Chargement...
Allez viens, on est bien !
Inscription / Connexion :
Google
Nouveaux Populaires Likes Favoris
plus
Tous les groupes Créer un groupe
Conditions générales d'utilisation Cookies



Question existentielle :
Garder un boulot que je déteste, éternel recommencement, pénible de répétitivité et d'ergonomie mais facile, au chaud, tenue très décontractée, sans aucun stress ni aucune responsabilité, en sous-sol, mal payé, mal considéré, avec des perspectives d'évolution de salaire et de carrière proches de zéro, MAIS assuré jusqu'à la retraite ?

Ou

Démarrer un nouveau boulot pour lequel je ne suis pas qualifié, dont je ne sais rien et pour lequel je serai formé en binôme pendant quelques jours/semaines, diversifié, en mobilité, probablement passionnant mais en fait je n'en sais rien, compétitif, probablement un peu de stress, des objectifs financiers, un bureau, repas d'affaire quasiment tous les midis, un véhicule de fonction assuré et carburé, mutuelle d'entreprise hyper intéressante, CE du tonnerre, 300 à 500€ de salaire en plus dès le début, des primes et des augmentations régulières et conséquentes, MAIS avec la menace éternelle du licenciement et du chômage ?
Question existentielle :
Garder un boulot que je déteste, éternel rec...
Connectez-vous ou ouvrez un compte pour poster un commentaire.
malheureux toute ta vie ou prendre des risques (un peu), tu te poses vraiment la question enculé ?
Wendigo
op
@Nibbler: je ne me la pose pas vraiment, mais tout le monde me déconseille très très fortement de quitter la fonction publique.
@Wendigo: Haha le fonctionnaire qui en a marre de la lassitude administrative répétitive mais qui ne veut pas perdre ses avantages payés par le contribuable.

Tu n'as qu'une vie. Si tu veux la passer à te faire chier, libre à toi, il faut de tout ...
@Wendigo: ben si ton taff actuel te fait chier je vois pas pk tu écoutes tous ces mauvais conseils... franchement pour moi ce raisonnement pu la merde.
Soit tu fais parti des gens qui essayent quitte à se planter (spoiler au pire t'en mourras pas) soit tu fais parti des gens qui préfèrent "assurer" quitte à s'emmerder comme la mort.
Wendigo
op
@Nibbler: Ça fait 22 ans que j'"assure" et que je me déteste (mais genre vraiment) pour ça. J'ai une opportunité que je tente de saisir et pour laquelle je suis motivé, ma femme est 200% avec moi, mais c'est à plusieurs parsecs de ma zone de confort...
Wendigo
op
@GreenLeRetour: c'est effrayant de se sortir les doigts du cul...
@Wendigo: à titre perso j'avais un taff en Belgique que j'aimais mais étant du sud le grand nord ça m'a saoulé au bout de 3 ans, j'suis allé voir ma patronne et j'lui ai dis "avec ma femme on veut rentrer en france, le sud nous manque blabla". Donc j'avais prévu de démissionner et d'être carrément pas certain (voir pas du tout, obligé a terme de trouver autre chose très probablement) d'avoir du taff là où j'allais car y a rien dans le coin qui concerne mon taff.
Ma patronne a choisi de me garder à distance et je fais ça depuis fin 2011, j'ai une putain de maison que je kiffe avec a bloc de trucs à faire à 40 min de ma famille etc... c'est cool quoi, mais fallait faire le choix au risque de se planter, à toi de voir après pour le coup y a que toi qui peut choisir.
@Wendigo: en tous cas j'en connais 2 qui ont sauté le pas et qui en sont très contents.
@Wendigo: en même temps tout le monde se plante quand il parle de la fonction publique. Donc pourquoi écouter des gens qui ne savent pas de quoi ils parlent ?
@Wendigo: Tu peux partir, revenir et retrouver ton grade, non ? Si tu te vautres.
Wendigo
op
@MilkyBlue: oui, en sachant que je suis sur liste d'aptitude pour le grade du dessus, sauf qu'il n'y a pas de poste (ou plutôt il n'y en a pas pour moi).
@Wendigo: tu as aussi l'option de bouger au sein de la FPT. Tu peux trouver un poste ouvert de ce grade du dessus ailleurs. Et ainsi t'épanouir d'avantage en gardant la sécurité de l'emploi.
Wendigo
op
@MilkyBlue: oui sauf que ça fait presque 3 ans que je cherche, je postule, je passe des entretiens, mais il n'y a pas de postes, ou alors je ne remplis pas certains critères de "paix sociale"
@Wendigo: ah mince. En tout cas, t'es titulaire, il y a toujours cette bouée pour revenir dans la FPT même si elle ne te fait pas rêver.
Wendigo
op
@MilkyBlue: Si je peux partir, j'espère que ça sera définitif !
@Wendigo: ah mis j'avais pas vu ces réponses.

