Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



Mise en place de l'amende pour consommation de drogues.

L'hypocrisie continue (à mettre en écho avec l'affaire mistral).
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
C'est pour désencombrer les tribunaux, commissariat, prison...ect... c'est peut être la loi qui est mal faite, mais au final, vous coûtez cher à la société, les fumeurs de shit. Et vous engraissez des cailleras qui ne se tourneront jamais vers une alternative légales à ce business si lucratif. Malgré un avenir limité à prison ou mort. C'est une impasse. C'est pas parceque l'alcool et le tabac sont légaux que ce sont des bonnes choses aussi. La zoophilie est légale aussi dans certains pays.
@OasisTropico: C'est pour ça qu'il faut légaliser.
@OasisTropico: Je suis d'accord avec toi pour les problèmes mais je ne suis pas sur qu'un durcissement des peines fassent apparaître des solutions, au contraire.

Pour reprendre ton exemple avec l'alcool, la prohibition a été une jolie démonstration.
@OasisTropico: " Et vous engraissez des cailleras qui ne se tourneront jamais vers une alternative légales à ce business si lucratif." Bien pour ça qu'il faut legaliser, pour eviter qu'ils s'engraissent justement.

" mais au final, vous coûtez cher à la société, les fumeurs de shit" C'est un argument ça? Comme ceux qui mangent trop sucrée/salée, comme ceux qui boivent, comme ceux qui mettent pas leur EPI, comme ceux qui font du spot a outrance, comme ceux qui en font pas assez, comme ceux qui prennent l'avion 15 fois par an, comme ceux qui ect, ect
@Dub_plate: Non au contraire !
Ce que fait l'état n'est pas si con !
Plutôt que de couper le trafic de drogue violemment, ce qui provoquerait une guerre civile dans certains quartiers, il le fait d'abord diminuer par une répression douce qui, si elle va crescendo, permettra de casser ce trafic de manière douce et donc sans révolte.
Si cela marche, à terme, les quartiers devront se tourner vers d'autre sources de revenus, qui, espérons-le, seront plus légale et moins rabaissantes pour l'image des quartiers.
cardio
op
@totocaca: Je suis sceptique, client et dealer trouveront toujours un moyen de s'organiser.
Après si ça fait disparaitre les fours, c'est pas plus mal pour les habitants, ça c'est sur (et encore, dans certains coin c'est le deal qui payent les loyers...)
@Dub_plate: la Hollande a légalisé, ils ont récupéré tout les drogués des pays frontaliers, la question serait, pourquoi se droguer ? Le shit ça rend con et impuissant, pourquoi vouloir se rendre con (il y en a assez !) et impuissant (zizi jeter poubelle pas cool !).
@OasisTropico: Tout le monde se drogue, certains l'assument juste plus que d'autres.
@OasisTropico: Exactement, au lieu de coûter énormément d'argent et de temps, ça va en rapporter un peu.
Explication :
95% des interpellations pour stup, ce sont des petits consommateurs avec quelques grammes.
On part sur une garde à vue d'environ 24h, avec une ou deux auditions + une perquisition donc deux fonctionnaires qui vont occuper une ou deux journées soit environ 400€
Un avocat pour les auditions : 200€
Une visite du medecin en GAV : 100€
Une convocation au tribunal donc un dossier a gerer par un magistrat et son greffier : ~200/300€

En bref, pour une crotte de nez on part sur une tranche qu'on peut estimer entre 500/1000€ de nos impôts en fonction des demandes du GAV et du temps passé.

Pour une efficacité nulle, je n'ai jamais vu un petit consommateur devenir abstinent après s'être fait choper pour 10g; ça vient plutôt d'une démarche personnelle

Donc plutôt que ça nous coûte du pognon, que ça encombre les services stup inutilement qui pourront plus se focaliser sur des gros dossiers et que ça encombre les tribunaux pour une amende en tout point similaire; nous y gagnons très largement

A mes yeux, c'est une excellente décision
@Krelian Tu mets vraiment des gens en GàV pour 3 grammes de shit ?
@Quartz: Si primo-delinquant, c'est une procédure simplifiée de Rappel à la loi
Si déjà connu, à partir du moment où il m'est présenté je me dois de le mettre en GAV, sinon ce serait une faute.

