Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
"cété mieu avan" en un dessin

Enculés de boomers !
Goupil
op
@Rorzoob: si seulement ^^
csb on/ Quand je voulais être prof' j'avais fait un stage dans mon ancienne école primaire avec mon ancienne institutrice, bordel la claque dans la tronche que j'ai prise... Elle m'a dit que chaque année c'était pire et m'a demandé de corriger les cahiers de Français pour commencer et que j'allais rigoler. Eh bah j'ai pô été déçu bordel de cul ! Être et Avoir au présent de l'indicatif en CM2, toujours pas acquis pour plus de la moitié de la classe. Ils ont tous la capacité de concentration d'un poisson rouge et les différences de niveaux entre les élèves sont vraiment frappantes quand tu vois le fossé entre les têtes de classe et le reste... Je lui ai demandé comment ça se faisait, elle m'a dit que l'Education Nationale était aux fraises et que les parents d'aujourd'hui chouinent beaucoup plus qu'avant, genre impossible de donner des devoirs sinon ils débarquent tous pour se plaindre et dire que c'est de maltraitance, blablabla... Quand je vois mes potes prof' aujourd'hui, ils sont tous au bout du rouleau après à peine quelques années d'enseignement... sa fé peur en vré... /csb off
Goupil
op
@Kovad: attention on va te traiter de boomer toi aussi. Mais je suis pas surpris par ce que tu dis malheureusement...
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@Kovad: Continuez de chier sur la jeunesse et vous vous demanderez pourquoi on peut pas vous saquer les vieux
@Damn: Je ne chie pas sur la jeunesse, je dresse un constat plutôt alarmant sur la question de l'enseignement, c'est différent. J'ai davantage envie de déféquer sur l'Éducation Nationale et le laxisme de nombreux parents plutôt que sur un gamin qui en subit les dégâts.
Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs.
@Daboulganiech: Putain la maturité des vieux aujourd'hui ça me tue, on dirait les grands pères qui viennent s'embrouiller avec moi dans la rue juste parce que j'ai l'âge de leurs petits enfants, lachez nous et laisser nous vivre en paix, on vous laisse bien mourir tranquille on paye même vos retraites
@Damn: Tu payes pas assez, c'est un fait.
@Kovad: toujours plus simple d'accuser les élèves et les parents que de trouver les vrais raison. Mais bon
@Divico: Des vraies raisons il y en a des tas, et tu le comprends rapidement quand tu vois à quel point l'Éducation Nationale est totalement dépassé et à côté de la plaque.