Tu peux pas te mettre en disponibilité un an le temps de voir si un cycle annuel te plaît ?

Comme dit en mp, le secteur a subit la crise. Là pour moi ne quitte ps ton travail, prend une dispo, laisse passé l'été si tu peux être pris à cette periode et voit après.
Une amie de ma femme a fait ça pour savoir si le travail qu'elle voulait faire a la place allait lui plaire.

Mais vraiment, c'est moche, mais t'es un planqué. Les avantages des territoriaux sont quand même pas négligeables. Le privé c'est rarement la même mayonnaise.
Wendigo
op
@lemaurinois: Ah oui de toute façon ça sera une dispo.

Pour ta dernière partie, c'est justement tout le sujet de ce post et de mes interrogations.
@Nibbler: Nan mais ta le cul bordé de nouilles enculé !
@Wendigo: j'aime ma vie, mais quand je vois comment j'en chie et pour le salaire et les a cotés que j'ai, et que je vois ce que vous vous avez, j'ai la haine violente qui me vient parfois.
Wendigo
op
@lemaurinois: Comme dit un collègue, "Dis donc on a mal aux jambes à force de tourner en rond"...
Ou comme je dis souvent : "Bon allez je vais bosser un peu, sinon ça va se voir"...
@Wendigo: oui, ça peut se comprendre, la fonction publique, c'est la sécurité de l'emploi. Bien peser le sens de ses deux mots, SÉCURITÉ et EMPLOI. Après, si tu veux faire des trucs rigolos qui te plaisent, prends un hobby. Tenter l'aventure du privé, c'est chaud si t'as jamais travaillé dans le privé, c'est un autre univers, un autre rythme, il faut être productif, rentable, rapide, et il n'y a pas de "titulaire" , en cas de plan social, dernier arrivé, premier à être viré. Mais si tu as l'impression que tu perd ta vie à la gagner.... est ce que ton travail actuel Impacte ton moral, ta santé, et au final tes proches ? Tu peux toujours questionner des gens qui font le métier que tu convoites pour en savoir plus : avantages et inconvénients, qu'est ce qui les fait motive ? Et puis, il y a aussi la question des retraites, calculées de façon très différentes.
@Wendigo: si ta femme te soutiens, c'est bien. Il faut toujours sortir de sa zone de confort pour évoluer, mais bon, il y a des risques à prendre en compte.
@Wendigo: tu vas pleurer du sang dans le privé, tu n'as pas idée du nombre d'avantages acquis dont tu disposes, qui n'existent tout simplement pas dans le privé. Après je comprends, être payé à rien faire, ça peut être pénible, paradoxalement.
@Wendigo: Ma SDP est dans le public aussi et elle se pose souvent la question du privé. Le manque de boulot, d'opportunités, le salaire gelé etc... Ça la gave.
Mais quand elle voit ce qui se passe dans le privé, elle y réfléchit à deux fois.
La question à te poser : est-ce que t'es prêt pour le privé ?

Maintenant, si tu veux mon avis, tu n'as qu'une vie. Si tu en as l'opportunité, fonce.
@Ptilait: franchement j'suis allé la provoquer la chance après. En 2011 le télétravail, surtout dans mon taff, ça n'existait pas vraiment. Difficile de pas etre sur place quand tu fais une prod de long métrage, mais petit a petit ça a fait ses preuves, j'ai jamais été aussi efficace que depuis que je bosse chez moi.

Aujourd'hui, 10 ans après, avec le COVID une grosse partie de la boite est en télétravail et moi j'me suis jamais senti aussi peu seul du coup, on est tous sur discord pour parler, faire les review etc... et ça c'est top !

Après taffer à la maison ça plait pas à tout le monde et tout le monde n'est pas fait pour ça je pense mais moi j'adore ça.
@Wendigo: casse toi et fais ce que t'as envie de faire. Rester planquer toute sa vie pour un taff de merde c'est un truc de victime. Bouge toi et tu accomplira ce que tu veux. Prendre des risques c'est bien, ça stimule l'amour propre si tu réussi. Dans le cas contraire tu pourras toujours tenter autre chose.
Force à toi.
@Nibbler: C'est quoi ton taff exactement ?
@Ptilait: exactement c'est "lighting / compositing artist" et ça c'est la classe ! (je mets en lumière et je livre l'image finale de chaque plan du film qui me sont attribués)
J'vais être un peu contre les avis des gens ici, qui te disent de foncer que "t'as rien à perdre".