Le problème est à tourner à l'envers, pourquoi on ramène des mecs avec 3g?
À mon époque sur la voie publique, ça finissait dans la Seine ou les égouts, j'aurai eu honte de ramener ça à l'OPJ; mais la course aux statistiques est passé par là, merci Sarkozy
@Krelian: Pour moi c'est le meilleur moyen de cultiver la haine du flic. Mais si tu trouves que c'est une excellente décision, grand bien vous fasse.
cardio
op
@Krelian: Bin oui c'est sur que de votre coté ça va simplifier, mais comme tu dis ça va pas rendre les gens abstinents.
Ce serait quand même plus simple de pas faire chier tout court, non ?
@totocaca: Je suis d'accord avec toi qu'il faut y aller progressivement et c'est pourquoi je vois cette amande comme un premier pas vers la légalisation.
Ce que je veux dire c'est que la seule issue qui me semble viable c'est la légalisation.
@OasisTropico: Franchement tu m'as convaincu avec ce brillant argumentaire !
@Quartz: La réponse pénale etait la même avant cette nouvelle mesure, le mec écopé d'une amende de quelques centaines d'euros par le Tribunal.

Donc, tout le monde y gagne (en restant dans cette logique de sanction) :
- La police et la justice economisent du temps et se délaissent de dossiers ridicules et encombrants
- Le mec ne fait pas de GAV, pas de convocation au Tribunal et il écope de la même sanction qu'avant
@cardio: Si on parle de Cocaïne, héroïne,... je ne serai forcément pas d'accord avec toi, car en dehors de la résine et de l'herbe, le reste ce sont des saloperies sans nom.

Pour la résine ou l'herbe, la dépénalisation pourrait être une solution qui ferait en plus gagner beaucoup d'argent à l'État.
Ça reste un sujet profond et complexe qui ne sera pas résolu sur un topic de Choualbox.

Pour l'instant, l'état s'en tient à la sanction, c'est leur choix; on verra au prochaine élection.

De mon point de vue en l'etat des choses, tout ce qui j'y vois c'est du temps gagné pour la Justice et la police et ça nous manque cruellement pour se focaliser sur des vrais affaires plutôt que des delits mineurs sans intérêt.

Et les personnes concernées avaient deja des peines similaires en passant par le tribunal donc rien de neuf pour eux, mais ils économisent le fait de faire une GAV et d'être convoqué au Tribunal
@Krelian: Sauf qu'avant c'était probablement le tribunal qui le condamnait à une amende, maintenant ce sont les flics qui appliquent la décision, comme une infraction de la route, donc la faute sera beaucoup plus facilement rejetée sur les flics quoiqu'il arrive (encore plus qu'avant).
@Quartz: Ça ne changera rien pour nous malheureusement, entre la répression des gilets jaunes et les diverses violences policières ont joui déjà image plus que détestable.

Donc ce n'est pas pour quelques shiteux de plus qui nous cracherons dans le dos et qui le faisait certainement déjà.

Par contre le temps économisés pour nous et la Justice va permettre de bosser plus sur d'autres affaires et d'en résoudre donc plus.

En definitif, ce sont les victimes qui beneficieront le plus de ce gain de temps.
Et je préfère avoir la reconnaissance d'une victime et me dire que j'ai fais du bon taff pour elle; plutôt que la reconnaissance d'un fumeur de cannabis qui n'aurait pas eu une amende
@Krelian: On parle pas de quelques shiteux là, il y a sûrement de nombreuses "victimes" comme tu les appelles, qui sont également fumeurs, l'un n'empêche pas l'autre et je ne connais pas un seul fumeur qui ne travaille pas en fait, la plupart sont même de simples citoyens lambda et honnêtes. Est-ce que c'est mal de trouver ça nul à chier de venir emmerder le petit consommateur qui ne demande rien à personne, qui ne vend rien à personne ?
Et puis il faut pas rêver, si le flic moyen voulait vraiment gagner du temps il sermonnerait ledit consommateur et le laisserait repartir sans son bout. C'est un non argument ça.
@Quartz: Je comprends ton point de vue mais le problème c'est que le sujet de cet article n'est pas pour ou contre la dépénalisation (Je serai pour d'ailleurs), mais d'aviser que la procédure longue et coûteuse devient une simple contravention avec une sanction similaire.

