cela n'a rien à avoir avec le fait qu'il y ait ou non des poils. C'est juste de l'éducation.
@Spara: Qu'est ce que tu entends par "entretenir les poils sous les bras" ??? A part se laver sous les bras je ne vois pas bien... Il faut les coiffer ?
@Spara: Du coup c'est le régime boule a 0 pour toi et ta copine? Après tout les cheveux c'est des poils, c'est plus propre de mettre des chapeaux...
@friedrikh: Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dis, je parle uniquement des aisselles, où les poils retiennent les sécrétions du corps et favorisent la mauvaise odeur.
J'ai jamais dis que je menais une campagne anti poil sur tt le corps humain.
@Chamaloxxx: un petit dégradé toutes les 2/3 semaines chez le coiffeur est un impératif effectivement
@Spara: Je te charie un peu, je rejoins un peut Geraven, c'est pas sale du tout. C'est sûr ça sens un peut, ça fait partie de notre condition d'humain, je trouve pas ça très saint de vouloir tout asceptiser comme ça.
@Geraven: Bah non en fait, c'est pas parce que quelque chose ne sert pas qu'il disparait forcément avec le temps, t'as 5 doigts de pieds, seul le gros te sert à l'équilibre et a marcher.
Si tu veux un exemple plus concret, les dents de sagesse ne servent plus à rien, mais elles poussent encore.
Le principe de gène indispensable, et donc de sélection naturelle et de survie ne marche que dans le cas contraire, tous les individus d'un groupe le détiennent afin de pouvoir survivre dans un environnement donnée. Si l'environnement change, et que le gène n'est plus indispensable, rien ne dit que l'ensemble du groupe va le perdre.
D'où mon emploi de perfection, si utilité il y a, ça se développe, s'il n'y a plus, ça ne veut pas dire qu'on perdra le gène.
@friedrikh: Je sais tqt, y'a pas de mal à avoir des avis différents et à en parler.
Après c'est pas une question d'aseptiser, à mes yeux ça facilite l'hygiène donc je vois pas pq s'en priver.
@Spara: Alors, oui mais non, les poils, c'est pas sale ! C'est une giga idée reçue ça ! Sinon, je me les laverai plus souvent, pourtant, c'est mes mains que je lave.
Pour les aisselles, les poils réduisent considérablement la transpiration et protègent la peau. Et la mauvaise odeur n'est pas forcément synonyme de saleté.

Tout ça pour dire que les poils ne sont pas sales ! Le fait de vouloir les raser est uniquement sociétal.
C'est imagé
Putain de hippies !
Elles vont donner raison au cliché sur les Françaises, avec ça
Moi non plus mais qui s'en soucie ?!
La pression sociale, j'ai pas fini de la mettre : une femme poilue, c'est rédhibitoire (à part la chatte si la touffe est maîtrisée et bien dessinée).
Les poils bien raides qui dépassent c'est laid point.
Chargement...
Chargement...
Chargement...