C'est quoi ton plan si l'autre boulot foire ? t'as un moyen de rechercher là dedans ? tu penses pouvoir retrouver un taf ?

C'est un risque qui peut se prendre, mais tu risques
1) de bouffer pas mal d'économie le temps de retrouver un taf
2) de devoir ravaler ta fierté et retourner la queue entre les jambes dans le même boulot de merde.

Si t'as de côté et que vous êtes prêt à le tenter fonce, mais perso si t'es un peu juste à la fin du mois j'le tenterais pas. y a quand même 90% de chance que ton nouveau boulot te casse les couilles (peut-être moins que le précédent) après quelques mois/années

"sans aucun stress ni aucune responsabilité" C'est quand même un très gros avantage.
J'ai connu quelqu'un qui sous le stress et la pression a fini à moitié chauve (littéralement) en burnout.
Wendigo
op
@taikan: Tout ce que tu dis là c'est exactement ce qui me turlupine...
Ça me ferait chier de devoir revenir voir ces connards en ayant échoué.
@Wendigo: le plus simple c'est de pas échouer, voilà, bisous
@Wendigo: Après comme je dis, ça veut pas dire que tu dois pas le faire, mais je pense que là c'est une décision qui est assez importante pour que t'écoutes pas l'avis de 20 mange merde sur un site moisi (dsl saian mais les erreurs 504 jpp là).

C'est vraiment à toi de prendre le temps et voir si les risques en valent le coup ou pas.

Si ça s'trouve ton entourage te dis de pas le faire parce qu'ils savent/pensent que t'en es pas capable (0 jugement là dedans, juste que certains arrivent pas à bosser sous stress, d'autre en ont besoin etc...).

Tout ce qu'il faut c'est qu'au final, peut importe ta décision, tu puisses te dire "même si ça foire, 0 regret" et pas que tu te dises "putain j'aurais pas du écouter Nibbler qui m'a fait rêver avec sont travail en Belgique"
Wendigo
op
@Hqro: C'est ce que je me dis aussi. C'est à moi de faire ce qu'il faut pour ne pas échouer.
Wendigo
op
@taikan: je ne veux pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, donc je n'en ai parlé à personne. Comme je disais ma femme me soutient et me répète depuis 13 ans que je me gâche, donc elle est contente.
@Wendigo: En même temps si t'as femme te sait pas heureux dans ton taf et qu'elle te pousse à y rester c'est chelou.

Le mieux c'est en parler avec les potes et la famille. C'est eux qui te connaissent le mieux après elle.

Perso au fond j'pense que faire le changement est un bon choix, j'connais personne qui l'a tenté et a regretté par après.

Si t'as peur de regretté d'être parti de ton taf de merde, j'pense pas que ça risque d'arriver, parce qu'au pire, même si tu rates, au moins t'as essayé.

Ce qui est surtout important c'est que tu sois sûr que tu risques pas de mettre ta famille dans la merde avec ce move. (En tout cas en Belgique, démission = pas de chômage, donc si t'as pas de taf pendant 3 mois, t'as pas de tune pendant 3 mois).

Après si tu veux juste un conseil comme t'en as eu 15 sur ce post :
Prépare toi un plan B, fonce sur le plan A et garde le plan B sur le coude en permanence
Wendigo
op
@taikan: Alors les potes... je n'en ai pas. Ma famille me soutiendra aussi probablement.Je n'aurais aucun regret à partir, par contre à part revenir dans la FPT, je n'ai pas de plan B
@Wendigo: Bah écoute, soit tu t'entends avec tes collègues et quand tu reviendras si tu reviens ils vont te charier 2 mois et passer à autre chose, soit tu t'entends pas avec eux et t'as rien à perdre.

Donc retourner dans la société est pas forcément un mauvais plan B. Juste faut pas partir en faisant des fuck à tout le monde, sucer ton boss en disant que tu veux tenter quelque chose d'autre et pas juste lui dire "j'me casse de ce boulot de merde" et yolo

j'en reviens au 2 points que j'ai dit en premier :
-Assure doit d'avoir assez de tune de côté au cas où ça foire
-Prépare toi à ravaler ta fierté.

Mais si c'est le 2ième point qui bloque soit pas débile. Si tu veux changer, te bloques pas pendant 15 ans sous prétexte que tu voulais pas assumer ton échec qui n'est même pas certains.