Bien entendu, qu'un fumeur peut être une victime, d'autant plus qu'aujourd'hui comme tu le cites Monsieur Toutlemonde est un fumeur de cannabis.

Mais quand je te parlais de victime, je pensais plutôt à des victimes hors contexte stup, donc agression, vol, violence, escroquerie,...

D'ailleurs cette mesure, comme l'ancienne également, s'applique peu à des trentenaires, ou quinquagénaires qui fument pénard un joint dans leur canapé en matant Rick et Morty.
Car, ils fument chez eux tranquillement sans faire chier les autres.

95% des interpellations de stup ce sont des adolescents ou des mecs dans la vingtaine qui n'en n'ont rien à battre et fument leur joint dans la rue.
Il suffit de se promener en ville ou d'attendre à la terrasse d'un bar pour sentir rapidement l'odeur du cannabis qui flotte dans l'air.

Celui qui fume chez lui, hors du regard de la populace et surtout de la police, sera comme auparavant peu inquieté, sauf si il conduit après ou à un accident du travail mais c'est une autre histoire
@Krelian: Celui qui fume chez lui, comme beaucoup, se fournira dans la rue, et je doute que la loi serve à punir uniquement les consommations en flagrant délit, j'ai plutôt l'impression que ça va être la chasse aux fumeurs avec des amendes pour possession expédiées, dans la même optique que les amendes récentes pour le port du masque, pour l'attestation de sortie, et pour qui sait quoi dans un futur proche. Tout me semble fait pour enculer le prolo, pendant que les cokés du gouvernement et de la société mondaine ne seront toujours pas inquiétés.
@Quartz: Je pense que tu te trompes sur un point, ne connaissant pas comment fonctionne la Police.
Depuis l'ère sarkozy, la Police est géré comme une entreprise à coup de statistiques et de tableurs par des Commissaires qui sont des chef d'entreprises.

Avant cette réforme le port/transport/consommation de stup etait un delit avec une GAV à la clé, donc quand les BAC n'avaient pas assez de stats, il suffisait de faire quelques "shiteux" il y en a pleins les rues.

Aujourd'hui, ça devient une contravention sans GAV, donc ça n'interessera plus les BAC puisque ça ne rentre plus dans les stats Delit+GAV

Au final, ceux qui sont emmerdés par cette réforme ce sont les BAC parce qu'il va falloir réapprendre à faire du vrai boulot, plutôt que de choper quelques ados en sortie d'école ou de RER pour 2g

Donc paradoxalement, cette réforme simplifie la sanction pour ce delit, mais ce delit n'interessera plus nos chefs d'entreprises car c'est une contravention au même titre qu'une contravention routière
@Krelian: Hormis la gàv ça reste un délit pour possession ou usage de stupéfiant qui peut mener à des poursuites judiciaires si l'amende reste impayée, au final je trouve absolument aucune amélioration dans le système qu'ils nous ont pondu, à part pour aligner plus de monde et plus rapidement, comme un chef d'entreprise en fait. Pas besoin d'être dans la Police ou de connaître son fonctionnement pour s'en rendre compte.
Enfin bref j'arrête là.
cardio
op
@Krelian: Si jamais tu avais envie de te rapprocher de collègues qui pensent un peu pareil : https://www.stoplaprohibition.fr/
@Krelian: Les contrav' rentrent pas dans les stats ? Pourtant ça reste le plus efficace pdv temps/bénef. Il me semblait qu'il y avait des quotas de contraventions routières à tenir ; si c'est bien le cas, qui dit que le même genre de quotas ne sera pas instauré pour le cannabis ? Après tout comme tu dis, c'est très simple et pour le coup, maintenant, ils y gagnent vraiment en thunes.