Sur le cas des parents « problématiques », c'est quelque chose que j'ai moi-même pu constater et qui m'est rapporté par absolument 100% des enseignants et du personnel scolaire que je connais et côtoie régulièrement. C'est un problème qui leur bouffe la vie au quotidien. Après bien sûr, des parents relous et laxistes il y a toujours eu et il y en aura toujours, ce n'est pas un phénomène nouveau. Ce qui est nouveau par contre, c'est que le « rapport de force » entre eux et le personnel enseignant s'est inversé.
@Kovad: Mon neveu de 14 ans nous a sorti que du moment qu'il sait compter (1,2,3 etc) il a pas besoin des maths (formule etc).
@Kovad: et du coup tu n'es pas devenu prof ?
@Poutine: Ah ça apres c'est encore different, surtout quand tu es jeune et que tu dois plancher sur dez concepts très abstraits comme ça peut-être le cas en mathématiques ! A son âge je tenais le même discours donc je ne vais pas lui jeter la pierre !
@TeemoSiffredi: Non j'ai lâché au cours du M1, même si je pense que le métier m'aurait pas déplu et que mes stages se sont tous très bien passés. Mais j'ai gardé contact avec des potes que je me suis fait là-bas et quand je les entends je suis bien content d'avoir changé de voie. Je pense sincèrement qu'il s'agit d'un métier vraiment génial mais malheureusement les conditions pour s'y épanouir ne sont clairement pas (ou plutôt plus) au RDV
@Kovad: oui c'est dommage. Que fais-tu aujourd'hui?
@TeemoSiffredi: Concepteur-rédacteur web ! Donc principalement de la réaction d'articles (souvent avec une composante SEO) et parfois des créations d'infographies ou de petites vidéos selon les clients !
@Kovad: cool ça, à ton compte?
@Kovad: En même temps, de not' temps les profs vivent en cercle fermé. Ils ne sortent plus qu'entre eux, ne passent de temps qu'entre eux (tu peux le vérifier dans ton cercle que tu côtoies si souvent) et le principe de leur discussion est souvent le même, s'apitoyer sur son sort.
La jeunesse n'a pas tant changé que ça, mais certaines valeurs oui. Notamment l'intérêt de l'enfant, on sait maintenant qu'être à l'écoute de son môme ça en fait un gosse pas trop égoïste et qui pense un peu à l'autre, aux générations futures (etc.).
En tout cas ça devient peut-être quelqu'un qui se met "à la place de", et c'est p'tetre un peu nécessaire en ce moment.
Alors ok, ça en fait un jeune qui donne son avis, et il est souvent biaisé par le prisme de la jeunesse mais ça n'empêche qu'il doit être entendu et qu'il n'est pas si souvent idiot et qu'il nous amène à nous interroger sur nos manières.
Par exemple tu rejettes en bloc les devoirs scolaires. Y'a quand même plus qu'en France qu'on donne des devoirs scolaires mais comme tu l'as souffert toi, tu te dis que chacun doit en bouffer. C'est un peu comme un ancien soldat qui dirait "bah on a eu la guerre pourquoi pas toi". J'exagère évidemment, mais le propos est que le monde évolue, la population avec et on ne peut pas stagner à une époque.
J'ai bossé 8 ans dans l'EN, et je peux te dire que le niveau des profs est ahurissant aussi. Des fautes d'orthographe, de grammaire, des méconnaissances terribles dans leur domaine de compétence, des propos incohérents sur le développement de l'enfant, un sentiment de toute-puissance et tout ça c'est dû à leur formation initiale bancale mais aussi à leurs petites réunions élitistes et à leur cercle beaucoup trop fermé. Certains sont hyper compétents, hyper motivés quand je les voyais arrivés, en 4 ans ils étaient dépités parce que le discours leur disait "laisse tomber, les enfants sont cons, ce sont des merdes te casse pas trop le cul".
BREF, la jeunesse n'y est pour rien, jamais. Elle n'est que le résultat de l'éducation, de l'accompagnement de ses aïeux.
@JeaNLuC: Ah mais encore une fois je n'incrimine pas "la jeunesse" je dressais simplement un constat ! Et oui je te rejoins sur le cercle de l'enfer des professeurs qui ne font que se plaindre, j'en ai connu également et quel cauchemar !
Pour ce qui est du niveau des jeunes diplômés je ne peux que t'approuver à 100%. Moi-même j'ai le sentiment de n'avoir rien branlé pour avoir mon M2 et le niveau et la mentalité de certains de mes camarades me faisaient halluciner. Il y a un réel problème sur le niveau d'exigence dans les études à mon sens. À titre d'exemple, mon ancien professeur de français a quitté l'EN parce qu'il ne supportait plus de voir a quel point le barème du brevet était artificiellement rehaussé pour avoir des taux de réussite convenables.
Ton argument sur les devoirs est très juste. Néanmoins je ne peux pas m'empêcher de le corréler à une baisse des exigences et du niveau global au regard de ce que j'ai pu constater, même si évidemment cela n'explique pas tout.
Toujours est-il que je reste franchement inquiet quant à l'enseignement d'une manière générale. Après je suis peut-être trop alarmiste j'en sais rien...
@Kovad: on a eu des stagiaires il y a quelques semaines, 17 et 20 ans, aucun ne savait ecrire sans son smartphone, calculs de base en électronique (genre niveau cap 1ere année) impossible, aucune logique, incapable de se concentrer plus de deux minutes, aucun travail personnel de fourni à la maison alors qu'on leur en donne (bah pas de sanction de l'école si c'est pas le cas), individualistes au possible, passe leur temps à contester ce qu'on demande de faire dès que c'est un brin complexe (passer le balai, brancher un fil de couleur sur la même couleur... ) et enfants roi genre limite au refectoire faut leur tirer la chaise pour qu'ils s'asseoient pendant que la hierarchie est au turbin, et effectivement, les parents qui pleurnichent "ouin ouin vous etes dur avec lui" alors qu'ils passent leur temps à nous mentir.


