Chargement...
L'Aérotrain

Mé kèksé kse truk ?

L’Aérotrain est un véhicule glissant sur un coussin d'air au-dessus d’une voie spéciale en forme de T inversé (cf: wiki)

Pensé par Jean Bertin et concrétisé en 1967 par le Comité interministériel à l'aménagement du territoire (CIAT), l'aérotrain n'a pas eu la carrière qu'il méritait.
En effet, aucune exploitation commercial ne vu le jour en France, cette technologie pourtant révolutionnaire fut tué dans l’œuf par son principal concurrent, la SNCF et grâce notamment à la participation du très honnête et transparent gouvernement du président Valéry Giscard d'Estaing (Des diamants ? Où ça des diamants ?). Et le choix français fut donc porté sur le développement du futur TGV.

Il aurait pourtant pu avoir une belle carrière et battu en son temps bien des records, malgré de nombreux défauts, il n'était pas dénué d'intéret, comme par exemple un entretien quasi inexistant des rails, un coté futuriste et avant-gardiste ou encore une vitesse de pointe hallucinante, il atteindra d'ailleurs la vitesse incroyable de 422km/h en mars 1969, le TGV en comparaison devra se contenter d'un 407km/h en 1988, et du même attendre 1990 pour passer à la vitesse supérieur de 513km/h soit tout de même 31ans plus tard !

En revanche il avait pour principal défaut de beaucoup consommer, la crise pétrolière de 1973 fut l'argument principal de ses détracteurs qui bien entendu omettront plus tard de mettre en avant la consommation plus qu’excessive du TGV en électricité.
Il faisait aussi beaucoup de bruit, en raison tout d'abord de son moteur à hélice couplé à des turbines d'origines aéronautique et ensuite d'un moteur à réaction, un turboréacteur Pratt & Whitney.

De nos jours, vous pouvez admirer les vestiges de la voie d'essais dans les forêts des environs d’Orléans et pied de nez ultime, l'admirer en prenant... le train ! Sur la ligne Paris/Orléans, que je prenais pendant mon adolescence, pour me rendre au lycée.

Malgré les efforts de certains pour préserver les prototypes, deux Aérotrains brulèrent dans des incendies que l'on soupçonne criminel (l'on pense notamment à la SNCF), le premier, le prototype S44 le 17 juillet 1991, le second l'I80 le 22 mars 1992... Coïncidences troublantes, théorie du complot, tout n'est que tromperie !

Pour plus d'informations sur cette passionnante histoire, je vous invite à regarder ce reportage très émouvant sur l'Aérotrain français et son homologue américain : https://www.youtube.com/watch?v=oBFPy-KbrJA

Ps: De l'image 22 à 24, ce sont des Aérotrains américains.
L'Aérotrain
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
Je reconnais le 8 il est à côté de chez moi /CSB
@Whit3stR: sa me dit vraiment quelque chose il se trouve pas sur un rond point dans le 91 ?
22 et 24 même images.
@Sitoirien: Yep, merci j'avais pas fait gaffe, surement la qualité de l'image qui m'a trompé !!
@Sitoirien: Une floue l'autre pas, toute la différence est là.
Comme ça aurait été sympa...
Y'a pas des trucs similaires qui circulent au japon ?
@TheDude: Ce ne sont pas les mêmes, pour le Japon il s'agit de train à sustentation magnétique.
Chargement...
Chargement...