Au final on aurait le pire des deux mondes, ça emmerde juste le mec moyen et ça vous fait toujours perdre du temps, tout ça juste pour le sacro-saint gain de fric instantané.
@cardio: Je connaissais pas, c'est toujours bon à savoir
Merci
@Amok: Des quotas dans la Police, de quoi tu me parles ?? (/Ironie inside)
Oui, c'est une possibilité aussi, on verra les consignes qui seront transmises.

Mais les contraventions sont bien moins importantes pour un patron que le nombre de GAV dans une année.

Oui, il y a des quotas même pour les GAV, mais bien sûr on nous dit le contraire même en interne.
Quoi de plus aberrant que des quotas dans une profession qui fluctue en fonction de la délinquance ?
@Krelian: Du coup la situation ne changera probablement pas mis à part qu'ils seront simplement comptés dans une autre colonne. Dans la mesure où tu pointes toi même qu'il faut bien que la BAC fasse du chiffre...

En plus comme les chiffres ont une chance de mécaniquement monter vu que la procédure sera simplifiée et qu'ils peuvent vous demander de faire rentrer du pognon, on est pas à l'abri d'entendre ces connards se gargariser de la réussite de leur politique anti-drogue, alors que la consommation ne changera probablement pas et qu'elle continuera de financer des trucs qu'on n'a pas forcément envie d'enrichir.

Dans le contexte du tout répressif, je comprends que tu considères ça comme un bon changement, mais même sans être consommateur et vraiment juste pour l'intérêt général, je continue de penser moi aussi que c'est une politique court-termiste, probablement contre-productive et que le problème c'est pas la méthode mais le paradigme.
@Amok: Ce serait vraiment nouveau si l'état commençait à penser sur le long terme.
En definitif, oui dans le contexte du "tout répressif", la Police et la Justice y gagnent en temps, là où l'Etat y gagne en argent et en diminution des dépenses surtout.

Par contre, etait-ce la meilleure solution ?
De mon point de vue, je n'y crois pas non plus
Cette amende forfaitaire – qui doit s’appliquer à toutes les drogues (...)
Donc on arrête de proposer de l'alcool en vente libre si j'ai bien compris ?
@Pouki: Quid du sucre ?
@Pouki: Et tu tabac, et des trucs bourrés de sucre, et des jeux d'argent, et du porn.. oh wait
@Pouki: Mouais... si je peux me permettre juste un truc, je pense (et ce n'est que mon vis perso de pas spécialiste en rien !) qu'il y a une énorme amalgame entre "drogue" et "produit stupéfiant" !

Les produits stupéfiants sont interdits, ou ont une vente très règlementée (dans le cas de certains médicaments par exemple). L'alcool, bien qu'il soit considèré par beaucoup (à tort ou a raison, chacun son avis) comme une drogue,n'est pas un produit stupéfiant ! Il n'y a donc aucune raison d'interdire sa vente...

Sachant qui plus est que sa vente et sa consomation sont normalement règlementés aussi... aux yeux de la lois, il me semble que tu dois avoir un certain age pour acheter et consomer de l'alcool, ou tu ne peux pas le consommer n'importe où, dans n'importe quelle conditions, à n'importe quel age....

Et finalement, certains considèrent le chocolat ou le café comme une drogue... ça risque de poser quelques problèmes nan ?
cardio
op
@Atmoz:"Les substances psychoactives sont consommées pour leur effet immédiat sur les perceptions, l'humeur et le comportement. Ces effets varient selon les substances, les quantités, la fréquence et la durée des consommations et sont aussi modulés par des facteurs individuels et environnementaux.

Leur consommation régulière peut avoir des conséquences négatives sur les activités, les relations, la vie personnelle et la santé. De plus, les usages de certaines substances comportent des risques à court terme (surdoses, accidents, violences) ou à long terme pour l'organisme, notamment des cancers, des maladies respiratoires ou cardiovasculaires.
L'usage de substances psychoactives peut en outre engendrer une dépendance, situation dans laquelle se trouve une personne qui ne peut plus se passer du produit sans ressentir un manque d'ordre physique et/ou psychique.