Poubelle
@lemorvan: Sympa' les stagiaires ! Oui ce que j'évoquais c'était vraiment la complexité de gérer le rapport entre enseignants/tuteurs, parents et élèves. Alors bien évidemment on a tendance à retenir davantage les cas les plus problématiques, donc ça biaise sûrement notre interprétation générale, mais malheureusement j'ai limpression que ces cas problématiques se font de plus en plus nombreux. En dehors d'une histoire de respect de l'autorité - qui est selon moi purement une histoire d'éducation - c'est vraiment la maîtrise des bases qui m'inquiète (orthographe, calcul mental, etc.). Apres bien sur il faut savoir vivre avec son temps, on a accès à des correcteurs et des calculettes et aux réponses à un tas de questions en seulement quelques clics alors forcement... Je ne dis pas que c'est mal, simplement ça doit jouer à mon humble avis dans le rapport à l'effort et à la rigueur. Je suis peut-être déjà un vieux con sans m'en rendre compte haha
@Kovad: "Apres bien sur il faut savoir vivre avec son temps, on a accès à des correcteurs et des calculettes et aux réponses à un tas de questions en seulement quelques clics alors forcement... "
On a les outils c'est un fait, mais ça empêche pas d'essayer de faire fonctionner son cerveau de temps en temps. Et c'est valable pour toutes les générations. Le teubé n'a pas d'âge.
@Daboulganiech: J'entends bien, mais ici je voulais mettre en avant le fait que l'on a tendance - et moi le premier - à souvent dénigrer les nouvelles formes de technologie/pédagogie car on accorde davantage de crédit à ce que l'on a nous-même connu. Mais là où je te rejoins c'est que l'accès à toute cette nouvelle technologie peut être la porte ouverte à pas mal de dérives tant il est aisé d'avoir accès à des réponses prémâchées sans avoir à se creuser la tête. Et je sais de quoi je parle je viens à l'instant d'utiliser un site de conversion en % en ligne pour effectuer des calculs bidons pour le boulot alors qu'en soit il n'y avait rien de bien sorcier et que j'aurais presque pu le faire de tête...
@Kovad: C'est là tout le problème, c'est que ça créé une paresse intellectuelle, on a plus rien besoin de retenir puisqu'il suffit de 2 cliques pour trouver l'info sur le net. C'est un progrès cet accès à la connaissance, mais encore faut il un peu la retenir sans se contenter de la lire pour l'oublier 5 minutes après.
Hey j'ai peut être le bac de la version 2000 mais au moins je reconnais un rectangle contrairement à ceux qui ont fait celui de 1970. C'est surement un mec de cette génération qui prépare les bac d'aujourd'hui.
Je pos car tu as fait une jolie box avec des couleurs.
Goupil
op
@OasisTropico: c'est parceque j'ai plein de beaux crayons
tu est MERVEILLEU
Goupil
op
@Divi: elle m'a achevé aussi cette phrase
C'est un post niveau Facebook...
Goupil
op
@isterx71: j'ai pas Facebook ça compte pas !
Fake, c'est pas écrit en inclusif.ve
Depuis quelques mois l'éducation populaire a fusionné avec l'éducation nationale (en gros) du coup j'ai quelques billes à apporter au débat.

J'en ai déjà un peu parlé, le système scolaire (celui obligatoire de 6 à 16 ans) est à la masse, il repond globalement encore à une demande et un fonctionnement d'après guerre, cette joyeuse époque où il fallait former vite pour reconstruire vite (je schématise hein, c'est un poil plus complexe que ça). Ça nous a amené à une méthode d'enseignement de savoir descendant. En gros le prof possède une certaine masse de savoir qu'il se doit de transmettre et comme le mot d'ordre c'était "former vite" les élèves se devaient de suivre, d'apprendre par cœur et de fermer leur gueule.

Ce devait être évidemment une méthode temporaire qui sur le court-terme a plus ou moins bien marchée. Malheureusement il n'y a rien de plus définitif qu'une solution temporaire... Aussi se retrouve-t-on aujourd'hui à former des profs selon ce fameux mot d'ordre, nous sommes en face d'un système d'éducation obsolète. Le plus beau étant que la pédagogie (qui est une notion importante quand on passe sa vie à travailler avec des enfants, vous en conviendrez) est pratiquement absente de la formation des enseignants.

Alors non, je ne met pas tout les profs dans le même panier, il y en a qui sont tout bonnement excellents et de façon générale, la faute revient plus au système qu'à ceux qui le subissent , car oui les profs aussi le subissent. M'enfin, on peut voir poindre au loin une lueur d'espoir avec les systèmes d'éducation émergents dans le style Montessori, bien qu'ils ne soient pas parfaits (loin de là) et aient encore du mal à se démocratiser. Ah et il faut compter avec la sacro-sainte rentabilisation, après tout, si faire fonctionner des hôpitaux en flux tendu H24 a donné des résultats, pourquoi ne ferait-on pas la même avec l'école ? On pourrait imaginer des classes de 35/40 élèves et des établissements en sous-effectif avec des locaux peu adaptés qui ... Oh wait...
Chargement...
Chargement...
Chargement...