Si t'as 50% de chance de te mettre bien, 50% de chance de raté et que tout ce que tu risques en ratant c'est le sourire mesquin de quelques connards, faut vraiment être un fdp (sans vouloir manquer de respect à ta génitrice) pour pas essayer
Wendigo
op
@taikan: Je me suis créé cette opportunité, je serais con de ne pas la saisir !
@Wendigo: Bah écoute moi j't'ai donné mon avis, maintenant à toi de décider.

Mais si tu changes penses à nous quand tu seras riche
Ca dépend de ta mentalité, et du poste en vue, et du temps que te laisse ton job actuel pour vivre à coté, et de l'importance que tu donne à ce temps de "vie" hors boulot, et si ton taff actuel te rends vraiment malheureux ou si c'est supportable 8h/j. Ca sera différent pour chacun je pense.
Je prends mon exemple, après 15 piges à bosser dans le privé, j'en pouvais plus de cette ambiance "corpo", de la compétition permanente, de m'abaisser à sucer mon boss pour du rabe. Perso je me suis barré, je perds beaucoup en salaire, par contre je fais un truc que j'aime, qui me laisse du temps à coté pour des trucs de prolo pas trop malheureux.
Sans regret pour ma part.
Un bon tiens vaut mieux que deux tu l'auras, dit l'adage...
Prend une dispo pour tester autre chose. Tu en a le pouvoir, alors testes putain.
Wendigo
op
@Stooff: oui je vais le faire, mais c'est flippant.
@Wendigo: la question, tu l'as vite répondu (déja dans l'énoncé), t'avais juste besoin de te rassurer...
Tu vas au devant d'une nouvelle aventure, avec ses hauts et ses bas, ce sera sans doute pas tout rose mais au moins tu tente un truc, c'est la vie, et au pire la réalté sera dfférente dans 5 ans, et il y aura d'autres choses...
Bon courage et belle route, on a qu'une vie...
Wendigo
op
@cardio: oui comme déjà dit plusieurs fois, mon choix est fait, même si c'est flippant
@Wendigo: J'ai un pote dans le même cas qui bosse aux impôts... A croire que le service public, quand tu es dedans, te force à l'inaction... c'est vraiment dommageable pour l'individu
Wendigo
op
@Stooff: pour l'estime de soi oui
Imagine-toi dans 10 voire 20 ans et repenser à ce jour-même, et te dire : "Putain je l'ai fait ! Qu'est-ce que ça aurait été si j'avais pas osé ?"

"J'aime mieux avoir des remords que des regrets." [Oscar Wilde]
@Schloren: ♥ je t'aime, on s'encule ?
Wendigo
op
@Schloren: c'est moi qui ait fait la démarche de me créer une opportunité, mais au moment de sauter dans le vide j'ai une hésitation, malgré mon envie de sauter...
Hello,

Un jour on m'avait proposé un job, hyper bien payé, super intéressant, mais des responsabilités de malade, des heures à n'en plus compter, du cassage de tête en n'en plus dormir.

J'ai décliné l'offre et depuis ce jour je regrette ce choix. ( Même si aujourd'hui je suis plutôt pas mal quand même )
Je choisis la formule offensive !
J'aime mon taff, très bien payé mais je viens de démissionner juste pour changer après 6ans.
Tu bosses dans quoi ?

Ton secteur recrute facile ? C'est si mal payé, genre autant u'un boulot lalbda ?

Tu veux pas vivre des trucs intéressants ?

PLANQUÉ
Wendigo
op
@lemaurinois: je suis agent d'entretien, parce que je me suis perdu à l'âge où on choisit, et donc je n'ai pas pu choisir; et j'ai peut-être une opportunité de devenir commercial
@Wendigo: Les peut-être ça paie pas le loyer.

J'dis pas que tu dois pas tenter, mais si tu te bases sur un peut-être j'espère que t'as un plan de secours
@Wendigo: et comme le dit taikan, fonctionnaire ou privé ?

Ça recrute ce secteur non ? Tu pourras tjr postuler ailleurs si ton départ se passe mal ?

T'aimes l'action et vendre du miel à un apiculteur ?
@Wendigo: C'est une belle évolution.
Si tu es pas heureux dans ton poste actuel, et que au fond de toi, tu pense pouvoir réussir en tant que commercial. Alors pourquoi pas ?

Nous sommes nombreux à ne pas être heureux et épanouis dans nos boulots, même parfois bien payés. La tu es clairement à un tournant dans ta vie professionnel.

