Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



12 mars 1716 : création d’une Chambre de justice chargée de poursuivre les financiers

S’étant indûment enrichis.

« Les restitutions qui seront ordonnées à notre profit, serviront uniquement à acquitter les dettes légitimes de notre royaume, et nous mettront en état de-supprimer bientôt les nouvelles impositions, de rouvrir à nos peuples les plus riches sources de l’abondance par le rétablissement du commerce et de l’agriculture, et de les faire jouir de tous les fruits de la paix. »
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Si il y avais bien UN avantage de la royauté que la république a foutu en l'air c'est bien ça : la capacité a , si les gens font trop les cons, détruire les inegalité
Divico
a
@fafab: C'est vrai que la monarchie française est un exemple d'égalité...
@fafab: T'inquiète pas que dans ce cas la, l'argent n'est pas allé dans la caisse du peuple mais directement dans celle de la noblesse et de la royauté...
@Mezut: "dans celle de la noblesse et de la royauté" Tu m'explique l'intérêt pour le Régent d'enrichir les nobles ? Le but des souverains était de satisfaire le peuple et non pas d'éventuels "concurrents".
@Divico: Oui, elle l'était. Le système des privilèges non, par contre. Mais les Rois ont toujours participé à un maintien de l'équilibre de la Justice et surtout en ce qui concerne la différence noblesse/peuple.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Grands_Jours
https://fr.wikipedia.org/wiki/Grands_jours_d%27Auvergne
C'est la noblesse qui avait tout à perdre, pas le Roi. Chaque grand acquis de la Révolution avait été proposé quelques années avant par Louis XVI mais refusé par la noblesse qui à tout fait pour faire capoter chaque réforme allant dans le sens du peuple. Le Roi a toujours été un défenseur de son peuple contre les puissants, et c'est principalement ce qui manque aujourd'hui où nos dirigeants sont corruptibles et manipulables, tout comme notre justice et nos élus...
@Divico: Tu sais tous pauvre veut dire tous égaux aussi
@fafab: Bah ouais mais y'a avait des nobles et des bourgeois loin d'être pauvres du coup ?
@Bruno_Radio: Je sais pas un truc comme lui permettre de gouverner efficacement le pays et d'avoir une armée opérationnelle ?

Il y avait une relation étroite entre la noblesse et la royauté, c'est impossible de dire le contraire. Même si le souverain ne portait pas ces derniers dans ce cœur, il était bien obligé de traiter avec eux étant qu'ils avaient de l'influence et du pouvoir sur leur terre.

C'est comme si tu me disais aujourd'hui mais quel est l’intérêt de Macron d'aider les lobbys ?
@Mezut: Oui mais quand les bourgeois ou les nobles devenait "trop" riche le roi venais prenais tout et "redistribuais" genre en construction de palais ect
@fafab: Tu appelles vraiment ça de la redistribution ?

Ouais des palais, des guerres, des thunes au nobles... Le peuple était super content.
@Mezut: Dans quel régime l'argent est allé dans les caisses du peuple ? Une part non négligeable des nobles étaient plus pauvres que le tiers-états, attention à ne pas avoir une vision monolithique de l'ancien régime. Par ailleurs les nobles ne payaient pas l’impôt car à la base ils payaient l’impôt du sang, leur vie à la guerre, mais la noblesse d’épée c'est transformée en noblesse politique, de robe, durant la modernité.

Qui plus est toutes les tentatives d’impôt égalitaire ont été rendues impossibles par les parlementaires.
@Mezut: "C'est comme si tu me disais aujourd'hui mais quel est l’intérêt de Macron d'aider les lobbys ?"

Mais justement, elle est là la différence. Macron qui est-il quand il n'est pas Président ? Qu'est-ce qu'il fera s'il n'est pas réélu ? Les lobbies peuvent payer Macron, les ministres, députés ou autres élus pour les corrompre, parce qu'ils sont sensibles à l'argent, ils en ont besoin. La vie d'un politique c'est principalement de "servir la bonne cause et se servir" comme disait Benjamin Constant. Les puissants et oligarques de maintenant jouent le même rôle que la noblesse d'antan : ils veulent maintenir leur pouvoir et s'enrichir. Seul le Roi pouvait empêcher ça, c'est pourquoi la noblesse défiait souvent le Roi : il faut se souvenir de toutes les révoltes nobiliaire et surtout de la Fronde. Souvent certains nobles avaient plus d'argent, voir presque autant de pouvoir que le Roi, mais le Roi seul avait le pouvoir de les empêcher d'être tyranniques. Le Roi restait le Roi quoi qu'il arrive, il n'avait pas à flatter les uns ou les autres en vue d'être réélu, il n'avait pas de compte à rendre aux nobles, il n'était donc pas corruptible par eux. Les Roi était assuré d'être Roi toute sa vie et de ne manquer de rien, son seul soucis c'était d'être aimé par son peuple et se faire obéir par sa noblesse.
@Mezut: "avoir une armée opérationnelle" "relation étroite entre la noblesse et la royauté" "ils avaient de l'influence et du pouvoir sur leur terre"


Attention à pas mélanger les périodes, ça c'est les temps médiévaux et les débuts de la modernité, ou la question de l’impôt était négligeable. Après la noblesse c'est transformée (cf com précédent) et est devenue un contre-pouvoir du roi.
@Mezut: Ba ton palais qui le construit?
@fafab: Disons qu'avant de construire un palais, il serait préférable de soutenir le peuple. Sans parler du fait qu'un palais est totalement dispensable.
@Bruno_Radio: Non je ne suis pas d'accord. Je comprends tout à fait le point de vue mais un roi aujourd'hui n'aurait pas plus de pouvoir que n'importe quel président.

