Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe



De la piété et de l'eau

Assis sur un trône, face à l’océan, Knut scrute les vagues. Ses sourcils sont froncés, son air autoritaire, tandis que l’écume et le sable lui lèchent les pieds. Les nobles de sa cour le regardent circonspects. Les ordres que Knut a donné en ce sens à l’océan n’y ont rien fait… la marée ne s’est pas retirée. Le pouvoir temporel ne peut rien contre le pouvoir divin. Cette démonstration d’humilité et de piété ne devrait pourtant pas faire oublier au roi la capacité de contrôle de l’Homme sur son environnement.

Knut est un noble danois, fils de Sven à la Barbe fourchue. En deux ans, par diplomatie, trahisons, meurtres et guerres il s’est rendu seul maitre de l’Angleterre (1016) avant d’hériter du royaume de son frère (1018). Il devint ainsi en 4 ans Roi d’Angleterre et du Danemark.

En 1026, prenant prétexte de raids Norvégiens et Suédois sur les cotes danoises, Knut fait armer ~600 navires Anglais et Danois afin d’envahir ces pays, par trop belliqueux. Ses navires se déploient dans l’estuaire de la rivière Helgea (Situé en Suède. Lieu exact inconnu. Uppland ou Skane) désertée par les forces Suedo-Norvégiennes. Leur nombre étant trop important, la flotte se divise et seule une partie, sous le commandement de Knut, jette l’ancre dans l’embouchure de la rivière pour y passer la nuit, tandis que le reste de la flotte, sous le commandement du Earl Ulf, arrime en dehors de celle-ci.

Au petit matin, dans l’estuaire, une grande partie des hommes vaquent sur la plage cherchant un peu de divertissement, discutant avec ceux des autres navires… La douce lueur du matin contraste avec le mur d’eau leur dévalant dessus. Les norvégiens viennent de détruire une retenue d’eau construite en amont. Des tonnes d’eau charriant des troncs d’arbres viennent percuter hommes et navires faisant dériver certains, échouer d’autres ou chavirer ceux qui n’ont pas eu le temps de couper leurs attaches. Profitant de la panique engendrée la flotte suedo-norvegienne de 400 navires débarque dans l’estuaire (et alentour) et met à mal les danois et anglais désorganisés… Knut entouré de sa Hird, lourdement équipée et entrainée, résiste sans mal et ce, jusqu’à l’arrivé de la flotte de Ulf. Voyant qu’ils ne remporteront pas la bataille ou au prix de trop lourdes pertes, Norvégiens et Suédois se replient, sans déplorer de perte de navire.

Bien qu’elle reste anecdotique quant au fil de l’histoire, ne repoussant que de 2 ans la conquête de la Norvège et d’une partie de la Suède, elle demeure considérée dans les Chronique Anglo-Saxonnes comme une défaite « the Swedes had possession of the field of battle. » ce que Knut ne tolèrera pas. A son retour à Roskilde au Danemark, au cours d’une partie « d’échecs », Knut s’agacera du jeu de Ulf : « Jusqu’où vas-tu fuir, Ulf le couard ? » ce à quoi lui répondra Ulf : « Tu aurais couru encore plus loin à la rivière d’Helgea si tu avais eu à te battre là-bas. Tu ne m’as pas appelé Ulf le couard quand je me suis hâté pour t’aider tandis que les Suédois te battaient comme un chien ». Knut le fera tuer dans la soirée dans l’église où il avait trouvé refuge. La piété est comme le cours de l’eau : vague.
De la piété et de l'eau

Assis sur un trône, face à l’océan, Knut sc...


A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...