Pour toutes ces raisons, les substances psychoactives ont un usage réglementé (alcool, tabac, médicaments psychotropes...) ou interdit (cannabis, héroïne, cocaïne, ecstasy...)."

source: ofdt
@cardio: Heu, c'est bien ce que j'ai dit non ?

@Pouki:
@Zohan: donc si je vais dans votre sens, l'héroïne, les sels de bain, crocodile ou même la méth' devraient être légalisés au même niveau que le THC ?
Attention je suis pour la légalisation du THC, alors que je ne suis pas consommateur, mais le discours Quid du tabac, du café, de l'alcool et du sucre c'est niveau zéro du débat. Pour info, même le sport, ou les relations sociales sont des "drogues" qui créent des dépendances et peuvent être néfastes.
Donc stop le bullshit, et relevez le niveau argumentaire, car avec si peut, on peut demander la légalisation de tous et n'importent quoi.
@Atmoz: En fait c'est un pléonasme, un produit stupéfiant, c'est un produit illicite, donc forcément, vu que l'alcool n'est pas illicite, ce n'est donc pas un produit stupéfiant, ta remarque n'est donc pas très pertinente.
Par contre, c'est une drogue, faut pas abuser, c'est pas une question de jugement personnel, mais de consensus.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Stup%C3%A9fiant
cardio
op
@Atmoz: Bin c'etait peut-être pas clair mais tu as dit que l'alcool n'etait pas un produit stupéfiant, c'est faux.
Et je redonne la définition officielle pour qu'on soit tous d'accord.
@Scarifdead: Je vois bien ce que tu veux dire, mais je pense qu'ils voulaient juste souligner une certaine hypocrisie dans ce que l'on considère comme des drogues ou pas.
pffff t’façon l’affaire Mistral c’est du vent !
Bah c'est normal non ? En quoi ca gêne ?
cardio
op
@shuuuuG: Ce qui gêne c'est l'hypocrisie de ce genre de mesure, c'est quoi le but ?
Faire baisser le nombre de consommateur ? Améliorer la santé publique ? Déstabiliser le traffic ?
Il faut être naif pour penser qu'une mesure de ce type résoudra quoi que ce soit. Donc on taxe le consommateur, en admettant que l'on est complétement impuissant face à la mafia, comme avec la prostitution. On laisse au crime organisé la responsabilité de s'occuper de ces secteurs d'activité en essayant de récuperer la TVA sur le consommateur...

Et plus de répression = plus de tactiques pour l'eviter, déja que le modéle des fours est en train d'évoluer à la uber... Les gens se cacheront encore plus, donc ce sera plus caché, donc plus dangereux pour tout le monde, les consommmateurs vont pas arreter d'exister du jour au lendemain...
@shuuuuG: De quoi qui est "normal", parce que je sent que tu as raté un truc ou deux.
@cardio: C'est quoi le modèle des fours ?
cardio
op
@Pigcell: deutsche qualitat !

Non bin truc basique, un hall/local avec backdoor de repli, une entrée, une sortie le tout controlable facilement par des guetteurs/rabatteurs disséminés autour. Idéalement pas trop loin d'un transport en commun. Et des planques/nourrices dans les étages.