Sans parler du fait qu'un roi, ça peut être destitué, assassiné ou contrôlé. Des changements de dynastie il y en a eu des tas et des rois serviles aussi.

Et même si le roi servait de contre pouvoir à l'influence de la noblesse, il était dans tous les cas obligé de traiter avec eux et d'accepter des concessions pour éviter comme tu l'as si bien dit des révoltes trop importantes.

Donc on en revient au même point, la richesse n'était clairement pas redistribuée au peuple et profitait à des élites.
@mwajsyiswagg: Le terme contre pouvoir, je l'accepte sans problème. Comme le gouvernement peut l'être pour certaines entreprises.

Ça ne les empêche pas de traiter ensemble et de faire leur affaires dans leur coin en excluant le peuple aujourd'hui comme hier.
@Mezut: A la différence que DESFOIS elle l'est au moins un peu plutôt que jamais.
@Mezut: La société d'ancien régime est ordonnée, aujourd'hui c'est pareil mais on le dit pas. Le tiers-état a son rôle il y a pas d'exclusion.
@Mezut: "mais un roi aujourd'hui n'aurait pas plus de pouvoir que n'importe quel président"
Alors tout dépend dans quel type de monarchie on se trouve. Une monarchie ultra parlementaire comme le Royaume Uni, la Suède, le Danemark ou l'Espagne le sont avec un souverain sans pouvoir servant d'outil marketing serait totalement inutile, c'est sûr. Mais une monarchie comme celle d'ancien régime ou plutôt celle qui avait été proposée par Louis XVI à la veille de la Révolution aurait du sens.

"Sans parler du fait qu'un roi, ça peut être destitué, assassiné ou contrôlé"
Oui, tout comme un président ou un directeur de lobby, ça reste des hommes quoi.


"Des changements de dynastie il y en a eu des tas et des rois serviles aussi"
Des changements de dynastie, non très peu. Des rois serviles ça a pu arriver, moins que des présidents en tout cas.

"il était dans tous les cas obligé de traiter avec eux et d'accepter des concessions"
Alors oui et non, Charles VII n'a pas plié devant les Bourguignons, Louis XIV a mis au pli toute la noblesse en l'enfermant à Versailles et a destitué Nicolas Fouquet, pas mal de roi dans l'histoire ont affronté leur vassaux pourtant plus puissants qu'eux,... tout dépend du tempérament du Roi et de ses conseils en fait.

"la richesse n'était clairement pas redistribuée au peuple et profitait à des élites"
En terme de justice le peuple avait toujours le représentant du Roi en moyen de recours en tout cas. Les richesses n'étaient pas versées en numéraire au peuple, d'accord (il n'y avait ni la CAF ni la Sécu) mais elles étaient utilisées aussi pour le bien du peuple en construisant des édifices par exemple. Mais c'est vrai que la noblesse (et encore, pas toute comme l'a rappelé mwajsyiswagg) et la bourgeoisie étaient les privilégiés. C'est d'ailleurs pour ça que la bourgeoisie a organisé la Révolution : pour prendre le pouvoir au Roi et se l'approprier, puisqu'il ne leur manquait que ça.
@Bruno_Radio: "Alors tout dépend... aurait du sens"
Le pouvoir est détenu par les plus gros entreprises de cette planète et il permettrait pas à un tel Roi de parvenir au pouvoir.

"Oui, tout comme un président ou un directeur de lobby, ça reste des hommes quoi."

Sauf qu'un directeur de lobby sera remplacer sans coup férir. Il est plus difficile de détruire une entreprise comme JP Morgan que de tuer un roi.

"Des changements de dynastie il y en a eu des tas et des rois serviles aussi"

Dans l'histoire Française soit, en Europe déjà plus.

"il était dans tous les cas obligé de traiter avec eux et d'accepter des concessions"

Je dis pas qu'il se laissait faire non plus mais il était obligé de conserver la noblesse. Aucun Roi ne l'a fait totalement disparaître et c'est pas pour rien.

Je suis d'accord sur le dernier paragraphe.

Mais de toutes façons, le débat ne porte pas sur la comparaison entre un Roi et un président puisque pour moi la plupart du temps, ce ne sont pas eux qui ont détenu réellement le pouvoir.
@Mezut: "Le pouvoir est détenu par les plus gros entreprises de cette planète et il permettrait pas à un tel Roi de parvenir au pouvoir. "

Alors oui, je suis d'accord, mais on parle dans l'hypothèse ou un régime monarchiste serait bien au pouvoir en France. Et puis on peut toujours rêver, en moins de 100 ans la Russie a vécu des changements de régimes totalement radicaux.

"Sauf qu'un directeur de lobby sera remplacer sans coup férir"
C'était aussi le principe de continuité de la fonction royale (théorie du double corps du Roi), au moment de la mort du Roi son héritier prend ses fonctions (le Roi est mort, vive le roi).

"Aucun Roi ne l'a fait totalement disparaître et c'est pas pour rien."
Non puisqu'ils en avaient besoin et que la noblesse en général était trop puissante. Mais au cas par cas ou divisée, elle était en général soumise au Roi.

Sinon je suis plutôt d'accord avec toi.
A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...