Dans combien de temps cette opportunité va se représenter ?
Tu as déjà le regret de ne pas avoir saisi ta chance il y a des années. Est-ce que tu t'autorise à le faire une nouvelle fois ?

Si financièrement vous pouvez gérer un temps, si jamais ça ne va pas avec ta nouvelle boite. Go.
Wendigo
op
@Ptilait: "Regret de ne pas avoir saisi ma chance" est mon deuxième prénom.
En ce qui me concerne je fais le chemin exactement inverse. Le privé ça peut être violent. J'ai eu 4/5 taf dans ma vie et pour certains ça a été l'enfer, des heures Sup a gogo pour atteindre les objectifs (volontairement trop élevés), de la pression, des responsabilités, des nuits blanches, ton chef qui t'envoie des SMS a 5h30 du mat pour te mettre la pression ou qui t'appelle a 20h et le tout sans savoir si tu vas pas te faire virer l'année suivante car d'autre sont plus performant ou parce que restructuration, baisse de chiffres d'affaires etc... Tout ça a un impact sur ta vie de couple et de famille. J'ai l'opportunité de rentrer dans le public avec une paye inférieure mais un travail intéressant, des avantages hallucinants pour le privé (congés, horaires, ce...) et la sécurité de l'emploi jusqu'à ma retraite. C'est l'occasion pour moi de faire autre chose de ma vie que de bosser : m'occuper de ma famille, avoir du temps pour faire ce que j'aime etc...
Après, tout dépend de ton caractère, si tu aimes la castagne fonces, mais réfléchis bien avant de faire ton choix.
Mec t'as qu'une vie et t'hésites entre la passer sur un poste de merde ou essayer une nouvelle chose ? Mais bordel !
Haha ya qu'un pov branleur de fonctionnaire pour se poser ce genre de question
Wendigo
op
@TeemoSiffredi: probablement, même si fondamentalement mon choix est fait...
@Wendigo: je dis ça mais bon tout dépend si tes dans une situation de merde avec des gamins en bas âge et que ta bonne femme bosse pas et que t'as un putain de crédit sur le dos, mais sinon je prendrais le risque et puis des opportunités ya que ça dans la vie ...
Wendigo
op
@TeemoSiffredi: Ma femme gagne très correctement sa vie, j'ai deux ados lycéens et une enfant en bas âge, je rembourse une maison et une voiture... genre très classique, quoi.

Les questions c'est qu'est-ce que je perds, notamment niveau retraite, en quittant la FPT, comment se passe une mise en disponibilité, que faire si ça ne marche pas, quelles sont les conditions éventuelles d'un retour dans la FPT.

Je sais très bien et j'ai conscience tous les jours, surtout en ce moment, que c'est une chance incommensurable, mais je n'ai jamais cherché de boulot de ma vie.
Je n'ai jamais eu à m'inquiéter du futur, même s'il était très morose, et c'est seulement aujourd'hui, à 43 ans, que je me confronte au véritable monde du travail pour retrouver, ou plutôt trouver tout court, de l'estime pour moi.

Je suis un privilégié qui a envie de perdre ses privilèges pour devenir vivant.
@Wendigo: t'es titulaire de ton grade mais pas de ton poste si t'es dans la territoriale. En gros tu peux revenir mais ton employeur n'est pas obligé de te filer le même poste mais un truc d'un niveau équivalent. Si t'es catégorie C, ça se trouve facilement mais ça peut être un peu de tout... Si il n'y a rien pour toi au moment où tu reviens, t'es prioritaire sur les recrutements, etc.
Wendigo
op
@MilkyBlue: De toute façon je peux difficilement trouver pire que ce que j'ai actuellement
@Wendigo: t'es aux archives ?
@Wendigo: si tu veux devenir vivant t'as qu'à vivre des expériences mais bon c'est pas le travail qui te fera sentir vivant car ton nouveau poste te changera au début tu sera content mais au bout d'un moment tu auras également fait le tour c'est comme tout la même pour une nouvelle femme un nouvel iPhone etc
Wendigo
op
@TeemoSiffredi: c'est beaucoup plus complexe que je ne peux/veux l'expliquer ici, ne serait-ce que psychologiquement.

Et puis accessoirement plus de salaire, plus d'activités.
"Le vrai loser c'est pas celui qui se plante, c'est celui qui n'essaye pas"
Quelqu'un
Go big or go home
Wendigo
op
J'ai un entretien d'embauche demain matin !


A Voir
Chargement...
Chargement...
Chargement...