Mais apparement avec l'uberisation, le client se déplace de moins en moins .
@cardio: en quoi c'est hypocrite de verbaliser quelqu'un qui utilise des stupéfiants ?
Consommer de l'alcool sur la voie publique c'est pareil alors pourquoi ce ne serait pas appliqué au drogues dur ?
Si ça peux en calmer quelques uns pour qu'ils arrêtent c'est pas plus mal et si en plus ça peux éviter des drame
cardio
op
@shuuuuG: Alors si l'objectif c'est de limiter sur la consommation sur la voie publique, pourquoi pas, mais même si l'article parle "d'usage de stupéfiants" il est assez évident que ce sera surtout pour détention que les amendes vont pleuvoir.
De plus, c'est l'ivresse manifeste qui est punie pour l'alcool, pas la consommation sinon il n'y aurait pas de bars, et perso on m'a jamais cassé les couilles car je buvais des bières au parc ou dans la rue.
Le cannabis est certes un produit qui présente des risques mais ce n'est certainement pas une "drogue dure".
Il y a le problème crack/héroine ensuite, mais c'est un autre problème.
@shuuuuG: Comme le fait que tu avais deja des sanctions avant cette disposition.
Bah va y'avoir du taf...
mais quelle bande de cons
Est-ce qu'on peut y voir aussi du positif ? J'entends par là qu'il s'agit d'un pas vers la dépénalisation. Qu'en pensez-vous ?
@Towelie: ça ressemble plus à un pas vers la pénalisation.
cardio
op
@Towelie: bof bof, c'est sur que c'est moins lourd que ce qui etait prévu avant (mais jamais appliqué) mais j'ai un peu du mal à voir en quoi ça va dans le bon sens, tu peux développer ?
@cardio: ça pourrait être pas mal appliqué au début, pour essayer de dissuader les consommateurs, par rapport aux consignes du ministère, puis ensuite qu'à très peu de cas... Je me fais sûrement des idées... mais les policiers ne foutent pas des amendes à tout va, il restera encore beaucoup de consommateurs dans notre pays.
cardio
op
@Towelie: Mouais... C'est juste la chaine de distribution qui évoluera.
Avant tu pouvait t'en sortir quand t'avais un 10 balles sur toi car ça faisait beaucoup de paperasse pour pas grand chose.
Maintenant tu payeras tes 200 balles et voila.
@Towelie: En soit, oui, mais vu les dernieres delcaration a ce sujet de nos gouvernant, ça ressemble + a l'enculade.
@Towelie: C'est surtout un moyen de plus pour taxer les pauvres et la classe moyenne, tout en faisant des petits cadeaux aux autres, c'est comme la tva, les radars ou les taxes sur les clopes et les carburants.
Faire cracher la masse populaire et non la masse de fric à la source.
Rip g/weed in public
Suffit de légaliser la culture d'un nombre limité de plantes....
cardio
op
@levrettetamere: Ce serait déja pas mal, après je sais pas ce que ça changerait vraiment, ceux qui ont vraiment envie de faire pousser le font, ça demande quand même un investissement de base, du temps, du savoir faire, pas sûr que la majorité des consommateurs soient en mesure de s'auto-produire.
@cardio: Oui c'est compliqué, mais tu consommes chez toi ce que tu fais pousser en sachant ce que tu fais pousser.
Pas certain que pour les consommateurs réguliers ça ne fasse pas des économies en peu de temps.
Pas de soucis de te faire arnaquer, contrôler etc... Tout reste chez toi.

Enfin bon, moi j'aime bien le jardinage :D
cardio
op
@levrettetamere: ah mais je suis totalement pour aussi, je dis juste que même si on autorisait ça, il resterait une grosse majorité de consommateur qui aurait besoin de vendeur, surtout en ville...
@cardio: Je sais, y'a des bras cassés partout.
cardio
op
@levrettetamere: C'est valable pour tout en fait, tu peux faire ton potager, tes oeufs, construire ta baraque, faire ta gnole etc... Tout le monde ne le peut pas.
@cardio: Tu fais comme en espagne avec des clubs de culture, problem solved.
@cardio: C'est ce qui fait la différence entre les gens résilients qui se sortent les doigts du cul et les victimes de la société.
Moi je vois ça comme un premier pas.
Le fait de ne plus passer au tribunal, ça banalise un peu l'acte. Du coup je me dis que petit à petit on vas vers la légalisation.
Parce que on part de loin et ça ne peut pas arriver comme ça. Il faut passer par des étapes et cette amande fait partie de ces étapes.
cardio
op
@Dub_plate: Je comprends la logique mais c'est quand même tordu !
@cardio: C'est pas tordu, parce que c'est pas volontaire.
Le fait de mettre en place cette amende c'est principalement pour désengorger les tribunaux, mais ça les oblige a lâcher du leste sur la pénalisation.
Si je vois ça comme un premier pas c'est que je me dis qu'avec un peu de chance, avec le temps, peut être que cette amende sera de moins en moins donné et qu'on fera un pas de plus vers la dépénalisation et donc de la légalisation.



A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...